Les aides pour l'installation d'une pompe à chaleur air-air en 2022

Dans le cadre de la transition énergétique, les pompes à chaleur air-air sont fortement sollicitées pour la rénovation des bâtiments. De ce fait, l’État a mis en place des subventions. Découvrez sans plus tarder les aides actives en 2022 !

En résumé

Pour les PAC air-air, il existe deux aides principales : 

  • les primes CEE dont le montant varie en fonction de plusieurs critères (le type de logement, la superficie du logement qui est chauffé pour la PAC ou encore la zone géographique de votre logement) ;
  • des aides locales et départementales qui peuvent aussi apporter un apport financier. 

Si vous souhaitez en savoir plus sur ces aides, vous pouvez soit vous renseigner sur le site de l’ANIL (il sera indiqué si votre ville ou votre département propose une aide pour l’achat et l’installation d’une PAC air-air) soit en appelant les conseillers d’Hello Watt au 09 78 46 70 64.

Les aides de l’Etat pour une pompe à chaleur air-air en 2022

Investir pour remplacer vos anciens radiateurs électriques n’est pas donné à tout le monde. Pour aider les foyers financièrement, plusieurs dispositifs ont été développés dans le but de réduire votre reste à charge. Quelles sont les aides pour une pompe à chaleur air-air en 2022 ?

Financer sa pompe à chaleur avec les CEE

Parmi les aides pour une pompe à chaleur air-air, les CEE (Certificats d’Economie d’Energie) sont les plus intéressants. Le dispositif des CEE - qu’on appelle également “Primes Energie” a été initié par l’Etat en 2005 par l’intermédiaire de la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) dans le but de contraindre les fournisseurs d’énergie à aider les particuliers à faire des économies d’énergie.

Concernant le montant des primes CEE, elles varient entre 30 et 900 €. Plusieurs critères rentrent en ligne de compte : 

  • le type de logement (appartement ou maison) ;
  • la zone géographique du logement ;
  • la société qui propose la prime ;
  • la surface du logement.

L’aide pour une pompe à chaleur air-air dans le cadre des primes CEE peut être versée de différentes manières. Elle peut être versée directement à l'artisan mandaté pour poser votre PAC air-air. Elle peut vous être versée sous forme de chèque ou sous forme de bon d’achat, à valoir par exemple dans les magasins de l’enseigne. 

Le saviez-vous ?

Bénéficiez de la prime Coup de pouce chauffage pour financer toute installation de PAC air-eau, eau-eau ou hybride et recevez jusqu’à 4 000 € (sous condition de ressources). Attention, ce dispositif n’est pas compatible avec les modèles air-air.

Les subventions des collectivités territoriales

Certains acteurs locaux vous accompagnent dans le financement de votre projet. Rendez-vous sur le site de l’Anil afin d’y trouver les offres des collectivités locales, départementales ou régionales et testez votre éligibilité !

La pompe à chaleur vous intéresse ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour équiper votre logement d'une PAC air-air.

Je demande mon devis gratuit

Financer sa pompe à chaleur air-air avec l’Anah

Les évolutions des aides de l’Anah

Ces dernières années, les aides de l’Anah ont beaucoup évolué. Une partie d’entre elles a été remplacée (c’est le cas d’Habiter Mieux) par MaPrimeRénov’. Malheureusement, l’achat d’une pompe à chaleur air/air ne rend pas éligible à cette aide.

L’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) proposait également de nombreuses primes pour accompagner les Français dans la rénovation énergétique de leur maison ou de leur appartement. 

L’aide Habiter Mieux Sérénité par exemple, pouvait proposer une aide pour une pompe à chaleur air-air à destination des ménages modestes et très modestes. Elle concernait les travaux permettant de diminuer de 35 % la consommation d’énergie. Le montant de la prime, lui, variait en fonction des ressources du ménage :

  • pour les ménages très modestes, l’aide pouvait couvrir jusqu’à 50 % du montant de travaux HT dans une limite de 15 000 € ;
  • pour les ménages modestes, l’aide pouvait couvrir cette fois-ci jusqu’à 35 % du montant des travaux HT, dans une limite de 10 500 €.

Pour savoir si vous vous situiez dans la catégorie des ménages modestes ou très modestes, il vous suffisait de vous référer aux plafonnements sur le site du gouvernement. Sachez que ces plafonds étaient différents si vous viviez en Île-de-France.

Suis-je éligible à MaPrimeRénov’ si j’achète une PAC air-air ?

La réponse est non ! En effet, MaPrimeRénov’, la prime qui remplaçait le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) ne figure pas parmi les aides pour une pompe à chaleur air-air. Si les pompes à chaleur géothermiques ou les pompes à chaleur air/eau sont concernées par le dispositif, la PAC air/air, elle, ne l’est pas. 

Mais pour quelle raison ? Les pompes à chaleur air/air les plus installées sont en fait des pompes à chaleur réversibles pouvant servir de climatisation en été. Installer une PAC air-air relève donc plus souvent de l’amélioration du confort que de l’amélioration de la performance énergétique du logement. L’Etat a donc choisi de ne pas faire entrer ces appareils dans le dispositif MaPrimeRénov’

N'attendez pas pour faire des économies d'énergie

Changer de mode de chauffage pour faire des économies d'énergie, c'est à la fois bon pour la planète et pour son porte-monnaie. Toutefois, vous pouvez d'ores et déjà baisser votre facture d'énergie en changeant de fournisseur. C'est simple, rapide et entièrement gratuit. 

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 (service et appel gratuits) du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00.

L’éco-prêt à taux zéro pour financer sa pompe à chaleur air-air

La PAC air-air n’étant pas le système de chauffage le plus écologique qui soit, même s’il reste plus écologique que la plupart des systèmes de chauffage, l’achat d’une pompe à chaleur air-air ne rend pas non plus éligible à l’éco-prêt à taux zéro.

Cependant, jusqu’il y a 2 ans il était possible de demander cette aide pour l’achat et l’installation d’une PAC air/air.

Pour prétendre à ce prêt, il fallait justifier de l’installation d’un équipement permettant d’utiliser une source d’énergie renouvelable. Le crédit pouvait aller jusqu’à 15 000 €

Actuellement, ce prêt permet de financer plusieurs travaux de rénovation énergétique en même temps, comme le remplacement de son ancienne chaudière fioul ou au gaz par une installation plus performante (PAC air-eau ou chauffage solaire) et l’isolation des combles ou d’un plancher bas. 

Ainsi, pour 2 travaux, la créance peut être de 25 000 € et de 50 000 € pour 3 travaux. Le délai maximal de remboursement, lui, est de 20 ans.

Le saviez-vous ?

La TVA à taux réduit, que l’on rencontre dans plusieurs travaux de rénovation énergétique n’est pas valable pour une PAC de ce type. Ainsi, un taux de TVA classique s’applique ici.

Les conditions pour bénéficier d’une aide pour une pompe à chaleur air-air

Si les primes CEE accordées pour une pompe à chaleur air-air sont disponibles pour tous les ménages, sans condition de revenus, il convient tout de même de respecter certaines conditions pour les recevoir :

  • faire installer votre PAC air-air dans un logement vieux d’au moins 2 ans ;
  • être locataire ou propriétaire du logement à équiper ;
  • faire appel à un artisan RGE pour les travaux d’installation de votre climatisation ;
  • choisir un appareil d’une puissance inférieure ou égale à 12 kW et au COP supérieur ou égal à 3,9 ;
  • faire la demande avant d’avoir signé un devis ;
  • envoyer la facture des travaux à l’organisme dans les 6 mois suivant l’achèvement des travaux.

Pour ce qui concerne l’aide de l’Anah, les conditions de ressources étaient plus strictes puisqu’elle ne pouvait être attribuée qu’aux ménages modestes et très modestes, sur la base des revenus du foyer.

Enfin, la condition qu’il faut absolument respecter pour bénéficier d’une aide pour une pompe à chaleur air-air est de faire appel à un installateur RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce label assure que l’artisan qui effectue vos travaux possède toutes les compétences requises pour réaliser les travaux d’installation de la pompe à chaleur air-air. Par ailleurs, cette condition est valable pour tous les travaux de rénovation énergétique.

Enfin, il est important de ne signer aucun devis avant d’avoir effectué votre demande d’aide auprès des différents organismes. Dans le cas contraire, les aides financières vous seront automatiquement refusées.

Du côté des aides allouées par certaines collectivités locales, les conditions peuvent varier selon la région. Certains critères de revenus peuvent par exemple être appliquées. Renseignez-vous bien auprès de votre mairie, afin de prendre connaissance des aides accordées et de leurs conditions d'éligibilité.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur ?

Une PAC est la solution idéale pour assurer le confort thermique au sein de votre logement. Son mode de fonctionnement fait d’elle un système qui allie économie d’énergie et écologie. De plus, profitez des différents dispositifs financiers visant à réduire votre reste à charge pour récompenser votre démarche éco-responsable.

Quel est le prix d'une pompe à chaleur air-air ?

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ?

Dans la catégorie des pompes à chaleur, la PAC air-air - qui fait partie de la catégorie des pompes à chaleur aérothermiques - est l’une des moins chères. 

Son prix oscille généralement entre 60 et 90 €/m². A titre de comparaison, une pompe à chaleur air eau peut facilement grimper jusqu’à 100 €/m², et jusqu’à 200 €/m² pour une pompe à chaleur eau eau. 

Le prix d’une pompe à chaleur air-air peut augmenter en fonction de plusieurs critères. Par exemple, les pompes à chaleur air-air, qu’on appelle également climatiseurs réversibles, permettent de produire de la chaleur en hiver et de l’air frais en été. Leur prix s’approche des 100 €/m². On peut donner les tarifs indicatifs de devis suivants :

Surface du logement

Prix pompe à chaleur air-air

Prix pompe à chaleur air-air réversible

65 m²

Entre 3 900 et 5 850 €

6 500 €

100 m²

Entre 6 000 et 9 000 €

10 000 €

130 m²

Entre 7 800 et 11 700 €

13 000 €

Le devis pour une pompe à chaleur est donc plutôt élevé. Toutefois, les aides financières pour l’installation d’une PAC air-air permettent d’alléger le poids de l’investissement. Lequel est généralement amorti en quelques années de fonctionnement. Pour savoir si ce mode chauffage est celui qu’il vous faut, vous pouvez consulter les avis sur la pompe à chaleur air-air ou contacter les conseillers rénovation énergétique d’Hello Watt.

Pourquoi contacter un professionnel RGE ?

Un professionnel qui détient la certification RGE est à même de réaliser vos travaux de rénovation énergétique en respectant un cahier des charges bien précis pour vous assurer la qualité, mais également la sécurité de votre installation.
De plus, seul un professionnel saura vous conseiller au mieux sur le dimensionnement adapté à vos besoins, et ainsi de bénéficier de la meilleure température pour votre intérieur, et ce, tout au long de l’année.

Qu’est-ce qui fait varier le coût d’une pompe à chaleur air-air ?

Le tarif d’une installation varie en fonction de nombreux facteurs. En premier lieu, les performances techniques de la PAC sont un élément déterminant. La performance énergétique d’une pompe à chaleur, mesurée par le COP (Coefficient de Performance), a une influence directe sur le tarif. Plus celui-ci est élevé, plus la pompe à chaleur air-air est coûteuse. De la même manière, plus une pompe à chaleur est puissante, plus celle-ci coûte chère. 

Le prix peut aussi varier en fonction du nombre d'unités que vous souhaitez à l’intérieur. En effet, il sera plus coûteux d’installer 5 unités intérieures plutôt qu’une seule. 

Vos factures de chauffage sont trop chères ?

Installez une PAC air-air pour réduire votre consommation d’énergie et profiter du confort thermique idéal !

Obtenir mon devis gratuit

FAQ : vous avez des questions ?

Quelles sont les aides pour une pompe à chaleur air-air ?

Installer une pompe à chaleur air-air contribue à améliorer la performance énergétique de son logement (maison ou appartement). De ce fait, installer une pompe à chaleur air-air donne droit à des subventions de l’Etat. Les primes pour une pompe à chaleur air-air sont :

  • les primes CEE (Certificats d'Économies d'Énergie) : cette aide est versée par les vendeurs d’énergie, qui ont reçu l’obligation de la part de l’Etat d’aider les particuliers à faire des économies d’énergie ;
  • des aides de collectivités locales et départementales (la ville de Brest propose par exemple le dispositif Tinergie)

La pompe à chaleur air-air est-elle éligible à MaPrimeRénov’ ?

MaPrimeRénov’ (anciennement Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique - CITE) ne figure pas parmi les aides pour une pompe à chaleur air-air. Seuls les CEE et certaines aides de collectivités locales et départementales sont disponibles. Les pompes à chaleur air-eau ou les pompes à chaleur géothermiques, elles, sont bien concernées par MaPrimeRénov’.

Combien coûte une pompe à chaleur air-air ?

Le prix d’une pompe à chaleur air-air est assez conséquent au regard de ce que coûtent les autres appareils de chauffage. De ce fait, bénéficier d’une aide pour une pompe à chaleur air-air peut aider de nombreux foyers à améliorer les performances énergétiques de leur logement. 

Le tarif d’une pompe à chaleur air-air va de 60 € à 90 €/m². Les variations sont dues aux caractéristiques techniques de l’appareil. Il est aussi possible d’installer une PAC air-air réversible. Ces modèles sont un peu plus coûteux car ils comportent un double usage : le chauffage en hiver et la climatisation en été.

​Quelles sont les conditions d’éligibilité à la prime énergie en 2022 ?

Afin d’entrer dans les condition d’éligibilité de la prime énergie pour des travaux d’installation d’une pompe à chaleur air-air, il est indispensable de respecter les conditions suivantes :

  • être locataire ou propriétaire (occupant ou bailleur) ;
  • les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés au sein d’un logement achevé depuis 2 ans minimum ;
  • constituez votre dossier et réalisez la demande d’aide avant de signer un quelconque devis ;
  • contacter un professionnel RGE pour la mise en place de l’équipement ;
  • installer un matériel d’une puissance inférieure ou égale à 12 kW et dont le Coefficient de Performance est supérieur ou égal à 3,9 ;
  • envoyer la facture des travaux à l’organisme dans les 6 mois suivant l’achèvement des travaux. Le montant de l’aide sera calculé en fonction de votre revenu fiscal de référence (RFR).

 Nous vous conseillons fortement de réaliser plusieurs demandes de devis auprès de professionnels certifiés RGE afin de trouver le meilleur rapport qualité/prix.

Maxime Oueslati

Maxime Oueslati

Rédacteur expert énergie

Étudiant en Marketing Digital, Maxime a rejoint la team Hello Watt en tant que rédacteur. Expert sur les sujets liés au marché de l'énergie et à l'écologie, il vous aidera à mieux consommer et à faire des économies sur vos factures énergétiques.