Compteur monophasé : quel fonctionnement ?

Lors de vos recherches sur les compteurs électriques vous avez dû tomber sur ce mot barbare : compteur monophasé. Mais qu’est-ce que c’est ? Il existe en fait plusieurs sortes de compteurs ! Monophasé, triphasé, électronique, Linky… On vous aide à y voir plus clair dans cet article …

Lors de vos recherches sur les compteurs électriques vous avez dû tomber sur ce mot barbare : compteur monophasé. Mais qu’est-ce que c’est ? …

Lors de vos recherches sur les compteurs électriques vous avez dû tomber sur ce mot barbare : compteur monophasé. Mais qu’est-ce que c’est ? Il existe en fait plusieurs sortes de compteurs ! Monophasé, triphasé, électronique, Linky… On vous aide à y voir plus clair dans cet article !

 
image-compteur-monophasé

Compteur électrique monophasé : qu'est-ce que c'est ?

Les différents compteurs EDF

Depuis le début de la distribution d’électricité à grande échelle, les fournisseurs ont toujours mis en place des moyens de contrôle des consommations afin de pouvoir établir des factures plus précises. De ces tentatives de vérification, il reste aujourd'hui les compteurs électrique. Il y a trois modèles différents en France, qui ont à chaque fois leurs variantes afin de s’adapter à tous les profils.

  • Les plus vieux compteurs du parc français sont les compteurs électromécaniques, ceux possédant une roue tournant plus ou moins vite en fonction de votre consommation. Ils sont apparus en 1894 !

  • Afin d’éviter les tentatives de fraude et de modifications de compteurs, le compteur électronique a été lancé dans les années 80-90. Moins encombrant et avec un affichage LCD pouvant montrer plusieurs informations, il était bien plus pratique !

  • Depuis 2015, c’est au tour du compteur communicant Linky d’être déployé par Enedis, le gestionnaire de réseau. Permettant d’être télé-opéré, il ne nécessite plus la venue d’un technicien pour la relève et la mise en service de votre compteur intelligent, cela permet donc de réduire les coûts pour Enedis tout en vous facilitant la vie !

Tous ces compteurs existent en deux versions, monophasé et triphasé. Ce sont les deux types de courant alternatif proposé aux particuliers en France.

Comment fonctionne un compteur monophasé ?

Un compteur monophasé comptabilise le nombre de kilowatts consommés par heure dans votre logement, d’où l’affichage de votre consommation en kWh. Il va aussi tenir compte des plages horaires, ce qui est le principe des abonnements heures pleines - heures creuses. Le compteur monophasé vous permet aussi de pouvoir observer la puissance utilisée, la puissance maximale de votre compteur ainsi que la puissance de la phase. Qu’est-ce que la phase ? La phase est pour simplifier le vecteur de votre électricité. Le courant alternatif que nous utilisons va ainsi être porté par une phase. C’est l'énergie entrant dans votre foyer avec ces phases qui est enregistrée. Comment savoir si c’est un compteur monophasé ? Un compteur monophasé se compose de trois fils :, un câble de phase noir ou rouge et un câble neutre bleu.

image-compteur-triphasé

Compteur monophasé ou triphasé : quelles différences ?

Quelle est la différence entre les compteurs monophasés et triphasés ?

Le compteur monophasé ne va utiliser qu’une seule phase d’électricité pour alimenter votre domicile en électricité, alors que le compteur triphasé va lui en utiliser trois ! Quand le compteur monophasé n’a que trois fils, le triphasé en a lui cinq ! Il a toujours les fils de terre et de neutre, mais n’a plus un seul fil de phases, mais trois. La puissance totale de votre raccordement va donc être divisée entre les trois phases qui desservent chacune des circuits électriques séparés au sein de votre logement. En effet, à l’inverse du courant monophasé, le courant triphasé a besoin d’avoir ses phases décalées les unes par rapport aux autres pour pouvoir fonctionner, on les dit alors déphasées. Si jamais elles étaient branchées sur la même installation électrique, tout disjoncterait !

Profitez de l'achat groupé d'énergie été 2020

Inscrivez-vous à l'achat groupé d'énergie de l'été 2020 !

Je m'inscris

Les avantages et inconvénients du compteur monophasé

L’avantage du compteur monophasé est qu’il est simple d’utilisation, une seule phase, donc une seule information à analyser. Cela veut aussi dire un seul circuit électrique pour votre domicile, ce qui est bien plus simple à gérer. Le compteur monophasé à aussi moins tendance à disjoncter. L'intégralité du courant passant sur une seule phase, il faut donc que la somme des consommations de l'intégralité de vos appareils électriques soit supérieure à votre puissance de compteur. Toutefois, le compteur monophasé, n’ayant qu’une seule phase, ne peut pas supporter des puissances de plus de 18 kVA. La puissance maximale commercialisée des compteurs monophasés est de 12 kVA. Ce qui peut être un problème si vous avez besoin de plus de puissance !

Les avantages et inconvénients du compteur triphasé

L’avantage principal du compteur à trois phases est le fait qu’il puisse donc apporter une puissance trois fois supérieure au compteur monophasé ! La puissance maximale d’un compteur triphasé est de 36 kVA, trois fois les 12 kVA du courant monophasé. Cela permet donc de pouvoir faire passer une puissance plus importante sur de plus longues distances. En effet, le courant alternatif, une fois passé les 12 kVA présente de trop grandes pertes d’énergie pour être efficace. C’est la raison pour laquelle EDF avait installé le courant triphasé dans beaucoup de grandes maisons isolées à la campagne. Toutefois, les phases doivent chacune avoir leur propre circuit, ce qui peut provoquer un certain coût lors du passage du monophasé au triphasé et inversement. Si vous avez une puissance de compteur de 18 kVA par exemple, cela veut dire que chacun des circuits électriques n’aura qu’une puissance maximale de 6 kVA ! C’est pour cela que les compteurs triphasés disjonctent bien plus souvent que les compteurs monophasés. De la même manière, l’utilisation de chaque phase doit être la plus équilibrée possibles, si une phase est utilisée à son maximum, et une autre pas du tout, disjonctage !

image-compteur-electrique-monophase

Compteur EDF : que choisir entre monophasé et triphasé ?

Le choix de votre compteur, monophasé ou non, va donc dépendre de vos besoins en électricité. Si vous avez besoin d’une grande puissance électrique, ce qui peut être le cas si vous avez une piscine ou une grosse pompe à chaleur, le triphasé est une option qui est judicieuse. Toutefois, il faudra assumer le prix de la pose du nouveau compteur par Enedis ainsi que le coût des travaux d’un électricien. Vous hésitez encore ? Vous pouvez appeler gratuitement un conseiller énergie au ☎️ 09 75 18 60 60 afin qu’il réponde à vos questions.

Foire aux questions

🔌 Compteur monophasé : qu’est-ce que c’est ?

Un compteur monophasé est un compteur n’utilisant qu’une seule phase. Vous pouvez l’identifier à ses trois fils, un bleu, un rouge ou noir, et un vert ou jaune. C’est le compteur électrique le plus courant en France.

🔧 Comment fonctionne un compteur monophasé ?

Un compteur monophasé va fonctionner en enregistrant la consommation en kWh de votre domicile. Le fonctionnement même du compteur va ensuite dépendre du modèle de celui-ci, électromécanique, électronique ou Linky.

🔍 Quelles sont les différences entre un compteur monophasé et un compteur triphasé ?

Un compteur triphasé ne va pas fonctionner avec une, mais trois phases, et pourra donc permettre à une plus grande puissance d'arriver chez vous. Toutefois, le compteur monophasé a beaucoup moins tendance à disjoncter. Même si la puissance maximale est moins élevée, le maximum de 12 kVA est rarement nécessaire aux particuliers.

Martin

Martin

Rédacteur web & SEO

Martin est un étudiant en économie passionné par le marché de l'énergie. Intégrant Hello Watt en stage de rédacteur web & SEO, il essaie d'aider les usagers à mieux comprendre le secteur et à réaliser des économies à travers ses articles.