Votre chaudière sent le gaz : causes, risques et solutions

Votre chaudière dégage une odeur d'œuf pourri ? C’est qu’il y a de “l’eau dans le gaz” ! Votre chaudière est indispensable dans votre logement : aussi, il est important d’être alerté au moindre dysfonctionnement suspect car les répercussions peuvent être dangereuses. Voici comment réagir en cas d’odeur de gaz !

Les gestes à adopter en cas de chaudière qui sent le gaz :

  • coupez l’arrivée de gaz ;
  • aérez le logement en ouvrant toutes ses ouvertures ;
  • procédez à l’évacuation de votre maison sans manipuler d’appareils électriques.

Comment réagir en cas de chaudière qui sent le gaz ?

Les premiers gestes à adopter

Vous êtes dans cette situation ? Voici les étapes à effectuer si votre chaudière sent le gaz : 

  • couper le gaz et ouvrir les fenêtres ;
  • assurer la sécurité de vos proches ;
  • appeler un professionnel.

Dès que vous sentez une odeur suspecte venant probablement de votre chaudière, commencez par couper l’arrivée du gaz. Ouvrez les fenêtres (et les portes) pour laisser le gaz s’échapper puis faites sortir l’ensemble des personnes et animaux domestiques présents dans votre logement.

Important

Ne manipulez aucun appareil électrique : téléphone, portable, sonnette, interrupteur, compteur électrique. Le moindre démarrage d’un moteur à proximité pourrait provoquer une explosion

Si vous devez appeler, allez chez votre voisin et empruntez-lui son téléphone (après lui avoir demandé, bien sûr). Appelez votre fournisseur de gaz qui se chargera d’envoyer un technicien de toute urgence. Aussi, notez que votre contrat d’entretien prévoit l’intervention du professionnel chauffagiste, le numéro d’urgence à appeler se trouve directement sur votre contrat. 

Si vous habitez dans un immeuble, toquez à la porte de vos voisins pour les prévenir de descendre en empruntant les escaliers, l’utilisation de l’ascenseur étant à proscrire. Si vous ne le trouvez pas, appelez les pompiers au numéro 18 et attendez à l’extérieur du bâtiment.

Avez-vous entretenu votre chaudière cette année ?

Obtenez des devis de professionnels chauffagistes en quelques clics ! En demandant ce devis, économisez 20€ sur le prix de votre entretien !

Je demande un devis

Éviter une fuite de gaz

Afin de prévenir une fuite de gaz, l’entretien régulier de votre chaudière par un professionnel est obligatoire. D’autant plus que certains appareils de chauffage sont vieillissants avec le temps. Le fait qu’un professionnel vienne vérifier et vidanger votre appareil chaque année est non seulement obligatoire mais il y va aussi de votre sécurité !

Une maintenance obligatoire pour toutes les chaudières

Que vous soyez équipé d’une chaudière au fioul, au gaz, ou à l’électricité, sa maintenance est obligatoire. Peu importe sa technologie ! Les appareils à condensation ont besoin d’autant de soin que les équipements standards.

Le risque de panne de chaudière s’élève au fur et à mesure des années. Pour éviter toute intoxication, installez un ou plusieurs détecteurs de gaz (propane/butane ou gaz de ville) à proximité de vos appareils afin qu’ils vous donnent l’alerte en cas de fuite de gaz

Vérifiez aussi vos tuyaux en nettoyant vos appareils de chauffage avec de l’eau savonneuse avant d’ouvrir le gaz : s'il y a une fuite, des bulles se forment. Ces tuyaux ont une date limite d’utilisation, pensez à les changer avant la date indiquée dessus. 

Enfin, il est important d’avoir des bouches d’aération dans votre logement, afin de permettre au gaz de s’échapper en cas de fuite et de renouveler l’air de votre intérieur. 

Notre astuce

Vous prévoyez de partir en vacances ? Vous pouvez couper vos robinets d’alimentation pour limiter un risque d’accident domestique.

D'où vient cette odeur d'œuf pourri ?

Quelle est cette mauvaise odeur ?

Le gaz, à l’état naturel, est inodore. Mais pour des raisons de sécurité, il est odorisé avant d'approvisionner votre logement. Sans ce dispositif, vous pourriez penser que “ça gaze” alors qu’un danger potentiel pour votre santé est en train de naître dans votre logement. 

En effet, en cas de fuite de gaz depuis votre chaudière, vous ne pourrez pas passer à côté : une odeur nauséabonde se dégage de votre appareil de chauffage, odeur qui n’est pas sans rappeler celle d’un œuf pourri

Les compagnies de distribution ajoutent l’additif de telle sorte qu’il se déclenche dès que 1 % de gaz naturel est présent dans l’air ambiant. En réalité, le risque d’explosion de votre chaudière ne devient possible qu’à partir de 5 % de gaz dans l’air. Vous avez donc une certaine marge de manœuvre avant de vous mettre réellement en danger.

Comment reconnaître une fuite de gaz ?

Dès que vous sentez cette odeur d'œuf pourri, vous êtes immédiatement alerté qu’un problème provient directement de votre chaudière. Généralement, le gaz s’échappe à cause d’une fuite localisée sur l’un des conduits de votre chaudière. Ces conduits rejettent des gazs brûlés qui génèrent cette mauvaise odeur. 

Attention cependant : si vous venez de changer vos bouteilles de propane ou de butane, ou si vous venez de mettre votre chaudière en route, il se peut qu’une odeur se dégage brièvement, mais il s’agit simplement de la mise en route.

Chaudière qui sent le gaz : les risques pour votre santé

Le monoxyde de carbone, un gaz toxique

Les chaudières sont les grandes gagnantes concernant la production de monoxyde de carbone. La plupart d’entre nous sous-estiment le risque d’intoxication alors qu’il peut se traduire par des maux de têtes, des nausées et peut s’avérer mortel dans le pire des cas. 

De nombreuses explications permettent de comprendre d’où vient cette production du monoxyde (CO) : un brûleur défectueux, un défaut d'installation, une cheminée bouchée ou encore un entretien insuffisant peuvent en être la cause. C’est pourquoi il est plus qu’important de considérer l’entretien de votre chaudière

Pour finir, lors de l’installation de la chaudière et si cela est possible, pensez toujours à privilégier l’emplacement des appareils à moteur à combustion en extérieur.

Les autres risques du gaz pour l’homme

L’inhalation de monoxyde de carbone est le risque le plus grave si votre chaudière sent le gaz. Si votre chaudière sent l'oeuf pourri c'est qu'il y a bien une fuite de méthane mais vous devez tout de même prendre en compte ces autres risques :

  • l’asphyxie : si votre chaudière fuit, alors une concentration de gaz-air emplit votre pièce à vivre. L’oxygène inspiré est alors remplacé par le gaz qui s’échappe, provoquant l’asphyxie des occupants de la pièce ;
  • l'explosion ou l’incendie : dans une pièce à vivre, particulièrement de petite taille, il peut y avoir une inflammation du mélange air-gaz. Vous voyez lorsque les enfants jouent aux expérimentateurs et s’amusent avec une flamme de briquet combinée au gaz d’un déodorant pour faire une grosse flamme ? Eh bien c’est le même principe mais avec des proportions beaucoup plus grandes ;
  • les brûlures : si le gaz naturel à l’état liquide est stocké à très basses températures, le risque de brûlure peut apparaître. Mais rassurez-vous : les chaudières à basse température sont aujourd’hui équipées de systèmes de protection afin de réguler la température ambiante.

Vous avez des questions ? 

Comment savoir s’il y a une fuite de gaz ?

Lorsque votre chaudière fuit, le gaz qui s’en échappe est le méthane. Celui-ci n’a aucune odeur mais on lui rajoute une odeur reconnaissable pour prévenir d’une fuite. Cette odeur désagréable est fortement apparentée à une odeur d'œuf pourri, vous ne pourrez que la sentir !

Quelle est l’odeur d’une fuite de gaz ?

Dans le gaz naturel est ajouté une odeur de souffre ou d'œuf pourri pour vous permettre de la reconnaître dès qu’il y a une fuite de gaz sur votre chaudière.

Que faire en cas de fuite de gaz ?

Parmi les premiers gestes à appliquer, pensez en premier temps à ouvrir les fenêtres, quitter les lieux en passant par un escalier et appeler les secours. Le numéro d’urgence à appeler est le numéro de GRDF au 0 800 47 33 33 (service et appel gratuits), ils interviennent ensuite à votre domicile.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.