Acheter une chaudière d'occasion, est-ce une bonne idée ?

L’installation d’une chaudière neuve représente une dépense importante. De ce fait, il est vite tentant de regarder du côté du marché de l’occasion. Mais s’agit-il d’une “fausse bonne idée” ou d’un investissement réellement rentable ?

La chaudière de seconde main en bref :

  • elle coûte moins cher qu’un équipement neuf ;
  • elle permet de chauffer la maison et l’eau sanitaire ;
  • elle est davantage sujette aux pannes qu’une chaudière neuve ;
  • il est possible de trouver des modèles de seconde main de toutes marques (De Dietrich, Viessmann, Weishaupt, Saunier Duval, etc.) et technologies.

Pourquoi acheter une chaudière d'occasion ?

On entend d’ici votre réponse : “pour faire des économies, pardi” ! Il est vrai qu’il s’agit souvent là de la raison poussant les consommateurs à acquérir une chaudière d’occasion.

Les prix de chaudières neuves, souvent élevés, peuvent en rebuter quelques-uns. Pour une chaudière à gaz, par exemple, le prix moyen se situe autour de 3 000 €. Pour des chaudières plus performantes, comme les chaudières mixtes ou au bois, les tarifs peuvent cependant grimper jusqu’à 15 000 € ou 20 000 €.

Dans ces conditions, difficile de s’étonner lorsque certains ménages se tournent vers les chaudières d’occasion. Cependant, “occasion” ne rime pas forcément avec “bonne affaire” ! Ci-dessous, nous avons listé pour vous les avantages et les inconvénients de la chaudière d’occasion.

Quels sont les avantages de la chaudière d’occasion ?

L’atout principal de la chaudière d’occasion réside dans son prix d’achat, défiant toute concurrence. Pour les foyers, l’installation ou le remplacement d’une chaudière par un appareil d’occasion représente alors un investissement de départ nettement moins élevé qu’avec une chaudière neuve.

Autre avantage : l’acquisition d’une chaudière d’occasion ou de ses accessoires (tuyauterie, système d’aération, ventouse, thermostat, brûleur, etc.) peut se faire en quelques clics. Un gain de temps séduisant pour certains particuliers !

Choisir une chaudière en bon état

Pour éviter les mauvaises surprises et les réparations onéreuses, assurez vous de sélectionner une chaudière d’occasion en bon état, ayant servi quelques années tout au plus.

Quels sont les inconvénients de la chaudière d’occasion ?

Des économies, vraiment ?

Dire que les chaudières d’occasion sont moins chères revient à faire quelques raccourcis. En réalité, le prix d’installation d’une chaudière ne comporte pas que le tarif de la chaudière seule ! Il faudra aussi prendre en compte :

  • le tarif de l’installation par un professionnel ;
  • le coût de la maintenance annuelle obligatoire ;
  • éventuellement, le prix de la souscription d’une garantie supplémentaire.

Que votre chaudière soit neuve ou d’occasion, ces frais ne changeront pas. À vrai dire, ils pourraient même être plus élevés suite à l’achat d’une chaudière d’occasion défectueuse.

Un achat risqué

La durée de vie d’une chaudière varie entre 10 et 20 ans, selon la marque et le modèle. Autrement dit, une chaudière d’occasion aura déjà vécu une bonne partie de sa vie avant d’atterrir chez vous ! Conséquence : l’appareil pourrait être fragilisé ou défectueux. De plus, notez que votre chauffagiste pourrait refuser :

  • d’installer une chaudière d’occasion ;
  • de prendre en charge les réparations nécessaires ;
  • de vous proposer un contrat d’entretien pour une chaudière usagée.

Ces inconvénients de la chaudière d’occasion sont des éléments non-négligeables et qui, mis bout à bout, peuvent s’avérer très contraignants.

Vous souhaitez changer de chauffage ?

Installez un poêle à bois, un système de chauffage moins cher et plus écologique.

Obtenir mon devis gratuit

Où acheter une chaudière d'occasion ?

Il existe plusieurs sites de vente de chaudières d’occasion de tout type. La plateforme la plus connue et la plus populaire en France est très certainement Leboncoin. Cependant, vous pourriez aussi trouver votre bonheur sur Paruvendu, Vivastreet, Mes-occasions, Rakuten ou Ebay.

Le saviez-vous ?

En achetant des appareils d’occasion, vous participez à l’économie circulaire : vous limitez le gaspillage des ressources et réduisez aussi votre impact environnemental.

Au moment d’acheter votre chaudière en ligne, assurez-vous de demander les documents suivants au revendeur :

  • la notice d’emploi de l’appareil et sa date de fabrication ;
  • la garantie valable ;
  • la facture d’achat ;
  • le contrat d’entretien chaudière, si existant.

Obtenir ces renseignements réduira les chances qu’un professionnel vous refuse l’installation de la chaudière ou de procéder à des réparations.

Chaudière d'occasion : est-ce vraiment moins cher ?

Des prix défiant toute concurrence

À l’achat, il est certain que les chaudières d’occasion coûtent moins cher que les équipements neufs. En fonction du modèle, du combustible (gaz naturel, fioul, bois, électricité) ou de la marque, il est possible de trouver des appareils à un prix inférieur à 500 €.

De plus, notez qu’il n’est pas rare de pouvoir négocier le tarif d’un bien d’occasion, de quoi en faire baisser le prix d’une centaine d’euros supplémentaires.

Pas cher mais surtout… aux normes !

Acheter une chaudière pas chère, cela fait rêver. Néanmoins, il est encore plus important d’acquérir un équipement aux normes, sans quoi cela pourrait poser problème lors de son installation, mais aussi pour votre santé et votre sécurité. 

Par ailleurs, nous vous déconseillons l’achat d’une chaudière au fioul, dont le gouvernement a prévu la disparition progressive.

Le danger des frais cachés

En prenant compte des éléments présentés précédemment, il devient évident que l’achat d’une chaudière d’occasion est risqué. Et pour cause, le coût du dispositif n'est pas la seule chose à prendre en compte ! Voici un exemple de frais cachés que vous pourriez avoir à avancer :

  • entre 100 € et 200 € pour un contrat d’entretien annuel seul ;
  • entre 150 € et 280 € pour un contrat d’entretien annuel avec dépannage ;
  • entre 100 € et 150 € de l’heure pour l’intervention d’un chauffagiste afin de réparer l’équipement ;
  • au moins 180 € pour le remplacement d’un circulateur (hors coût de la main d’oeuvre) ;
  • entre 15 € et 60 € pour la réparation d’électrodes d’allumage.

En conclusion, pour vous éviter d’avoir à régler ces nombreux frais, autant opter pour une chaudière neuve. Si vous achetez une chaudière par chère, mais que vous effectuez beaucoup de réparations chaque année, il devient effectivement préférable de privilégier une chaudière neuve. Bien que plus onéreuse à l’achat, elle coûtera moins en termes de maintenance !

Changer sa chaudière pour 1 euro seulement, c’est possible ?

Aujourd’hui, à cause des dérives engendrées par le dispositif, il n’est plus possible d’installer une nouvelle chaudière pour un euro symbolique. En revanche, la mise en place d’un dispositif de chauffage écologique et économique vous rend éligible à plusieurs primes énergie.

Installer une nouvelle chaudière

Bénéficiez des aides de l'État pour financer l'installation d'une nouvelle chaudière performante.

Mon devis gratuit

Mais attention ! Vous pourriez ne pas toucher ces aides financières si vous faites l’acquisition d’une chaudière d’occasion. Pour obtenir un coup de pouce financier, il faudra faire installer une chaudière neuve et capable d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, par exemple :

  • une chaudière à condensation ;
  • une chaudière hybride ou mixte ;
  • une chaudière à bois ;
  • un écogénérateur.

Attention aux arnaques

Sur les sites de bonnes affaires, on peut trouver des articles en vente pour la modique somme de 1 €. Méfiez-vous de ces annonces, dont le but pourrait être de vous arnaquer.

FAQ : vos questions sur les chaudières d’occasion

Où trouver une chaudière d’occasion ?

Les chaudières d’occasion sont en vente sur de nombreux sites de bonnes affaires comme Leboncoin, Rakuten ou Paruvendu. Elles peuvent être vendues par des particuliers ou par des revendeurs professionnels.

Faut-il acheter une chaudière neuve ou d’occasion ?

La chaudière est destinée à chauffer les radiateurs et, parfois, l’eau sanitaire. Il s’agit donc d’un élément important du foyer, devant allier performance et durabilité. C’est pour cette raison qu’il est généralement préférable d’acheter une chaudière neuve, qui nécessitera moins de réparations et durera plus longtemps.

Selon quels critères choisir une chaudière d’occasion ?

La chaudière d’occasion se choisit comme un équipement neuf. Il convient de s’intéresser à sa technologie et son rendement, ainsi qu’au combustible qu’elle utilise. En plus de cela, il est souhaitable de considérer sa puissance (en kW), son mode de fixation, son année de fabrication et son état général.

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.