Tout savoir sur l'isolation du sol

Isolation du sol en rénovation ou construction : les différences ?

Vous aurez bien des raisons de vouloir isoler le sol de votre habitat. Qu’il s’agisse d’une isolation thermique ou phonique, vous pouvez aborder vos travaux de différentes manières. De même, les logements en construction ou à rénover ne sont pas à isoler de la même façon. Découvrez …

Vous aurez bien des raisons de vouloir isoler le sol de votre habitat. Qu’il s’agisse d’une isolation thermique ou phonique, vous pouvez aborder vos …

Vous aurez bien des raisons de vouloir isoler le sol de votre habitat. Qu’il s’agisse d’une isolation thermique ou phonique, vous pouvez aborder vos travaux de différentes manières. De même, les logements en construction ou à rénover ne sont pas à isoler de la même façon. Découvrez comment réaliser l’isolation du sol de votre logement.

❓ Quelles sont différentes techniques d’isolation du sol ?

Avant de parler d’isolation du sol en rénovation ou pour les logements en construction, voici les différentes approches possibles pour refaire son plancher.

L’isolation du sol par le dessous, pour les vides sanitaires

Si votre logement possède un vide sanitaire, il est préférable de procéder à cette technique d’isolation. Dans ce cas de figure, vous isolez votre sous-sol et non votre sol. Améliorer l’isolation de ce compartiment de la maison vous protège mieux de l’humidité et du froid. Aussi, elle laisse votre revêtement intact et ne surélève pas votre plancher. Cette méthode consiste à isoler le plafond du vide sanitaire plutôt que le sol intérieur de l’habitat. Vous pouvez :

  • Placer un panneau isolant rigide ou semi-rigide contre le plafond ; 
  • Installer un plancher à hourdis (plancher préfabriqué en béton) ;
  • Appliquer une chape flottante.

L’isolation du sol par le dessus, l’approche standard

Il s’agit encore de la technique la plus répandue. Elle est aussi la plus simple. L’isolation par le dessus consiste à poser votre panneau isolant sur votre sol brut, généralement en béton. Si votre sol est déjà doté d’un revêtement (carrelage, parquet, moquette…), il vous faudra le retirer pour ainsi appliquer votre matériau. Pour remplacer l’isolant ou en complément de ce dernier, vous pouvez aussi installer une chape flottante. Elle possède un bon pouvoir isolant et réduit considérablement l’accumulation d’humidité. Notez que l’isolation du sol par le dessus est idéale pour installer un plancher chauffant.

L’isolation par l’intérieur du plancher

Si elle est plus rare, cette technique mérite tout de même le coup d’œil. Comme son nom l’indique, elle demande d’insérer un isolant en vrac dans le plancher. Cette approche ne surélève (presque !) pas votre sol et n’abaisse pas votre plafond. Qui plus est, elle utilise un isolant en vrac et peut donc s’insérer dans le moindre espace du plancher, pour limiter au mieux les pont thermiques provenant du sol. 

Faites des économies d’énergie avec l’isolation des combles

Vous pouvez faire jusqu’à 30% d’économies sur vos factures énergétiques simplement en isolant vos combles

Je fais des économies d’énergie

🏠 L’isolation du sol à la construction : comment faire ?

Si votre logement est en construction, vous pouvez encore décider de comment effectuer votre isolation. Une isolation du sol par le dessus vous sera conseillée. Vous n’avez pas besoin de retirer votre revêtement et pouvez directement placer le matériau sur la dalle de béton. Lors de vos travaux, vous pouvez appliquer du sable entre votre terre-plein et votre isolant, afin de réduire les risques de fissures du matériau. Toutefois, si votre maison possède un vide sanitaire ou un espace non chauffé, comme une cave ou un garage en sous-sol, une isolation par le dessous reste préférable. De même, l’isolation du sol par l’intérieur du plancher peut être réalisée. A vous de voir.

🧰 L’isolation du sol en rénovation : quelle méthode choisir ?

Vous habitez votre logement depuis quelques temps ? Rassurez-vous, l’isolation du sol en rénovation demeure une tâche abordable. Toutefois, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Ce dernier étudiera votre habitat et diagnostiquera la meilleure méthode pour isoler votre sol. Mais revenons-en aux méthodes d’isolation. Tout comme pour les logements en construction, une isolation par le dessous est conseillée si votre habitat compte un vide sanitaire. Dans le cas contraire, l’isolation par le dessus est nécessaire. Elle demande simplement de retirer votre revêtement. Si vous ne voulez pas détruire votre carrelage ou votre parquet, il vous est aussi possible de poser votre isolant par dessus votre revêtement. En choisissant cette rénovation, votre sol risque d’être surélevé de plusieurs centimètres. Des travaux supplémentaires pour ajuster vos plinthes et même vos portes peuvent être nécessaires. Concernant maintenant l’isolation par l’intérieur du plancher, cette technique est davantage adaptée aux logements en construction.

🏷️ Quel est le prix d’une isolation du sol en rénovation ou en construction ?

Le coût d’une isolation du sol en rénovation aura approximativement le même prix que lors de la construction de l’habitat. Casser votre revêtement n’est en rien payant et le matériau isolant choisi est généralement le même selon la nature de votre logement. Le prix d’une isolation du sol varie entre 20€ et 60€ par m². Lorsque vous engagez les services d’un professionnel, ses tarifs vont de 30€ à 50€ par heure. Pour une isolation du sol d’une maison ancienne, sachez que les services de l’artisan peuvent être plus chers. Le professionnel doit en effet avoir recours à davantage de vérification.

Ça vous dirait de payer votre énergie moins cher ?

L’isolation du sol est un bon moyen pour réduire le coût de sa facture d’énergie. Mais il y existe aussi d’autres moyens. En comparant les offres des fournisseurs d’énergie, trouvez gratuitement un contrat d’électricité ou de gaz plus adapté à votre besoin :

  • Une offre aux tarifs moins chers ?
  • Une offre plus écologique ?
  • Une offre aux tarifs fixes pendant 3 ans ?

Vous pouvez aussi joindres ☎️ nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du  lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

💭 Vous avez des questions ?

Quel matériau isolant choisir pour l’isolation du sol ?

On trouve plusieurs matériaux adaptés ✔️ à l’isolation thermique du sol. Vous pouvez utiliser :

  • La laine de verre
  • La laine de roche
  • Le liège
  • La laine de bois
  • Le polyuréthane
  • Le polystyrène expansé ou extrudé

Veillez aussi à choisir la bonne épaisseur d’isolant. Pour une isolation du sol, qu’il s’agisse d’une rénovation ou d’un logement en cours de construction, la bonne épaisseur 📐 varie entre 8 cm et 20 cm.

L’isolation du sol en rénovation est-elle plus difficile que pour un logement en construction ?

Lors de rénovations, vous aurez potentiellement à casser votre revêtement pour accéder au terre-plein de votre sol. Aussi, un logement ancien peut avoir un sol plus endommagé, rendant plus difficile une isolation du sol par le dessus. La technique d’isolation du sol utilisée dépend surtout de vos envies, de vos moyens et de la conception 🏡 de votre habitat.

Comment réaliser l’isolation phonique d’un logement ?

Lorsqu’on refait l’isolation thermique du sol, on se concentre généralement sur le plancher du rez-de-chaussé, ou sur le plafond du sous-sol. Pour l’isolation phonique du sol, il faut davantage protéger le sol des niveaux supérieurs ⬆️. Une isolation par le dessus est judicieuse. Vous pouvez placer votre isolant sur le revêtement déjà existant. Dans le cadre d’une isolation contre le bruit, cette méthode est fréquemment adoptée.

Loic

Loic

Rédacteur web & SEO

Diplômé d'une Licence Professionnelle en communication, Loïc se spécialise dans les métiers du digital. Il aborde divers sujets à propos de la transition énergétique et propose des solutions pour moins consommer au quotidien.