La chaudière fioul interdite en France : les nouvelles mesures

Vous utilisez une chaudière au fioul pour chauffer votre logement ou avez comme projet d’en installer une ? Alors ce qui suit vous concerne directement. En effet, le gouvernement a annoncé le 27 juillet que l’installation et le remplacement de chaudières au fioul seront interdits à partir du 1er juillet 2022. L’objectif est de supprimer petit à petit l’ensemble de ces systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, polluants et peu économiques. Toutefois, pas de panique, nous vous expliquons en détail les changements notables, les aides financières pour vous aider dans ce processus ainsi que les alternatives à la chaudière au fioul.

La chaudière au fioul est-elle interdite en France ?

En France, plus de 3 millions de logements se chauffent encore par le biais d’une chaudière au fioul. Malgré les avancées techniques réalisées sur ce type de chaudière, et particulièrement celle à condensation, le combustible utilisé reste une énergie fossile polluante et non-renouvelable. Des mesures ont donc été prises pour limiter l’impact environnemental de ces équipements.

Chaudière au fioul : un véritable changement à partir de 2022

Lundi 27 juillet 2020 s’est déroulé le 5e Conseil de défense écologique. Lors de ce dernier, des mesures phares issues de la Convention Citoyenne pour le Climat ont été annoncées. En effet, à partir de juillet 2022, les chaudières au fioul ou au charbon qui tomberont en panne, devront être remplacées par un appareil plus performant. De plus, leur installation sera interdite dans les logements neufs. Pas d’inquiétude, le remplacement n’est pas obligatoire, mais la fin des chaudières fioul se fera progressivement. Cependant, ce n’est pas la première fois que le gouvernement évoque l’interdiction des chaudières au fioul en France. En 2019, L’Etat avait prononcé le souhait de supprimer la totalité de ces dispositifs d’ici 10 ans. Le processus s’est accéléré, afin d’encourager les Français à passer aux énergies renouvelables. En revanche, les acteurs de la transition énergétique alertent sur le fait que changer nos modes de chauffage ne suffit pas, il faut aussi revoir l’isolation de son habitation.

Envie de connaitre votre consommation ?

Une bonne estimation de votre consommation électrique vous permet de trouver l'offre la plus adaptée à vos besoins.

Simulation gratuite

Quels sont les dispositifs d’aide mis en place par le gouvernement ?

De nombreuses primes existent déjà pour aider les foyers dans leur projet d’amélioration énergétique. Toutefois, le secrétaire d’État Emmanuelle Wargon a déclaré une augmentation massive des aides. En effet, il est impossible d’obliger les ménages à changer leur chaudière, c’est pourquoi dès que l’appareil tombera en panne, l’utilisateur sera dans l’obligation de changer d’équipement. Par conséquent, pour soutenir les particuliers, le budget des aides, permettant de remplacer sa vieille chaudière au fioul, va augmenter. C’est le cas de Ma Prime Rénov’, nouvelle aide à la rénovation énergétique, qui voit son budget croître de 2 milliards. Par ailleurs, les ménages aux revenus plus aisés et les propriétaires bailleurs pourront désormais bénéficier de cette subvention. Ainsi, grâce à l’accumulation des aides, comme le crédit d’impôt (CITE), les certificats d’économie d’énergie (CEE) ou encore la prime à la conversion, les ménages aux ressources les plus modestes pourront remplacer leur équipement polluant à moindre coût.

Le saviez-vous ?

La Norvège a déjà interdit, sur son sol, le chauffage au fioul depuis début 2020, pour réduire considérablement les émissions de gaz à effet de serre.

Chaudière au fioul interdite : quelles sont vos alternatives ?

Équipé d’une chaudière au fioul, quel que soit le modèle, traditionnelle, à condensation ou à basse température, il faudra penser à la remplacer. Cela peut paraître contraignant pour vous, mais vous ferez des économies en changeant d’énergie et vous contribuerez à la protection de l’environnement. En effet, moins de chaudières au fioul, c’est moins de gaz à effet de serre. Quelles sont les meilleures alternatives aujourd’hui à la chaudière au fioul ? Nous vous éclairons sur le sujet.

La chaudière à gaz à condensation

Plus économe, la chaudière gaz à condensation est une solution idéale pour se chauffer. En effet, passer au gaz naturel présente de nombreux avantages. Cette énergie est un peu moins cher que le fioul domestique, les prix sont connus à l’avance grâce aux tarifs réglementés et n’a pas d’odeur. De plus, la chaudière à condensation est le modèle le plus performant. Doté d’un système ingénieux, cet appareil récupère la chaleur des fumées issues de la combustion du gaz pour chauffer l’eau du circuit de chauffage central. Ce procédé lui confère un rendement exceptionnel de plus de 100%. Néanmoins, même si les émissions toxiques sont moins importantes qu’avec le fioul, le gaz reste une énergie fossile limitée et polluante.

La chaudière à granulés

La chaudière à granulés est une alternative économique et écologique intéressante comparée aux modes de chauffage traditionnels. Ce type de chaudière à l’avantage d’utiliser un combustible 100% d’origine naturel, le bois. Le coût de cette énergie renouvelable est dérisoire par rapport aux énergies fossiles. Ce système de chauffage présente un haut rendement énergétique et permet de chauffer efficacement l’intégralité d’une maison. Par ailleurs, malgré un investissement de départ élevé, la chaudière à pellets est éligible à de nombreuses aides pour amortir le coût d’achat. De plus en plus de Français choisissent ce type de chauffage, qui permet de faire jusqu’à 30% d’économies sur leurs factures.

La pompe à chaleur

Pour remplacer une chaudière au fioul, la pompe à chaleur est adéquate. Elle permet d’économiser jusqu’à 60% d’énergie. En effet, cet équipement utilise l’air, l’eau ou le sol, des sources d’énergie gratuites et renouvelables, pour fonctionner. Lorsque les températures sont trop basses, l’électricité prend le relais. Toutefois, cet appareil ne consomme pas beaucoup et est moins énergivore qu’une chaudière électrique. Pour ce qui est de son rendement, celui-ci peut excéder les 100%. De plus, la pompe à chaleur est très facile à installer, car elle se raccorde directement au circuit de chauffage central. Généralement, elle se présente comme la candidate idéale lors d’un remplacement de chaudière au fioul.

Envie de changer d’énergie ?

Le fioul n’est pas l’énergie à privilégier pour se chauffer. Vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne pour analyser les offres de gaz et d’électricité des différents fournisseurs et choisir celle qui vous correspond. Sinon vous pouvez joindre l’un de nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé) ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

💭 Vous avez des questions ?

⛔ La chaudière au fioul est-elle interdite en France ?

Le gouvernement a annoncé, lundi 27 juillet 2020, que l’installation et le remplacement de chaudières au fioul seront interdits à partir de juillet 2022. Il est impossible d’obliger les ménages à remplacer leur chaudière au fioul, toutefois dès qu’elle tombera en panne, ils devront la changer, pour un système plus performant.

🧐 Pourquoi le gouvernement a annoncé l’interdiction des chaudières au fioul en France ?

Cela fait quelques années que les chaudières au fioul sont dans la ligne de mire du gouvernement. En effet, ce sont des équipements polluants et peu économiques. L’objectif de cette interdiction est de favoriser l’utilisation des énergies renouvelables, plus respectueuses de l’environnement. Ainsi, les chaudières au fioul vont être progressivement remplacées par des systèmes plus performants et écologiques.

💡 Quelles sont les alternatives à la chaudière au fioul ?

Il existe de nombreuses alternatives à la chaudière au fioul, qui vous permettront d’économiser de l’énergie. On peut notamment citer :

À vous de choisir l’équipement qui conviendra à vos besoins.

Amélie

Amélie

Rédactrice web & SEO

Etudiante en communication digitale, Amélie est rédactrice web et SEO chez Hello Watt. Ses sujets de prédilection tournent autour de l’isolation de sa maison, des primes énergie, ainsi que des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude.