Comment choisir la bonne puissance pour son poêle à bois ?

Quelle puissance choisir pour son poêle à bois ? C'est une question complexe car de nombreux critères sont à prendre en compte afin de choisir la puissance adaptée à son logement. Nous allons vous dire quels sont les éléments à prendre en compte pour choisir la puissance de son poêle à bois.

En résumé

Afin de choisir la bonne puissance pour son poêle à bois, il est impératif de prendre en compte une multitude d’éléments parmi lesquelles : 

  • la configuration de votre maison ;
  • le tirage du poêle ;
  • le matériau de fabrication de l’appareil ;
  • la situation géographique du logement ;
  • le rendement

Ce sont ces critères qui sont à prendre en compte afin de choisir le poêle avec la puissance la plus adaptée possible à sa maison. 

Quels critères prendre en compte pour choisir la puissance de son poêle à bois ?

Choisir la puissance de son poêle à bois en fonction de son logement 

Afin de choisir la bonne puissance pour son type de chauffage, il est primordial de s’adapter à la configuration de son habitation. En effet, la configuration de votre maison ou de votre appartement va déterminer en grande partie la puissance que vous allez choisir

L’isolation par exemple joue un rôle important dans le choix de la puissance de son poêle. De fait, plus une maison est bien isolée, moins elle va perdre de la chaleur. Par conséquent, si vous avez une maison bien isolée, cela ne sert à rien de prendre un appareil trop puissant. 

Vous souhaitez changer de chauffage ?

Installez une poêle à bois, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

Il est aussi important de prendre en compte la surface de votre habitation, c’est-à-dire le volume des pièces à chauffer. Plus le volume des pièces est grand, plus le type de chauffage doit être puissant. Une formule existe et indique que pour une maison traditionnelle 1 kW permet de chauffer 10 m², alors que pour une maison dont la réglementation thermique date d’après 2012 1 kW permet de chauffer 20 m²

Voici un tableau récapitulatif qui vous explique combien de kW il faut pour chauffer votre maison traditionnelle (c’est-à-dire construite avant 2012) en fonction de sa superficie : 

Nombre de kW

Superficie du logement

1 kW

10 m²

5 kW

50 m²

10 kW

100 m²

15 kW

150 m²

20 kW

200 m²

Voici le même tableau mais pour une maison construite après 2012 (année durant laquelle la réglementation thermique a été changée) : 

Nombre de kW

Superficie du logement

1 kW

20 m²

5 kW

100 m²

10 kW

200 m²

15 kW

300 m²

20 kW

400 m²

Cela permet de nous rendre compte que la surface joue un rôle prépondérant dans le choix de la puissance de son type de chauffage. Cependant, il ne faut pas s’arrêter à cette formule car il y a plein d’autres éléments à prendre en compte, parmi lesquels :

  • le tirage ;
  • la température ambiante souhaitée ;
  • l’isolation de la maison.

Il est aussi important de regarder où se trouve votre logement. En effet, une personne vivant à la Réunion n’aura pas besoin d’un poêle à bois aussi puissant qu’une personne qui vit à Lille par exemple. 

Choisir la puissance de son poêle à bois en fonction de ses besoins 

Il est aussi important de choisir la puissance de son type de chauffage en fonction de ses besoins et de ses attentes. Effectivement, tout le monde n’attend pas la même chose d’un poêle à bois. Avant toute chose, il est essentiel de savoir si vous souhaitez utiliser votre poêle comme chauffage principal ou comme chauffage d'appoint (notamment pour la pièce à vivre).

Bon à savoir

Les poêles à bois ne sont que très peu utilisés comme chauffage principal. Ils font plus souvent office de chauffage d’appoint pour le salon. Cela s’explique par le fait que très peu de poêles à bois sont en capacité de chauffer une habitation dans son intégralité.

Pour ceux qui veulent utiliser un poêle à bois comme chauffage principal, sachez que seuls les poêles de masse ou à accumulation, c’est-à-dire ceux qui affichent une puissance de minimum 20 kW sont en capacité de chauffer l’ensemble d’une maison

Si vous avez seulement besoin d’un chauffage d’appoint, tous les types de poêle peuvent faire l’affaire. Il faudra juste que vous choisissiez la puissance de l’appareil en fonction de la superficie de la pièce où il se trouvera et non en fonction de la superficie du logement.

Par exemple, un poêle à granulés peut être un excellent chauffage d’appoint car il permet d’une part d’améliorer la performance énergétique de votre logement. D’autre part, il ne nécessite pas une place trop importante et il est respectueux de l’environnement

Le choix des matériaux est aussi important. Pour les poêles à bois, vous avez pour simplifier deux choix : 

  1. la fonte ;
  2. l’acier.

La fonte est un matériau lourd qui va retenir la chaleur. Cependant, la température va mettre plus de temps à monter. C’est aussi un matériau qui coûte beaucoup plus cher que l’acier mais qui est souvent privilégié. Par conséquent, un poêle en fonte aura un prix plus élevé qu’un poêle en acier. N’hésitez surtout pas à faire un devis avec chacun des matériaux afin de vous faire une idée précise de combien cela va coûter. 

L’acier est plus léger mais ne va pas garder la chaleur. Néanmoins, avec l’acier la température va monter beaucoup plus vite et c’est un matériau beaucoup plus abordable que la fonte.

Comment optimiser la puissance de son poêle à bois ?

Une fois que vous achetez votre poêle, il est important de savoir optimiser la puissance de son poêle à bois. Effectivement, le choix de la puissance se fait aussi selon votre mode de vie et  la température que vous souhaitez

Faut-il prendre en compte les personnes qui vivent dans le foyer ? Est-ce que vous voulez un chauffage qui fournisse de la chaleur en continu ? Ce sont des questions auxquelles vous devez répondre avant de choisir un poêle à bois.

Il faut savoir qu’il y a un risque à prendre un chauffage avec la mauvaise puissance. En effet, si l’appareil est sous-dimensionné, il ne va pas réussir à réchauffer la pièce ou l’habitation. De plus, si le poêle commence à être en surrégime cela peut entraîner une usure prématurée de l’appareil

Dans le cas inverse, si vous prenez un appareil surdimensionné et qu’il fonctionne en sous-régime, cela va favoriser une mauvaise combustion et un encrassement du conduit de cheminée. L’entretien sera donc plus long et plus difficile. En plus, cela peut même s’avérer dangereux pour la sécurité du foyer. 

Enfin, l’objectif n’est pas non plus que la pièce soit trop chauffée. Cela peut vite devenir très désagréable. 

En quoi le rendement permet-il de juger la puissance de son poêle à bois ?

Le rendement est considéré pour beaucoup comme le meilleur moyen d’analyser la puissance de l'appareil. 

Qu’est-ce que le taux de rendement ?

Le taux de rendement est le rapport entre l’énergie produite et l’énergie consommée. Autrement dit, plus le rendement est grand, moins vous perdez d’énergie et donc de chaleur. 

Le rendement peut dépendre de 3 facteurs : 

  1. l’encrassement du poêle (un appareil mal entretenu va perdre en rendement) ;
  2. la technologie utilisée par le poêle ;
  3. le type de combustible utilisé (bûches, pellets, granulés).

On estime qu'avoir un bon rendement signifie avoir un taux d’au moins 70 %. C’est d’ailleurs à partir de ce taux qu’il est possible d’avoir les aides de l'Etat pour l’achat et l’installation d’un poêle à bois. Effectivement, vous pouvez bénéficier de plusieurs aides afin d’acheter et installer un poêle parmi lesquelles : 

  • MaPrimeRenov’ ;
  • la TVA à 5,5 % ;
  • l’éco-prêt à taux zéro.

N’oubliez pas que le crédit d’impôt n’existe plus car il a été remplacé par MaPrimeRénov’. Le rendement est donc un bon indicateur pour analyser la puissance d’un poêle. Sachez qu’un appareil avec un bon rendement sera toujours labellisé Flamme Verte, vous pouvez donc aussi vous fier à ce label pour choisir votre poêle à bois. 

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Vos questions sur la puissance des poêles à bois

Quelle puissance en kW pour un poêle à bois ?

Cela va dépendre de la taille de la pièce que vous souhaitez chauffer (ou du logement si vous souhaitez utiliser l’appareil comme chauffage principal). On estime que pour une habitation traditionnelle 1 kW permet de chauffer 10 m²

Cela peut changer si vous vivez dans une maison qui a été construite après 2012. Dans ce cas là, 1 kW permet de chauffer 20 m². Cela s’explique par le fait que les régulations thermiques ont évolué. 

Quel poêle à bois pour 140 m² ?

Encore une fois, cela dépend de l’année de construction de votre logement. Pour une maison traditionnelle de 140 m², on estime que le meilleur poêle à bois pour vous aura une puissance de 14 kW. Cependant, pour une maison construite après 2012 cela va descendre à 7 kW.

Quel est le poêle à bois le plus puissant?

Les appareils les plus puissants vont être les poêles de masse et les poêles à accumulation car ils affichent une puissance de 20 kW et peuvent faire office de chauffage principal.

Maxime Oueslati

Maxime Oueslati

Rédacteur expert énergie

Étudiant en Marketing Digital, Maxime a rejoint la team Hello Watt en tant que rédacteur. Expert sur les sujets liés au marché de l'énergie et à l'écologie, il vous aidera à mieux consommer et à faire des économies sur vos factures énergétiques.