Comment isoler efficacement ses combles perdus ?

Isoler ses combles perdus est un énorme avantage pour une bonne isolation de sa maison. Découvrez l’ensemble des techniques par ordre d'efficacité.

 

Isolation des combles perdus : on vous dit tout !

  • Les combles perdus représentent une porte de sortie qui génère 30 % des pertes de chaleur d’une maison.
  • Comment reconnaît-on des combles perdus ? Les combles ne sont pas utilisés, rien n’y ai stocké, c’est pour cela qu’on les appelle “perdus”. Si la hauteur du point le plus haut de vos combles ne dépasse pas les 2,50 mètres, alors vous êtes face à des combles perdus.
  • Trois techniques majeures existent pour l’isolation de vos combles perdus : l’isolation par soufflage, par insufflation, ou par la pose de rouleaux isolants.
  • Vous pouvez facilement comparer le prix des différentes techniques en demandant un devis gratuit en ligne.

Isoler ses combles perdus : une étape essentielle dans l’isolation de sa maison 

Pourquoi faut-il isoler ses combles perdus ? 

Lorsqu’on souhaite isoler complètement sa maison, il faut penser aux combles. Ils peuvent être déjà aménagés ou au contraire perdus. Or, ces derniers ne servent pas à grand-chose, à part à mener tout droit la chaleur à l’extérieur

Il est alors essentiel de condamner cette porte de sortie pour éviter les 25 à 30% de perte de chaleur évoquée par l’Agence De l’Environnement et de Maîtrise de l’Energie (l’ADEME) ! Pour cela, il faut isoler ses combles. 

Mais là encore, les choses ne sont pas si simples : de nombreux isolants sont vendus et une foule de professionnels se font concurrence… bref, un choix cornélien s’offre à vous. 

Ne paniquez pas pour autant et prenez-donc le temps de lire nos conseils et étudions ensemble, pas à pas, l’isolation des combles perdus. 

Comment reconnait-on des combles perdus ? 

Pour isoler correctement ses combles perdus, encore faut-il savoir les reconnaître : la première chose à faire est donc de bien identifier le type de combles présents dans votre maison. Nul besoin de faire appel à un professionnel pour cette étape, un simple coup d'œil dans votre grenier suffira ! 

Pour les combles, la taille compte 

Vos combles peuvent être déjà habitables, aménageables ou bien perdus. C’est vous qui décidez si vous “perdez” l’utilisation de vos combles ou non. 

Attention !

Sachez que si vous décidez d’isoler vos combles perdus, vos combles ne seront plus habitables par la suite. 

Toits trop pentus : combles perdus !

L’inclinaison du toit a aussi son importance. Il est effectivement compliqué d’aménager des combles dont seuls un ou deux mètres carrés respecteront la hauteur exigée. Il est entendu qu’une pente de toit inférieure à 30% ne permet pas de rendre des combles habitables.

Veillez aussi à ce que l’accès à vos combles soit pratique et à ce que votre charpente n'encombre pas trop l’espace : le but est de créer une pièce à vivre, pas un parcours d’accrobranche !

Réduisez votre facture de chauffage de 30 % !

Les combles perdus sont responsables de 30 % des pertes de chaleur d'un logement.

Je calcule mes aides

Pour info :

Veillez à ce que l’accès à vos combles soit pratique et à ce que votre charpente n'encombre pas trop l’espace : le but est de créer une pièce à vivre agréable !

La pose de rouleaux isolants : technique majeure d’isolation des combles perdus 

Comment poser ses rouleaux isolants ?

Si vos combles sont faciles d’accès, il suffit de poser des rouleaux d’isolant à même le plancher, à condition d’avoir un sol plat. Voici, étape par étape, comment procéder : 

  • Comme dans la première option, il est nécessaire d'installer, avant toute chose, un pare-vapeur
  • Ensuite, il suffit de dérouler la première couche d’isolant, sans la fixer au sol, mais en prenant garde à bien toucher les bords de vos combles. 
  • Posez ensuite une seconde couche de rouleau isolant pour assurer une très bonne isolation. Deux méthodes sont recommandées pour superposer les deux épaisseurs d’isolants : 
  1. Utiliser la technique des joints décalés, qui consiste à décaler la largeur de 10 cm par rapport au rouleau placé en dessous. 
  2. La méthode des rouleaux à joints croisés : la seconde couche d’isolant est posée perpendiculairement à la précédente.

Pourquoi on la recommande ? 

C’est une technique d’isolation des combles perdus assez simple à réaliser ! Vous pouvez parfaitement faire l’opération vous-même, sans intervention externe. Elle est idéale pour les aficionados du Do It Yourself.    

Quelles sont nos réticences ? 

Contrairement au soufflage, il est rare que le rouleau remplisse parfaitement l’espace des combles. Un bonne pose nécessite donc découpages et assemblages en tout genre ! 

Combien ça coûte ?

Avant de vous lancer et d'arpenter les rayons d’un magasin de bricolage avec les dimensions crayonnées sur un post-it, rappelez-vous que c’est l’épaisseur du rouleau qui fait la qualité de votre isolation, ainsi que la qualité du matériau et celle de la pose. 

Pour qu’elle atteigne au moins 30 cm, il est donc souvent nécessaire d’acheter deux épaisseurs de rouleaux pour la même zone ! 

Isolation des combles perdus par rouleaux : avantages et inconvénients 

Les avantages de la pose par rouleaux 

  • très rapide ;
  • possible de le faire soi-même ;
  • simple à poser. 

Les inconvénients de la pose par rouleaux 

  • double couche obligatoire ;
  • s'adapte mal aux combles.

D’autres questions ? 

Quels sont les avantages de l'isolation des combles perdus ?

L'isolation des combles permet d’améliorer votre confort thermique et de vous faire faire des économies. Le but est de limiter les flux d’air et les effets indésirables qui peuvent en découler. On peut se prémunir de courant d’air ou de certaines sensations de froid. 

Puis-je bénéficier d’aides pour isoler mes combles perdus ?

Vous pouvez isoler vos combles en profitant des aides à la rénovation énergétique, notamment les primes CEE. 

Pour tout projet d’isolation des combles, tout propriétaire ou locataire peut bénéficier de mesures d’aide au financement.

Quel est le prix de l’isolation des combles perdus ?

Lisolation des combles possède le prix le moins élevé en rénovation. C’est donc un des investissements les plus rentables en faveur de la réduction de la consommation d’énergie à l’échelle d’une habitation.

Les travaux sont généralement d’un montant assez abordable. Comptez entre 18 et 53 euros du m2 pour des combles perdus. 

Pour les combles aménagés, entre isolation par l’intérieur ou par l’extérieur, les prix peuvent évoluer entre 35 et 267 euros du m2.

Cependant, l'investissement peut être rentabilisé en 6 ans en moyenne. 

Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.