Calculez vos aides pour remplacer votre chaudière au fioul !

Votre devis gratuit

En 2 minutes chrono

Service client en France

Passage du fioul au gaz

Votre logement
Les caractéristiques de votre logement
En continuant, vous acceptez les Conditions Générales du site Hello Watt.

Pourquoi remplacer sa chaudière au fioul avec Hello Watt ?

C'est simple comme bonjour
C'est simple comme bonjour
Vous remplissez ce formulaire et nous nous occupons du reste : mise en relation, et suivi du contrat !
Un service vraiment gratuit
Un service vraiment gratuit
Notre service de mise en relation avec des chauffagistes minutieusement sélectionnés est 100 % gratuit.
Un service client en France
Un service client en France
Ne passez pas des heures à écouter une musique d'attente pour tomber sur un service client délocalisé.
Demandez un devis gratuit

Nous vous aidons à mieux vous chauffer

4,6 1486 avis Google et Facebook

Comment passer du fioul au gaz ?

Face aux enjeux de transition énergétique, de nombreux foyers chauffés au fioul souhaitent passer à la chaudière à gaz. Découvrez les démarches à suivre, les prix et les aides de l'État auxquelles vous avez droit !

En résumé

Le fioul est un combustible polluant, dont l’usage pour le chauffage et l’eau chaude sanitaire (ECS) sera bientôt limité. La chaudière au gaz, qui offre un confort de chauffe optimal et peut être facilement reliée à votre système de chauffage central, est une alternative assez répandue en France.

Pour réaliser un maximum d’économies, nous vous conseillons d’opter pour l’installation d’un modèle de chaudière à gaz à condensation, qui présente un rendement supérieur à 100 %.

🚨Attention ! Les prix du pétrole, du fioul et du gaz sont en nette augmentation en ce moment. Actuellement, passer du fioul au gaz n'est donc pas la meilleure des alternatives.

Passer du fioul au gaz : quelles obligations ?

L’interdiction prochaine des chaudières au fioul

À compter de juillet 2022, il sera interdit d’installer une chaudière au fioul neuve dans un logement dans le cadre de la transition écologique. En effet, il s’agit d’un système de chauffage très polluant et cette interdiction vise à limiter l’impact des émissions de CO2 sur l’environnement. 

L’objectif, à long terme, est de remplacer tous ces appareils par des modes de chauffage plus écologiques, comme par exemple la chaudière à gaz à condensation, la pompe à chaleur ou encore le poêle à granulés.

Tous les ménages équipés d’une chaudière au fioul seront donc prochainement contraints de s’en débarrasser et d’opter pour un autre système de chauffage dans leur logement. Passer du fioul au gaz est sans conteste une solution pertinente pour effectuer la transition énergétique de son logement. Néanmoins, cela nécessite de remplir certaines conditions préalables.

À savoir

Pour le moment, et même au-delà de juillet 2022, il est toujours possible de faire réparer sa chaudière fioul par un professionnel.

Obligations préalables et raccordement

Avant de songer à passer du fioul au gaz naturel pour le chauffage de votre logement, il est nécessaire que vous viviez dans une commune raccordée au réseau de distribution de gaz naturel

Si votre logement n’est pas raccordé au réseau, vous devez vous assurer qu’il soit éligible en déposant une demande de raccordement auprès de GRDF. Le prix du raccordement au gaz naturel s'obtient sur devis, et dépend de l’éloignement de votre logement au réseau gazier. Plus votre rue est éloignée du réseau, plus le prix sera élevé. 

En effet, en fonction de votre distance avec les canalisations et de la difficulté des travaux, des frais d’extension s’ajoutent au tarif de base. En général, si votre logement est proche du réseau de gaz, le tarif basique du raccordement pour l'utilisation du chauffage est d’au minimum 430 €, et pour la consommation d’eau chaude ainsi que la cuisson, le prix de base commence à 960 €.

Les Français vivant dans des endroits reculés ont de fortes chances de ne pas pouvoir choisir le gaz de ville comme moyen de chauffage (trop cher, impossibilité d'être raccordé au réseau), mais ils peuvent toujours opter pour le gaz propane en citerne. De la même façon que pour le fioul, il devront prévoir une à deux livraisons par an afin de remplir leur citerne.

Vous avez de l’espace ?

Stocker du fioul (ou du propane), c’est cher et dommageable pour l’environnement ! Pour réaliser des économies d’énergie et faire respirer la planète, vous pouvez remplacer votre chaudière au fioul par une chaudière à granulés de bois !

Troquer sa chaudière au fioul pour une chaudière à gaz

Quelle chaudière à gaz choisir ?

Pour passer du fioul au gaz, l’étape la plus importante est le changement de chaudière. Du côté des chaudières à gaz, plusieurs options sont possibles :

  • la chaudière classique (ou basse température), qui produit de la chaleur afin de chauffer l’eau du circuit et la maison. Ses fumées de combustion s’échappent par une cheminée ;
  • la chaudière à condensation, qui récupère les calories contenues dans les fumées de combustion, afin de chauffer l’eau de retour du circuit grâce à un échangeur condenseur placé entre le foyer de combustion et la cheminée. 

La chaudière à condensation est plus performante que la chaudière classique, car elle limite les déperditions d’énergie. Son utilisation est donc moins onéreuse, car elle consomme moins qu’une chaudière classique. 

En contrepartie, les investissements de départ à réaliser pour une chaudière à condensation sont plus importants. En effet, les prix varient de 800 € à 3 000 € pour une chaudière classique et de 2 500 € à 8 000 € pour une chaudière à condensation

La chaudière basse température, quant à elle, se situe entre les deux fourchettes de prix. Si elle est moins intéressante que la chaudière à condensation, elle peut toutefois s’y substituer dans le cadre de certains projets de rénovation.

Type de chaudière à gaz

Avantages

Inconvénients

Chaudière classique

Prix d'achat et d'installation peu élevé

Polluante

Rendement peu élevé

Chaudière basse température

Rendement plus élevé que la chaudière classique

Peut constituer une bonne solution de chauffage en rénovation

Plus chère qu'une chaudière traditionnelle

Moins performante qu'une chaudière à condensation

Chaudière à condensation

Rendement élevé

Favorise les économies d'énergie

Émissions de CO2 réduites

Prix d'achat et d'installation plus élevé

Quels sont les frais pour se débarrasser d’une chaudière au fioul ?

Vous avez fait le choix de changer de chauffage ? Recycler sa chaudière, sa cuve et ses radiateurs au fioul est une obligation légale. En effet, selon l’arrêté 28 du 1er juillet 2004, vous devez obligatoirement :

  1. procéder à la vidange de la cuve en pompant le reste du fioul ;
  2. nettoyer les paroies à haute pression pour évacuer les boues et déchets hydrocarbures ;
  3. dégazer afin de supprimer tous les résidus gazeux d'hydrocarbures qui se trouvent à l'intérieur. La cuve à fioul sera ensuite détruite ou enterrée.

Pour réaliser ces opérations, vous devez vous adresser à votre distributeur de fioul ou à un professionnel chauffagiste agréé, qui peut être l’installateur de votre nouvelle chaudière à gaz par exemple.

Se débarrasser d’une chaudière au fioul représente un budget conséquent, d’au minimum 500 €, selon les caractéristiques de votre cuve.

Quelles sont les aides de l’État pour le changement de chaudière ?

Si vous passez du fioul au gaz, il est possible que vous ayez droit à des aides de l'État. L’Anah (Agence nationale de l’habitat) propose par exemple MaPrimeRénov’ aux ménages les plus modestes. Ceux-ci peuvent en effet bénéficier d’une subvention d’un montant de 1 200 € pour l’installation d’une chaudière à très haute performance énergétique (THPE). 

Mais ce n’est pas tout ! Les foyers aux revenus plus élevés ne sont pas en reste et peuvent eux aussi bénéficier de :

  • la prime CEE. Les montants attribués varient en fonction du niveau de ressource des particuliers, de 600 € à 1 600 €  ;
  • le prêt Avance Rénovation ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) ;
  • la TVA à taux réduit de 5 % ;
  • les aides de collectivités territoriales.

L’autre bonne nouvelle, c’est que la plupart de ces aides à la rénovation énergétique sont cumulables entre elles. Ainsi, vous pourrez réduire considérablement le coût de l’investissement de départ et le rentabiliser plus rapidement.

Attention !

Afin de bénéficier des aides pour vos travaux de rénovation énergétique (chauffage, isolation, rénovation globale), vous devez impérativement faire appel à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Passer du fioul au gaz : quelles économies ?

Le prix du fioul et du gaz

Les tarifs appliqués au gaz et au fioul dépendent de facteurs assez similaires. Le prix du fioul est indexé sur le cours du brent (base standard du prix du pétrole en Europe) et dépend de la parité euros/dollars. Il est sujet à des taxations telle que la TICPE qui n’augmentera pas avant 2022. 

Se chauffer au fioul présente l’avantage de laisser le client choisir la date de réapprovisionnement du carburant, afin de le commander lorsque le prix de marché est en baisse. Un avantage non-négligeable quand on sait que ce tarif évolue fréquemment.

Concernant le gaz naturel, le prix fluctue en fonction du cours du gaz, qui dépend des stocks disponibles, de la provenance de l’énergie, de l’offre de la demande, et de nombreux autres facteurs. 

Avec le gaz, il n’est pas possible de choisir le moment d’approvisionnement et le client est généralement soumis aux variations des prix du marché (à moins de souscrire une offre à prix bloqué). Tout comme le fioul, son prix est sujet à des taxations telle que la TICGN.

Au début de l’année 2022, le coût moyen du chauffage (100 kWh) pour une maison individuelle s’élevait à 9,90 € pour le gaz naturel et 15,03 € pour le fioul. Néanmoins, ces derniers mois, les prix du gaz naturel et du fioul ont été soumis à plusieurs hausses successives, qui pourraient à terme se répercuter sur la facture énergétique des Français.

Le saviez-vous ? 

Les chaudières à combustion (charbon, fioul, gaz, bois) nécessitent un ramonage et un entretien annuel, dont le coût varie entre 80 et 250 €. Demandez et comparez des devis pour obtenir le meilleur contrat d’entretien !

Quel fournisseur de gaz naturel est le plus rentable ?

Avec l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007 il est désormais possible de payer son gaz naturel moins cher. En effet, Engie n’est désormais plus le seul fournisseur de gaz ! 

De nombreux fournisseurs alternatifs tels TotalEnergies, Planète OUI, Vattenfall ou Eni ont fait leur apparition, proposant des tarifs compétitifs. Les tarifs réglementés du gaz sont même voués à disparaître totalement au 30 juin 2023.

Pour une consommation annuelle de 8 000 kWh, les fournisseurs de gaz proposant les offres les moins chères au kWh en comparaison du Tarif Réglementé sont les suivants :

Fournisseur

Offre

Prix du kWh de gaz

TotalEnergies

Verte Fixe Gaz

0,1735 €

Engie

Gaz Energie Garantie 3 ans

0,1139 €

Vattenfall

Gaz Eco Plus

0,0840 €

Pour trouver l’offre la plus adaptée à votre logement et à ses spécificités, le plus judicieux est d’utiliser un comparateur d’énergie afin de choisir le fournisseur qui correspond le mieux à votre budget, à vos habitudes de consommation et à vos convictions.

FAQ : vous avez encore des questions ?

Combien coûte le passage du fioul au gaz ?

Passer du fioul au gaz a un coût. En effet, il s’agit d’une opération qui nécessite d’abord de vidanger, nettoyer et dégazer la cuve de fioul, puis de la détruire ou de l’enterrer, ce qui coûte au minimum 500 €

Par ailleurs, en fonction du modèle de chaudière à gaz choisi, les prix peuvent varier de 800 € à 3 000 € pour une chaudière classique et de 2 500 à 8 000 € pour une chaudière à condensation.

Cependant, certaines aides et primes de l’État peuvent amoindrir le coût du passage du fioul au gaz :

  • MaPrimeRénov’, aide financière forfaitaire attribuée par l’Anah aux ménages aux revenus modestes ;
  • le prêt Avance Rénovation ;
  • l’éco prêt à taux zéro ;
  • la TVA à taux réduit (5,5 %) ;
  • le chèque énergie ;
  • les aides locales.

Est-il possible de bénéficier de la Prime Coup de Pouce pour passer du fioul au gaz naturel ?

Il n’est plus possible de bénéficier de la Prime Coup de Pouce pour passer du fioul au gaz depuis le 30 juin 2021. Les personnes ayant signé un devis avant cette date devaient faire réaliser les travaux avant le 31 septembre 2021 pour pouvoir bénéficier de cette prime.

Comment toucher le CITE en passant du fioul au gaz ?

Le Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) n’est plus disponible pour l’installation d’une chaudière à gaz depuis le 1er janvier 2021. Il a été remplacé par MaPrimeRénov’, une autre aide de l’Anah à la rénovation énergétique. Notez qu’elle concerne bien plus que les travaux d’installation de chauffage !

Eloïse Chanvry

Eloïse Chanvry

Rédactrice experte énergie

Diplômée d'un Master en Management International, Éloïse rejoint Hello Watt en tant que rédactrice. Spécialiste du marché de l'énergie, des sujets d'écologie et du déménagement, elle vous aide à en comprendre tous les tenants et les aboutissants !