Quel est le prix d'un poêle à granulés en 2023 ?

Esthétique, écologique et performant, le poêle à granulés représente un certain investissement. Son prix peut en effet s’étendre de 1 500 € à environ 7 000 €, installation non inclue, et pour cette dernière, le devis peut aller de 200 € à 3 000 € ! Alors, technologie, puissance, coût de la main d’œuvre… Quels facteurs font varier le prix d’un tel équipement ?

En résumé :

  • En plus de son aspect esthétique et de ses performances, le poêle à granulés (ou pellets) comporte un prix intéressant. Il est disponible entre 1 500 € et 7 000 € à l’achat et son installation coûte généralement entre 200 € et 3 000 €. Pose comprise, le prix d’installation d’un poêle à granulés coûte donc entre 2 000 et 10 000 €.
  • Ce montant varie en fonction de divers facteurs, comme la technologie du système, sa puissance, sa marque, son design, etc.
  • Un tel devis peut toutefois être allégé par de nombreuses aides financières, disponibles à l’achat et la pose de ce type de chauffage biomasse. Parmi elles, on peut notamment citer MaPrimeRénov’, les primes CEE, la TVA à taux réduit ou encore l’Éco-PTZ.

💰 Quels prix pour l’achat et l’installation d’un poêle à granulés ?

Achat d’un poêle à granulés : le prix à payer

Les poêles à granulés se déclinent en six modèles distincts. Sans plus attendre, découvrez ci-dessous ce qui les caractérise ainsi que leur coût moyen à l’achat :

Modèles de poêles à granulés

Caractéristiques

Fourchette de prix

(hors installation)

🔥 À convection naturelle

Version classique du poêle à granulés (diffusion lente de la chaleur)

2 300 € à 4 500 €

💨 Avec ventilation

Diffusion large, rapide et uniforme de la chaleur (convection forcée)

1 500 € à 5 500 €

💫 Avec canalisations

Diffusion de la chaleur dans des pièces voisines (système de sorties indépendantes installé dans chaque pièce)

2 300 € à 4 500 €

🌊 Hydro

Le poêle peut faire office de chauffage central et produire de l'eau chaude sanitaire (ECS)

1 600 € à 5 000 €

🌱 Mixte (ou hybride)

Utilisation possible de deux combustibles : les granulés et les bûches de bois

Environ 7 000 €

⛅ En ventouse (ou étanche)

Poêle alimenté grâce à l'air extérieur (rendement amélioré)

1 500 € à 2 000 €

Outre la technologie du système, la puissance choisie pour un poêle à granulés (exprimée en kW) peut aussi avoir un impact sur le prix de celui-ci. Dans le tableau ci-dessous, découvrez quelle puissance choisir en moyenne par rapport à la taille du logement :

Surface à chauffer

Puissance conseillée

Fourchette de prix

De 25 m² à 45 m²

2 kW à 5 kW

700 € à 2 500 €

De 45 m² à 90 m²

4 kW à 10 kW

2 500 € à 4 000 €

De 90 m² à 120 m²

9 kW 13 kW

4 000 € à 5 500 €

Plus de 120 m²

12 kW et plus

5 500 € et plus

Ces tableaux sont donnés à titre indicatif. Pour un devis au plus près de votre situation, il convient de se tourner vers un professionnel, qui évaluera de façon plus juste le modèle adapté à votre habitation ainsi que la puissance nécessaire pour répondre à vos besoins.

N'hésitez pas non plus à consulter les avis clients et à faire jouer la concurrence en demandant des devis auprès de plusieurs professionnels du secteur : vous pourrez ainsi comparer et opter pour le meilleur rapport qualité/prix.

Le chauffage au bois vous intéresse ?

Découvrez le poêle à granulés, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

poêle à granulés prix rentable

Quel prix pour l’installation d’un poêle à granulés ?

Pour procéder à l’installation de votre poêle à granulés flambant neuf, il est nécessaire de passer par les services d’un artisan certifié RGE Qualibois (Reconnu Garant de l’Environnement).

Ce label garantit aux particuliers que le professionnel sélectionné est à la fois doué de connaissances techniques relatives à la protection de l’environnement et que le travail réalisé sera de bonne qualité. Il est également essentiel pour bénéficier de certaines aides financières gouvernementales.

Notez que le prix d’installation d’un poêle à granulés est amené à varier en fonction de l'existence ou non d’un conduit de cheminée :

  • votre logement dispose d’un conduit de cheminée : l’artisan devra s’assurer de la fonctionnalité du conduit d’évacuation. Si celui-ci est parfaitement fonctionnel, alors le professionnel n’aura qu’à y raccorder votre appareil. Si votre logement a été construit après le 1er septembre 2006, sachez qu’il est forcément équipé d’un conduit d’évacuation des fumées. Depuis cette date, les logements neufs en sont obligatoirement équipés ;
  • votre logement ne bénéficie pas d’un conduit de cheminée : ici, tout le système d’évacuation des fumées est à réaliser, en plus de l’installation du poêle à granulés. C’est en toute logique que le prix final des travaux est amené à être plus élevé que pour un simple raccordement au conduit de cheminée existant.

Dans ce tableau, voici les prix pratiqués en moyenne par les professionnels pour l'installation d’un poêle à granulés :

Type d'installation

Prix moyens pratiqués

Prix total indicatif pour un poêle à convection naturelle

✅ Avec conduit de cheminée

(avec réutilisation du tubage existant)

250 € à 500 €

2 250 € à 6 000 €

❌ Sans conduit de cheminée

(avec installation de tubage)

500 € à 3 000 €

2 500 € à 7 500 €

📈 Quels sont les éléments qui influencent le prix d’un poêle à granulés ?

Depuis plusieurs années maintenant, les poêles à granulés ont la cote. Et pour cause : il s’agit à la fois d’appareils esthétiques, performants et écologiques, car utilisant une énergie renouvelable pour chauffer un logement !

Nombreux sont alors les foyers à vouloir en posséder. Conséquence : le marché s’est considérablement élargi et de nombreux fabricants proposent aujourd’hui tous types de poêles à granulés.

La diversité des produits proposés est source d’une variété de prix tout aussi étendue. Face à cette jungle, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver et de choisir le meilleur poêle à granulés

Pour comprendre ce qui peut justifier le prix d’achat de votre appareil de chauffage, voici les éléments qui peuvent avoir leur importance :

  1. le modèle : le poêle à granulés se décline en six modèles différents dont la technologie et les modes de fonctionnement diffèrent. On compte parmi ces modèles, les poêles à granulés à convection naturelle, avec ventilation, avec canalisations, hydro, mixtes (aussi dits hybrides), en ventouse (ou étanche). Ces modèles sont plus ou moins onéreux et nécessitent une installation plus ou moins poussée ;
  2. la puissance : plus le poêle à granulés choisi est puissant, plus son prix est élevé. Les personnes qui disposent d’un grand logement vont donc, en toute logique, payer leur équipement plus cher que celles dont la surface est plus restreinte. Choisir la puissance adaptée à ses besoins est essentiel pour ne pas payer un appareil plus cher que nécessaire. Notez que la superficie en m², le nombre d’occupants ainsi que la qualité de l’isolation comptent parmi les critères décisifs lors du choix de puissance de votre dispositif ; 
  3. le design : un poêle à granulés au design travaillé pourra s’avérer plus cher qu’un autre aux caractéristiques a priori semblables. Les finitions, la forme, la taille, la fixation murale ou non, la taille de la vitre donnent tout l’aspect esthétique à un poêle à granulés et peuvent influencer son prix. Toutefois, faites bien attention : un poêle à granulés design n’est pas nécessairement de meilleure qualité ou de meilleure performance ;
  4. les matériaux de fabrication : selon le matériau choisi pour son poêle à granulés (fonte, pierre, céramique, acier, etc.) le prix de l’appareil est sensiblement amené à varier. Certains de ces matériaux peuvent d’ailleurs rendre le poêle à granulés plus ou moins haut de gamme ;
  5. la marque : certains fabricants sont davantage spécialisés dans les poêles à granulés haut de gamme, tandis que d’autres préfèrent proposer des modèles plus accessibles financièrement. Ainsi, selon la marque vers laquelle vous vous tournez, une réelle différence de prix peut exister ; 
  6. les options : certains poêles à granulés sont proposés avec des options. Celles-ci viennent généralement s’ajouter au prix initial de l'appareil. Il est possible, entre autres, d’opter pour une programmation Wifi pour piloter son appareil à distance, de le coupler à ballon pour que le poêle fasse office de système de production d’eau chaude sanitaire (ECS), de choisir la taille du réservoir, etc.

quelles aides pour réduire le prix d'un poêle à granulés ?

🙏 Quelles sont les aides pour réduire le prix de son poêle à granulés ?

Si certaines primes comme le Crédit d’Impôt ou les aides à un euro ont été supprimées, il reste possible d’obtenir un coup de pouce financier pour l’installation d’un poêle à granulés, cet appareil de chauffage étant plus écologique que d’autres systèmes. Découvrez les aides auxquelles vous êtes éligible ci-dessous !

MaPrimeRénov’ et MPR Sérénité

Programme phare de l’Anah (Agence nationale de l’habitat), MaPrimeRénov’ (MPR) est accordée sous condition de revenus. Plus concrètement, les revenus sont classés selon quatre profils nommés par un système de code couleur : 

  • profil bleu : il s’agit des revenus les plus modestes, pour qui le montant de l’aide peut atteindre les 3 000 € ;
  • profil jaune : les foyers modestes sont éligibles à près de 2 500 € maximum ;
  • profil violet : les ménages aux revenus intermédiaires peuvent prétendre à une somme maximale de 1 500 € ;
  • profil rose : ce profil est considéré comme aisé, ce qui signifie que les foyers classés ici ne peuvent pas prétendre à une somme d’argent quelconque. 

Concernant MPR Sérénité, l’Anah propose une aide orientée vers les foyers les plus modestes. Ainsi, seuls les revenus considérés comme étant “modestes” et “très modestes” (profils Bleu et Jaune) peuvent en bénéficier.

Cette aide vise le financement de travaux de rénovation globale, c’est-à-dire un ensemble de travaux réalisés en même temps, pour un même logement et visant un gain énergétique d’au moins 35 %.

Le montant subventionnable est de 30 000 € HT et le montant perçu est de l’ordre : 

  • pour les ménages “modestes” (MPR jaune) : 50 % HT du montant total des travaux ;
  • pour les ménages “très modestes” (MPR bleu) : 35 % HT du montant total des travaux.

Les primes CEE

Versées par des entreprises privées qualifiées ‘d’obligées” par l’État (les fournisseurs d’énergie, par exemple), les primes CEE peuvent aussi vous aider à financer votre nouveau poêle à bois.

Leur montant dépend des travaux effectués, de l’entreprise qui la versent ou encore de votre situation géographique, mais est généralement compris entre 200 et 800 €.

La TVA à taux réduit

Instaurée en 2014, cette aide vise à faire profiter d’un taux de TVA à seulement 5,5 %, celui-ci étant habituellement fixé à 20 %.

Pour en bénéficier, il est nécessaire de passer par les services d’un professionnel. Ainsi, vous ne pouvez pas y prétendre si vous préférez passer par d’autres moyens. Notez que cette réduction de TVA s’applique également aux installations. Elles aussi doivent être facturées par une entreprise.

L’éco-prêt à taux zéro 

Comme son nom l’indique, il ne s’agit là ni plus ni moins que d’un prêt. Quelle est sa particularité alors ? Son taux d’intérêt nul (oui oui, à 0 %). Ouvert à tous, ce prêt est attribuable sans condition de ressources et remboursable sur 20 ans.

La somme accordée pour un poêle à granulés dépend du nombre de travaux effectués à la fois :

  • l’installation seule de votre poêle à granulés : 15 000 € maximum ;
  • cumul de deux types de travaux de rénovation énergétique : 25 000 € maximum ;
  • cumul de trois types de travaux de rénovation énergétique : 30 000 € maximum.

Quel prix pour un poêle à granulés ?

Le chèque chauffage bois (chèque énergie)

Pour aider les particuliers face à la hausse des prix de l’énergie, le Gouvernement a lancé une aide exceptionnelle dont le montant, entre 100 et 200 euros pour un poêle à granulés, dépend des conditions de ressources du foyer bénéficiaire.

Accordé aux ménages se chauffant au bois, le chèque chauffage bois peut être utilisé pour payer son combustible (bûches, granulés ou plaquettes…), mais peut aussi servir au financement de travaux de rénovation énergétique.

Les aides des collectivités locales

Les conditions d’éligibilité, la nature de l’aide et son montant peuvent grandement varier d’une collectivité à une autre. Il vous est donc vivement recommandé de vous tourner auprès de votre collectivité pour prendre connaissance des aides existantes à l’installation de votre poêle à granulés. 

Liste des aides disponibles pour un poêle à granulés

Voici un tableau récapitulatif des différentes aides qui permettent de réduire le prix d’achat et d’installation de son poêle à granulés :

Aide

Nature de l'aide accordée

Conditions d'attribution de l'aide

Cumul

🔨 MaPrimeRénov'

Revenus :

✔ Très modestes : 3 000 € max

✔ Modestes : 2 500 € max

✔ Intermédiaires : 1 500 € max

✔ Aisés : 0 €

Logement ≥ 2 ans

Artisan certifié RGE

5 ans sans éco-PTZ

Propriétaire occupant/bailleur

Éco-PTZ

🏡 MaPrimeRénov' Sérénité

Revenus :

✔ Modestes : 35 % du montant HT

✔ Très modestes : 50 % du montant HT

5 ans sans éco-PTZ

Logement ≥ 15 ans

Résidence principale

Revenus modestes uniquement

Artisan certifié RGE

Éco-PTZ

TVA à taux réduit

💰 Prime CEE

Entre 200 € et 800 €

Logement ≥ 2 ans

Artisan certifié RGE

Demande effectuée avant signature du devis

MPR

Éco-PTZ

TVA à taux réduit

📉 TVA à taux réduit

Appareil et installation taxés à 5,5 % (à 20 % habituellement)

Pour tous

Logement ≥ 2 ans

Facturation par une entreprise certifiée RGE

MPR

Éco-PTZ

💸 Éco-PTZ ou Éco-prêt à taux zéro

Prêt classique avec intérêts nuls

Montant selon le nombre de travaux : 15 000 € à 30 000 € max

Pour tous

Artisan certifié RGE

MPR

TVA à taux réduit

✉️ Chèque chauffage bois

Foyers les plus modestes : 200 €

Foyers plus aisés : 100 €

Foyers utilisant le chauffage au bois

Ressources annuelles modestes

Ne pas avoir bénéficié du chèque fioul

MaPrimeRénov'

Prime CEE

📍 Aide des collectivités locales

Variable

Variable

Variable

Ces aides, qui peuvent se cumuler, permettent de réduire le prix de son équipement de façon considérable. Toutefois, attention à bien vous orienter vers un professionnel de confiance !

Certains professionnels malveillants peuvent en effet promouvoir des offres dites à “un euro”. Certains foyers se laissent avoir étant donné que l’investissement financier paraît plutôt dérisoire et assez peu risqué. Ces professionnels peu scrupuleux peuvent alors bâcler l’installation, voire ne pas la commencer. Les malfaçons peuvent nécessiter de nouveaux travaux.

C’est là tout le problème ; les aides et subventions de l’État ne sont attribuables qu’une seule et unique fois. Ainsi, le particulier victime de la fraude à “un euro” doit débourser de sa poche de nouveaux frais de travaux pour corriger l’installation défectueuse.

Pour contrer les arnaques à “un euro”, le gouvernement a mis en place depuis mi-avril dernier un système de reste à charge minimal. Découvrez plus en détails de quoi il s’agit dans le tableau ci-dessous :

Type de revenus

Reste à charge minimal

(sur le prix TTC des travaux)

Très modestes

10 %

Modestes

25 %

Intermédiaires

40 %

Aisés

60 %

Besoin de conseils ? 

N’hésitez pas à contacter l’un de nos conseillers (service et appel gratuits), s’il vous reste des questions sur le poêle à granulés, son installation ou ses aides. Nos conseillers sont joignables au 09 75 18 60 60, du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00

💬 Foire aux questions

Quel est le prix moyen d’un poêle à granulés ?

Pour un poêle à granulés, les prix oscillent entre 1 500 € et 7 000 €. Toutefois, il ne s'agit pas d’une vérité générale. Certaines marques peuvent proposer des appareils dont le prix se situe plus ou moins en dehors de cette fourchette de prix.

Notez que de nombreux paramètres peuvent expliquer de telles différences de prix, comme : le modèle, la marque, la puissance, le design, les finitions, les matériaux, les options, etc.

Comment réduire le prix d’un poêle à granulés ?

Installer un poêle à granulés dans sa maison nécessite de débourser une somme d’argent relativement importante. Pour débourser la somme la plus juste, il convient tout d’abord de savoir exactement ce dont vous avez besoin (notamment le modèle de poêle et sa puissance) mais également de comparer les différentes offres présentes sur le marché. Par exemple, vous pourriez trouver des poêles à prix d’usine !

Enfin, notez que l’État a mis en place un certain nombre d’aides financières, dans le but d’alléger la charge économique que cela peut représenter pour certains foyers. N’hésitez pas à vérifier votre éligibilité !

Poêle à granulés : quel prix à l’usage ?

Certes, il est important de connaître le prix de l'installation de son poêle à granulés. Toutefois, il est nécessaire d’avoir conscience du coût que cela peut représenter au quotidien.

Pour l’achat de combustible, comptez en moyenne 0,0641 €/kWh pour des pellets en vrac et 0,0700 €/kWh pour des pellets en sac.

Quant aux opérations de maintenance d’un poêle à granulés, il est nécessaire d’effectuer l’entretien annuellement et le ramonage une fois dans l’année au minimum. Pour ces deux interventions, comptez un budget annuel moyen situé entre 150 € et 200 €.  

Camille Grau

Camille Grau

Rédactrice experte énergie

Après un Master en Rédaction Professionnelle, Camille rejoint Hello Watt en 2022. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !