Comment et pourquoi remplacer son chauffe-eau ?

Installer un nouveau chauffe-eau vous fait économiser de l’énergie, mais votre nouvel appareil doit être adapté à vos besoins. On fait le point !

En résumé :

  • Remplacer son vieux chauffe-eau s’avère indispensable si vous remarquez les cas suivants : changement de couleur de l’eau, l’eau a du mal à chauffer, la réserve d’eau chaude est insuffisante, l’équipement est entaché de rouille et d’humidité.
  • Le prix de remplacement d’un chauffe-eau est d'environ 200 euros HT en moyenne.
  • Des aides sont disponibles pour vous permettre de financer un nouvel appareil : MaPrimeRénov’, MaPrimeRénov’ Sérénité, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, les primes CEE, les aides de l’Anah et des collectivités locales.
  • Attention ! Seuls les chauffe-eaux thermodynamiques ou solaires donnent droit aux aides (car utilisant une énergie renouvelable pour fonctionner).

Remplacement de son chauffe-eau : quand faut-il s'en occuper ?

Vous vous lancez dans des travaux de rénovation énergétique ? Pourquoi ne pas penser au remplacement de votre ancien chauffe-eau ? C’est l’occasion de choisir un appareil performant, qui vous fera faire des économies en plus d’être non polluant pour certains d’entre eux (c’est le cas des chauffe-eaux thermodynamiques et des chauffe-eaux solaires).

Vous souhaitez installer un chauffe-eau thermodynamique ?

Demandez un devis complet en ligne en 2 minutes.

Obtenir mon devis gratuit

Les appareils de chauffage d’eau sanitaire ont une durée de vie moyenne comprise entre 10 et 15 ans, si, bien sûr, vous les entretenez correctement. Comment savoir si votre chauffe-eau présente des signes de faiblesses ? Voici quelques signes à surveiller qui indiquent que votre système de chauffage d’eau sanitaire est en train de vous lâcher :

  • l'eau a du mal à chauffer;
  • l’eau n’a plus la même couleur qu’avant ;
  • la réserve d’eau chaude est insuffisante, et/ou votre dispositif de chauffage d’eau présente de la rouille ou de l’humidité (souvent les deux à la fois) ;
  • vous constatez des fuites sur votre appareil de chauffage.

Attention !

Vous n’avez plus d’ eau chaude après l’installation d’un compteur Linky ? Malheureusement, cela peut arriver. Il est en effet possible que votre chauffe-eau n’ait pas été bien rebranché au compteur et qu’il ne soit donc pas bien piloté par le nouveau compteur Linky.

Afin de remédier à ce problème, il faut mettre le ballon en marche forcée. Vous trouverez l’interrupteur sur le tableau électrique ou près du chauffe-eau.

Remplacement de son chauffe-eau : comment choisir son nouvel appareil ?

Analysez vos besoins en eau chaude sanitaire (ECS)

Un des premiers critères concerne la consommation d’eau chaude, soit le nombre d’occupants du logement, le nombre de points d’eau et les habitudes de consommation. Cela vous aidera à déterminer si la production d’eau doit être instantanée ou accumulée.

Renseignez-vous sur le dispositif de production

Votre statut (locataire ou propriétaire) détermine aussi quel dispositif de production vous allez pouvoir choisir. Vous êtes en copropriété avec une eau chaude collective, le choix de changer le système de production d’eau chaude doit se faire en concertation avec les copropriétaires.

Vous avez une production d’eau chaude individuelle, vous êtes autonome pour remplacer votre chauffe-eau. Vous pouvez décider de combiner la production d’eau chaude et le système de chauffage. Cela s’avère souvent plus intéressant.

remplacement chauffe-eau prix

Regardez le type d’énergie choisie

Vous devrez choisir votre énergie en fonction de plusieurs critères :

  1. la disponibilité des différentes sources (un raccordement au gaz de ville est-il envisageable par exemple ?). Vous pouvez aussi combiner plusieurs énergies : un ballon électrique ou à une pompe à chaleur (PAC);
  2. le système de chauffage : s’il peut être couplé avec la production d’eau-chaude ;
  3. l’espace disponible pour l’installation des équipements comme le ballon d’eau chaude ou la chaudière.

Définissez un budget

Il faut aussi que vous intégriez le coût de l’énergie et le prix de l’ entretien annuel du chauffe-eau sur une dizaine d’années au coût d’achat et de pose de votre appareil, afin de choisir en toute connaissance de cause le dispositif le plus avantageux sur le long terme.

Demandez l'étiquette énergétique de votre futur équipement

Tous les équipements de chauffage qui produisent de l’eau chaude sanitaire d’une puissance inférieure à 70 kW doivent posséder cette étiquette énergétique.

C’est également le cas pour les ballons de stockage d’une capacité inférieure à 500 litres.

Demandez au professionnel qui devra installer votre appareil l'étiquette de l'équipement qu'il vous propose et n’hésitez pas à lui signifier que vous souhaitez un appareil bien classé.

Remplacer son ancien chauffe-eau : combien ça coûte ?

Quel est le prix d’un remplacement de chauffe-eau ?

Rénovation d’un logement existant, changement d'énergie…il est parfois nécessaire de faire poser un chauffe-eau ou de remplacer l’ancien modèle. Voici en détails ce que ce projet vous coûtera.

Tableau des prix d’installation par type de chauffe-eau

Installation par type de chauffe-eau

Prix minimum

Prix moyen

Prix maximum

Installation simple de chauffe-eau

300 €

350 €

400 €

Installation chauffe-eau gaz de 8,7kW

550 €

715 €

880 €

Installation chauffe-eau électrique de 50 à 200L

660 €

935 €

1 210 €

Installation complexe de chauffe-eau

2 500 €

2 900 €

3 300 €

Installation d'un chauffe-eau solaire

7 370 €

8 195 €

9 020 €

Installation d'un chauffe-eau thermodynamique

500 €

1 000 €

1 500 €

Astuce :

Si vous souhaitez installer un chauffe-eau électrique, nous vous conseillons de prendre un abonnement heures pleines/ heures creuses et de programmer le chauffage de l'eau durant les heures creuses.

Prix du remplacement de son ancien chauffe-eau

Le prix de la main-d'œuvre pour un remplacement de chauffe-eau est estimé en moyenne à 200 euros HT. À cela devra bien sûr s'ajouter le prix de votre nouveau chauffe-eau.

Prix de l'installation d’un chauffe-eau

L'installation d'un nouveau chauffe-eau dépend majoritairement de plusieurs facteurs liés à la proximité des réseaux nécessaires à son installation, dont :

  • l'électricité ;
  • l'arrivée d'eau froide ;
  • les départs d'eau chaude vers les salles d’eau ;
  • les toilettes avec lavabos ;
  • la cuisine ;
  • l'évacuation pour l'eau rejetée par le groupe de sécurité.

Pour une installation simple, si tous les réseaux sont déjà présents dans la pièce, comptez environ 300 à 400 euros de main-d'œuvre.

Besoin d'un installateur pour remplacer votre chauffe-eau ?

Si vous résidez dans une des villes suivantes, vous pourrez très facilement choisir votre installateur parmi plusieurs chauffagistes qualifiés :

Pour une installation complexe, si les réseaux d'eau, d'évacuation et de gaz sont à prolonger au-delà de 10 mètres, comptez jusqu'à plus de 3 000 euros de main d'œuvre.

Le prix de l'installation va également dépendre de la technologie et de l'énergie de votre nouveau chauffe-eau. Ainsi :

  • le prix de l'installation d'un chauffe-eau solaire est compris entre 6 000 et 8 000 euros HT dont 5 200 euros de fourniture. Le prix de la main-d'œuvre sur une telle installation est donc comprise entre 1 500 euros et 3 000 euros;
  • le prix de l'installation d'un chauffe-eau électrique est d'environ 1 100 euros HT dont 200 à 250 euros de main-d'œuvre ;
  • le prix de l'installation d'un chauffe-eau gaz de 8,7 KW est d'environ 800 euros HT dont 200 euros de main-d'œuvre*.

*Attention, les tarifs ne sont pas les mêmes selon la zone géographique, le niveau de gamme des équipements et la difficulté du chantier.

Bon à savoir :

Vous pouvez bénéficier d’aides dans le cadre du remplacement de votre chauffe-eau et notamment de la TVA à taux réduit (5,5%). Il est cependant nécessaire de faire réaliser vos travaux de pose et de remplacement de l'équipement par un professionnel RGE. Si vous achetez vous-même votre chauffe-eau, ce sera le taux normal de TVA, donc 20 %, qui s'appliquera.

Remplacement de son chauffe-eau : quelles sont les aides disponibles ?

Première chose, vous devez savoir que vous ne pourrez pas obtenir les aides en installant n’importe quel type de chauffe-eau.

En effet, les aides sont accordées seulement si vous décidez de choisir un chauffe-eau qui permet de réaliser des économies d’énergie, qui respecte l’environnement (en utilisant les énergies renouvelables pour fonctionner) et dont le rendement est optimal.

Ainsi, pour obtenir les aides du Gouvernement pour installer cet équipement chez vous, vous devez opter notamment pour un chauffe-eau thermodynamique (CET) ou un chauffe-eau solaire individuel (CESI). Dans ces deux cas, vous pourrez alors éventuellement profiter des aides suivantes (à condition de respecter les critères d’éligibilité pour chacune d’entre elles) :

MaPrimeRénov’

Lancée le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ remplace le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Énergétique) et est versée par l’Agence nationale de l’Habitat (Anah). Elle est éligible aux propriétaires occupants / bailleurs d’un logement de plus de 15 ans. Pour savoir le montant de votre aide, référez-vous aux quatre catégories MaPrimeRénov’, correspondantes chacune à un plafond de ressources annuelles :

  • MaPrimeRénov’ bleu pour les ménages très modestes;
  • MaPrimeRénov’ jaune pour les ménages modestes;
  • MaPrimeRénov’ violet pour les ménages intermédiaires;
  • MaPrimeRénov’ rose pour les ménages aux revenus élevés.

La TVA à taux réduit de 5,5 %

Habituellement à 20 %, la TVA peut être réduite à 5,5% pour certains travaux dont le but est d’améliorer l’efficacité énergétique d’un logement comme l’installation d’un appareil de chauffage performant (un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire par exemple).

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L'éco-prêt à taux zéro (ou éco-PTZ) est un prêt bancaire sans indemnité de remboursement. Il est à demander auprès d’une banque agréée (BNP, Crédit du Nord, etc.). Pour l’obtenir, il faut être propriétaire occupant ou le bailleur du logement qui doit être la résidence principale du demandeur. De plus, aucune condition particulière de revenus n’est demandée !

Enfin, sachez que depuis 2019, vous pouvez demander l’éco-prêt à taux zéro pour un chauffe-eau thermodynamique uniquement. Auparavant, il fallait effectuer plusieurs travaux de rénovation pour en bénéficier.

Les primes CEE

Les primes CEE sont tirées des certificats d’économie d’énergie (CEE) mis en place par le Gouvernement pour inciter les entreprises utilisant et/ou fournissant des énergies polluantes (fournisseurs d’énergie tels EDF ou acteur de la grande distribution comme Auchan) à œuvrer en faveur de la transition énergétique.

Ces organismes proposent ainsi des “primes” permettant de faire installer un nouveau chauffe-eau à moindre frais par exemple.

MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov' Sérénité est une aide qui finance un ensemble de travaux de rénovation énergétique réalisés en même temps dans votre logement.

Cet ensemble de travaux doit permettre à votre logement de faire un gain énergétique d'au moins 35 %.

Le montant de la prime varie, là aussi, selon vos ressources annuelles.

Les aides de l’Agence nationale pour l’habitat (Anah)

Afin de remplacer votre chauffe-eau, vous pouvez aussi bénéficier des aides de L’Anah (l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat). Il s’agit d’un organisme proposant des aides financières pour les propriétaires aux ressources modestes.

Attention ! Le 1er janvier 2020, l’aide Agilité a disparu au profit de MaPrimeRénov’. Vous pouvez toujours faire une demande pour l’aide Habiter Mieux Sérénité à condition que les travaux de rénovation énergétique visent un gain énergétique d’au moins 25 %.

Attention !

Seuls les artisans certifiés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement) peuvent vous donner droit aux aides et autres primes. Si vous faites appel à des professionnels n'ayant pas cette certification, vous ne pourrez pas obtenir ces aides !

Quels modèles de chauffe-eaux acheter pour remplacer son ancien chauffe-eau ?

Un peu de pratique ! Maintenant que nous avons passé en revue les signes d’usure de votre vieux chauffe-eau, le type de nouvel équipement que vous pouvez acheter pour le remplacer, les prix et les aides, passons en revue quelques modèles de chauffe-eaux nouvelle génération, performants et écologiques. Zoom sur les chauffe-eaux solaires et thermodynamiques !

Les chauffe-eaux thermodynamiques

Voici quelques modèles de chauffe-eaux thermodynamiques ci-dessous.

Chauffe-eau thermodynamique Magna aqua 200 litres - Saunier Duval

Ses avantages :

  • très bonnes performances ;
  • empreinte carbone minimale ;
  • dédié à la performance, installation et maintenance simplifiée ;
  • production d'eau chaude sanitaire économe ;
  • interface intuitive ;
  • solution thermodynamique qui consomme jusqu'à 3 fois moins qu'un chauffe-eau électrique classique.

Chauffe-eau thermodynamique Calypso Split Inverter - Atlantic

  • efficacité énergétique : contrairement aux autres appareils de sa catégorie, celui-ci se sert de l’air extérieur pour chauffer l’eau et diminuer la consommation d’énergie ;
  • le temps de chauffage de l’eau est réduit sur cet appareil ;
  • adaptation de la production en eau chaude selon vos réels besoins ;
  • technologie ACI hybride anticorrosion.

Les chauffe-eaux solaires

Chauffe-eau solaire 2 capteurs - Eklor

  • capteurs avec cadre anticorrosion et ballon émaillé double enveloppe ;
  • apte à répondre à tous les besoins en eau chaude d’un foyer de 4 à 6 personnes (capacité de 300 litres) ;
  • 2 capteurs : vous pouvez avoir de l’eau chaude rapidement avec ces 2 éléments (d’ailleurs, ils peuvent recueillir jusqu’à 95 % de l’énergie du soleil).

Chauffe-eau solaire 200L - Ecopropulsion

  • structure simple et installation facile ;
  • aucun contrôle annuel ou périodique ou entretien n'est nécessaire ;
  • conception à manches aveugles, pas de pollution, caloduc sans fuite.

FAQ sur le remplacement de son chauffe-eau

Quel est le prix de remplacement d’un chauffe-eau ?

Le prix de remplacement d’un chauffe-eau est estimé à 200 euros HT en moyenne, hors coût de l'installation du nouveau chauffe-eau.

Pourquoi effectuer le remplacement de son ancien chauffe-eau ?

Remplacer son ancien chauffe-eau par un nouveau modèle plus performant est non seulement le gage d’un fonctionnement optimal, mais également d’économies sur la facture d’énergie. C’est aussi l’occasion de faire l’acquisition d’un équipement plus respectueux de la planète (si vous achetez un chauffe-eau thermodynamique ou un chauffe-eau solaire par exemple).

Quels sont les signes montrant que je dois remplacer mon chauffe-eau ?

  • l'eau a du mal à chauffer;
  • l’eau a changé de couleur;
  • la réserve d’eau chaude est insuffisante, et/ou votre dispositif de chauffage d’eau présente de la rouille ou de l’humidité (souvent les deux à la fois) ;
  • il y a des fuites sur votre appareil de chauffage.
Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.