Quels sont les tarifs de rachat photovoltaïque ?

​​Un bon moyen de faire des économies grâce à ses panneaux solaires est de vendre l’énergie produite à un fournisseur d’électricité moyennant un tarif de rachat photovoltaïque. Ce dernier permet d’avoir des revenus réguliers sur une longue période et de rentabiliser rapidement son investissement.

En résumé :

La production d’électricité d’un panneau solaire peut être consommée entièrement, mais elle peut également faire l’objet d’une autoconsommation partielle avec revente de surplus, voire d’une vente totale. Pour ces deux dernières options, vous avez le choix entre une revente :

  1. auprès du dispositif d’Obligation d’Achat appliqué par EDF OA ou les ELD (Entreprises Locales de Distribution) à un tarif fixé sur une période de 20 ans ;
  2. auprès d’un fournisseur alternatif : celui-ci peut soit reprendre votre contrat d’Obligation d’Achat, soit vous proposer une autre option tarifaire de rachat, toutefois moins élevée que celle proposée par EDF OA et les ELD.

À date du 3ᵉ trimestre 2022, les tarifs de rachat fixés par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) s’élèvent, pour une revente auprès d’EDF OA :

  • à 0,10 €/kWh en autoconsommation avec vente du surplus ;
  • pour une vente totale, à 0,1814 €/kWh pour une installation inférieure ou égale à 3 kWc et à 0,1542 €/kWh pour une installation inférieure à 9 kWc.

Revente d’électricité photovoltaïque : ce qu'il faut savoir

Pour atteindre ses objectifs en matière de déploiement des énergies renouvelables, (32 % de l’énergie brute consommée en 2030), l’État a mis en place un dispositif d’Obligation d’Achat - aussi appelé EDF Obligation d’Achat ou EDF OA.

Celui-ci permet aux particuliers producteurs d’électricité solaire de vendre l’électricité produite à un tarif fixé par la loi, cela dans le but d’améliorer l’amortissement de l’investissement dans des panneaux solaires. Il existe deux manières de bénéficier des tarifs de rachat EDF :

  1. en passant par le dispositif “guichet ouvert” ;
  2. ou par le dispositif de “mise en concurrence”, qui consiste en un appel d’offres.

Votre installation solaire au meilleur prix !

Nos conseillers vous accompagnent gratuitement pour trouver l'installation qui correspond le plus à votre budget et à vos besoins !

Je demande un devis gratuit

Dans le cas des installations chez les particuliers, c’est le “guichet ouvert” qui s’applique. Les conditions pour pouvoir y prétendre sont :

  • d’avoir une installation sur toiture - en surimposition ou intégration au bâti (IAB) - d’une puissance inférieure à 500 kWc ;
  • de faire poser ses panneaux solaires par un installateur photovoltaïque labellisé RGE. En faisant appel à un installateur solaire qualifié, vous êtes sûr de recevoir un devis solaire clair et détaillé, respectant les normes en vigueur.

À noter que les installations photovoltaïques posées au sol ne peuvent pas intégrer ce dispositif. Elles doivent passer par la procédure de mise en concurrence et comporter une puissance supérieure à 500 kWc.

Néanmoins, les particuliers qui le souhaitent peuvent vendre leur production d’énergie solaire sans passer par le dispositif d’Obligation d’Achat, mais en faisant appel à un fournisseur alternatif. C’est ce que nous verrons un peu plus loin.

Envie d’autonomie ?

L’indépendance énergétique attire de plus en plus de particuliers. Toutefois, viser une maison 100 % autonome est difficile à mettre en œuvre d’un point de vue technique.

De plus, la rentabilité d’un tel projet est inférieure à celle de l’autoconsommation avec vente du surplus. Si votre logement peut être raccordé au réseau, il est donc plus intéressant de choisir cette dernière option.

Tarif de rachat en 2020

Les tarifs de rachat photovoltaïque EDF Obligation d'Achat

Qu’est-ce que EDF OA ?

EDF Obligation d’Achat est un dispositif qui date d’il y a 20 ans, en application de la loi du 10 février 2000 concernant la modernisation et le développement du service public de l'électricité. Cette mesure a été prise pour amorcer le développement des énergies renouvelables en améliorant la rentabilité des installations photovoltaïques.

Concrètement, depuis cette loi, le fournisseur d’énergie historique EDF ainsi que les ELD (entreprise locale de distribution) sont tenus de racheter l’électricité photovoltaïque produite par les particuliers et par les entreprises à travers le dispositif “guichet ouvert” ; à un tarif fixé pour une période de 20 ans - la durée de vie des panneaux solaires étant de plus de 30 ans.

Les installations photovoltaïques doivent répondre à certains critères pour pouvoir revendre l’électricité aux tarifs de rachat appliqués par EDF OA : elles doivent être installées sur une toiture et d’une puissance inférieure à 500 kWc.

À noter que des différences de tarifs de rachat existent selon la puissance de l’installation et son type - autoconsommation partielle ou vente de la production en totalité.

Comment bénéficier des tarifs de rachat EDF OA ?

Lors de l’installation de vos panneaux solaires, si vous souhaitez vendre l’électricité produite, vous devez faire une demande de contrat d’achat d’énergie électrique auprès d’EDF ou de l’ELD dont vous dépendez (la SICAE dans l’Aisne ou Gaz et Électricité de Grenoble, par exemple). 

Sachez que vous pouvez l’effectuer lors de la demande de raccordement au réseau public en indiquant que vous souhaitez bénéficier de l'obligation d’achat. Une fois le raccordement effectué, vous pourrez signer votre contrat d’obligation d’achat qui sera effectif dès la mise en service de votre kit solaire et pourra porter sur une période de 20 ans.

Bon à savoir

Les revenus générés par la revente de votre électricité sont non imposables pour les installations inférieures à 3 kWc !

Quels sont les tarifs de rachat EDF OA ?

Comme nous vous le disions plus haut, les tarifs de rachat de l’électricité photovoltaïque varient en fonction de la puissance de votre installation et de votre choix entre l’autoconsommation partielle ou la vente en totalité. Pour rappel :

  • l’autoconsommation partielle vous permet de consommer l’électricité produite par votre système lorsque le soleil brille et de revendre le surplus de kWh lorsque vous ne le consommez pas ;
  • la vente totale, elle, vous permet d’injecter la totalité de votre électricité sur le réseau.

Puissance

Tarif de rachat EDF OA

Vente du surplus*

Tarif de rachat EDF OA

Vente totale*

≤ 3 kWc

0,10 €/kWh

0,2022 €/kWh

≤ 9 kWc

0,10 €/kWh

0,1718 €/kWh

≤ 36 kWc

0,06 €/kWh

0,1231 €/kWh

≤ 100 kWc

0,06 €/kWh

0,1070 €/kWh

≤ 500 kWc

0,1107 €/kWh**

0,1107 €/kWh**

*Tarifs valables au 3e semestre 2022, du 1er aout au 31 octobre

**Dans la limite de 1 100 kWh/kWc puis 0,04 €/kWh

Vous souhaitez suivre votre injection solaire ?

Connaître la quantité d’électricité solaire que vous injectez sur le réseau, c’est possible sur l’application de suivi conso Hello Watt !

L’application est disponible gratuitement sur Google Play ou sur l’Apple Store, alors n’attendez plus pour visualiser les revenus issus de votre production solaire !

Qui décide du tarif de rachat d’EDF OA ?

Les tarifs de rachat d’EDF OA sont fixés par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie) une fois par trimestre en fonction du nombre de nouvelles installations prévues et de la rentabilité moyenne des projets. L’évolution des tarifs a tendance à décroître pour accompagner la baisse des prix des panneaux solaires

De votre côté, une fois le contrat signé, vous bénéficiez du même tarif de rachat pendant 20 ans, indépendamment de l’évolution par trimestre du tarif appliquée par la CRE !

Tarif rachat solaire

Tarif de rachat photovoltaïque des fournisseurs alternatifs

Les obligations d’achat de l’électricité photovoltaïque concernent seulement EDF et les entreprises locales de distribution (ELD). Mais il est possible de vendre l’électricité produite par ses modules photovoltaïques à un fournisseur alternatif. Deux options s’offrent alors à vous.

Tarif de rachat photovoltaïque des fournisseurs alternatifs : reprise d’un contrat en obligation d’achat

Les fournisseurs alternatifs agréés peuvent reprendre des contrats d’obligation d’achat initialement conclus entre un particulier et EDF OA ou une entreprise locale de distribution. C’est le cas d’EkWateur, qui peut détenir des contrats d’obligation d’achat et ainsi appliquer le tarif fixé par la loi de 0,10 centimes d’euro par kilowattheure produit (pour les installations inférieures à 9 kWc), ce qui correspond à un prix de 100 €/MWh.

Les tarifs de rachat photovoltaïque fixés par les fournisseurs alternatifs

Il est également possible d’amortir le prix de son installation solaire en revendant son électricité photovoltaïque à des fournisseurs alternatifs sans passer par l’obligation d’achat.

Néanmoins, cette option s’avère moins intéressante financièrement, car les tarifs de rachat appliqués par EDF OA sont plus élevés. À titre d’exemple :

  • le fournisseur EkWateur donne la possibilité de vendre son électricité à prix de marché au prix de 0,042 €/kWh ;
  • le fournisseur Enercoop propose lui aussi le rachat de l’électricité photovoltaïque des particuliers à un tarif de 0,06 €/kWh.

Passez au solaire photovoltaïque !

Vous souhaitez passer au photovoltaïque mais ne savez pas comment lancer votre projet ? Appelez nos experts énergie au 09 71 07 07 40 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de 9h00 à 19h30. Ils vous accompagnent pas à pas dans toutes les étapes de votre projet.

FAQ : vos questions sur le tarif de rachat photovoltaïque 

Quels sont les tarifs de rachat photovoltaïque pour des installations inférieures à 9 kWc ?

Le tarif de rachat photovoltaïque dépend de votre installation :

  1. vous avez choisi l’autoconsommation avec vente du surplus ? Alors vous pourrez vendre votre électricité à un prix de 0,10 €/kWh en passant par le dispositif EDF OA. Ce tarif est bloqué sur 20 ans, il vous permet donc de générer des revenus sur une longue période ;
  2. vous avez choisi la revente totale ? Les tarifs de rachat sont plus élevés. Ils sont de 0,1814 €/kWh pour une installation inférieure ou égale à 3 kWc et de 0,1542 €/kWh pour une installation inférieure à 9 kWc. Là aussi le tarif est bloqué pour une période de 20 ans

Quelle que soit la solution choisie, le revenu généré par votre injection dépendra essentiellement du rendement de vos panneaux solaires.

Ainsi, pour optimiser leur production, pensez à choisir un installateur solaire qualifié, qui étudiera votre projet avec le plus grand soin, de l’inclinaison et l’orientation de vos panneaux jusqu’à leur mise en service !

Combien rapporte la vente de l’électricité en moyenne ?

Tout dépend de votre mode de consommation - autoconsommation ou revente totale -, de l’ensoleillement dont bénéficie votre bâtiment, mais aussi du type de panneau solaire que vous utilisez - les meilleurs modules solaires permettant de maximiser ses revenus - ainsi que de la performance de vos panneaux.

Par exemple, à Paris, vous recevrez environ 500 €/an si vous avez choisi la vente totale et une installation de 3 kWc. Ce revenu peut dépasser les 700 € si vous vivez dans une région très ensoleillée

Pour un système en autoconsommation avec vente du surplus, ces revenus sont moins importants, néanmoins, vous économisez de l’argent en autoconsommant votre propre électricité. À Paris, vous toucherez environ 75 € par an pour une installation de 3 kWc

À Nice, vous pourrez percevoir une centaine d’euros par an pour une installation de 3 kWc.

Vous l’aurez compris, les plus grosses économies que vous réaliserez seront faites grâce à l’autoconsommation.

Quels sont les autres moyens de rentabiliser son installation solaire ?

Hormis les tarifs de rachat préférentiels appliqués dans le cadre du dispositif EDF OA, vous pouvez rentabiliser votre investissement en bénéficiant de primes et d’aides pour l’installation de panneaux solaires, comme : 

  • la prime à l’autoconsommation ;
  • la TVA réduite de 10 %, pour les installations photovoltaïques d'une puissance inférieure ou égale à 3 kWc ;
  • l’éco-prêt à taux zéro, pour les panneaux aérovoltaïques et thermiques ;
  • des aides des collectivités locales, à retrouver sur le site de l'Anil ;
  • MaPrimeRenov’ pour les installations solaires thermiques et hybrides.

Attention toutefois, pour bénéficier d’une quelconque prime, vous devez obligatoirement faire appel à un installateur labellisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). De la même manière, les kits solaires à monter soi-même ne permettent pas de bénéficier des primes et des aides de l’État, ni de la prime à l’autoconsommation.

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !