Quelle est la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude ?

Ballon d’eau chaude, chauffe-eau électrique, cumulus… Quel que soit le nom que nous lui donnons, le ballon d’eau chaude se retrouve aujourd’hui dans la plupart des ménages et représente un critère de consommation électrique non-négligeable. En effet, le chauffage de l’eau représente …

Ballon d’eau chaude, chauffe-eau électrique, cumulus… Quel que soit le nom que nous lui donnons, le ballon d’eau chaude se retrouve aujourd’hui …

Ballon d’eau chaude, chauffe-eau électrique, cumulus… Quel que soit le nom que nous lui donnons, le ballon d’eau chaude se retrouve aujourd’hui dans la plupart des ménages et représente un critère de consommation électrique non-négligeable. En effet, le chauffage de l’eau représente un peu plus de 12 % de la dépense énergétique moyenne d’un foyer français selon l’Agence de la transition écologique (ADEME). À ce titre, la consommation d’eau chaude sanitaire, utilisée à des fins domestiques, est le deuxième poste de dépense énergétique derrière le chauffage électrique (radiateurs, convecteurs…), qui en représente environ 64 %. Que vous ayez déjà effectué un calcul de votre consommation d’électricité pour chacun de vos appareils ou non, nous vous proposons d’en apprendre davantage sur le fonctionnement des ballons d’eau chaude électriques, en particulier.

Quelle est la consommation électrique d'un ballon d'eau chaude ?

Evaluer la consommation de mon ballon d’eau chaude

De quels critères dépend la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude ?

Encore plus d'économies ?

C'est très simple ! Si votre facture d'énergie est encore trop salée en fin de mois, il est peut être temps de changer de fournisseur !

Quel fournisseur choisir ?

Pour savoir quelle est la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude, il faut prendre en compte plusieurs facteurs :

  • la contenance du ballon d’eau chaude ;

  • la composition de votre foyer ;

  • vos habitudes de consommation d’eau chaude.

La consommation en électricité d’un ballon d’eau chaude dépend de plusieurs facteurs, dont la taille et la contenance font partie. En effet, qu’il fasse 50 litres, 150 litres ou 200 litres, le ballon d’eau chaude consomme une quantité d’électricité relativement élevée. Aussi, en France, l’ADEME estime qu’un adulte consomme environ 56 L d’eau chaude sanitaire (sur les 150 L d’eau potable) par jour, et les enfants en consomment la moitié. Quant à la consommation moyenne d’une maison par an et par personne en France, elle tourne autour de 800 kWh (kilowatt/heure).

Comment calculer la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude ?

La température à laquelle l’eau est chauffée compte également beaucoup pour connaître la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude. Cela va aussi influer fortement sur le montant de la facture en fin de mois. En moyenne, ces températures vont de 50 °C à 60 °C.

À titre d’exemple, un adulte qui utilise un ballon de 50 L à 55 °C, en supposant qu'il paie 0,1085 € le kWh, et que pour obtenir de l’eau chaude il doive élever la température de l’eau de 45° (ce qui équivaut à 1,16 watt/heure par litre × 45°), consommera 2 610 Wh par jour, soit une facture de 0,28 € par jour (50 L × 45° × 1,16). Ici on considère que l’eau froide est à 10° au départ, les 45° viennent donc s’y ajouter pour obtenir la température de 55 °C.

Ainsi, en partant de la même base, un foyer moyen français de deux personnes (qui consomment chacun 50 L d’eau chaude par jour), consomme le double (soit environ 5 220 Wh par jour).

Connaître la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude et faire des économies d’énergie !

Maintenant que vous connaissez les grands principes de fonctionnement de votre ballon d’eau chaude, vous vous demandez probablement comment faire, concrètement, pour réduire la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude (et donc votre facture). Voici quelques bonnes pratiques !

Astuce 1 : changer de fournisseur d’énergie en gardant les heures pleines/heures creuses

Vous voulez payer moins cher votre facture d’électricité ? Le moyen le plus simple et le plus efficace est de changer de fournisseur d’électricité. En effet, plus d’une trentaine de fournisseurs alternatifs existe sur le marché hexagonal. Depuis 2007 et la fin du monopole d’EDF dans la fourniture d'énergie, vous pouvez opter pour une offre en l’électricité avec un montant de l’abonnement et un coût de l’électricité au kilowatt-heure plus avantageux. Ensuite, vous pouvez opter pour l’option heures pleines et heures creuses (HP/HC) : utiliser votre eau chaude en privilégiant les heures creuses (globalement entre 22 h et 7 h ou 8 h du matin) vous permet effectivement de réduire fortement votre facture. Attention toutefois à ne pas créer l’effet inverse : avec cette option, la consommation électrique est jusqu’à 6 fois plus élevée pendant les heures pleines que si vous bénéficiiez d’une simple option base ; ici, la vigilance est de mise ! Il est également conseillé d’évaluer la consommation électrique de votre appartement pour mieux comprendre l’impact de vos habitudes sur vos dépenses.

Astuce 2 : bien choisir votre ballon d’eau chaude en fonction de vos besoins

Comme évoqué précédemment, le choix du ballon d’eau chaude doit être envisagé de manière rationnelle. Si vous emménagez dans un logement composé de 2 adultes par exemple, un ballon de 100 litres sera suffisant. 150 litres conviendront à un couple avec un enfant, 250 litres pour un foyer de 5 personnes dont 2 adultes, etc. Vous pouvez aussi, par sécurité, prévoir 25 litres de plus que votre estimation initiale.

Un des avantages du ballon d’eau chaude est donc d’obtenir un meilleur rendement entre les besoins de consommation et la consommation finale s’il est bien réglé (par rapport à un chauffe-eau électrique instantané par exemple). Voici un tableau vous indiquant un ordre d'idée du volume du ballon d'eau chaude à privilégier en fonction du foyer :

Nombre de personnes dans le foyer

Volume du ballon d’eau chaude

1

50 L

2

100 L

3

150 L

4

200 L

> 4

250 à 300 L

N’hésitez pas non plus à effectuer un calcul de votre consommation électrique afin d’évaluer la place occupée par le chauffage de l’eau et agir en conséquence.

Astuce 3 : régler la température de l’eau chaude en la diminuant

Si vous ouvrez l’eau chaude à 65° ou plus, vous pouvez très vite vous retrouver avec une facture d’électricité plus importante que la moyenne des logements du même type que le vôtre. Autant faut-il éviter de régler la température en dessous de 50° (car cela augmente le risque de prolifération de bactéries et le dépôt de tartre sur le ballon), autant vaut-il mieux passer à 55° plutôt que 60° ou 65° par exemple. Vous aurez également moins de risque de brûlures. La température idéale (pour faire d’importantes économies) se situe donc entre 50 et 55 °C.

Astuce 4 : préférer les douches aux bains et limiter le débit de l’eau

Réduire la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude peut parfois passer par des actions simples. Ainsi, un bain consomme 150 à plus de 200 litres d’eau, contre en moyenne 50 litres pour une douche : celle-ci est à privilégier. Vous pouvez en outre diminuer le temps passé sous la douche, car au-delà de 10 minutes, la quantité d’eau chaude consommée avoisine celle d’un bain, ce qui rend la démarche peu efficace.

Astuce 5 : régler le cycle de chauffe de votre ballon d’eau chaude

Si votre abonnement auprès de votre fournisseur d’électricité vous le permet, vous pouvez choisir de régler votre ballon d’eau chaude en option heures creuses(HC). Ainsi, en fonction des horaires (cela correspond généralement à la plage horaire 22 h/7 h du matin) et si le fournisseur propose cette option, vous pourrez payer jusqu’à 30 % moins cher en HC qu’en HP (heures pleines) en le mettant sur “Auto”. Vous pouvez également couper le ballon d’eau chaude en cas d’absence prolongée (plus de 3 jours) pour diminuer la consommation électrique du chauffe-eau.

Astuce 6 : trouver le bon emplacement pour le ballon d’eau chaude

En ce qui concerne le positionnement du chauffe-eau (horizontal ou vertical), tout dépendra de la configuration de votre habitation. Les ballons d’eau chaude les plus courants étant les verticaux, il se peut que l’installation d’un ballon horizontal soit nécessaire pour votre logement. Dans ce cas, il peut se placer au niveau du sol, au milieu du mur ou même au niveau du plafond. Le ballon d’eau chaude horizontal peut aller au maximum jusqu’à 200 L de capacité (il n’est donc pas adapté pour une famille nombreuse par exemple). Prévoyez en outre une capacité de 50 litres de plus que si vous aviez un ballon d’eau chaude vertical : il convient donc pour maximum 3 personnes si utilisé seul. Il est, en outre, conseillé lorsque c’est possible, d’isoler les tuyaux du chauffe-eau sanitaire pour limiter les pertes de chaleur.

Astuce 7 : bien entretenir son ballon d’eau chaude

Enfin, choisir le bon ballon d’eau chaude est crucial, mais l’entretenir dans la durée est aussi important, même si ce n’est généralement pas obligatoire. L’importance ou non de l’entretien dépendra lui aussi du type de chauffe-eau dont vous bénéficiez. Aussi recommande-t-on d’entretenir son ballon tous les 2 ans, principalement pour le détartrer : il s’agira d’ôter, après avoir démonté le capot, les résidus de tartre en nettoyant la cuve, la résistance et l’anode, avec du vinaigre blanc par exemple.

Pour finir, effectuer une vidange régulière du ballon d’eau chaude permet d’enlever les résidus de calcaire, et donc économiser de l’argent, car un ballon entartré consomme davantage.

En somme, vous l’aurez compris, les moyens de mieux consommer pour moins dépenser ne manquent pas. Dans la mesure du possible, la première étape réside dans le choix de votre ballon d’eau chaude, qui doit être adapté à la taille et aux habitudes de consommation du foyer. En fonction des offres, changer de fournisseur d’électricité et de gaz peut s’avérer nécessaire, notamment pour bénéficier d’un tarif HP/HC ; puis, calculer votre consommation d’eau chaude et adapter vos habitudes au quotidien (de la réduction du débit d’eau quand vous l’utilisez à l’entretien régulier de votre ballon d’eau chaude) auront sans doute un effet bénéfique sur votre pouvoir d’achat. N’hésitez pas non plus à effectuer un suivi de votre consommation d’énergie avec le coach conso de Hello Watt !

Télécharger l'infographie ici.

Comment choisir votre ballon d’eau chaude électrique ?

Ballon d’eau chaude ou chauffe-eau : définition

Le terme ballon d’eau chaude est généralement utilisé pour désigner un certain type de chauffe-eaux : il s’agit du chauffe-eau électrique à accumulation, ou cumulus. Par opposition au chauffe-eau électrique instantané, qui alimente le logement en eau chaude de manière ininterrompue, le ballon d’eau chaude la stocke pour en réguler le débit et ainsi réaliser des économies. Bien que plus rare, nous pouvons également citer le chauffe-eau électrique à faible capacité, adapté à une utilisation secondaire de l’eau chaude et souvent couplé à d’autres dispositifs.

Les différents composants du ballon d’eau chaude

La particularité du ballon d’eau chaude, vous l’aurez compris, tient essentiellement à son système de production d’eau, par stockage de l’eau et alternance de la production d’eau chaude et froide. Si vous vous demandez quelle est la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude, une explication préalable de ses composants s’impose. En effet, il est équipé :

  • d’une cuve qui se charge de stocker l’eau ;

  • d’un thermostat dont le but est de réguler la température en arrêtant le chauffage de l’eau quand la température souhaitée est atteinte ;

  • d’un réservoir où loge le thermostat ;

  • d’une résistance qui permet de chauffer l’eau ;

  • d’une anode, généralement en magnésium, qui a des propriétés anticorrosion.

Ainsi, le ballon d’eau chaude fonctionne en fabriquant de l’eau chaude à des moments donnés de la journée (et non en continu), l’eau chaude étant stockée au-dessus de la cuve et l’eau froide en dessous. Le processus de chauffage de l’eau se fait via la résistance, mais également par captation des calories dans l’air.

Télécharger l'infographie ici.

Quelle taille pour votre ballon d’eau chaude ?

Une fois que vous savez quelle est la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude, il vous fait choisir la taille en fonction de l’utilisation que vous en faites. En ce qui concerne la contenance des ballons d’eau chaude, ceux-ci existent en plusieurs dimensions et leur capacité peut varier en fonction de la taille du logement et de vos besoins, avec une contenance qui varie, pour une utilisation domestique, de 50 à 300 litres. En toute logique, les gammes de prix peuvent aussi varier, pour les mêmes raisons, en moyenne de 200 à 1 500 euros. Ci-dessous vous trouverez un tableau reprenant l’estimation du prix d’un ballon d’eau chaude en fonction de sa taille :

Contenance du ballon d'eau chaude (en litres)

50 L à 75 L

100 L à 150 L

150 L à 250 L

250 L à 300 L

            Tranche moyenne de prix

200 à 400 €

400 à 700 €

600 à 850 €

800 à 1500 €

En résumé, la consommation électrique du ballon d’eau chaude se fait par sa cuve qui permet de stocker et accumuler l’eau chaude, sa résistance pour chauffer l’eau et un isolant qui va conserver la chaleur dans la cuve. Le chauffage a généralement lieu en HC quand les prix sont plus bas et les besoins en électricité moins importants. A titre de comparaison, les dépenses liées à la consommation d’un ballon d’eau chaude se rapprochent de celles de la recharge d’une voiture électrique.

Chauffe-eau électrique : les différents types

Chauffe-eau instantané ou ballon d’eau chaude ?

Les chauffe-eaux instantanés, contrairement au ballon d’eau chaude, ne fonctionnent pas en chauffant l’eau d’un ballon, mais ont dans leur mécanisme un corps de chauffe à l’intérieur duquel se trouve une résistance électrique puissante qui va chauffer l’eau en continu. En pratique, à l’ouverture du robinet, l’eau monte en température grâce à la résistance jusqu’à atteindre la bonne température avant de couler par le robinet. La température de la résistance peut être adaptée en fonction du débit souhaité. A titre d’exemple, une résistance de 5,5 kW va débiter 2 litres d’eau par minutes à une température de 50 °C. Problème : la dépense en électricité peut vite grimper avec un instantané (eau chaude disponible en permanence). Il est donc plus adapté à un usage occasionnel et pour alimenter un seul point d’eau (cuisine, lavabo…), au risque de revenir trop cher.

Quels sont les autres types de chauffe-eaux ?

Vous vous demandez que choisir et s’il faut opter pour un chauffage électrique ou au gaz ? Notez qu’outre les chauffes-eaux fonctionnant à l’électricité qui nous intéressent ici, il existe des modèles alternatifs :

  • le chauffe-eau à gaz ou chauffe-bain (encore plus économique) ;

  • la chaudière à gaz (qui, contrairement au chauffe-bain, peut être aussi utilisé pour le système de chauffage de la résidence, en plus de l’eau chaude) ;

  • le chauffe-eau thermodynamique (le plus écologique, mais surtout adapté aux grandes maisons et coûte relativement cher au départ) ;

  • le chauffe-eau solaire (encore peu répandu et souvent couplé à d‘autres types d’émetteurs de chaleur, car dépendant du climat).

Besoin d’en savoir plus sur la consommation électrique de votre ballon d'eau chaude ?

Nos experts de l’énergie sont également disponibles pour répondre à toutes vos questions au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

D’autres questions ?

🤔 Quelle est la différence entre un ballon d’eau chaude et un chauffe-eau ?

Il n’y a pas de réelle différence en théorie, car un ballon d’eau chaude est un type de chauffe-eau. Aussi, ce qui différencie la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude de celle des autres types de chauffe-eaux est le fait qu’il s’agit d’un chauffe-eau électrique et à accumulation ; le ballon d’eau chaude fonctionne donc en stockant de l’eau (l’eau chaude est stockée au-dessus de la cuve, l'eau froide au-dessous), ce qui vous permet de bénéficier d’eau chaude à la demande et de moins consommer qu’avec un chauffe-eau dit instantané, qui chauffe en permanence.

🕗 Quelle est la durée de vie d’un ballon d’eau chaude ?

La durée de vie d’un ballon d’eau chaude se situe généralement entre 10 et 15 ans, voire plus s’il est de très bonne qualité et/ou entretenu régulièrement. Pour être sûr que votre ballon d’eau chaude soit opérationnel sur le long terme, il est recommandé de le nettoyer et d’en faire la vidange tous les 2 ans.

💰 Peut-on réduire la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude ?

Il est effectivement possible de réduire les dépenses en électricité liées à l’eau chaude. Même si la consommation électrique d’un ballon d’eau chaude est généralement moins élevée que celle du chauffage de la maison (à moins d’opter par exemple pour un radiateur électrique basse consommation), il faut rester vigilant pour faire des économies : s’assurer en amont que la taille du ballon s’accorde à celle du foyer, bien régler la température, bien choisir son option tarifaire et entretenir le ballon d’eau chaude vous y aideront !

Lionel

Lionel

Rédacteur web et SEO

Initialement diplômé d'une école de commerce, Lionel se réoriente dans les métiers de l'écriture. En tant que rédacteur web et SEO/pigiste, il écrit notamment des contenus sur la consommation d'électricité et les différentes offres des fournisseurs d'énergie.