Quelles sont les aides et subventions pour les chaudières à granulés ?

Vous souhaitez investir dans une chaudière à granulés pour chauffer votre logement ? Découvrez les aides et subventions disponibles en 2022 pour accompagner votre transition énergétique.

En résumé

  • La chaudière à granulés est une excellente solution de chauffage plus écologique, qui aide à réaliser des économies d’énergie et à réduire ses factures d’électricité.
  • Le prix des chaudières à granulés peut toutefois être élevé, certains devis atteignant les 20 000 euros.
  • Heureusement, les aides et subventions disponibles pour son installation se multiplient, certaines pouvant même être cumulées !
  • Attention, pour profiter de ces aides, vous devez toujours faire la demande avant d’avoir signé un devis auprès d’un artisan. Celui-ci devra d’ailleurs toujours être certifié RGE Qualibois.

🔎 Pourquoi choisir une chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés aide à réduire ses factures d’énergie 

Deux facteurs permettent à la chaudière à granulés de se placer parmi les méthodes de chauffage les plus économiques.

  1. Elles utilisent le combustible le moins cher du marché, mais aussi celui dont le coût varie le moins : le bois.
  2. Leur excellent rendement, pouvant atteindre les 95 %, permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur les factures d’énergie.  

De ce fait et selon l’Ademe, l’installation d’une chaudière à granulés en remplacement d’une vieille chaudière à énergie fossile permet aux ménages d’effectuer entre 900 et 1 200 euros d’économies de chauffage par an ! Ces économies peuvent être encore valorisées par les chaudières à granulés avec production d’eau chaude, qui permettent de réduire davantage les factures énergétiques des logements.

Le chauffage au bois vous intéresse ?

À bûches de bois, à granulés ou à pellets, la chaudière bois est un appareil économique grâce à ses hautes performances énergétiques.

Obtenir mon devis gratuit

La chaudière à granulés limite l’impact environnemental du chauffage

L’impact environnemental causé par notre consommation d’énergie n’est un secret pour personne : nous consommons trop et trop vite. Dès lors, la réduction énergétique que permettent les chaudières à granulés est perçue comme la solution la plus appropriée.

L’aspect écologique de la chaudière à granulés s’explique notamment par son combustible, le bois, considéré comme une énergie durable et renouvelable.

D’autant plus que les granulés de bois sont issus des déchets de l’industrie forestière (scieries, élagage…) et que leur production, en France, est presque auto-suffisante (1,7 million de tonnes de pellets produits en 2019 pour une consommation totale de 1,9 million de tonnes).

Par ailleurs, en fonctionnement, les chaudières à granulés n’émettent que de très faibles quantités de gaz à effet de serre (GES). Ainsi, alors que les chaudières électriques, au gaz ou au fioul génèrent respectivement 130 g, 235 g et 300 g de CO2 par kWh, la chaudière à granulés ne rejette que 9 g de CO2 par kWh pour produire de la chaleur.

Tous responsables

Selon les avis sur la chaudière à granulés, son aspect écologique est fortement apprécié des consommateurs. Mais pour garantir de faibles émissions de CO2, n’oubliez pas de choisir des granulés de bois qui respectent les normes Din Plus, EN plus ou NF, qui assurent de la qualité des pellets.

Les granulés sont produits à partir des déchets de bois

💸 Quelles sont les aides gouvernementales pour une chaudière à granulés ?

Grâce à son aspect écologique, la chaudière à granulés dispose de subventions allouées par l’État. Ayant pour but de pousser les citoyens à participer à la transition énergétique du pays, ces aides donnent accès à des chaudières à granulés à prix bas.

MaPrimeRénov’, l’aide publique de référence

Depuis le 1er janvier 2020, l’aide publique MaPrimeRénov’ remplace le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE). Elle permet aux ménages de bénéficier d’une subvention pour la rénovation énergétique de leurs logements et l’installation d’une chaudière à granulés y est donc éligible.

Le montant perçu est calculé en fonction du revenu fiscal de référence du foyer pour lequel est faite la demande. MaPrimeRenov’ accorde donc des sommes plus ou moins élevées aux 4 groupes de revenus déterminés selon les critères de revenus de l’Anah  pour des travaux de rénovation énergétique :

  1. les foyers très modestes (MaPrimeRénov’ bleu) peuvent recevoir des primes allant jusqu’à 90 % du devis ;
  2. les foyers modestes (MaPrimeRénov’ Jaune) bénéficient d’un montant jusqu’à 75 % du devis ;
  3. les foyers intermédiaires (MaPrimeRénov’ Violet) profitent d’un montant qui s’élève à maximum 60 % du devis ;
  4. les foyers les plus aisés (MaPrimeRénov’ Rose) ont droit à des primes de maximum 40 % du devis.

Ainsi, en 2022, pour une chaudière à granulés avec silo, les ménages “Bleus” recevront 11 000 €, les “Jaunes” 9 000 € et les “Violets” 5 000 € de MaPrimeRénov’. En revanche, les ménages “roses” ne bénéficieront pas de cette aide.

C’est le moment d’en profiter !

Depuis le 15 avril et uniquement jusqu’à la fin de l’année 2022, MaPrimeRenov’ accorde 1 000 euros supplémentaires pour l’installation d’une pompe à chaleur ou d’une chaudière biomasse qui remplace une chaudière au gaz ou au fioul.

Les critères d’éligibilité à MaPrimeRénov’

Pour être éligible à l’ancien crédit d’impôt, dans le cas de l’achat d’une chaudière à granulés, vous devez :

  • être propriétaire et occuper un logement construit depuis au moins 15 ans ;
  • occuper ce logement comme résidence principale ou vous engager à l’occuper de la sorte dans un délai d’un an à compter de la demande du solde ;
  • avoir fait appel à un installateur certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation de votre nouvelle chaudière ;
  • coupler votre chaudière à granulés avec un silo de stockage et un système de régulation.

Les propriétaires bailleurs ont également droit à MaPrimeRénov’, mais doivent réaliser une attestation sur l’honneur qui comprend les points suivants :

  • ils doivent prendre en compte le montant de la prime pour l’encadrement du loyer
  • les locataires ont été informés que les travaux n’entraineront pas une réévaluation du loyer ;
  • la mise en location du bien est d’au moins 5 ans à compter du versement de la prime.

Le dispositif MaPrimeRénov’ est aussi ouvert aux copropriétés à condition que celles-ci soient composées de 75 % de résidences principales et que les travaux réalisés offrent un gain énergétique d’au moins 35 %.

MaPrimeRenov’ Sérénité remplace les aides de l’Anah

Depuis le 1er janvier 2022, l'aide “Habiter mieux sérénité” de l’Anah est devenue MaPrimeRénov’ Sérénité, un programme destiné à financer un ensemble de travaux énergétiques justifiant d’un gain énergétique d’au moins 25 %.

MaPrimeRénov’ Sérénité permet de toucher :

  • pour les foyers “bleus” : une somme équivalente à 50 % du montant HT des travaux, qui ne peut pas dépasser 10 000 euros ;
  • pour les foyers “jaunes” : une somme équivalente à 35 % du montant HT des travaux, qui ne peut pas dépasser 7 000 euros.

Une prime supplémentaire “Habiter Mieux”, qui s’élève à 10 % du montant HT des travaux, peut aussi être allouée. Elle ne peut en revanche pas dépasser 1 600 euros pour les foyers “jaunes” et 2 000 euros pour les “bleus”.

Les critères d’éligibilité à MaPrimeRénov’ Sérénité

Pour bénéficier de MaPrimeRénov’ Sérénité, il faut :

  • être propriétaire (occupant ou non du logement) ;
  • ne pas dépasser les plafonds de revenus imposés (l’aide s’adresse aux ménages modestes et très modestes) ;
  • faire la demande pour un logement vieux d’au moins 15 ans ;
  • prétendre à des travaux coûtant 1 500 euros au minimum, sauf pour les logements aux revenus très modestes. 

La TVA à taux réduit

Toute personne qui change de solution de chauffage pour une installation plus écologique profite automatiquement de la TVA réduite à 5,5 %. Bonne nouvelle, puisque la TVA peut parfois représenter jusqu’à 20 % du prix d’un achat !

La seule condition de cette réduction concerne l’âge du logement :  l’achat doit en effet être effectué pour une habitation construite depuis plus de 2 ans.

La TVA à taux réduit s’applique directement sur le devis, et ce, pour tous les types de travaux de rénovation destinés à améliorer la performance énergétique et donc à diminuer la consommation des logements.

Besoin d’aide pour mieux comprendre les aides ?

N’hésitez pas à contacter un conseiller Hello Watt au 09 75 18 60 60 (service gratuit et sans engagement), qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et à vous accompagner dans vos démarches !

Les aides des collectivités locales

Souvent oubliées, les collectivités locales peuvent, elles aussi, constituer une aide pour l’achat et l’installation d’une chaudière à granulés.

Cumulables avec les autres aides publiques, mais aussi avec les aides privées, elles sont soumises à des conditions et modalités particulières, qui varient selon la collectivité.

Puisque les démarches à effectuer, les montants perçus et les travaux éligibles changent d’une région à l’autre, le mieux reste de se renseigner localement, auprès des mairies, de la préfecture ou de votre conseil régional.

Vous pouvez également obtenir toutes les informations nécessaires sur le site de l’Agence Nationale d’Information sur le logement (ANIL), qui vous permettra aussi d’effectuer vos demandes d’aide. Il vous faudra alors faire réaliser le devis des travaux énergétiques par un artisan certifié RGE.

💰 Quelles sont les aides privées pour l’achat d’une chaudière à granulés ?

Les primes CEE

Depuis 2006 et la mise en place du dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie, les entreprises françaises considérées comme polluantes sont qualifiées “d’obligées” par l’État. Cela signifie qu’elles doivent, pour compenser leur activité et ne pas faire face à des sanctions, atteindre un objectif d’économie d’énergie sur une période donnée.

Plus concrètement, sur le principe du pollueur/payeur, des certificats d’économie d’énergie leur sont délivrés lorsqu’elles accomplissent une action d’efficacité énergétique. Par exemple, elles peuvent financer les projets de rénovation énergétique des particuliers, par le biais des primes CEE, aussi appelées Primes énergie.

Dans le cas de l’installation d’une chaudière à granulés, les logements qui font une demande de prime CEE peuvent recevoir entre 150 € et 230 € selon la zone géographique de leur logement.

Les critères d’éligibilité aux primes CEE

Les primes CEE sont accessibles à tous les ménages. Leur montant variera tout de même selon plusieurs facteurs, à savoir :

  • l’entreprise qui verse la prime ;
  • les caractéristiques du logement concerné ;
  • le type de travaux réalisés ;
  • l’économie d’énergie engendrée.

Pour pouvoir bénéficier d’une prime CEE, vous devez :

  • être propriétaire, bailleur ou locataire d’un logement vieux d’au moins 2 ans ;
  • faire appel à un installateur certifié RGE ;
  • faire installer des équipements écologiques (la chaudière à granulés est alors tout à fait éligible) ;
  • réaliser des travaux qui figurent sur la liste du dispositif.

Le Coup de Pouce Chauffage

Le Coup de Pouce Chauffage est en fait une prime CEE bonifiée, allouée aux logements qui procèdent à un changement de chaudière en remplaçant un ancien modèle au charbon, au gaz ou au fioul par une chaudière à bûches ou à granulés.

L’objectif de ce coup de pouce est de faire diminuer progressivement le nombre de chaudières fonctionnant à l'énergie fossile pour réduire en parallèle les émissions de CO2 des ménages français. Ainsi, cette prime fonctionne également pour les personnes souhaitant changer leur poêle à charbon pour un poêle à bois très performant.

Depuis 2019, cette prime à la conversion des chaudières permet de toucher :

  • jusqu’à 4 000 euros pour les ménages modestes ou très modestes, au lieu des 200 euros alloués par les primes CEE ;
  • jusqu’à 2 500 euros pour les autres ménages, au lieu des 200 euros alloués par les primes CEE.

Attention

Puisque le Coup de Pouce Chauffage est une prime CEE bonifiée, ces deux aides ne peuvent pas être cumulées. Elle peut, en revanche, être cumulée à MaPrimeRénov’.

Les critères d’éligibilité au Coup de Pouce Chauffage

Pour bénéficier de la prime à la conversion des chaudières, vous devrez respecter 4 critères : 

  • remplacer une chaudière à énergie fossile hors condensation vieille d’au moins 2 ans ;
  • faire appel à un installateur certifié RGE ;
  • faire votre demande de prime auprès d’une entreprise signataire de la charte “Coup de pouce” ;
  • choisir un équipement conforme aux critères de performances du label Flamme Verte 7 étoiles.

Quel prêt pour une chaudière à granulés ?

💶 Quels prêts contracter pour investir dans une chaudière à granulés ?

L’éco-PTZ

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) est accordé à ceux qui souhaitent changer de méthode de chauffage pour une solution écologique. L’achat d’une chaudière à granulés rentre en effet dans la catégorie des travaux de rénovation énergétique, puisque cet appareil aidera le ménage qui s’en équipe à réduire sa consommation d’énergie.

L’éco-PTZ permet ainsi de réaliser un emprunt allant jusqu’à 30 000 euros, et ce, sans payer d’intérêts, car l’État les prend en charge.

Les critères d’éligibilité pour l’éco-PTZ

Depuis 2019, les conditions d’éligibilité se sont allégées pour ce prêt, qui ne concernait jusqu’alors que les logements construits avant le 1er janvier 1990 et qui souhaitaient réaliser plusieurs travaux de rénovation. Aujourd’hui, même les travaux de rénovation énergétique isolés sont éligibles. 

Ainsi, dans le cadre de la seule installation d’une chaudière à granulés, l’éco-PTZ peut aller jusqu’à 10 000 euros. Pour en bénéficier :

  • vos travaux doivent justifier d’une réduction d’au moins 25 % de la consommation énergétique ;
  • votre logement doit être vieux d’au moins 2 ans.

Concernant les bouquets de travaux, un prêt de 20 000 euros sera alloué pour 2 travaux d’économie d’énergie, et de 30 000 euros pour 3 travaux réalisés. Attention toutefois à effectuer des travaux de rénovation figurant dans la liste prédéfinie de l’Ademe.

Le prêt Avance Rénovation

Disponible depuis 2022 seulement, le Prêt Avance Rénovation (PAR) peut aider à financer des travaux d’efficacité énergétique.

Pour le moment, il n’est proposé que par La Banque Postale et le Crédit Mutuel et ne s’adresse encore qu’aux ménages modestes et insolvables, pour qui l’accès à des crédits traditionnels s’avère généralement compliqué.

Le PAR est un prêt à taux fixe de 2 %, compris entre 3 500 euros et 70 % maximum de la valeur du bien avant travaux. L’attribution du montant final est évaluée selon l’âge du demandeur et le coût réel des travaux.

La somme empruntée auprès de la banque sera alors remboursée au moment de la vente du bien immobilier ou de sa succession. Le remboursement des intérêts peut se faire in fine ou en amont, au fur et à mesure.

Conditions d’éligibilité au Prêt Avance Rénovation

Afin de pouvoir emprunter de l’argent grâce au PAR, il faut :

  • être propriétaire occupant ;
  • rentrer dans les critères de ressources de l’Anah ;
  • faire réaliser les travaux d’économie d’énergie par un professionnel certifié RGE.

📋 Liste des aides et subventions pour une chaudière à granulés

Pour y voir plus clair, voici un tableau récapitulatif des aides et subventions disponibles pour l’achat et l’installation d’une chaudière à granulés en remplacement d’un ancien mode de chauffage : 

Aides financière

Conditions de ressources ?

Montants perçus

Critères d'éligibilité

MaPrimeRénov

Oui

Selon profil (Bleu, Jaune, Violet ou Rose)

- Propriétaire occupant/bailleur

- Logement de plus de 15 ans

- Artisan label RGE

- Pas d'éco-PTZ depuis 5 ans

MaPrimeRénov' Sérénité

Oui

Prise en charge jusqu'à :

- 50 % : revenus très modestes

- 30 % : revenus modestes

- Propriétaire occupant/bailleur

- Logement vieux de plus de 15 ans

- Pas d'éco-PTZ dans les 5 dernières années

TVA à taux réduit

Non

TVA fixée à 5,5 % (et non à 20 %)

- Facturation par une entreprise

- Logement vieux de plus de 2 ans

Primes CEE

Non

Différent selon les dossiers

- Artisan label RGE

- Logement vieux de plus de 2 ans

Coup de Pouce Chauffage

Non

Jusqu'à 4 000 € pour les foyers modestes

Jusqu'à 2 500 € pour les autres

- Artisan label RGE

- Contrat auprès d'une entreprise signataire de cette prime

Éco-PTZ

Non

Prêt maximum accordé selon le nombre de travaux :

- un seul : 10 000 €

- deux : 20 000 €

- trois : 30 000 €

- Propriétaire occupant/bailleur

- Résidence principale

- Logement de plus de 2 ans

- Artisan label RGE

Prêt Avance Rénovation

Oui

Prêt à taux fixe (2 %) compris entre 3 500 € et 70 % maximum de la valeur du bien avant travaux

- Artisan label RGE

- Propriétaire occupant

Collectivités locales

Variable

Variable

Variable

Vous souhaitez installer une chaudière bois ?

Bénéficiez des aides de l'État pour installer une chaudière à bûches de bois.

Je change mon chauffage

❔ Foire aux questions

Est-il possible d’installer une chaudière à granulés pour 1 € grâce aux aides ?

La réponse est non, plus en 2022 ! Des règles ont été mises en place en janvier 2020 pour lutter contre les arnaques. De ce fait, même si les aides mentionnées dans cet article peuvent être cumulées, un reste à charge minimal de 10 % est aujourd’hui imposé et il n’est donc plus possible de profiter d’une chaudière à granulés à 1 €.

Ainsi, les aides ne doivent jamais dépasser :

  • 90 % du montant final des travaux pour les ménages très modestes ;
  • 75 % du montant final des travaux pour les ménages modestes.

Pourquoi faire appel à un artisan RGE pour installer ma chaudière à granulés ?

Lorsque vous choisirez votre installateur de chaudière à granulés, vous devrez vous assurer que celui-ci détienne la certification RGE, sans quoi vous n’aurez pas accès aux aides financières disponibles pour ce service.

Cette certification qualifie les installateurs reconnus par l’État comme étant spécialisés dans les installations écologiques, en lien avec le développement durable.

Attention, votre installateur professionnel devra aussi détenir la certification Qualibois’, qui atteste de la spécialisation de l’artisan dans la pose de chauffages au bois. Ainsi, vous vous assurez une installation de qualité.

Quelle est la meilleure marque de chaudière à granulés ?

Les Autrichiens et Italiens ont la réputation de proposer les meilleures marques de chaudières à granulés. Le choix de la marque de votre chaudière devra néanmoins se faire en fonction de votre budget.

Généralement, les enseignes autrichiennes se concentrent sur des équipements hauts de gamme, alors que les marques italiennes sont plus orientées vers des modèles de base, qui présentent un très bon rendement.

Vous trouverez également de très bonnes chaudières auprès d’entreprises françaises. Par exemple, la marque De Dietrich propose des appareils hauts de gamme, produits en France.

Quel est le prix d’entretien d’une chaudière à granulés ?

Installer une chaudière à granulés implique de faire réaliser annuellement leur entretien obligatoire. En moyenne, l’entretien d’une chaudière à granulés coûte entre 100 et 300 euros.

Il est aussi possible de souscrire un contrat de maintenance auprès de votre installateur, qui garantit, en plus de l’entretien obligatoire de votre équipement, des interventions rapides en cas de pannes.

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !