Comment réduire la consommation d’un chauffage électrique ?

En France, près d’une personne sur deux (47 %) possède un chauffage électrique, et ce dernier représente environ 60 % de la facture finale ! Découvrez comment réduire votre consommation électrique liée au chauffage pour réaliser des économies.

Réduire la consommation du chauffage électrique en résumé :

  • En prenant de bonnes habitudes du quotidien, il est possible de diminuer sa consommation de chauffage jusqu’à 20 % !
  • Investir dans de bons équipements de chauffage (radiateurs basse consommation, pompe à chaleur) a un impact très positif sur la consommation.
  • Un logement mal isolé peut consommer deux fois plus qu’une habitation classée A ! Les travaux d’isolation thermique permettent de la réduire et sont éligibles aux aides de l’État.

Réduire la consommation du chauffage électrique avec les habitudes du quotidien

La température idéale d'un logement par pièce

Réguler et programmer la consommation d’électricité du chauffage

Diminuer le chauffage du logement de 1°C

Selon l’Agence de la transition écologique (ADEME), diminuer la température sur laquelle est réglé le thermostat de 1°C est un éco-geste qui permet d’économiser environ 7 % sur la facture énergétique

Voilà un levier sur lequel il est possible d’agir facilement. Si le thermostat de votre chauffage est réglé sur 20°C, essayez donc de le passer à 19°C pour observer les économies que vous pouvez réaliser.

Régler le chauffage en fonction de l’heure et de la pièce

Pour diminuer la consommation électrique de votre chauffage, vous pouvez agir en réglant le thermostat de manière adaptée à l’heure de la journée et à la pièce en question.

Dans les pièces occupées la journée, l’ADEME préconise de régler le thermostat du chauffage entre 19 et 21°C. En journée comme pendant la nuit, les pièces non occupées peuvent rester sur 16°C afin de limiter les dépenses énergétiques superflues. Vous pouvez aussi régler la température de votre chambre sur 17°C la nuit.

Enfin, pensez à aérer les pièces de votre logement tous les jours pour évacuer l’humidité, mais jamais plus d’une heure afin d’éviter les déperditions de chaleur.

Utiliser un thermostat connecté

La technologie est désormais au service de la transition énergétique et des économies d’énergie : vous pouvez aujourd’hui investir dans un thermostat d’ambiance programmable. Ces derniers vous permettent de programmer la montée ou la baisse du chauffage dans votre habitat entre 30 minutes et une heure avant votre retour chez vous par exemple. Les dispositifs connectés donnent même la possibilité d’effectuer tout cela à distance. 

Programmer le chauffage de son logement, maison ou appartement et utiliser un thermostat connecté permet de réaliser entre 5 % et 15 % d’économies d’énergie, selon l’ADEME.

Suivre sa consommation 

Selon une étude réalisée par le CNRS en 2017, connaître sa consommation d’électricité en détail permettrait de la réduire considérablement, jusqu’à 23 % !

En effet, certains outils comme l'application Hello Watt, qui est gratuite, permettent de suivre la consommation d’électricité de son logement en temps réel et avec précision, grâce aux données transmises par le compteur Linky. C’est aussi valable pour le gaz naturel.

En comparant la consommation d’électricité par mois liée au chauffage avec celle de foyers similaires, (même localisation géographique, même composition), ce type de dispositif aide à la surveiller et donc à la diminuer. Par ailleurs, elle propose aussi des leviers d’action pour réduire la consommation du chauffage électrique d’une habitation particulièrement énergivore, tels qu’entreprendre des travaux de rénovation énergétique.

Vous trouverez également des applications chez certains fournisseurs, comme l'application EDF & Moi, ou vous pouvez choisir l'outil de suivi conso d'Enedis.

Réduire la consommation électrique grâce aux équipements de chauffage

Des radiateurs électriques moins gourmands / plus récents

Si votre logement est équipé d’un chauffage électrique, vous pouvez dans un premier temps regarder du côté de vos radiateurs pour diminuer sa consommation. En effet, comme pour tous les appareils électriques (frigo, machine à laver, ballon d’eau chaude, ordinateur, etc), si ces derniers sont vétustes et peu performants, il est possible qu’ils utilisent beaucoup d’énergie tout en ne chauffant pas de la manière la plus efficace.

Un radiateur électrique ancien consomme en moyenne 4 660 kWh d’électricité par an, selon RTE. En le remplaçant par un appareil neuf, il est possible de réduire sa consommation de 76 % ! Il en est de même pour les appareils moyennement âgés ; ils consomment bien davantage que les radiateurs électriques basse consommation. En remplaçant ce type d’équipement par du neuf, il est possible de faire baisser sa consommation de 70 %.

Par quoi remplacer un convecteur électrique ?

Remplacer vos vieux convecteurs électriques par des radiateurs à inertie peut vous permettre de réaliser de belles économies sur votre facture moyenne d'électricité par mois. En effet, la capacité de stockage des radiateurs à inertie leur permettent de continuer à diffuser de la chaleur même une fois éteints. Le radiateur à accumulation est aussi un investissement qui offre un grand confort thermique.

Changer de système de chauffage

Pour diminuer votre consommation d’électricité, avez-vous déjà envisagé de changer de mode de chauffage ? La facture moyenne de chauffage pour les Français utilisant l’électricité est environ 20 % plus élevée que celle des utilisateurs du gaz naturel. 

Les Français utilisant le bois (bûches, granulés, pellets) ont quant à eux une facture de chauffage moitié moins élevée que celle des logements chauffés à l’électricité !

En remplaçant votre chauffage électrique par une chaudière gaz à condensation, un poêle à granulés ou même une pompe à chaleur, vous choisissez non seulement une solution économique, mais aussi beaucoup plus écologique.

Les pompes à chaleur sont un moyen de chauffage particulièrement pertinent : elles puisent des calories dans le sol, dans l’air ou dans l’eau et les transforment en énergie thermique qui se diffuse dans le circuit de chauffage d’une habitation. Elles sont très performantes et économes en électricité.

Diminuer sa facture de chauffage en payant le kWh moins cher ?

Et si, au lieu de vous concentrer uniquement sur votre consommation d’électricité, vous pouviez payer le kWh à un prix moins élevé ? C’est possible en choisissant un fournisseur moins cher. Utilisez un comparateur d’énergie pour trouver l’offre la plus adaptée à votre profil de consommation !

Isoler son logement pour réduire la consommation du chauffage électrique

Comment repérer une passoire thermique ?

Si la température de votre logement peine à monter ou que votre facture d’électricité vous semble anormalement élevée, il est possible que la cause soit une mauvaise isolation. Dans ce cas, votre habitat est ce que l’on appelle une passoire thermique ; les déperditions de chaleur obligent votre système de chauffage à consommer beaucoup d’électricité pour maintenir la température à un niveau acceptable.

Il existe plusieurs moyens pour déterminer si votre logement est une passoire thermique :

  • consulter le Diagnostic de performance énergétique (DPE) : si celui de votre maison ou appartement appartient à la classe E F ou G, il s’agit d’une passoire thermique ;
  • vous renseigner sur la date de construction de votre logement : si elle est comprise entre 1948 et 1975, il est presque certain que l’isolation n’est pas présente, insuffisante ou trop ancienne pour assurer un bon confort thermique ;
  • comparer la consommation électrique de votre logement à celle de foyers similaires (même surface, système de chauffage, localisation géographique et composition du ménage) : votre logement est probablement une passoire thermique si elle est nettement supérieure à la moyenne.

Comment se déroulent les travaux d’isolation thermique ?

Un logement mal isolé ne retient pas la chaleur à l’intérieur, et peut consommer jusqu’à 6 fois plus d’énergie qu’une habitation classée A

Si le DPE de votre habitation est mauvais, entreprendre des travaux de rénovation énergétique est indispensable pour un bon confort thermique. En isolant différentes parties de votre habitat, vous pouvez réduire les pertes de chaleur à multiples niveaux, selon l’ADEME :

  • combles : 25 à 30 % ;
  • air renouvelé et fuites : 20 à 25 % ;
  • murs : 20 à 25 % ;
  • fenêtres : 10 à 15 % ;
  • sols (planchers bas) : 7 à 10 % ;
  • “ponts thermiques” (interruptions dans l’isolation) : 5 à 10 %.

Les aides à la rénovation énergétique

Dans le cadre de la transition énergétique, l’État accorde des aides aux Français qui entreprennent des travaux d’isolation thermique dans leur logement. Parmi elles, on retrouve MaPrimeRénov’, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA à 5,5 % notamment. Pour pouvoir en bénéficier, il faut faire appel à un artisan certifié RGE.

reduire consommation chauffage electrique isolation

Réduire la consommation d’un chauffage électrique : vos questions

Travaux de rénovation énergétique : quelle réduction pour la consommation du chauffage électrique ?

Selon l’ADEME, des travaux de rénovation énergétique comprenant l’isolation de la toiture, des murs, le changement du système de chauffage, l’installation d’un dispositif de régulation et de ventilation permettent une économie moyenne de 67 % sur la facture annuelle de chauffage. Selon l’ADEME, cette dernière s’élève à 920 € après les travaux, pour un chantier de rénovation à hauteur de 31 000 €, dont 7 900 € pris en charge par l’État.

Pour une facture initiale de 2 790 €, l’économie annuelle est d’environ 1 870 €. L’investissement est donc rentabilisé en un peu moins de 13 ans.

Comment réduire la consommation de mon chauffage électrique ?

Plusieurs solutions permettent de diminuer la consommation électrique liée au chauffage. Parmi elles, on retrouve :

  • la mise en place d’habitudes au quotidien permettant de réduire la consommation (baisser le chauffage de 1°C, programmer la température à l’aide d’un thermostat en fonction de l’heure et de la pièce, suivre sa consommation jour par jour, etc.)
  • le remplacement des radiateurs anciens par des dispositifs basse consommation ;
  • le changement du système de chauffage pour une solution plus performante telle que la pompe à chaleur géothermique par exemple ou la chaudière gaz à condensation ;
  • les travaux d’isolation thermique : combles, murs, sols, fenêtres ;

Comment diminuer la consommation de chauffage d’un radiateur électrique ?

Pour optimiser le chauffage avec un radiateur électrique, le plus efficace reste de choisir un modèle économique tel qu’un radiateur électrique à inertie ou à accumulation (plutôt qu’un convecteur).

Par ailleurs, adaptez la température en fonction de la pièce, de votre présence dedans et de l’heure dans la journée. Sachez qu’il est préférable de laisser le radiateur allumé à basse température sur une période plus étendue plutôt que de le régler sur une température forte pour une courte durée. Enfin, pensez à bien aérer les pièces pour évacuer l’humidité.

Eloïse Chanvry

Eloïse Chanvry

Rédactrice experte énergie

Diplômée d'un Master en Management International, Éloïse rejoint Hello Watt en tant que rédactrice. Spécialiste du marché de l'énergie, des sujets d'écologie et du déménagement, elle vous aide à en comprendre tous les tenants et les aboutissants !