Comment choisir un tableau électrique au meilleur prix ?

Un tableau électrique, ou tableau de répartition, est le centre névralgique de l'installation électrique d’un logement. Directement relié au compteur électrique, il assure la répartition de l’énergie dans toutes les pièces du logement. Nos conseils pour bien le choisir !

En résumé

Le tableau électrique est un indispensable pour avoir un logement aux normes et jouir de son électricité en toute sécurité. Généralement, celui-ci est installé dans un coffret ou dans un placard, et est relié à tous les circuits de votre habitation (prises et éclairage, par exemple).

Seul, un tableau électrique coûte entre 100 et 500 € en moyenne. Il faut toutefois prévoir les frais d’intervention d’un électricien, qui s’élèvent eux aussi à plusieurs centaines d’euros.

À quoi sert un tableau électrique ?

Un tableau électrique n’est pas directement branché au compteur électrique. Il est placé juste après, en amont. C’est lui qui s’occupe de la transition entre le réseau public d’électricité et votre installation personnelle

Bien que répondant à des normes strictes (norme NF C 15-100), il est votre propriété exclusive ; ce qui n’est pas le cas du compteur électrique qui appartient aux collectivités territoriales, qui en confient la gestion au gestionnaire de réseau Enedis (ou à une Entreprise Locale de Distribution sur 5 % du territoire). À noter que chaque compteur est unique, il possède un numéro PDL afin que le gestionnaire puisse l’identifier plus facilement.

Le tableau électrique est intégré à la Gaine Technique Logement (GTL), un espace rassemblant à la fois le tableau électrique, le panneau de contrôle, le coffret de communication et les équipements liés à la sécurité de votre habitation.

Le tableau électrique d’une maison ou d’un appartement raccordé au réseau public a deux fonctions principales :

  1. gérer le flux électrique du logement et veiller à sa bonne répartition ;
  2. sécuriser l’installation électrique et ses usagers.

Que la lumière soit… mais pas trop cher quand même !

Le gaz et l’électricité moins cher, c’est avec le comparateur Hello Watt qu’on les trouve !

Je réduis mes factures

Répartir l'alimentation électrique dans le logement

Comme son nom l’indique, un tableau de répartition (ou tableau électrique) assume la tâche de répartir l’électricité dans votre logement, en créant des subdivisions par pièce et pour certains appareils électroménagers particulièrement gourmands en énergie. 

Sécuriser l’installation électrique et ses usagers

C’est aussi votre tableau électrique qui assure la sécurité du logement. Bien que la majorité des appareils aient leurs propres systèmes de sécurité contre les surtensions par exemple, le tableau électrique va, lui, avoir des sécurités analogiques pour se prémunir contre des possibles causes d’accident. 

On peut par exemple mentionner le disjoncteur, qui permet d’isoler le logement du réseau électrique en cas de problèmes tels qu’une surtension, la foudre, un câble dénudé et/ou en contact avec de l’eau. Cela évite que tout un secteur soit privé d’électricité pour une panne individuelle. 

Un tableau électrique incorpore aussi des plombs, des petits tubes comportant une résistance qui se rompt en cas de surtensions. À nouveau, cela permet de réduire l’impact d’un problème à une zone particulière du logement. Ces sécurités ont pour but de protéger les habitants d’un logement des risques d’incendies et d’électrocutions en cas d’appareils défectueux.

Comment fonctionne un tableau électrique ?

Quels sont les différents types de tableaux électriques ?

Il existe trois types de tableau de répartition : 

  • le tableau électrique nu. Ce type de tableau enfermé dans un coffret permet d’installer 18 modules de votre choix, en fonction des spécificités de votre logement et de vos besoins ; 
  • le tableau électrique prééquipé. Ce produit comprend déjà les modules les plus courants dans les habitations, comme les disjoncteurs ou les interrupteurs ; 
  • le tableau électrique étanche, qui peut accueillir 18 modules et dont la principale caractéristique est d’être imperméable, afin de rajouter une sécurité supplémentaire.

Le saviez-vous ?

Les tableaux électriques sont composés de rails. Ce terme sert simplement à désigner chaque rangée modulaire du tableau. En général, un tableau électrique comprend 1 à 4 rangées, chacune pouvant contenir jusqu’à une cinquantaine de modules !

Quels sont les éléments du tableau électrique ?

Nous l’avons vu précédemment, un tableau électrique est composé de nombreux éléments lui permettant de protéger le logement et de distribuer l’électricité au sein de celui-ci. Parmi ces éléments, on peut citer :

  • le disjoncteur électrique général, qui s’assure que le logement ne dépasse pas la limite de puissance souscrite à la signature d’un contrat avec un fournisseur d’énergie ;
  • les disjoncteurs divisionnaires. Chaque disjoncteur est relié à un circuit unique (circuit d’éclairage, circuit pour l’électroménager, circuit de chauffage, circuit dédié à la cuisson, etc.). Ils permettent de couper l’électricité à un appareil défectueux tout en l’isolant du reste de l’installation ;
  • les interrupteurs et/ou disjoncteurs différentiels. Généralement placés en début de rangée, ils mesurent le courant électrique et détectent les fuites de courant, les surcharges et les court-circuit ;
  • la borne de terre et le bornier de raccordement à la terre. La fonction principale de ce produit est d’évacuer le courant vers la terre si nécessaire, afin d’assurer la protection de votre logement et de votre installation électrique ;
  • le parafoudre. Pas obligatoire dans toutes les habitations mais fortement recommandé, il limite les surtensions et sert à prévenir les électrocutions. En effet, en cas de problème électrique, il redirige l’électricité dans la terre ;
  • les peignes électriques (peigne vertical, peigne horizontal). Cet accessoire denté a pour but de distribuer la tension électrique au sein du tableau, en reliant des composants d’un même rail ou de deux rails différents.

Comment choisir son tableau électrique ?

Quels critères prendre en compte ?

Le choix d’un tableau électrique passe par plusieurs étapes. Dans un premier temps, il convient bien sûr d’évaluer vos besoins énergétiques, surtout si vous venez d’être récemment raccordé au réseau d’électricité.

Quels appareils électroménagers ? Quelle puissance de compteur ? Quelles dimensions pour votre installation ? Toutes ces variables vont forcément influencer l’aspect et le prix de votre tableau électrique.

Enfin, l’aspect esthétique peut aussi entrer en compte dans votre choix, bien que tous les tableaux électriques, compteurs ou même sous-compteurs soient généralement situés à l’intérieur d’un coffret de protection ou d’un placard, comme le prévoit la norme.

Quelle marque choisir pour mon tableau électrique ?

Les grandes marques de matériel électrique commercialisent, pour la plupart, des tableaux électriques ainsi que des produits et accessoires pouvant s’y fixer. Voici les plus connues en France :

  • Legrand ;
  • Schneider Electric ;
  • Hager ;
  • ABB ;
  • Moeller ;
  • Gewiss ;
  • GE ;
  • Siemens ;
  • Eurohm.

Les plus connues sont sans doute Legrand, Schneider Electric et Hager. Ce sont aussi les plus faciles à trouver et les plus fréquemment utilisées par les électriciens.

Où acheter un tableau électrique ?

Un tableau électrique et les différentes pièces qui le composent s’achètent au rayon électricité de n’importe quel magasin de bricolage (Leroy Merlin, Castorama et Brico Dépôt par exemple). On peut aussi acheter son tableau électrique sur internet, auprès d’un site e-commerce généraliste ou d’un acteur plus spécialisé. Dans tous les cas, pensez à bien comparer les prix d’un vendeur à l’autre et à consulter les avis des clients.

Aussi, n’oubliez pas que l’installation d’un tableau électrique n’est pas anodine ! Il est souvent préférable de faire appel à un technicien pour le branchement, capable de travailler dans le respect des normes en vigueur, faute de quoi vous ne pourrez obtenir une attestation de conformité Consuel pour votre logement.

Quel est le prix d’un tableau électrique ? 

Le prix d’un tableau électrique dépend de son modèle, de sa marque, de sa taille et de son esthétisme. Il faut aussi prendre en compte le fait qu’il doit être suffisamment récent pour répondre aux normes de sécurité en vigueur au moment de son installation. 

De plus, installer un tableau électrique et le relier à votre installation électrique nécessite de sérieuses aptitudes en électricité. Il faut donc passer par un professionnel afin qu’il réalise cette opération, ce qui rajoute un certain coût. 

Pour l’installation d’un tableau et d’un compteur électrique, on peut compter entre 100 € et 600 € pour le matériel, en fonction de vos choix et besoins, ainsi qu’entre 250 € et 1 500 € de main d'œuvre. Ce prix peut varier en fonction de l’état de votre installation électrique et de la taille de votre logement. 

Attention

Ne confondez pas l’installation d’un tableau et d’un compteur électrique avec la mise en service d’un compteur ! L’ouverture d’une ligne d’électricité est payante mais moins onéreuse. Pour une première mise en service, vous devrez débourser une cinquantaine d’euros, et pour une mise en service standard, comptez 14,18 €.

FAQ : vos questions sur le tableau électrique

Comment changer un fusible sur un tableau électrique ?

Pour changer un fusible dans un tableau électrique, il convient d’abord d’identifier le fusible défectueux. Pour ce faire, commencez par couper le disjoncteur principal. Vous pourrez ainsi manipuler le tableau électrique en toute sécurité. 

Ensuite, étudiez les fusibles un à un. S’ils affichent un voyant rouge, alors il faut les changer. Vous pouvez également regarder si les fils ont fondu ou utiliser un multimètre pour les tester.

Retirez ensuite simplement le fusible en le déclipsant. Insérez le nouveau à la place puis reclipsez-le. Assurez-vous de bien utiliser un fusible équivalent.

Comment brancher un tableau électrique ?

Le branchement d’un tableau électrique s’effectue en plusieurs étapes. Tout d’abord, vous devrez raccorder les fils du circuit aux disjoncteurs. Pensez à étiqueter les différents éléments de votre tableau électrique : c’est obligatoire. En cas de panne d’un des éléments, vous pourrez identifier plus facilement le problème. Il ne vous reste qu'à connecter vos différents appareils et à activer l’installation.

Notez que le branchement d’un tableau électrique n’est pas aussi simple que de brancher son micro-onde à une prise. Vous aurez besoin de connaissances suffisamment avancées ! Pour plus de sûreté, il est donc généralement préférable de faire appel à un électricien.

Comment équilibrer un tableau électrique triphasé ?

Le dimensionnement d’un tableau électrique triphasé et son raccordement au compteur est plus complexe que pour un tableau électrique monophasé

En effet, avec un tableau électrique triphasé, les phases doivent être équilibrées. Pour faire les calculs, nous vous conseillons de faire appel à un électricien. Le mieux reste de prévoir l'équilibrage des phases dès le début de la construction.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.