Quels sont les avis autour de la chaudière à granulés ?

Connaître les avis sur la chaudière à granulés est essentiel pour procéder à l’achat et à l’installation de cet appareil. Alors, ce mode de chauffage écologique et économique répond-il à vos besoins ? Découvrez les points positifs et négatifs relevés par ses usagers.

En résumé :

  • Les avis sur l’installation d’une chaudière à granulés sont généralement positifs, grâce aux économies d’énergie qu’elle génère et à son aspect écologique.
  • Selon le choix de l’appareil et leur expérience, les clients saluent notamment le fait que la chaudière à granulés soit automatique et donc très peu contraignante.
  • Le coût élevé de cet appareil est toutefois pointé du doigt, mais de nombreuses aides financières permettent de le faire baisser radicalement.

🔎 Comment fonctionne une chaudière à granulés ?

Principe de fonctionnement de la chaudière à pellets

Le principe de fonctionnement d’une chaudière à granulés est similaire à celui des chaudières qui utilisent d’autres combustibles comme le fioul, le gaz ou le bois sous forme de bûches.

La chaudière à granulés de bois fonctionne grâce à un liquide caloporteur, qui permet de transporter la chaleur émise grâce à la combustion de granulés (aussi appelés des pellets). L’eau chauffée circule ensuite à travers les émetteurs de chaleur du logement (radiateurs ou planchers chauffants) pour réchauffer la maison.

Quel que soit le modèle, la chaudière à granulé dispose d’un système d’allumage automatique, sécurisé et programmable.

Le saviez-vous ?

La chaudière à pellets peut aussi produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). Cette possibilité reste néanmoins une option. Vous devrez pour cela coupler votre appareil à un ballon d’eau chaude ou choisir une chaudière qui intègre un ballon tampon.

L’installation d’une chaudière à granulés implique également un dispositif d’évacuation pour les fumées qu’elle produit lors de la combustion du bois. Les cendres issues de la combustion des granulés de bois se déposent, quant à elles, dans un bac à cendres prévu à cet effet. Ce cendrier est à vider régulièrement : selon ses capacités de stockage, entre une fois par semaine à une fois par mois.

Vous souhaitez installer une chaudière bois ?

Bénéficiez des aides de l'État pour installer une chaudière à bûches de bois.

Je change mon chauffage

Le stockage du combustible

Pour que la chaudière à pellets puisse fonctionner correctement, il est nécessaire qu’elle soit alimentée régulièrement en combustible. Pour cela, un moyen de stockage est nécessaire.

Il peut être directement intégré à la machine ou être placé à proximité de celle-ci, sous forme de silo. Le silo de stockage permet d’entreposer une quantité de granulés plus conséquente, avec un réapprovisionnement à effectuer mensuellement ou bien annuellement selon les capacités.

chaudiere granules avis chaleur

✅  Chaudière à granulés : les avis positifs  

Les granulés : une source d’énergie écologique

Les granulés de bois sont à 100 % d’origine naturelle. Issus des déchets de l’industrie forestière, les résidus de bois et les sciures sont recyclés pour être compactés sous la forme de petits cylindres au fort pouvoir calorifique.

La fabrication de pellets n’implique donc pas de couper des arbres spécialement en vue de leur production. Cet élément est généralement grandement apprécié par les consommateurs, qui saluent cette démarche dans les avis clients.

Cette source d’énergie dispose d’un autre atout : elle s’avère beaucoup moins polluante que les énergies fossiles. Lors de sa combustion, un granulé ne rejette que très peu de gaz à effet de serre (9 g de CO2 émis par kWh, contre 130 g, 235 g et 300 g pour les chaudières électriques, au gaz ou au fioul) et son bilan carbone est neutre.

Un bilan carbone neutre

La quantité de CO2 émise lors de la combustion du bois est la même que celle produite par un arbre en processus de photosynthèse. Elle est donc utile à la croissance des arbres.

Notez que les normes Din Plus, NF ou EN Plus sont une garantie de la qualité des pellets. La production française de pellets est d’ailleurs très performante et quasiment autosuffisante, ce qui limite également l’impact environnemental causé par l’importation  : 1,7 million de tonnes pour une consommation de 1,9 million de tonnes en 2020.

Par ailleurs, les pellets disposent d’un faible taux d’humidité, ce qui leur permet de brûler entièrement en limitant les résidus après leur combustion, comme les cendres.

Cette source d’énergie localisée séduit alors les consommateurs pour l’ensemble des avantages qu’elle présente.

La chaudière à granulés est économique

Contrairement aux chaudières alimentées à l’électricité ou aux énergies fossiles comme le gaz ou le fioul, les chaudières à granulés disposent d’une source d’énergie économique.

Il est possible d’acheter des granulés sous forme de sacs, de palettes ou en vrac. Les pellets sont plus facilement manipulables et transportables que les autres combustibles en bois du type plaquettes de bois ou bûches.

Cet appareil permet de réaliser des économies d'énergie, qui se répercutent ensuite positivement sur les factures. Grâce à ces économies, l’amortissement de votre installation peut se faire en seulement quelques années.

Retrouvez ci-dessous un petit comparatif des prix moyens appliqués aux différentes sources d’énergies :

Source d'énergie

Prix du kWh en centime d'euros*

🌲 Granulé de bois en vrac

0.0641 €

🌳 Granulé de bois en sac

0.0700 €

🪓 Bûche de bois

0.0440 €

💥 Fioul domestique

0.1739 €

🔥 Gaz naturel

0.0887 €

⚡ Électricité

0.1862 €

*Prix constatés au mois de juin 2022

Le chauffage au bois vous intéresse ?

À bûches de bois, à granulés ou à pellets, la chaudière bois est un appareil économique grâce à ses hautes performances énergétiques.

Obtenir mon devis gratuit

Des performances énergétiques intéressantes

Les pellets qui alimentent les chaudières à granulés disposent d’un haut pouvoir calorifique, c’est-à-dire environ 5 kWh/kg avec une combustion en continu. La haute densité énergétique des granulés de bois permet à l’appareil d’atteindre un rendement supérieur à 95 % (taux supérieur à celui d’un poêle à bois : 85 % en moyenne). Lorsqu’une installation de ce type dispose d’un bon rendement, cela signifie qu’elle consomme peu pour une grande quantité de chauffage générée.

Le saviez-vous ? 

Un appareil de chauffage doté de bonnes performances énergétiques ne suffit pas toujours pour réaliser de vraies économies. Si votre logement est mal isolé, votre chaudière devra surconsommer pour vous assurer un confort thermique optimal.

Selon l’Ademe, près de 30 % des déperditions énergétiques se font par le toit, 25 % par les murs et 15 % par les fenêtres !

Coupler sa chaudière à des appareils de régulation comme un thermostat, un programmateur, des robinets thermostatiques, etc. peut par ailleurs améliorer ses performances énergétiques. Relativement accessibles à l’achat, ces dispositifs permettent de maîtriser sa consommation d'énergie et donc de réaliser des économies sur sa facture.

À elle seule, la chaudière à granulés permet de réaliser jusqu’à 30 % d'économies d’énergie par rapport à une chaudière électrique, au gaz ou au fioul ! Notez également que la chaudière à granulés existe en modèle à condensation, qui dispose d’un taux de rendement encore meilleur que celui d'un modèle classique : supérieur à 100 %. Cet équipement nécessite un chauffage central à basse température et plus précisément, une eau chauffée entre 45° C et 50° C. La chaudière à granulés de bois à condensation est une solution efficace pour réduire sa consommation énergétique

La chaudière à granulés dispose d’ailleurs d’un niveau de rendement supérieur à celui d’autres modèles de chaudières biomasses pour des niveaux de puissance similaires.

Quel rendement pour ma chaudière biomasse ?

Modèle de chaudière

Taux de rendement

Gamme de puissance

À granulés de bois

95 % à plus de 100 %

2 kW à 25 kW

À plaquettes

75 % à 85 %

À bûches

55 % à 80 %

La chaudière à granulés est éligible aux aides financières

Du fait de leur haut niveau de rendement et de leur combustible écologique, il existe plusieurs aides financières pour les chaudières à granulés. Lorsqu’ils remplacent un autre système de chauffage, ces appareils permettent en effet de réduire les émissions de CO2 des habitations, par le biais d’économies d’énergies considérables.

L’État encourage les foyers à opter pour ces appareils dont les performances énergétiques sont élevées au travers des aides suivantes.

Aides financière

Conditions de ressources ?

Montants perçus

Critères d'éligibilité

MaPrimeRénov

Oui

Selon profil (Bleu, Jaune, Violet ou Rose)

- Propriétaire occupant/bailleur

- Logement de plus de 15 ans

- Artisan label RGE

- Pas d'éco-PTZ depuis 5 ans

MaPrimeRénov' Sérénité

Oui

Prise en charge jusqu'à :

- 50 % : revenus très modestes

- 30 % : revenus modestes

- Propriétaire occupant/bailleur

- Logement vieux de plus de 15 ans

- Pas d'éco-PTZ dans les 5 dernières années

TVA à taux réduit

Non

TVA fixée à 5,5 % de TVA (et non à 20 %)

- Facturation par une entreprise

- Logement vieux de plus de 2 ans

Primes CEE

Non

Différent selon les dossiers

- Artisan label RGE

- Logement vieux de plus de 2 ans

Coup de Pouce Chauffage

Non

Jusqu'à 4 000 € pour les foyers modestes

Jusqu'à 2 500 € pour les autres

- Artisan label RGE

- Contrat auprès d'une entreprise signataire de cette prime

Éco-PTZ

Non

Prêt maximum accordé selon le nombre de travaux :

- un seul : 10 000 €

- deux : 20 000 €

- trois : 30 000 €

- Propriétaire occupant/bailleur

- Résidence principale

- Logement de plus de 2 ans

- Artisan label RGE

Prêt Avance Rénovation

Oui

Prêt à taux fixe (2 %) compris entre 3 500 € et 70 % maximum de la valeur du bien avant travaux

- Artisan label RGE

- Propriétaire occupant

Collectivités locales

Variable

Variable

Variable

Ces aides financières vous permettent d’être soutenu dans votre démarche d'installation de chaudière à granulés. Soyez toutefois vigilant, car les offres de chaudière à granulés à 1 € n’existent plus en 2022 ! En effet, depuis 2020, le gouvernement impose un reste à charge minimal de 10 % pour l’installation d’une chaudière biomasse. Si l’on vous propose une telle offre, il s’agira donc d’une arnaque.

❌ Les avis négatifs sur la chaudière à granulés

Son prix d’achat est élevé

Pour l’achat et l’installation d’une chaudière à granulés, attendez-vous à devoir débourser entre 8 000 € et 20 000 €. Le coût total de cet équipement est d’ailleurs amené à varier en fonction de différents critères de choix, comme :

  • la marque ;
  • la puissance ;
  • la gamme ;
  • la taille du silo de stockage.

La complexité de l’installation fera également varier le prix d’une chaudière à granulés, en fonction notamment :

  • des éventuelles difficultés d’installation ;
  • de l’état du système d'alimentation ;
  • de la nécessité ou non de coupler l’appareil à un système de production d’eau chaude sanitaire ;
  • du type de silo à installer.

Dans tous les cas, remplacer son système de chauffage par une solution plus écologique représente un investissement conséquent. Les aides rendent toutefois ces appareils accessibles et il est possible de bénéficier d’une installation au meilleur rapport qualité/prix en demandant des devis à plusieurs entreprises.

La chaudière à granulés profite d’ailleurs d’un très bon retour sur investissement, grâce à :

  • sa durée de vie d’au moins 20 ans, qui lui permet d’être rentabilisé sur le long terme ;
  • sa consommation d’énergie réduite ;
  • ses aides financières, qui permettent d’obtenir une chaudière à pellets à prix bas  pour soutenir les ménage français dans leurs démarches de transition énergétique

Par ailleurs, si le coût des meilleures marques de chaudières à granulés est élevé, la qualité et l’excellent rendement des appareils leur permet d’être plus rapidement rentabilisé. Investir dans une chaudière à granulés haut de gamme, comme celles commercialisées par ÖkoFEN, De Dietrich ou Hargassner peut donc être tout à fait pertinent.

Un dispositif encombrant

Les chaudières à granulés ont pour caractéristique d’être de taille plutôt imposante. En effet, plusieurs mètres carrés peuvent être nécessaires pour l’ensemble de l’installation, car la chaudière à pellet demande de l’espace, notamment en la présence d’un silo.

Si vous ne bénéficiez pas d’un espace suffisant pour installer une chaudière à granulés avec silo, il est possible de vous tourner vers un appareil à rechargement manuel régulier : le réservoir est intégré à la chaudière, ce qui la rend moins encombrante.

L’emplacement doit être bien réfléchi au préalable puisqu’en plus de son aspect encombrant, la chaudière à pellet nécessite d’être raccordée à un conduit d’évacuation des fumées. Il est généralement recommandé d’installer votre équipement dans la buanderie, dans le garage ou bien dans un local technique.

Quoi qu’il en soit, votre installateur de chaudière sera en mesure de vous indiquer l’emplacement idéal pour votre chaudière à pellet et de vous donner de précieux conseils sur son utilisation. Cet équipement reste tout de même plus adapté aux logements de grande taille, comme une maison de plus 80 m². Autre détail : si votre maison est particulièrement grande, il convient bien entendu de choisir un modèle dont la puissance est adaptée à la surface à chauffer. 

Son entretien est obligatoire

L’entretien d’une chaudière à granulés est obligatoire et doit être réalisé chaque année, comme pour tous les autres modèles de chaudière. Il permet de garantir la sécurité et le bon fonctionnement de votre appareil. Une opération de maintenance seule coûte en général entre 150 € et 250 €.

Une intervention de ramonage pour la cheminée ou le conduit d’évacuation des fumées est également imposée pour ce type d’appareil. Il doit être réalisé deux fois par an, dont une fois lors de la période de chauffe et coute entre 40 € et 100 €.

Notre conseil

Vous pouvez aussi souscrire un contrat d’entretien annuel avec votre installateur pour bénéficier de ces deux types d’entretiens, mais aussi d’un service de dépannage rapide en cas de problème. Le tarif est alors plus avantageux, avec un prix entre 200 € et 300 €.

Un entretien régulier de votre chaudière permet de garantir sa longévité et ses performances. Vous pouvez donc procéder à des gestes quotidiens, comme le fait de décendrer votre appareil pour éviter l’accumulation de cendres. N’oubliez pas non plus de vider le bac à cendres, entre une fois par semaine et une fois par mois selon le modèle.

chaudiere granules avis aides

Quelques nuisances sonores

Les avis quant au bruit que produit la chaudière à granulés divergent. Cet appareil de chauffage peut produire du bruit selon les situations.

Par exemple, l’aspiration des pellets du silo au réservoir a lieu deux fois par jour. Son bruit s’apparente à celui d’un aspirateur et dure une dizaine de minutes, le temps que le système pompe une quantité de granulés suffisante pour alimenter votre appareil. Il est possible de programmer les heures d’aspiration pour qu’elles s’effectuent en votre absence.

Le nettoyage des échangeurs, qui a lieu toutes les 2 heures, produit généralement 8 clacs sonores. Le panneau de commande permet de désactiver l’entretien automatique aux heures que vous souhaitez.

Retrouvez ci-dessous un récapitulatif des différents points positifs et négatifs fréquemment recensés dans les avis clients sur la chaudière à granulés :

 

✅ Avantages

❌ Inconvénients

💸 Achat

Aides financières possibles

Cher à l'achat

🔧 Entretien

Longévité de 20 ans

Entretien obligatoire (contrat de maintenance et budget à prévoir) et ramonage cheminée/conduit

🔥 Utilisation

- Recours à une énergie écologique et recyclée

- Les granulés sont peu chers

- Très bon niveau de rendement

- Compatible avec des appareils de régulation

- Peut aussi chauffer l'eau

- Appareil encombrant et stockage nécessaire pour les granulés

- Peut être bruyante

👥 Avis clients : pourquoi changer de chaudière pour un modèle à granulés ?

Nombreux sont les consommateurs qui estiment, selon leur expérience, que changer de chaudière pour un modèle à granulés de bois est une solution intéressante. En effet, certains pointent du doigt les tarifs de l’énergie qui ne cessent d’augmenter, et notamment ceux du gaz ou de l'électricité. Les modèles de chaudières électriques sont généralement peu chers à l’achat, mais les factures énergétiques, elles, sont plus onéreuses.

Quant aux chaudières au gaz, elles sont particulièrement polluantes. Leur quantité d’émissions de CO2 est importante, ce qui ne les rend pas éligibles (pour la plupart) aux aides financières pour des travaux de rénovation énergétique. Lorsque les équipements d’un logement sont trop polluants, le diagnostic de performance énergétique (DPE) peut classer celui-ci négativement (notes les plus basses : F et G).

C’est à ce titre que les chaudières au fioul, par exemple, seront interdites à l’installation dans les logements neufs, à partir de 2022 ; et que les logements qualifiés de “passoires thermiques" seront interdits à la location dès 2028.

💬 Foire aux questions

Quels sont les avis positifs sur la chaudière à granulés ?

Selon les avis clients, les performances énergétiques intéressantes et l’excellent rendement de la chaudière à granulés sont particulièrement appréciés.

De plus, le combustible qui l’alimente est issu du recyclage des déchets de l’industrie forestière, ce qui en fait une source d’énergie renouvelable, en accord avec le message écologique qui entoure la chaudière à pellets. Les foyers qui s’équipent d’une chaudière à pellets apprécient également les économies d’énergie que cet appareil permet de réaliser au quotidien.

Quels sont les avis négatifs concernant la chaudière à granulés ?

Selon les avis et messages disponibles, certains clients déplorent l’espace nécessaire pour l’installation d’une chaudière à granulés. Entre la chaudière en elle-même, le silo de stockage et le conduit pour les fumées, son emplacement doit être mûrement réfléchi.

D’après les avis de certains clients, cet équipement est aussi susceptible de faire du bruit. Bien qu’il soit programmable, il reste tout de même préférable de l’installer à distance des pièces à vivre ou des chambres.

Quelle différence entre une chaudière à granulés classique et à condensation ? 

Le modèle à condensation dispose d’un rendement énergétique supérieur à 100 %, contre 90 % pour un modèle classique. De la même manière qu’une chaudière à condensation classique, la chaudière à pellets récupère les calories des fumées émises lors de la combustion pour les réinjecter dans le système de chauffage central. Plus performante, son coût est généralement aussi plus élevé.

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !