Les clés pour comprendre une consommation électrique anormalement élevée...

Vous venez de recevoir une facture d’électricité anormalement élevée ? Il peut vous arriver d’avoir une surprise, avant de vous inquiéter, il est primordial de vous pencher plus en détail sur le suivi de votre consommation électrique.

Que faire en cas d’augmentation de votre facture d’électricité ?

Vous venez de recevoir une facture d’électricité à un montant plus élevé que la normale ? Avant de vous inquiéter, il est important de faire le point

Renseignez-vous sur la nature de votre contrat d’électricité

En fonction de la nature de votre contrat, la suite du processus sera différente. Lors de la souscription à votre contrat d’électricité, le calcul de la facturation de vos consommations s’effectue de l’une des manières suivantes :

  • la consommation estimée, correspondant à une estimation de vos consommations d’électricité moyennes par mois. La facture se base sur votre historique de consommation de l’année en cours. L’avantage est que le montant de votre facture reste le même toute l’année ;
  • la consommation réelle, correspondant au paiement de la consommation réelle d’énergie grâce à la transmission des données en temps réel enregistrées par un compteur Linky. Il est possible de choisir entre une facturation mensuelle ou bimestrielle. Avec ce type de facturation vous avez l’avantage de ne payer que ce que vous consommez. Le calcul de votre consommation annuelle s’effectue entre deux dates de relevé de compteur.

Vous retrouverez simplement cette information directement sur chacune de vos factures.

Relevez les données de votre compteur

Après avoir clairement identifié le mode de facturation de vos consommations, vous pouvez poursuivre vos recherches. L’identification de votre mode de facturation est important dans la suite du processus. 

Selon votre mode de facturation, les démarches à effectuer ne seront pas les mêmes. De plus, il est plus courant de faire face à des erreurs dans le cas d’une facturation estimée. En effet, dans cette situation, ce sont les techniciens qui se chargent de relever vos données sur votre compteur une fois par an. Il est rare, mais pas impossible, que vous puissiez être victime d’une erreur humaine lors de la relève de votre compteur. Dans ce cas, vous pouvez demander à votre fournisseur de réaliser une visite de contrôle.

Il est maintenant temps de comparer les données relevées sur votre facture et celles indiquées sur votre compteur. Pour ce faire vous devez comparer les deux numéros d’index. Si les données sont les mêmes, continuez votre chemin, vous ne trouverez pas votre réponse ici. La raison de la hausse du tarif de votre facture est possiblement liée à un changement dans votre mode de consommation (nouveaux équipements, changement de fournisseur, appareil défectueux…). C’est toute l’importance de faire le point sur les probables modifications de votre routine.

Dans le cas contraire, vous devez :

  • lors d’une facturation d’une consommation estimée, contactez le service client de votre fournisseur. Demandez-lui une facture rectificative en justifiant des données relevées sur votre compteur ;
  • lors d’une facturation d’une consommation réelle, effectuez une réclamation directement auprès de votre fournisseur.

Dans le cas où les données sont identiques, il est maintenant temps de faire un point sur vos consommations d’énergie.

Le saviez-vous ?

Depuis 2016, en cas de report de facture, votre fournisseur ne peut plus réclamer la somme 14 mois passés.

Comment savoir si mon compteur électrique est défectueux ?

Vous discernez une erreur à propos de l’estimation sur votre facture ? La hausse de votre facture d’électricité est un facteur à prendre en compte mais pas que. Si vous jugez que votre consommation électrique est identique au cours de ces derniers mois, le problème peut provenir de votre compteur électrique (électromagnétique, électronique ou intelligent). En effet, il est possible que votre compteur souffre d’un dysfonctionnement dans les cas suivants :

  • le compteur tourne plus rapidement que la normale. Éteignez les plombs un à un sur votre compteur et observez (sans couper le disjoncteur général). Le compteur ne doit plus tourner au bout d’une minute ;
  • le montant indiqué sur votre facture vous semble anormalement élevé malgré une consommation identique, voire à la baisse, sur une période ;
  • votre compteur génère un bruit important.

Vous pouvez dès à présent prendre contact avec votre fournisseur d’énergie. Un technicien Enedis se chargera d’examiner votre compteur. Dans le cas où le dysfonctionnement est confirmé, vous bénéficiez de l’installation d’un nouveau compteur. Le montant qui vous aura été facturé au cours de cette période vous sera alors remboursé. Dans le cas où votre fournisseur refuse, vous pouvez contacter un médiateur national de l’énergie

Quels sont les facteurs d’une augmentation de votre facture d’électricité ?

Analysez votre consommation énergétique

Maintenant que vous savez que votre facture correspond à votre consommation, de nombreux éléments peuvent être à l’origine de la hausse du tarif de votre facture d’électricité. C’est le moment de vous pencher plus en détail sur vos habitudes de consommation. L’arrivée d’une facture d’électricité exceptionnellement élevée liée à une consommation anormale peut être provoquée par plusieurs facteurs :

  • faîtes le point sur vos installations. Il est essentiel de contrôler les appareils qui pourraient s’avérer défectueux. Ces appareils peuvent être à l’origine d’une surconsommation et feront s’envoler vos factures d’électricité. A titre d’exemple, vous devez régulièrement entretenir votre congélateur. Si la couche de glace présente dans votre congélateur dépasse les 2 mm, il consommera davantage ;
  • certains appareils électroménagers sont plus énergivores que d’autres, tels que les fours, les téléviseurs ou encore les luminaires. Limiter ou revoir leur utilisation vous permettra de réaliser des économies sur le long terme ;
  • si vous avez récemment installé un nouvel équipement électrique dans votre habitation, il peut être à l’origine de l’augmentation de votre facture. Par exemple, l’installation d’une piscine dans votre jardin ou l’acquisition d’une voiture électrique ;
  • La hausse de la température du chauffage électrique de votre logement, au cours des vagues de froid, est cruciale, surtout si vous possédez des radiateurs électriques peu performants. Le chauffage représente environ 50 % du total de la consommation d’énergie d’un ménage ;

Bon à savoir

La température idéale pour votre intérieur est de 19° C pour les pièces à vivre et 17° C dans les chambres.

  • un manque d’isolation de votre logement. L’isolation est la clé pour ne pas perdre des degrés au cours de l’hiver. Si vous souhaitez vous lancer dans un nouveau projet, vous pouvez bénéficier de primes énergies attribuées par l’Etat pour financer vos travaux de rénovation énergétique.
  • un changement de mode de chauffage, une pompe à chaleur géothermique est beaucoup plus économique qu’un chauffage plus classique ;
  • l’arrivée de nouvelles personnes résidant dans votre foyer. Lorsque le foyer accueille une nouvelle personne, il consomme logiquement de l’énergie supplémentaire ;
  • un changement dans vos habitudes de consommation. Aujourd’hui, il existe plus d’une trentaine de fournisseurs d’électricité dans l’hexagone. Si votre contrat ne correspond plus à vos habitudes de consommation, vous pouvez facilement comparer les différents fournisseurs pour trouver l’offre qui correspond le mieux à chacune de vos attentes.

Si vous vous retrouvez dans l’un des cas de figure cité ci-dessus, vous pourrez facilement retrouver une facture plus représentative de votre consommation. Suite à la régularisation de votre situation couplée à l’adoption de bonnes habitudes, vous pourrez réaliser des économies sur le long terme. Il faut également noter que la hausse du montant de vos factures n’est pas toujours liée à une surconsommation.

Si vous n’avez toujours pas trouvé l’origine de l’augmentation de votre facture d’électricité, il est possible que ce soit la cause d’un dysfonctionnement de votre compteur. Vous pouvez alors contacter votre fournisseur qui fera intervenir un technicien. Le remplacement sera gratuit dans le cas d’un réel dysfonctionnement de votre compteur. A l’inverse, si le technicien ne détecte aucune anomalie, vous serez facturé pour sa prestation. Prêtez donc attention à chaque élément qui pourrait être à la source de cette facturation anormalement élevée.

Bien sûr, il est possible que vous ne bénéficiez pas de l’offre la plus avantageuse du marché. Depuis 2007 et l’ouverture à la concurrence du marché de l’électricité, EDF n’est plus l’unique fournisseur d’électricité en France. Vous pouvez à tout moment changer votre contrat parmi la trentaine de fournisseurs d’électricité présents sur le marché. Chaque consommateur peut choisir son contrat en fonction de ses besoins et de ses spécificités. 

Comment réduire ma consommation d’électricité ?

Il est possible que sans le savoir, certaines de vos actions engendrent une consommation inutile d’énergie qui vous sera facturée chaque mois. Certaines de nos habitudes de consommation sont extrêmement énergivores. Voici quelques bonnes pratiques pour vous aider à réduire votre facture d’électricité :

  • débranchez les chargeurs non utilisés des prises électriques ;
  • privilégiez des multiprises avec interrupteur ;
  • évitez la mise en veille de vos appareils électriques ;
  • évitez le sur-chauffage de votre logement, privilégiez une bonne isolation ;
  • entretenez régulièrement vos appareils ;
  • choisissez des appareils basse consommation.

Appliquer ces gestes vous permettra d’alléger votre facture énergétique. De plus, ces éco-gestes feront drastiquement réduire votre impact environnemental.

Le saviez-vous ?

Sur une année, les appareils en veille consomment environ 500 kWh. Cela équivaut à une centaine d’euros. 

Bien sûr, il faut prêter attention à la puissance de votre compteur électrique. Si vous utilisez la mauvaise puissance électrique pour votre intérieur, vous aurez des conséquences directement sur votre facture. En moyenne, la puissance d’un compteur électrique se situe entre : 

Puissance du compteur

Consommation

3 kVA

Petit appartement (environ 20 m2) non chauffé à l'électricité

6 kVA

Logement de moins de 80 m2, utilisé par plus de 70% des français

9 kVA

Logement supérieur à 80 m2 chauffé à l'électricité

12 kVA

Grande maison (plus de 150 m2) chauffée à l'électricité

Comment estimer sa consommation d’électricité sur une période ?

Se renseigner sur sa consommation en électricité

La consommation électrique est propre à chaque ménage. Cependant, la répartition moyenne des postes de dépenses est estimée à environ 60 % de la consommation pour le chauffage, 20 % pour les appareils électroménagers et à l’éclairage, et enfin 10 % pour l’eau chaude. Il est important d’évaluer votre consommation électrique et de savoir si vous vous trouvez dans la moyenne. 

Pour ce faire, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • la superficie de votre maison ou appartement ;
  • le nombre de personnes résidentes ;
  • la fréquence de leur présence ;
  • du nombre d’appareils électroménagers ;
  • l’isolation de votre logement ;
  • la situation géographique de votre habitation.

Ces facteurs expliquent la variation du montant d’une facture entre chaque logement. Vous pourrez ensuite vous faire une idée sur la consommation électrique moyenne de votre intérieur. Ainsi, cela vous permettra de vous donner un ordre d’idée et d’adopter la consommation la moins énergivore possible. Si votre consommation est supérieure à 40 % par rapport à la moyenne des foyers identiques au vôtre, votre logement surconsomme. Connaître sa consommation électrique c’est s’assurer de ne pas avoir de surprise à la réception de votre facture. 

Connaître toutes les modalités de son contrat

Si vous ne disposez pas d’un contrat adapté à votre mode de consommation, il est possible que vos factures soient anormalement élevées. Il est impératif de choisir attentivement votre fournisseur pour réaliser des économies sur votre facture moyenne par mois. Mais également choisir un abonnement adapté à sa consommation en électricité. Les options tarifaires les plus populaires sont :

  • l’option basique, le prix du kWh facturé est le même tout au long de la journée. Cette option est recommandée aux petits consommateurs d’électricité  ;
  • l’option double tarif en heures pleines et heures creuses. Cette option vous permet de payer un tarif du kWh réduit au cours des heures creuses (huit heures par jour). Les heures creuses sont définies au préalable par un concessionnaire du réseau et sont différentes pour chaque ville. Lors des heures pleines, le tarif du kWh est légèrement plus élevé que le tarif de base.

Comment contrôler ma consommation d'électricité ?

Grâce aux nouveaux compteurs intelligents (Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz), il est possible de suivre sa consommation d’électricité en temps réel. L’avantage réside dans la collecte instantanée des données de votre logement. Plus de surprises, le calcul de votre facture d’électricité est réalisé en fonction de votre consommation réelle avec les relevés du compteur Linky.

Pour bénéficier d’un aperçu et de conseils sur la consommation de votre logement, il est possible de consulter le Coach Conso par Hello Watt. Le Coach Conso vous permet de regrouper toutes les informations liées à vos comptes chez n’importe quel fournisseur  d’énergie dans un seul espace. Vous pouvez y retrouver toutes les informations essentielles pour parfaire le suivi de votre consommation.

Foire aux questions

Comment détecter une surconsommation ?

Pour s’assurer de ne pas être victime d’un écart de consommation, il est possible de se pencher régulièrement sur quelques informations :

  • contrôlez ponctuellement votre niveau de consommation dans le temps ;
  • vérifiez que les relevés des factures correspondent à ceux inscrits sur votre compteur ;
  • si vous avez un doute, réalisez des tests sur certains de vos appareils électriques ;
  • comparez votre consommation électrique avec des foyers identiques au vôtre.

Quelle est la moyenne de la consommation d’électricité en France ?

Plusieurs facteurs entrent en compte dans le calcul de la consommation en électricité de votre foyer. En effet, au-delà du fait qu’il existe une trentaine de fournisseurs d’électricité en France proposant des prix défiant toute concurrence, d’autres éléments favorisent l’augmentation de votre facture d’électricité. Le nombre de personnes présentes dans le foyer, la température extérieure, la surface de l’habitation ou encore l’isolement influent directement sur votre consommation. À un niveau national, les français consomment en moyenne autour de 4 200 kWh par an en 2020.

Comment contester une facture trop élevée ?

Vous avez repéré une anomalie dans votre facture ? Après avoir vérifié le type de contrat conclu avec votre fournisseur (facturation d’une consommation estimée ou réelle), différentes possibilités s’offrent à vous : 

  • contacter directement le service client de votre fournisseur (par téléphone, courrier postal, ou courriel) pour bénéficier d’une facture justificative ;
  • démarrer une démarche en ligne avec un médiateur via la plateforme Sollen (Solution en ligne aux litiges d’énergie) ;
  • si vous ne trouvez toujours pas d’accord avec votre fournisseur, vous avez la possibilité d’engager une procédure.
Eloïse Chanvry

Eloïse Chanvry

Rédactrice experte énergie

Diplômée d'un Master en Management International, Éloïse rejoint Hello Watt en tant que rédactrice. Spécialiste du marché de l'énergie, des sujets d'écologie et du déménagement, elle vous aide à en comprendre tous les tenants et les aboutissants !