Quelles démarches pour ouvrir un compteur électrique EDF ?

Ouvrir un compteur électrique est une étape indispensable suite à un déménagement. L’opération n’est pas compliquée mais il convient de respecter certains délais ; on vous explique tout sur les démarches à réaliser et leur prix !

En résumé

Pour ouvrir un compteur d’électricité avec EDF ou n’importe quel autre fournisseur, vous devez :

  1. résilier votre contrat de fourniture d’énergie actuel, si vous déménagez ;
  2. souscrire à l’offre d’électricité de votre choix.

L’ouverture d’un compteur électrique est réalisée par Enedis, le gestionnaire du réseau d’électricité, à la demande de votre fournisseur. Elle peut nécessiter plusieurs jours avant d’être effective, d’où l’importance de bien anticiper vos démarches de résiliation et de souscription.

Le prix d’une ouverture de compteur oscille entre 14,18 € et 146,84 €, selon le type de prestation demandée et son délai.

Ouvrir un compteur électrique EDF : comment et pourquoi ?

Attention

L’appellation “compteur électrique EDF” est erronée. Les compteurs d’électricité appartiennent aux collectivités territoriales, qui en confient la gestion à l’entreprise de service public Enedis ou à des Entreprises Locales de Distribution (ELD).

EDF est un fournisseur historique en France mais le prestataire n’a aucun pouvoir sur la programmation ou l’installation de votre compteur électrique ; pas plus que d’autres fournisseurs comme TotalEnergies, Engie ou Eni.

L’ouverture d’un compteur électrique triphasé ou monophasé permet d’activer le courant dans une habitation quelle qu’elle soit. L’opération concerne aussi bien un logement ancien que neuf. L’ouverture d’un compteur correspond en fait à sa mise en service. Ces deux opérations ont exactement la même vocation :

  • activer le compteur après le raccordement d’un logement neuf au réseau électrique ;
  • remettre l’électricité dans un logement où elle a été coupée (défaut de paiement, changement de propriétaire ou locataire) ;
  • modifier ou choisir la puissance électrique du compteur (en kVA) ;
  • mettre le compteur électrique au nom de l’occupant actuel du logement.

La prestation est effectuée par un technicien du gestionnaire de réseau électrique Enedis, dans le respect des normes électriques en vigueur. Cependant, c’est à votre fournisseur d’électricité de prendre contact avec lui afin qu’il puisse programmer l’intervention avec vous.

Le saviez-vous ?

Avec le compteur communicant Linky, la mise en service est facilitée : l’appareil peut être programmé à distance !

Occupez-vous des cartons, on s’occupe de l’énergie

Vous êtes en plein déménagement ? Laissez-nous nous charger de vos contrats d’énergie, vous avez suffisamment à faire avec les cartons…

Je trouve un fournisseur

Quelles sont les démarches pour ouvrir un compteur électrique ?

Parmi toutes les démarches à réaliser lors d’un déménagement, l’ouverture d’un compteur électrique est une opération cruciale. Heureusement, pour en faire la demande, vous devez simplement souscrire un contrat chez un fournisseur d’énergie !

Étape 1 : résilier le contrat d’électricité de son ancien logement 

Dans le cadre d’un déménagement, avant même de souscrire chez un fournisseur, il est nécessaire de résilier son précédent contrat. En effet, lorsque vous quittez un logement, vous devez penser à en faire la demande auprès de votre dernier fournisseur, afin que celui-ci ne vous facture pas les éventuelles consommations des locataires suivants. 

Dans la plupart des cas, la résiliation peut se faire par courrier, par internet (depuis votre espace client) ou par téléphone. Nous vous conseillons plutôt de réaliser votre résiliation par courrier recommandé avec accusé de réception. Cette méthode vous permettra de conserver une trace de votre demande, et fera office de justificatif en cas de litige. Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Vous trouverez de nombreux modèles de lettres de résiliation sur notre site internet. 

Lors de la résiliation, plusieurs documents vous seront demandés :

  • le numéro de votre contrat, figurant sur vos factures d’électricité ;
  • votre référence client, elle figure également sur vos factures ;
  • l’adresse du logement que vous avez choisi de quitter ;
  • le relevé du compteur à la date de votre départ ;
  • la date à laquelle vous souhaitez fermer définitivement le compteur.

Avec ces renseignements, votre fournisseur pourra clôturer votre compte et vous faire parvenir une facture de régularisation. En revanche, aucun frais de résiliation ne sera exigé.

Pour plus de sécurité, nous vous conseillons de souscrire votre prochain contrat d’énergie dans la foulée, cela vous évitera d’être privé d’électricité et/ou de gaz naturel à votre arrivée dans votre logement.

Le saviez-vous ?

Le compteur électrique n’est pas le seul dispositif qui vous permet de gérer votre consommation d’énergie. Le tableau électrique, par exemple, joue lui aussi un rôle clef pour votre sécurité et la répartition du flux électrique dans votre habitation. 

Étape 2 : choisir un fournisseur pour son nouveau logement

Vous devrez ensuite trouver un nouveau contrat d’électricité pour votre domicile. Si vous le souhaitez, vous pouvez ouvrir un compteur EDF et souscrire à une offre au tarif réglementé de vente (TRV). Cependant, notez qu’il ne s’agit plus de l’abonnement le plus compétitif du marché !

Aujourd’hui, vous avez le choix entre de nombreux fournisseurs alternatifs, qui proposent pour certains des réductions sur le tarif de l’abonnement ou le prix du kWh. Vous ne savez pas comment choisir ? N’hésitez pas à utiliser un comparateur de fournisseurs d’électricité et de gaz !

Cet outil vous aidera à trouver le fournisseur le mieux adapté à votre budget, votre profil de consommation et même à vos convictions écologiques. Ainsi, vous pourrez souscrire un contrat correspondant réellement à vos attentes.

À noter

Lorsque vous emménagez dans un logement neuf, un certificat de conformité Consuel vous est remis. Il certifie que votre installation électrique respecte bien les normes en vigueur et vous sera demandé le jour de l’ouverture du compteur.

Étape 3 : la souscription d’un nouveau contrat d’électricité

Certaines procédures administratives peuvent être longues et ennuyeuses. Par chance, pour un contrat d’électricité ou de gaz naturel, les choses sont plutôt simples (et gratuites) ! Ces quelques informations vous aideront à souscrire facilement chez le fournisseur de votre préférence :

  • vos coordonnées ;
  • l’adresse de votre nouvelle maison ou appartement ;
  • le numéro PDL de votre compteur et/ou le nom de l’ancien occupant, si vous avez l’information ;
  • un relevé du compteur électrique du nouveau logement ;
  • un RIB, si vous souhaitez payer par prélèvement automatique.

Une fois que vous aurez souscrit à l’offre qui vous semble la plus juste, votre fournisseur contactera directement le gestionnaire de réseau Enedis, et conviendra pour vous d’un rendez-vous dans les 10 jours ouvrés (pour un compteur électrique au fonctionnement classique).

Puis-je déménager mon compteur ?

Si vous étiez satisfait des services de votre ancien fournisseur, il est tout à fait possible de reprendre un contrat chez le même prestataire pour votre nouveau logement ! Toutefois, le changement d’adresse est impossible.

Vous devrez donc d’abord résilier votre contrat et fermer votre ancien compteur électrique, tout simplement parce que chaque installation Enedis est rattachée à l’adresse de votre logement, et non à votre nom ou votre contrat.

Vous voulez faire des économies ?

Economisez en changeant gratuitement de fournisseur. Réalisez la simulation de votre facture et comparez les offres d'énergie.

Comparer les offres

Quels sont les frais et délais d’ouverture d’un compteur électrique ?

L’ouverture d’un compteur d’électricité ou de gaz entraîne automatiquement quelques frais. Ceux-ci sont à la charge de l’occupant du logement, soit au locataire dans le cadre d’un contrat de location, ou bien au propriétaire si celui-ci occupe l’habitation.

Bon à savoir

Les frais d’ouverture du compteur électrique sont automatiquement appliqués sur votre première facture d’énergie, afin de vous faciliter les démarches.

Les tarifs de mise en service sont affichés dans le catalogue des prestations Enedis et varient selon le délai nécessaire à l’ouverture de la ligne. En général, plus vous êtes pressé, plus le prix est élevé ! Voilà pourquoi il est souhaitable d’anticiper ses démarches et de demander l’ouverture de sa ligne environ 15 jours avant son emménagement.

Type de mise en service

Délais

Tarif en € TTC

Première mise en service

10 jours ouvrés

50,65 €

Mise en service standard

5 jours ouvrés

14,18 €

Mise en service express

48 heures

52,53 €

Mise en service d'urgence

24 heures

67,26 € (Linky) ou 146,84 € (compteur classique)

Attention ! Pour que les délais évoqués ci-dessus soient respectés, il est nécessaire que les travaux de raccordement au réseau de distribution aient bien été effectués. Si ce n’est pas le cas, vous devrez d’abord déposer une demande de raccordement auprès d’Enedis. En fonction de votre situation et de la localisation de votre terrain, les travaux peuvent durer jusqu’à 6 mois.

Besoin d’aide ?

Si cela vous semble plus sûr, vous pouvez aussi contacter l’un de nos conseillers énergie au ☎️ 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00 (appel non surtaxé). Ils pourront vous aiguiller vers la meilleure offre et vous aider à souscrire votre contrat.

Vos questions sur l’ouverture d’un compteur électrique

Comment ouvrir un compteur électrique ?

La première étape lorsque l’on emménage dans un logement neuf est de souscrire un nouveau contrat d’électricité chez EDF ou un fournisseur alternatif (souvent moins cher). Ensuite, Enedis fera intervenir un technicien sous 15 jours ouvrés pour ouvrir votre ligne et activer le compteur (ou le sous-compteur). Notez que pour les compteurs Linky, pas de rendez-vous à prendre : tout se fait à distance en moins de 48 heures !

Qui contacter pour une ouverture de compteur électrique ?

Si vous souhaitez ouvrir une ligne électrique chez EDF ou n’importe quel autre fournisseur alternatif, vous devrez souscrire un contrat d’énergie et vous en remettre à votre fournisseur. C’est lui qui s’occupera de gérer les formalités avec le gestionnaire de réseau Enedis.

En revanche, notez que si vous n’êtes pas encore raccordé au réseau public d’électricité, c’est à vous qu’incombe de constituer un dossier à remettre à Enedis pour demander votre raccordement.

Quels sont les délais pour l’ouverture d’un compteur d’électricité ?

Une fois votre contrat d’électricité souscrit, votre fournisseur d’énergie contacte Enedis, le gestionnaire du réseau électrique en France. Celui-ci se charge de faire intervenir un technicien sous 5 jours ouvrés. Pour les compteurs Linky, les délais sont raccourcis : une activation de ligne nécessite 24 à 48 heures en moyenne.

Si vous êtes pressé, vous pouvez faire une demande urgente ou express afin de réduire les délais d’ouverture de plusieurs jours. Seulement, cette accélération n’est pas gratuite. La prestation vous coûtera plus du double. Attention ! Si le logement est neuf, l’intervention est plus lente : prévoyez 15 jours ouvrés pour une première activation.

L’ouverture d’un compteur électrique est-elle payante ?

La réponse est oui, la demande d’ouverture de votre compteur électrique est payante. Les frais de mise en service varient en fonction du délai d’ouverture souhaité et sont appliqués à votre première facture d’énergie. Pour un compteur électrique classique, ils sont de :

  • 14,18 € pour une mise en service standard ;
  • 52,53 € pour une demande express ;
  • 146,84 € pour une demande urgente ;
  • 50,65 € pour une première mise en service (logement neuf).
Alexandre François

Alexandre François

Responsable éditorial

Après ses études supérieures, Alexandre rejoint Hello Watt en 2019. En charge du pôle contenu, il est expert des sujets liés au marché de l'électricité et du gaz, au développement de la concurrence et aux fournisseurs.