Consommation électrique d'une piscine : comment faire le calcul ?

Vous en rêvez ? Ou mieux, vous avez sauté le pas ? Lorsque votre lieu de résidence s’y prête, investir dans une piscine peut s’avérer intéressant à bien des égards, une fois sa consommation électrique évaluée. D’ailleurs, d’après la Fédération …

Vous en rêvez ? Ou mieux, vous avez sauté le pas ? Lorsque votre lieu de résidence s’y prête, investir dans une piscine peut s’avérer …

Vous en rêvez ? Ou mieux, vous avez sauté le pas ? Lorsque votre lieu de résidence s’y prête, investir dans une piscine peut s’avérer intéressant à bien des égards, une fois sa consommation électrique évaluée. D’ailleurs, d’après la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP), 15 % des français habitant en maison individuelle en possèderaient une, ce qui équivaut à plus de 2,5 millions de piscines en 2018. Mais derrière la perspective tentante de pouvoir profiter des beaux jours en se prélassant dans une piscine installée pas plus loin que dans son jardin, la réalité du coût annuel, de la consommation en électricité et de l’entretien finit, inévitablement, par nous rattraper. Avant de franchir le pas, ou dans le but de maîtriser les dépenses qui en découlent, nous vous aidons à tout comprendre sur le calcul de la consommation électrique de votre piscine, ainsi que le prix de cette dernière.

Calcul de la consommation électrique d'une piscine : comment faire ?

Comment calculer la consommation électrique d'une piscine ?

Qui dit consommation électrique d’une piscine privée, dit notamment consommation de la pompe à chaleur de la piscine. En effet, c’est grâce à cette dernière que l’eau est filtrée, et elle constitue le principal composant de la piscine. La pompe à chaleur vous permet donc de faire des baignades dans une eau agréable, quelle que soit la période de l’année, car elle se charge de la chauffer. Aussi est-il aisé d’en conclure que des variations importantes de la consommation électrique de votre piscine pourront être notées en fonction de l’ensoleillement moyen de votre région, qui implique plus ou moins de dépenses pour la consommation de chauffage. Ainsi, la région PACA (Provence-Alpes-Côte d’Azur) est, sans surprise, la région de France où le plus de piscines sont installées (24 % du parc).

Le calcul de la consommation électrique d’une piscine requiert également la prise en compte d’éléments similaires aux autres postes de dépense en électricité de la résidence, comme pour la consommation d’un radiateur électrique par exemple. En effet, il faut tout d’abord connaître la consommation en kWh de la pompe ; ensuite, notez le prix du kWh (qui est propre à votre contrat chez votre fournisseur d’électricité), et enfin, la durée de fonctionnement de la piscine.

Une fois ces données connues, le calcul est relativement simple. Voici comment le faire :

Consommation électrique de la piscine = durée de fonctionnement en heures × nombre de jours de fonctionnement × puissance de la pompe en kWh × prix du kWh

Notons qu’en France, la consommation en électricité est le premier poste de dépense pour une piscine, mais pas le seul : il faudra probablement y ajouter le prix du traitement au chlore et au brome (à partir de 200 € pour chacun), ainsi que celui de l’eau (environ 150 € au premier remplissage, puis une quarantaine d’euros par an).

Combien coûte une piscine en électricité ?

Avant d’en évaluer plus concrètement la consommation électrique, voyons quels sont les principaux postes de dépense relatifs à une piscine :

  • Le système de filtration : il s’agit du principal élément à prendre en compte dans la consommation électrique d’une piscine (autour de 80% de la consommation électrique d’une piscine). Elle est assurée principalement grâce à une pompe à filtration. Etant donné qu’il est nécessaire de filtrer l’eau régulièrement, la pompe de piscine fonctionne en permanence, mais peut être réglée. Elle permet ainsi d’éliminer les bactérie et de bénéficier d’une eau saine. Pour connaître la consommation de votre pompe, vous pouvez vous référer à l’étiquette ou la plaque présente sur l’appareil : il s'agit d’une valeur en watts ou en kilowatts (750 W ou 0,75 kW, par exemple).

  • Le chauffage de la piscine : bien évidemment, les besoins de chauffage dépendent de votre lieu de résidence, de la saison et de votre fréquence d’utilisation de la piscine.Il peut donc, en fonction de ces facteurs, représenter également une dépense importante. A intégrer donc dans le calcul de la consommation électrique moyenne de votre maison (ou de votre appartement).

  • Les autres composants sont moins gourmands individuellement en électricité et dépendent du type de piscine que vous avez installé (piscine enterrée ou hors-sol, surface de la piscine…). Il s’agit notamment du système d’éclairage, des plages, des margelles, des robots nettoyeurs ou des régulateurs de niveau, par exemple.

Prenons maintenant le cas concret d’une piscine dont la pompe a une consommation électrique de 750 W (donc 0,75 kW). Si elle fonctionne 11 heures par jour pendant 200 jours, on en conclut qu’elle a fonctionné 2 200 heures au total (11 × 200). On multiplie donc cette durée totale de fonctionnement par la puissance de la pompe (0,75 kWh) et par le coût du kWh ; disons que le propriétaire a souscrit au tarif réglementé d’EDF : il paiera donc 0,1557 € TTC/kWh pour son compteur de 6 kVA de puissance. Au final, cela nous ramène au calcul suivant : 11 h × 200 h × 0,75 kWh × 0,1557 €/kWh ; le calcul de la consommation électrique de cette piscine nous amène donc à un total de 256,90 € pour 200 jours d’utilisation.

En somme, plus généralement, la consommation moyenne en électricité d’une piscine tourne autour de 250 € par an. A ces frais s’ajoutent le coût de l’entretien : environ 300 € si l’entretien se fait au brome, 200 € pour l’entretien au chlore et environ 40 € /an pour la consommation d’eau. Au total, il faut compter 650 à 700 € au total pour la consommation et l’entretien annuels de votre piscine.

Encore plus d'économies ?

C'est très simple ! Si votre facture d'énergie est encore trop salée en fin de mois, il est peut être temps de changer de fournisseur !

Quel fournisseur choisir ?

Comment réduire la consommation électrique d'une piscine ?

Aujourd’hui, la taille des piscines est en moyenne de 4 m × 6 m, pour 1,40 m de profondeur (contre 72 m²-12×6 m dans les années 80, et 1,80 m de profondeur). Plus sécurisées, les piscines privées ou “familiales” sont également pensées pour optimiser nos dépenses relatives à leur fonctionnement et leur entretien. Vous pouvez toutefois veiller à mettre en place quelques bonnes pratiques pour ne pas exploser votre budget piscine !

  • Changer de fournisseur : il s’agit du premier réflexe lorsqu’on opère des changements liés à la consommation d’un logement. Une fois que vous avez estimé la consommation électrique moyenne de votre chez-vous, il est plus facile d’adapter votre abonnement à vos habitudes. Les tarifs réglementés, appliqués généralement le fournisseur historique EDF ne sont ni les plus chers, ni les seuls du marché ! N’hésitez pas à utiliser un comparateur de fournisseurs d’électricité et de gaz et à choisir, selon vos habitudes de consommation, l’option la plus économique pour l’entretien de votre piscine. Notez que l’option “heures pleines/heures creuses” peut être une bonne solution si votre lieu de résidence s’y prête : elle n’est pas forcément la meilleure solution, car l’eau peut avoir besoin d’être filtrée en journée pour éviter l’apparition d’algues. Prudence dans votre choix, donc.

  • Optimiser la durée de filtration quotidienne : le temps de filtration en heures doit être équivalente, à peu près, à la moitié de la température (en degrés) à laquelle vous souhaitez utiliser l’eau de la piscine. La durée moyenne est généralement autour de 15 h par jour en été, soit 450 heures par mois. Attention toutefois à ne pas trop baisser la durée de filtration, car celle-ci est nécessaire pour bénéficier d’une eau saine.

  • L'« hivernage passif » : vous pouvez choisir de mettre la pompe de votre piscine à l’arrêt pendant les périodes les plus froides de l’année Cela diminue les frais liés à la filtration entre Novembre et Mars en fonction des régions, mais attention : vous devez quand même entretenir votre piscine avec des produits spécifiques, qui ont également un coût.

  • Opter pour le chauffage solaire : grâce aux panneaux solaires, vous pouvez effectivement chauffer votre piscine (à titre gratuit!), mais ceci dépend évidemment de l’ensoleillement, avec une montée en température plus lente. Idéal pour les petites piscines, le panneau solaire est conseillé pour réduire l’impact écologique lié à la consommation électrique des piscines, mais plutôt si les températures dépassent régulièrement 25° dans votre ville.

Vous avez d'autres questions ?

Nos experts de l’énergie sont disponibles pour répondre à toutes vos questions au 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00, votre appel ne sera pas surtaxé.

FAQ : mieux comprendre le calcul de la consommation électrique de votre piscine

🏄 Sur quels critères choisir ma piscine ?

Il existe plusieurs types de piscines, mais le choix se fera en fonction de votre situation et de vos attentes. Notez qu’en France, plus de 2,5 millions de piscines privées (utilisation domestique) ont été installées. En moyenne, elles ne dépassent pas 1,40 m de profondeur et font 24 m² en dimension. Choisissez de préférence une piscine qui ne consomme pas trop d’électricité : maximum 0,75 kW, sauf utilisation particulière ou très grand foyer. À l'instar de la consommation des frigos, la consommation de votre piscine dépendra donc du modèle. Mieux vaut-il investir plus sur l'achat du matériel, et compenser au fur et à mesure des années.

⚡ Quel est la consommation électrique d’un piscine sur un an ?

Le calcul de la consommation électrique d’une piscine en France nous amène généralement à un montant de 250 à 300 € par an. Attention, notez que ce chiffre ne comprend pas l’entretien de la piscine (qui peut doubler la facture), ni la consommation en eau de la piscine : elle tourne autour de 40 euros par an, après la première année.

🌤️ Comment réduire la consommation électrique de ma piscine ?

Plusieurs astuces peuvent permettre d’optimiser vos dépenses pour la piscine. Après avoir effectué un calcul de la consommation électrique de votre piscine, vous pouvez en effet comparer les fournisseurs d'énergie et passer à un coût au kilowatt-heure plus bas en changeant de prestataire. En outre, si votre situation le permet, vous pouvez opter pour un panneau solaire pour alimenter votre piscine, ajuster la durée de filtration de la pompe ou mettre votre piscine à l’arrêt pendant les jours les moins beaux ! ☁️

Lionel

Lionel

Rédacteur web et SEO

Initialement diplômé d'une école de commerce, Lionel se réoriente dans les métiers de l'écriture. En tant que rédacteur web et SEO/pigiste, il écrit notamment des contenus sur la consommation d'électricité et les différentes offres des fournisseurs d'énergie.