Comment bien entretenir son poêle à bois ?

De plus en plus de particuliers décident d'opter pour le poêle à bois comme moyen de se chauffer mais beaucoup ignorent que c'est un type de chauffage qui nécessite un nettoyage régulier. Voici donc quelques conseils qui vous permettront d'entretenir au mieux votre poêle.

En résumé

Il existe deux types d’entretien pour votre poêle à bois : 

  1. L’entretien quotidien que vous devez effectuer vous-même (nettoyage de la vitre, vider la boîte à cendres). Il faut savoir qu’un poêle à bois demande un entretien rigoureux et régulier ;
  2. L’entretien annuel à faire réaliser par un professionnel afin qu’il puisse vérifier que le poêle fonctionne et qu’il réalise un ramonage.

Il est primordial de bien réaliser les deux types d’entretien, ils permettent de garantir une combustion efficace et durable. 

Comment entretenir son poêle à bois ?

Comment entretenir son poêle à bois au quotidien ?

Un poêle à bois est un type de chauffage qu’il est primordial d’entretenir au quotidien, cela permet de toujours garantir une combustion qui soit efficace et durable. Lorsque vous achetez votre poêle à bois, un conseiller vous explique comment entretenir au quotidien votre appareil. De plus, sachez qu’il existe plusieurs astuces qui permettent d’entretenir au mieux son appareil au quotidien. 

D’abord, afin de faciliter l’entretien, il est préconisé de faire de petits feux intenses car un feu sans flammes produit plus de fumée et entraîne la formation de goudron qu’il faudra par la suite nettoyer. 

Il est aussi important de ne pas faire brûler des déchets, du plastique, ou encore des panneaux d’aggloméré. En effet, ce sont des matériaux dont la combustion va libérer des produits chimiques toxiques

Ensuite, en ce qui concerne le nettoyage du poêle à bois, plusieurs zones de l’appareil sont à entretenir. La vitre par exemple ne nécessite pas d'entretien particulier. De fait, si vous utilisez bien votre poêle (en utilisant du bois bien sec) il ne devrait pas y avoir de suie qui se dépose sur la vitre.   

Le saviez-vous ?

La vitre peut se nettoyer plus ou moins toute seule par pyrolyse lorsque la température monte entre 500 et 600 degrés celsius. C’est pour cela qu’il est préconisé de privilégier les feux intenses plutôt que les braises.

En cas de suie sur la vitre, il reste assez facile de la nettoyer, voici les 6 étapes à suivre pour bien nettoyer la vitre de son poêle à bois : 

  1. laisser refroidir totalement son poêle (afin d’éviter tout risque possible) ;
  2. protéger le sol et ses mains ;
  3. humidifier légèrement une feuille de papier journal ;
  4. plonger la feuille de papier journal dans quelques cendres ;
  5. frotter la vitre à partir du centre en formant des cercles ;
  6. rincer à l’eau claire

Sachez qu’il existe aussi des éponges spéciales qui permettent d’enlever plus facilement la suie.  

Ensuite, il est aussi important de régulièrement nettoyer la boîte à cendres. Il faut avant tout retirer fréquemment les cendres car elles peuvent empêcher l’air d’accéder au feu et de l’alimenter. Pour cela, plusieurs outils peuvent être utilisés : 

  • un aspirateur à cendre (peut-être le plus pratique mais aussi le plus cher) ;
  • une balayette ;
  • un tisonnier ;
  • une pelle à cheminée.  

Attention

Qu’importe l’outil utilisé, il est vivement recommandé de retirer les cendres toutes les 2/3 semaines afin d’éviter tout potentiel problème.

Enfin, il est aussi primordial de nettoyer régulièrement les parois internes, externes et la fonte. Pour cela, le plus pratique est d’utiliser une balayette pour les parois internes et un chiffon doux pour les parois externes et la fonte.

Vous souhaitez changer de chauffage ?

Installez une poêle à bois, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

Pourquoi est-il important de faire venir un professionnel 1 à 2 fois par an ?

En plus de tout l’entretien quotidien, il est aussi obligatoire de faire venir un professionnel au minimum 1 fois par an pour un nettoyage plus général. De fait, même si vous avez choisi le meilleur poêle à bois, il faut que le professionnel vérifie le bon fonctionnement de l’appareil. 

Ensuite, il va aussi procéder à un ramonage (qu’il est conseillé d’effectuer 2 fois par an dont 1 fois pendant que le poêle est en marche). Il est conseillé de voir plusieurs experts et de faire réaliser des devis afin que vous puissiez ensuite choisir la meilleure option. Le ramonage se fait en plusieurs étapes : 

  • la préparation du ramonage (plus vous avez entretenu votre poêle à bois régulièrement moins cette étape sera longue.) : le professionnel va préparer son équipement, c’est-à-dire un enrouleur de canne muni d’un hérisson ;
  • le ramonage depuis le conduit : le hérisson est introduit depuis l’ouverture de l’âtre jusqu’au conduit, cela va permettre de nettoyer la suie. Une fois que le hérisson est arrivé en haut, il faut enrouler la canne ;
  • le ramonage depuis le toit : il faut aussi réaliser le ramonage depuis le couronnement de la cheminée. Cela va permettre de bien désencrasser  le conduit ;
  • l’entretien complémentaire : pour que le ramonage soit vraiment efficace il faut après le ramonage nettoyer toutes les parties du poêle (boîte à cendres, vitre…).

Une fois que le professionnel a réalisé le ramonage, il vous donnera un certificat que vous pourrez transmettre à l’assureur en cas de litige ou d’incendie. Sachez qu’il est préconisé de réaliser un ramonage tous les 6 mois (et au moins une fois par an) par un expert. 

Pourquoi est-il nécessaire de bien entretenir son poêle à bois ?

Il y a deux raisons principales qui expliquent pourquoi il est important de bien entretenir son poêle : 

  1. pour vérifier que l’appareil est toujours en état ;
  2. pour des raisons sanitaires

En quoi entretenir son poêle à bois permet de garantir son bon fonctionnement ?

L’entretien de l’appareil permet avant tout de garantir son bon fonctionnement le plus longtemps possible. Si l’entretien n’est pas bien réalisé sachez que votre poêle peut tomber en panne régulièrement ou mal diffuser la chaleur. On estime qu’un appareil mal entretenu a une durée de vie qui est divisée par deux ou trois

Il faut aussi savoir que plus la crasse va s’accumuler au sein de votre poêle, plus l’appareil sera inefficace. Vous allez donc finalement passer plus de temps à entretenir votre poêle et cela peut engendrer des frais supplémentaires. 

En quoi est-il important d’entretenir son poêle à bois pour des mesures de sécurité ?

L’autre raison pour laquelle il est primordial de bien entretenir son poêle à bois c’est pour des raisons de sécurité. Il y a avant tout un risque sanitaire à négliger l’entretien de son poêle à bois

Si vous n’entretenez pas votre appareil comme il faut, vous risquez une intoxication au monoxyde de carbone. C’est le ramonage qui permet de réduire le taux de monoxyde de carbone (d’où l’importance de le réaliser tous les 6 mois). 

De plus, sachez qu’en cas d’incendie causé par le poêle, si vous n’avez pas réalisé le ramonage obligatoire vous pouvez être considéré comme fautif. C’est pour cela que le professionnel qui réalise le ramonage vous donne un certificat qui atteste du bon état de marche et du bon entretien de l'appareil. 

Combien coûte l’entretien de son poêle à bois ?

Il est vrai que l’entretien du poêle à bois peut coûter un certain prix. C’est notamment le ramonage qui peut coûter cher. Il faut compter entre 55 et 80 euros (en comptant les frais de déplacement) pour un ramonage. 

Combien coûte l’entretien quotidien d’un poêle à bois ?

Entretenir un poêle au quotidien ne coûte vraiment pas cher ! Sachez que plus vous entretenez régulièrement l'appareil, moins l’entretien coûtera cher. Il faut aussi savoir que le crédit d’impôt  ​​​​ n’est pas possible pour l’entretien de son appareil.

Autrement dit, il faut compter une centaine d’euros par an pour l’entretien de votre appareil. Cela représente un certain coût mais cela reste un type de chauffage économique et écologique

Il n’existe pas d’aides qui permettent d’entretenir son poêle à bois, cependant il existe de nombreuses aides pour l’installation de votre appareil. Concernant le poêle à bois, le prix pour l’installation varie selon le modèle que vous choisissez mais il faut compter entre 1 500 euros et 7 000 euros

Le chauffage au bois vous intéresse ?

Découvrez le poêle à granulés, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

Vos questions sur l’entretien d’un poêle à bois

Comment nettoyer l'intérieur d'un poêle à bois ?

Pour nettoyer l’intérieur de votre appareil, on vous recommande d’utiliser un produit détachant. Par exemple, vous pouvez remplir la cuvette d’eau chaude et y verser une tasse de cristaux de soude. Vous n’aurez plus qu’à y tremper une éponge et frotter doucement. 

Quand nettoyer un poêle à bois ?

En réalité, tout va dépendre de la puissance du poêle à bois. Cependant, qu’importe la puissance, il est nécessaire de réaliser au moins un ramonage par an et de nettoyer régulièrement son appareil. C’est donc un type de chauffage qui demande un entretien quasi quotidien. 

Sachez qu’un poêle à granulés demande le même type d’entretien. Le ramonage est aussi à réaliser au moins une fois par an et il est aussi nécessaire de nettoyer régulièrement les différentes parties de l’appareil. 

Une chaudière nécessite aussi un entretien rigoureux et régulier. En règle générale, tous les moyens de chauffage sont à entretenir si vous voulez qu’ils perdurent dans le temps. 

Quand faire ramoner son poêle à bois ?

Il peut s’avérer très judicieux de ramoner votre appareil quand vous le réutilisez après une longue période de pause. Cela va permettre de bien décrasser le conduit si nécessaire et de s’assurer que l’appareil fonctionne bien.

Maxime Oueslati

Maxime Oueslati

Rédacteur expert énergie

Étudiant en Marketing Digital, Maxime a rejoint la team Hello Watt en tant que rédacteur. Expert sur les sujets liés au marché de l'énergie et à l'écologie, il vous aidera à mieux consommer et à faire des économies sur vos factures énergétiques.