Comment se déroule l’installation d’une climatisation réversible ?

Aussi appelée pompe à chaleur air-air, la climatisation réversible offre plusieurs avantages et permet notamment de chauffer un logement l’hiver puis de le rafraîchir en été. Composée d’une unité placée en extérieur et d’une ou plusieurs unités intérieures, l’installation d’un tel système requiert l’intervention d’un professionnel. Alors comment se déroule la procédure, est-elle complexe et quel est son prix ?

À retenir :

  • Avant l’installation, il convient de bien déterminer quel modèle de climatisation est le plus adapté à vos besoins.
  • L’installation d’une climatisation réversible commence par le placement des différentes unités qui le compose. Vient ensuite l’insertion du fluide frigorigène et enfin, le raccordement des appareils puis la mise en service du système.
  • Le coût d’installation d’une clim est généralement compris entre 2 000 et 13 000 euros. Des aides financières, appelées certificats d’économies d’énergies (primes CEE), permettent d’alléger ces frais.
  • Il n’y a pas de réglementation particulière pour la pose d’une climatisation réversible en maison. En appartement (s’il relève d’une copropriété), il faudra en revanche obtenir l’autorisation des autres copropriétaires
  • En remplacement d’un système de chauffage polluant, les climatiseurs réversibles permettent de réaliser des économies d’énergie, tout en apportant un grand confort thermique, été comme hiver !

🔎 Quel modèle de climatisation réversible choisir ?

Un système de climatisation réversible peut être installé dans tous les types de logement, qu’il s’agisse d’un petit studio ou d’une maison ou un appartement de plus grande taille. Plusieurs modèles de climatiseurs sont donc disponibles sur le marché et s’adapteront plus ou moins à vos besoins en termes de budget, de puissance, de confort thermique et de superficie à couvrir.

On distingue ainsi 4 types de climatisation réversible. Pour connaître celui qui s’adapte le mieux à votre situation, vous pouvez notamment vous référer aux conseils de votre installateur.

Vous souhaitez installer une clim réversible ?

Demandez un devis gratuit pour profiter d'un logement aux températures idéales, été comme hiver !

Je demande mon devis gratuit

La climatisation monobloc

Le modèle monobloc est une clim sans groupe extérieur, qui ne se compose que d’une unité, placée en intérieur. Un climatiseur monobloc peut être mobile (sur roulettes) ou fixé à l’un de vos murs.

Sa possible mobilité en fait le climatiseur idéal pour les petits logements, mais attention, il est loin d’être le système le plus performant, car limité en termes de puissance.

Avec un climatiseur monobloc, l’air extérieur et les calories énergétiques qu’il contient sont récupérés par un tuyau afin d’être refroidis en hiver et réchauffés en été.

Ce tuyau peut être placé en extérieur par votre fenêtre afin de conserver la mobilité de l’appareil, mais vous pouvez aussi décider de faire faire un trou dans l’un de vos murs et de placer le monobloc à proximité. Pour les monoblocs fixés au mur, le tuyau passera automatiquement dans un trou réalisé dans le mur.

Notre conseil

Pour un prix presque équivalent et de meilleures performances, il est conseillé de préférer le système monosplit, décrit ci-dessous, au monobloc, car son rendement sera de meilleure qualité.

La climatisation monosplit

Les équipements monosplit comptent en réalité deux unités : une externe et une interne.

La première est placée en extérieur dans le but de capter les calories énergétiques présentes dans l’air ambiant. Elle est reliée à l’unité interne (aussi appelée “split”) par une gaine.

C’est dans ce circuit fermé que l’air récupéré sera refroidi ou réchauffé, afin d’être diffusé à l’intérieur de votre logement grâce au split, qui aura été préalablement installé dans la pièce de votre choix.

Les climatiseurs monosplit peuvent aussi bien s’adapter aux petites habitations qu’aux plus grands logements, à la condition que vous ne souhaitiez climatiser et/ou chauffer qu’une seule pièce.

La climatisation multisplit

Les modèles multisplits sont les climatiseurs réversibles les plus adaptés aux grandes surfaces.

De fait, ils permettent de chauffer et de climatiser une maison entière ou presque. Un système de climatisation multisplit peut comporter jusqu’à 5 splits par unité extérieure et, par conséquent, rafraîchir ou réchauffer jusqu’à 5 pièces différentes.

Chaque split est relié individuellement à l’unité placée en extérieur par une goulotte. C’est dans ce circuit fermé qu’a lieu la régulation de l’air, pour vous faire profiter d’une température agréable quelle que soit la saison.

Bien évidemment, rien ne vous empêche de choisir d’installer moins de 5 splits, ou plus. Cette dernière option demandera toutefois de faire installer une seconde unité extérieure, à laquelle seront reliés les splits supplémentaires.

La climatisation gainable

Le système de climatisation gainable est le plus discret de tous. Il est en effet quasiment indétectable dans les pièces climatisées, puisque c’est dans les combles de votre logement ou dans un faux plafond que seront installées les unités intérieures. L’air refroidi ou réchauffé sera alors soufflé dans les pièces climatisées par l’intermédiaire de diffuseurs (grilles d’aération ou bouches de soufflage), bien plus discrets que des splits.

Les climatiseurs gainables permettent donc d’optimiser l’espace de votre logement et s’adaptent aussi bien aux petits logements qu’aux maisons plus imposantes.

En plus de l’aspect esthétique qu’apporte la climatisation réversible gainable, ce système permet de profiter d’une climatisation plus silencieuse et d’améliorer votre qualité de vie. En effet, les climatiseurs ont la fâcheuse réputation d’être bruyants. Si le bruit continu de ces appareils n’est en réalité pas si dérangeant que ça, la climatisation gainable permet toutefois de le réduire. Puisque les splits sont installés dans les combles ou dans un faux plafond, le bruit qu’ils produisent est étouffé.

Installation d'un split de climatisation

🛠 Comment faire installer un système de climatisation réversible ?

Quelles réglementations pour l’installation d’une clim réversible ?

Il n’existe pas de réglementation particulière pour la pose d’un appareil réversible dans une maison et aucune autorisation n’est à demander à votre mairie. À savoir qu’une demande est à effectuer en mairie pour d’autres types de pompes à chaleur, comme pour une PAC géothermique (sol-eau) ou hydrothermique (eau-eau).

Pour une PAC air-air, vous vous devez seulement de respecter le confort de votre voisinage, et donc de ne pas placer l’unité extérieure trop proche du domicile de vos voisins.

En revanche, certaines règles sont à respecter pour pouvoir climatiser un appartement (hors clim monobloc, qui ne demande aucun travaux). De fait, le bruit produit par l’unité extérieure pourrait gêner les habitants de l’immeuble.

  1. Si le logement fait partie d’une copropriété, une autorisation préalable de tous les copropriétaires doit être obtenue par vote de l’assemblée générale. Selon la copropriété, le règlement intérieur peut d’ailleurs stipuler l’interdiction de faire poser un climatiseur ;
  2. si vous êtes locataire, vous devez faire une demande auprès de votre propriétaire, qui devra à son tour obtenir l’autorisation des autres copropriétaires. S’il l’obtient, l’état des lieux devra être modifié, car les travaux d’installation modifieront nécessairement le bâti.

Bon à savoir

L’Association Française pour les Pompes À Chaleur (AFPAC) encadre l’installation de ce type d’appareils pour éviter les nuisances sonores qu’ils pourraient causer en copropriété ou pour des maisons individuelles.

Les étapes d’installation d’un climatiseur réversible

Une fois votre modèle de climatisation sélectionné, place à l’installation ! Sachez en premier lieu que l’installation d’une climatisation réversible doit être effectuée par un professionnel. Si vous souhaitez bénéficier des subventions, celui-ci devra être certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Bien qu’il s’agisse d’une installation relativement simple, il peut être risqué de la réaliser vous-même, du fait notamment de la présence d’un fluide dangereux pour l’environnement, qui doit être manipulé par un spécialiste : le liquide frigorigène.

En revanche, un système monobloc ne demandera pas d’intervention particulière, ce type de climatiseur pouvant être directement placé au sein d’une pièce après achat.

1) Le placement de l’unité externe et des splits

Les pompes à chaleur air-air sont composées de plusieurs unités. Il convient d’en placer une en extérieur, afin qu’elle puisse capter l’air ambiant et les calories énergétiques qu’il contient, pour le réchauffer ou le refroidir avant de le diffuser dans le logement.

Les unités extérieures peuvent ainsi être placées sur l’un des murs extérieurs de votre habitation, sur un toit plat, sur un balcon ou dans un jardin. La seule consigne est de choisir un emplacement assez large (1 m² minimum) et dégagé, pour que l’appareil puisse récupérer l’air sans encombre.

Attention tout de même à l’endroit sélectionné pour l’installation de l’unité extérieure de votre climatisation : la ventilation de ces appareils peut être bruyante et il convient donc de respecter la tranquillité du voisinage… Ainsi que la vôtre !

Le placement des unités intérieures dépend du nombre de split que l’installateur aura à poser.

Le choix de leur emplacement vous revient, dans la limite du réalisable. Vous pouvez alors décider de quelles pièces vous souhaitez ou ne souhaitez pas climatiser dans votre maison ou appartement, ainsi que du mur sur lequel sera fixé le split. N’hésitez pas à demander des conseils à votre installateur de climatisation pour toutes les étapes du projet d’installation. 

Pour que l’unité soit correctement installée, il faudra choisir parmi les deux emplacements suivants : au-dessus d’une porte ou en haut d’un mur dégagé.

Il est également possible de faire installer un climatiseur console, dont le fonctionnement reste le même. La seule différence réside dans sa position, puisqu’un climatiseur console est généralement installé au sol ou en bas d’un mur, le plus souvent sous une fenêtre.

Le placement des splits d’un système de climatisation gainable sera, quant à lui, effectué dans les combles de votre logement ou encore dans un faux plafond.

2) La mise en place du fluide frigorigène

C’est grâce au fluide frigorigène qu’un système de climatisation réversible est capable de produire de la chaleur ou de la fraîcheur.

Le fluide frigorigène est utilisé pour de nombreux appareils dont le principe est de produire du chaud ou du froid. On en retrouve par exemple dans les réfrigérateurs. La particularité du fluide frigorigène est sa capacité à absorber et à restituer les calories énergétiques en changeant d’état. Pour ce faire, il les absorbe sous forme gazeuse et les restitue sous forme liquide. Cela permet de relier les unités intérieures à l’unité extérieure dans un circuit fermé.

Si la climatisation réversible ne génère qu’une infime quantité de CO2, le fluide frigorigène, lui, est responsable d’émissions de gaz à effet de serre. Il s’agit donc d’un liquide nocif pour l’environnement, puisqu’il contient notamment du chlore.

Du fait de sa dangerosité, le fluide frigorigène doit toujours être manipulé par un professionnel. C’est également pour cette raison que l’installation d’un système de climatisation réversible doit être effectuée par un professionnel qualifié et détenant une attestation de capacité de manipulation des fluides.

Bon à savoir

Si votre pompe à chaleur contient plus de 2 kg de fluide frigorigène, alors un entretien annuel est obligatoire pour vérifier la bonne étanchéité de l’appareil et éviter les fuites potentielles. Si votre climatiseur contient moins de 2 kg de fluide, l’entretien devra être effectué tous les 2 ans.

3) Le raccordement et la mise en service du système de climatisation

Pour terminer l’installation, l’installateur doit raccorder les unités entre elles. L’unité extérieure est rattachée aux splits grâce à une goulotte, qui passe dans vos murs. Afin d’optimiser cette étape d’installation de votre climatiseur, le mieux reste de ne pas installer les splits trop loin de l’unité extérieure.

Les climatisations réversibles sont alimentées par de l’électricité. Il est donc également nécessaire pour le professionnel, après la pose de toutes les unités de climatisation, de réaliser le raccordement des appareils à votre réseau électrique.

Enfin, une dernière étape de vérification est à réaliser avant la mise en service de votre climatiseur. L’artisan RGE devra alors vérifier le bon fonctionnement de votre climatisation, mais aussi s’assurer qu’aucune fuite n’est à déclarer. Pour cela, il utilisera un manomètre et une pompe à vide.

Vérification de l'installation avant mise en service

💰 Combien coûte l’installation d’un système de climatisation réversible ?

Climatisation réversible : quel est le coût de l’appareil ?

Toutes les climatisations réversibles n’ont pas le même prix et selon le modèle pour lequel vous avez opté, le devis sera plus ou moins élevé. De la même manière, le nombre de split choisi pour les équipements multisplits fera nécessairement varier la facture.

Type de climatisation

Prix moyen

Clim monobloc

Entre 1 000 € et 1 500 €

Clim monosplit

Entre 2 000 € et 3 000 €

Clim multisplit

Entre 3 000 € et 13 000 €

Clim gainable

Entre 10 000 € et 15 000 €

Envie d’être au frais cet été ?

Grâce à son utilisation double de climatiseur et de chauffage, la clim réversible aide à réaliser des économies d'énergies.

Obtenir mon devis gratuit

En plus du modèle de clim que vous aurez choisi, le prix de votre climatisation dépendra également de la surface à chauffer ou à rafraîchir.

En toute logique, selon la superficie de votre logement, le type de clim choisie sera adapté. Par exemple, pour un petit logement, le monobloc ou le monosplit est à privilégier alors que pour une surface plus conséquente, le multisplit sera plus pertinent.

Notons toutefois que si le monobloc est le climatiseur le plus abordable, il est loin d’être le plus efficace. Il est donc souvent conseillé, aussi bien pour les petits budgets que pour les petits logements, de privilégier les équipements monosplits. Leur prix est quasiment le même que celui des monoblocs, mais ils profitent d’une performance énergétique de bien meilleure qualité.

Le prix d’une climatisation réversible est estimé, pour la superficie à couvrir, entre 60 € et 90 € par mètre carré à climatiser. Ainsi :

  • pour un studio de 35 m², un système de climatisation coûtera entre 2 100 et 3 150 ;
  • pour une maison ou un appartement de 120 m², il faudra compter entre 7 200 et 10 800 .

Combien coûte l’installation d’une clim réversible ?

Le prix de l’installation de votre équipement de climatisation est également à prendre en compte. Il dépendra :

  • du type de clim pour lequel vous aurez opté (monosplit, multisplit, gainable) ;
  • de la puissance ;
  • du nombre de splits à installer.

En moyenne, les prix d’installation d’une climatisation réversible commencent à 2 000 € et peuvent grimper jusqu’à 13 000 pour les installations les plus complexes, notamment les installations de modèles gainables ou multisplits.

Ce coût conséquent est toutefois rentabilisé sur le long terme grâce au bon rendement de ce type d’appareil, notamment en période de chauffage.

Bon à savoir

Vous pouvez demander un devis gratuit et sans engagement à un installateur pour connaître tous les coûts nécessaires à l’achat et à l’installation d’un climatiseur réversible. Pour un service au meilleur rapport qualité/prix, nous vous recommandons de faire au moins 3 demandes de devis.

Pour l’entretien de votre climatisation, qui est à réaliser obligatoirement tous les deux ans (mais conseillé 1 fois par an), il faudra compter une dépense d’environ 150 €

Les aides financières disponibles pour faire installer une clim réversible

Afin d’obtenir une aide financière pour l’installation d’une climatisation réversible, il faudra vous tourner vers les certificats d’économie d’énergie ou primes CEE.

C’est effectivement le seul type d’aides accordées pour les systèmes de climatiseur, puisque les pompes à chaleur air-air ne sont pas les PAC les plus écologiques. De plus, leur fonctionnement à toutes les saisons (les PAC air-eau ou géothermiques ne permettent pas de rafraîchir les logements en été) consomme plus d’énergie qu’une méthode de chauffage écologique alternative.

Parce qu'elles ne rentrent pas dans les démarches d’amélioration des performances énergétiques d’un logement, mais plutôt dans l’amélioration de confort, les PAC air-air ne sont pas éligibles aux aides allouées par l’État pour les travaux de rénovation énergétique.

Toutefois, les primes CEE permettent de toucher un certain montant. Elles sont distribuées par des entreprises privées que l’État qualifie “d’obligées”.

En effet, du fait de leur activité polluante, certaines entreprises se voient attribuer un objectif d’économie d’énergie, pour lesquelles des sanctions sont appliquées s’ils ne sont pas atteints. Afin de les atteindre, les obligés peuvent notamment financer les projets de rénovation énergétique des particuliers, comme l’installation d’une climatisation réversible dans un logement.

Le montant des primes CEE varie entre 30 € et 900 € pour les PAC air-air selon plusieurs critères, comme : 

  • le type de logement (maison ou appartement) et sa superficie ;
  • la zone géographique dans laquelle vous vous situez ;
  • l’entreprise qui verse la prime.

👨‍🔧 Pourquoi faire appel à un artisan RGE ?

Dans le cas où vous souhaiteriez bénéficier d’aides financières, comme les primes CEE, vous devrez obligatoirement faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Cette certification qualifie les installateurs reconnus par l’État comme étant spécialisés dans les installations écologiques, en lien avec le développement durable.

Quel prix pour une clim réversible ?

⚖️ Pourquoi faire installer un climatiseur réversible ?

Le fonctionnement double d’une climatisation réversible

Du fait de sa fonction réversible, la pompe à chaleur air-air fait profiter les logements qui en sont équipés d’un confort thermique tout au long de l’année. Elle peut effectivement agir en mode chauffage l’hiver et en mode climatiseur l’été. Pour cela, la clim inverse sa manière de fonctionner selon la fonction choisie :

  1. pour produire de l’air frais, le climatiseur récupère l’air chaud accumulé en intérieur avant de procéder à son évacuation. Dans un même temps, il réfrigère l’air chaud récupéré en extérieur pour le restituer dans la pièce ;
  2. afin de produire de l’air chaud, la pompe à chaleur air-air prend l’air frais accumulé dans les pièces et l’expulse, tout en réchauffant l’air qu’elle a récupéré en extérieur pour le souffler par les splits.

Les avantages d’une clim réversible

Le bon rendement et l’excellente longévité des climatiseurs réversibles permettent de rentabiliser le coût de départ de ces appareils assez rapidement.

De plus, ce système de chauffage et de climatisation a recours à de l’énergie renouvelable gratuite (l’air ambiant) et son coût de fonctionnement n’est donc pas élevé, si on le compare à d’autres méthodes de chauffage.

La pompe à chaleur air-air est également beaucoup plus écologique qu’un radiateur électrique ou climatiseur électrique, car elle n’émet qu’une très faible quantité de CO2.

Enfin, la climatisation réversible permet de régler avec précision la température d’une pièce équipée selon vos préférences thermiques.

❔ FAQ : Vos questions sur l'installation d'un climatiseur réversible

Puis-je installer ma clim réversible moi-même ?

Il est fortement déconseillé de procéder à l'installation de votre climatiseur réversible vous-même. En effet, ces appareils renferment dans leur circuit fermé du fluide frigorigène, un élément chimique dangereux qui demande à être manipulé par un professionnel. De plus, en installant votre appareil vous-même, vous ne pourrez pas prétendre aux aides financières disponibles pour les climatiseurs réversibles.

Y a-t-il des réglementations à suivre pour installer une climatisation réversible ?

L’installation d’une PAC air-air ne requiert pas d’attention particulière en termes de réglementation, du moins pour une installation en maison individuelle.

En revanche, une demande d’autorisation devra être faite pour une installation au sein d’un immeuble si celui-ci relève d’une copropriété. Les copropriétaires devront alors voter, au cours d’une assemblée générale, pour accorder ou non l’autorisation souhaitée.

Comment choisir la marque de mon climatiseur réversible ?

Le choix de la marque de votre climatiseur ne dépend que de vous et de votre budget. Certaines enseignes sont toutefois plus réputées que d’autres dans le domaine de la climatisation. On peut notamment citer Daikin et Mitsubishi du côté des marques haut de gamme très performantes, mais aussi Hitachi, Atlantic et Toshiba pour des appareils milieu de gamme.

Quels sont les inconvénients des climatiseurs réversibles ?

Alors qu’elle est une méthode de chauffage écologique, la climatisation réversible n’est éligible qu’aux primes CEE et pas aux aides financières allouées par l’État pour d’autres systèmes de chauffage.

Le bruit continu que produisent les unités qui composent les climatiseurs peut lui aussi poser un problème à certains utilisateurs. Les splits, situés à l’intérieur des logements, ne font toutefois que peu de bruit.

Lors des pics de froid ou dans les régions où les températures hivernales sont basses, les pompes à chaleur air-air doivent être couplées avec un chauffage d’appoint. En effet, leur rendement seul n’est pas suffisant pour assurer un confort thermique optimal. Il en va de même pour les logements mal isolés, dans lesquels les déperditions énergétiques sont élevées. Il peut alors être pertinent de faire réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !