Obtenir une rénovation énergétique : de nombreuses aides disponibles

Aides, crédit d’impôt, primes, bonus, prêt, salade, tomate, oignon … Il existe tellement de services que l’on ne sait même plus quoi demander. Vous êtes partant pour revoir votre isolation, mais tout se mélange, et vous ne savez pas à quoi vous êtes éligibles ? Nous avons relevé …

Aides, crédit d’impôt, primes, bonus, prêt, salade, tomate, oignon … Il existe tellement de services que l’on ne sait même plus quoi …

Aides, crédit d’impôt, primes, bonus, prêt, salade, tomate, oignon … Il existe tellement de services que l’on ne sait même plus quoi demander. Vous êtes partant pour revoir votre isolation, mais tout se mélange, et vous ne savez pas à quoi vous êtes éligibles ? Nous avons relevé ici les 3 principales aides dont vous êtes susceptibles de pouvoir bénéficier.

aides rénovation énergétique isolation combles

Qu'est-ce que le Crédit d'impôt Transition Énergétique (CITE) pour l'isolation des combles ?

Le but premier du CITE est d’inciter les français à réaliser des travaux de rénovation énergétique pour isoler vos combles, afin de rendre leur logement moins énergivore. Les bénéficiaires peuvent alors bénéficier d’un crédit s’élevant à 30% de la somme éligible. Par exemple cela signifie que pour une rénovation à hauteur de 5 000€, 1500€ seront déduit de votre impôt sur le revenu. Pour les personnes non-imposables, la somme sera restituée directement (s’il est supérieur à 8€). Le prix d’une isolation de combles étant relativement élevé, cela peut être d’un véritable secours.

Seulement 1 € pour isoler vos combles

Pour 1 euro symbolique, vous pouvez isoler vos combles perdus ! Cette opération peut vous permettre de faire jusqu’à 30% d’économies d’énergie

J’isole mes combles pour 1 €

Qui en sont les bénéficiaires ?

Globalement tout le monde. En effet, le crédit d’impôt est accessible à tous les Français, sans condition de revenus. Vous êtes éligibles, que vous soyez locataire, propriétaire ou occupants à titre gratuit, tant que les travaux d'isolation des combles concernent d’une résidence principale, âgée d’au moins 2 ans. Ce dispositif est accessible pour tous les départements de métropole et d’outre-mer.

De quelle somme puis-je bénéficier ?

L’obtention du CITE est facilement accessible, mais ne peut pas excéder une certaine somme, et varie en fonction de votre situation maritale :

  • Plafond de 8 000€ pour une personne célibataire, veuve ou divorcée

  • Plafond de 16 000€ pour un couple ou pacsés, dont l’imposition est commune.

  • Plafond majoré de 400€ par personne à charge (pour une garde alternée à charge égale, le plafond est divisé par 2)

Pour un même contribuable et une même habitation, le montant du crédit d’impôt ne peut pas excéder ces sommes, sur une période de 5 ans.

Mise à jour

Dès 2020, le Gouvernement souhaite fusionner le CITE avec l’une des aides proposées par l’ANAH.

Vers quelle entreprise dois-je me tourner ?

Si vous souhaitez bénéficier du CITE, il ne faudra pas faire confiance à votre fameux copain qui a toujours des bons plans : “T’inquiète, j’ai mon pote Thierry qui a déjà fait de l’isolation par soufflage, je te l’appelle demain !”. Il est impératif que l’entreprise soit certifiée du label RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Si vous contactez une entreprise qui vous certifie être labellisée, mais que vous avez quelques doutes, tournez vous vers le site faire.fr. Ce site recense la totalité des entreprises certifiées, par types de travaux d'isolation ou autre, par date de validité et par zone géographique. Il vaut mieux donc rechercher votre prestataire directement depuis cette plateforme pour éviter tout problème. Par ailleurs, il est important que l’entreprise que vous contactez procède à la totalité de la prestation : de la fourniture des équipements, jusqu’à leur installation. Vous ne serez pas éligible au crédit d’impôt si vous fournissez le matériel, même si la pose est réalisée par un artisan certifié.

Comment fonctionne l'éco-PTZ ou Éco prêt à taux zéro ?

Toujours dans la lancée des objectifs de la transition énergétique, l’éco-PTZ a pour but d’inciter les français à entamer des travaux de rénovation énergétique comme l'isolation des combles.

Qui peut bénéficier de l’éco prêt ?

L’éco-PTZ est à destination de tous les propriétaires, occupants ou bailleurs, sans condition de ressources, souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique dans une résidence principale de plus de 2 ans. Cela concerne des travaux comme l'isolation des combles qui visent à améliorer la performance énergétique du bâtiment. Cela peut être aussi un changement de chauffage, ou l’installation d’un chauffe-eau à énergies renouvelables.

Quelle somme peut être accordée ?

La somme du prêt accordée dépendra des travaux d'isolation envisagés. Il peut être de 10 000€, 20 000€ ou 30 000€, et doit être remboursé dans les 15 ans. L’éco-PTZ peut être cumulé avec le CITE depuis 2016, et est aussi ouvert aux copropriétés.

Quels travaux sont concernés ?

Les travaux réalisables grâce au prêt-PTZ sont multiples et concernent principalement la rénovation énergétique, le remplacement d’équipements et des travaux d’amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Cela concerne donc :

  • Travaux d’isolation thermique pour toitures, murs, parois vitrées et portes donnant sur l’extérieur

  • Travaux d’installation, de régulation ou de remplacement d’un système de chauffage

  • Travaux d’installation d’équipement de chauffage ou de production d’eau chaude, utilisant une source d’énergie renouvelable

  • Travaux d’isolation d’un plancher bas

  • Travaux permettant d’atteindre une performance énergétique globale du logement plus basse

  • Travaux de réhabilitation du système d’assainissement pour un dispositif ne consommant pas d’énergie

Tout comme le CITE, il est nécessaire de faire appel à un artisan certifié RGE pour pouvoir bénéficier de l’éco prêt.

 

Rénovation énergétique grâce au CEE et à la Prime énergie

Une fois n’est pas coutûme, la Prime Énergie a pour vocation d’effectuer des travaux de rénovation énergétique. Aussi appelé “Coup de pouce économie d’énergie”, cette aide financière permet aux bénéficiaires d’entamer des travaux d’isolation ou encore de changer une chaudière.

La Prime Énergie grâce aux CEE

Mis en place en 2005, les Certificats d’Économie d’Énergie permettent donc aux éligibles de réaliser des travaux de rénovation énergétique à moindre coût. Parmi les dispositifs existants, on retrouve l’isolation à 1€, qui permet de faire isoler ses combles perdus, murs ou planchers bas pour un euro symbolique. Mais alors qui paye la facture des travaux ? Ce sont ce que l’on appelle les “obligés”. Les entreprises dites “polluantes” sont soumises à deux choix : soit payer une taxe mirobolante, soit mettre en place des actions visant à réduire les émissions de CO2. Ces actions sont récompensées par le CEE, et chaque entreprise obligée doit en fournir un certain nombre, en rapport avec son activité et sa production. En d’autres termes, c’est l’entreprise qui va payer vos travaux d’isolation.

Quels sont les travaux concernés par la prime énergie ?

Seuls deux types sont concernés :

  • L’isolation de combles, toitures ou planchers bas

  • Le remplacement d’un appareil de chauffage utilisant des énergies renouvelables (pompe à chaleur, système solaire, raccordement à un réseau de chaleur, chaudière à bois ou biomasse)

Conditions d’éligibilité à la Prime Énergie

Cette prime est à destination des ménages les plus modestes en situation de précarité énergétique. Un plafond est donc fixé, et varie en fonction de la zone géographique du logement.

 

 

Nombre de personnes au sein du ménage

Logement en Île-de-France

Logement hors Île-de-France

Situation de précarité énergétique

1

24 918€/an

18 960€/an

2

36 572€/an

27 729€/an

3

43 924€/an

33 346€/an

4

51 289€/an

38 958€/an

5

58 674€/an

44 592€/an

Par personne supplémentaire

7 377€

5 617€

Situation de grande précarité

1

20 470€/an

14 790€/an

2

30 044€/an

21 630€/an

3

36 080€/an

26 013€/an

4

42 128€/an

30 389€/an

5

48 198€/an

34 784€/an

Par personne supplémentaire

6 059€

4 385€

Source : Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

Quelles sont les démarches pour obtenir la Prime Énergie ?

Un dossier doit être déposé auprès de votre fournisseur, organisme de distribution ou prestataire indépendant. Il doit se composer :

  • D’une copie du devis signé

  • D’une copie de la facture des travaux signé

  • D’une attestation sur l’honneur

  • D’un justificatif des revenus du demandeur

 

Important

Ne signez pas votre devis directement, mais une fois que votre fournisseur vous a transmis la lettre d’engagement de la Prime Énergie. Les demandes faites après la date de fin des travaux ne sont pas valides.

 

Une fois les travaux terminés, il suffira d’envoyer votre facture à votre fournisseur pour qu’il puisse vous transmettre le chèque de remboursement.

À combien s’élève le montant de la prime énergie ?

Celui-ci va varier en fonction de plusieurs critères :

  • Les travaux que vous souhaitez réaliser

  • Les caractéristiques de votre logement : surface ou type de chauffage

  • La zone géographique dans laquelle vous vous situez

 

Catégorie de travaux

Type de travaux

Foyers modestes

Autres foyers

Chauffage

Chaudière à biomasse performante

4 000€

2 500€

Chaudière au gaz à très haute performance énergétique

1 200€

600€

Appareil de chauffage de bois très performant

800€

500€

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau

4 000€

2 500€

Pompe à chaleur hybride

4 000€

2 500€

Système solaire combiné

4 000€

2 500€

Raccordement à un réseau de chaleur EnR&R**

700€

450€

Isolation

Combles et toitures

20€/m²

10€/m²

Planchers bas

30€/m²

20€/m²

Source : Ministère de la Transition Écologique et Solidaire

 

À noter

Cette prime est cumulable avec le CITE, l’éco-PTZ et la TVA à 5,5% (dès lors que vous y êtes éligibles).

 

Rénovez votre logement avec les aides de l’ANAH

Bien qu’elle ne soit pas uniquement dédiée aux travaux de rénovation énergétique, l’Agence Nationale de l’Habitat permet de réaliser des travaux améliorant les performances énergétiques d’un bâtiment et propose 2 offres différentes.

La solution Habiter Mieux Sérénité par l’ANAH

Cette offre est à la fois un accompagnement et une aide ayant pour objectif d’apporter un gain énergétique de 25% dans le logement du demandeur. L’ANAH va donc prendre en charge une partie des travaux, et vous octroie une prime appelée “Habiter Mieux”. L’Agence définit 2 catégories “ressources très modestes” et “ressources modestes”, qui permettent d’accéder à des avantages différents.

Si vous êtes dans la situation “ressources très modestes”, vous bénéficiez de :

  • 50% du montant des travaux HT, dans la limite de 10 000€ maximum

  • La prime Habiter Mieux à hauteur de 10% du montant des travaux HT, dans la limite de 2 000€ maximum

Si vous êtes dans la situation “ressources modestes”, vous bénéficiez de :

  • 35% du montant des travaux HT, dans la limite de 7 000€ maximum

  • La prime Habiter Mieux à hauteur de 10% du montant des travaux HT, dans la limite de 1 600€ maximum

 

La solution Habiter Mieux Agilité par l’ANAH

Cette aide a pour but de faire réaliser l’un des trois types de travaux ci-dessous :

  • Changement de chaudière ou de mode de chauffage

  • Isolation des murs extérieurs et/ou intérieurs

  • Isolation des combles aménagés ou aménageables

Pour que ces travaux puissent être pris en charge, il est nécessaire ici aussi que l’entreprise les réalisant soit certifiée label RGE. Tout comme l’autre solution, les catégories modifient les aides qui peuvent être apportées.

Si vous êtes dans la situation “ressources très modestes”, vous bénéficiez de :

  • 50% du montant des travaux HT, dans la limite de 10 000€ maximum

Si vous êtes dans la situation “ressources modestes”, vous bénéficiez de :

  • 35% du montant des travaux HT, dans la limite de 7 000€ maximum

Quelles sont les conditions pour bénéficier de l’ANAH ?

Malheureusement, tout le monde n’est pas éligible à ces aides, et des plafonds ont été fixés en fonction des ressources des bénéficiaires.

 

 

Île-de-France

Hors Île-de-France

Nombre de personnes dans le ménage

Foyers modestes

Foyers très modestes

Foyers modestes

Foyers très modestes

1

24 918€

20 470€

18 960€

14 790€

2

36 572€

30 044€

27 729€

21 630€

3

43 924€

36 080€

33 346€

26 013€

4

51 289€

42 128€

38 958€

30 389€

5

58 674€

18 198€

44 592€

34 784€

Par personne supplémentaire

7 377€

6 059€

5 617€

4 385€

Source : anah.fr

En outre, certaines autres conditions, doivent être respectées :

  • Le logement bénéficiaire des travaux doit au moins avoir 15 ans à la date où l’aide est acceptée

  • Vous n’avez pas bénéficié de l’éco prêt à taux zéro depuis au moins 5 ans

Il n’y a pas que les primes pour réduire ses consommations énergétiques !

Comme nous avons pu le voir, les primes et autres crédits d’impôts sont bien pratiques pour des rénovations énergétiques. Mais ce n’est pas la seule technique pour réduire ses dépenses énergétiques. En optant pour un fournisseur d’électricité verte ou de biogaz, vous pouvez agir directement pour sur l’environnement. Vous pouvez comparer dès aujourd’hui les différents acteurs grâce à notre comparateur de fournisseurs d’énergie, ou bien contacter directement l’un de nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé). Ils sont disponibles du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00, et sauront vous aiguiller vers l’offre verte qui correspond le mieux à vos attentes.


D'autres questions ?

🏆 Quelle est la meilleure isolation des combles ?

Tout d’abord, qu’est ce qu’est-ce qu’un bon isolant ? C’est un isolant qui ne conduit pas la chaleur. Un coefficient thermique lui est alors attribué grâce au signe λ (lambda). Il doit aussi avoir une bonne résistance au flux thermiques. Plus sa résistance va être importante, plus son efficacité sera performante.
Il existe de nombreux types d’isolants, de toute sorte d’origines :
  • Végétales
  • Minérales
  • Synthétiques
  • Animales
Tous ont des avantages et des inconvénients. Il est préférable de demander l’avis à un professionnel qui saura vous aiguiller vers le meilleur isolant, en fonction de vos besoins.
Les produits d’isolation sont par ailleurs soumis à une réglementation et en répondant à des critères bien précis, sont garanties par des certifications et labels :
  • Le marquage CE, qui répond à des critères européens, et qui permet au produit d’être vendu dans toute l’europe
  • La certification ACERMI, qui permet de certifier que les performances inscrites sur les étiquettes des isolants soient bien conformes
  • La certification Keymark, qui complète les deux précédentes, en garantissant que le produit réponde bien aux normes européennes

🧐 Comment faire une isolation des combles ?

Que vos combles soient aménageables ou perdus, vous pouvez les isoler par l’intérieur ou par l’extérieur. Les deux sont aussi efficace l’un que l’autre, et il convient de choisir la solution la plus adaptée par rapport aux spécificités des vos combles :

  • Vos combles sont-ils aménageables ou perdus ?
  • Quelle est la surface ?
  • Dans quel état se trouve votre toiture ?
  • Quel est votre budget ?

Lorsque l’on veut réaliser ce type d’opération, il est toujours préférables de faire appel à des professionnels. Mais il est aussi possible de le faire soi-même. L’isolation des combles par l’intérieur peut être réalisé par n’importe qui : si vous êtes bricoleur, c’est parfait ! Il vous suffira d’acheter le matériel nécessaire, et vous permettra de réaliser de belles économies. Cela vous prendra cependant du temps, et ne pas faire appel à un professionnel peut conduire à un risque de ponts thermiques.

L’isolation des combles par l’extérieur doit au contraire être réalisée par un professionnel qualifié. Il faut de sérieuses connaissance en couverture de toitures et en charpentes pour réaliser ces travaux. Cela vous permettra cependant d’avoir une isolation très performante, neutralisant les ponts thermiques, le tout sans perdre de place dans vos combles.