Comment suivre et calculer sa consommation de gaz ?

Suivre sa consommation permet de changer ses habitudes durablement !

Suivre sa consommation de gaz en ligne
Introduction

La France est une grande consommatrice de gaz naturel et la consommation gazière est souvent source de dépenses importantes pour certains foyers. Pour contrôler au mieux sa facture et éviter les dépenses trop importantes, il est conseillé de procéder régulièrement au suivi de sa consommation d’énergie

Pour vous aider dans cette démarche, nous avons mis au point ce guide qui récapitule les critères à prendre en compte, la meilleure manière d’estimer sa consommation de gaz, et les astuces permettant de la réduire.

Ce qu’il faut savoir sur votre consommation de gaz

  • Votre consommation mensuelle est indiquée sur votre facture de gaz en kWh. 

    Pour la calculer vous-même, il suffit de relever l’index du compteur au début et à la fin du mois. La différence entre les deux vous donnera alors un résultat en m3, que vous pourrez convertir en kWh en le multipliant par le coefficient de conversion de votre commune, visible sur le site de GRDF.

    💡 Si vous êtes équipé d'un compteur de gaz communicant Gazpar, sachez qu'il est possible de suivre sa consommation de gaz en ligne gratuitement !

  • Si vous possédez un compteur communicant Gazpar, suivre sa consommation de gaz est très simple. GRDF, gestionnaire du réseau de distribution du gaz en France, reçoit vos données de consommation deux fois par jour (avec votre consentement, bien entendu), et les met à votre disposition sur votre espace client. 

    En utilisant le Coach Conso d’Hello Watt, vous pouvez suivre vos consommations de gaz, vous comparer à des foyers similaires, et ainsi réaliser des économies d’énergie.

  • Un ménage français composé de 4 personnes, vivant dans un logement d’environ 100m2 et utilisant le gaz pour le chauffage, l’eau chaude et la cuisson, consomme en moyenne 1 458 kWh par mois.

  • Il existe plusieurs manières de réduire vos dépenses en gaz en fonction de votre situation : 

    • si vous vous chauffez au gaz, baisser le thermostat de 1°C permettrait d’économiser environ 7 % sur sa facture, selon l’ADEME ;
    • si vous êtes encore au tarif réglementé, vous pouvez réaliser de belles économies en changeant de fournisseur. Pour trouver une offre moins chère, rien de plus simple que d’utiliser un comparateur d’énergie .
    • si votre logement est une passoire thermique, réaliser des travaux de rénovation énergétique peut vous permettre de réaliser jusqu’à 80 % d’économies sur le gaz.
Suivre sa consommation de gaz en ligne

En résumé

Connaître sa consommation de gaz et l’adapter à son budget est la meilleure méthode afin d’éviter de faire exploser ses factures en fin de mois ! En moyenne, la consommation d’un ménage français est de 11 187 kWh. Cependant, cette valeur varie selon de nombreux critères, comme le type de logement (appartement ou maison), sa surface ou la qualité de son isolation.  

Vous pouvez estimer votre consommation :

  • en vous référant à votre CAR (Consommation Annuelle de Référence), inscrite sur votre facture d’énergie ;
  • en relevant votre compteur à différentes périodes de l’année ;
  • en simulant votre facture ou en utilisant un comparateur de fournisseurs d’énergie.

Comment estimer sa consommation de gaz ?

Estimer sa consommation de gaz, c’est le meilleur moyen pour mieux la contrôler, mais aussi pour réduire ses dépenses énergétiques et financières inutiles. Pourquoi ? Parce que votre facture de gaz (ou d’électricité) comporte une part variable dont vous pouvez partiellement influencer le montant. 

En effet, afin d’établir le montant final de votre facture, votre fournisseur multiplie le prix du kWh par votre consommation gazière. Mais voyons d’abord comment estimer simplement sa consommation de gaz !

Connaître sa consommation de gaz en quelques clics

Calculez votre consommation de gaz et découvrez quelle offre énergie correspond le plus à votre situation. C'est gratuit et réalisable en quelques clics !

Je calcule

Méthode n°1 : Relever son compteur de gaz

Se baser uniquement sur son relevé de compteur

L’une des manières les plus simples de réaliser une estimation de sa consommation, reste de relever son compteur de gaz (ou d’électricité, bien sûr). Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • le relevé journalier : il vous suffit de choisir une journée dans votre semaine représentative de votre consommation de gaz habituelle, et de relever l’index de votre compteur en début de journée. À la fin de la journée, relevez une nouvelle fois votre compteur pour connaître votre consommation de gaz naturel en kWh ;
  • le relevé mensuel : cette opération est en tout point similaire au relevé journalier vu ci-dessus, seule la période d’estimation varie. Au lieu de faire cette expérience sur une seule journée, il faudra le faire sur un mois complet. Cela permet d’avoir une estimation plus précise car plus représentative des différentes journées que vous vivez au cours du mois. Si vous souhaitez connaître votre consommation de gaz journalière en kWh à l’aide de cette méthode, il suffira de diviser votre relevé par le nombre de jours passés dans le mois (30 ou 31, en général).

Bien sûr, vous n’êtes pas limité à ces deux options et vous pouvez effectuer la relève de votre compteur sur la durée de votre choix. Cependant, cela peut vite s’avérer fastidieux ou peu représentatif de votre consommation réelle

Heureusement, avec les nouveaux compteurs communicants (Gazpar pour le gaz et Linky pour l’électricité), vous n’aurez plus besoin d’estimer votre consommation en relevant votre compteur.

Depuis votre espace client GRDF (ou Enedis pour l’électricité), vous pouvez désormais suivre votre consommation gazière (ou électrique) en temps réel ; rendant l’estimation, grâce à la relève de compteur, quelque peu superflue !

Attention

Il existe une subtilité à ne pas négliger lors de la relève : les compteurs de gaz indiquent votre consommation en m³ et non en kWh, l’unité utilisée lorsque votre fournisseur établit votre facturation. 

Ainsi, si vous voulez estimer vos futures dépenses de gaz, vous devrez utiliser un coefficient de conversion pour convertir les m³ en kWh.

Intégrer son index de compteur à une formule mathématique

Vous ne souhaitez pas compter les jours du mois ou de l’année un par un ? On vous comprend ! C’est pour cela que vous pouvez également appliquer une formule toute simple pour déterminer votre consommation moyenne :

Consommation annuelle (en kWh) = Index année actuelle (en kWh) - Index année précédente (en kWh)

Notez qu’il est également possible de l’utiliser pour calculer votre consommation d’énergie mensuelle. Elle se présentera alors comme suit :

Consommation mensuelle (en kWh) = Index mois actuel (en kWh) - Index mois précédent (en kWh)

Méthode n°2 : Consulter sa facture de gaz

Autre méthode pour déterminer votre consommation moyenne : consulter votre facture d’énergie pour y trouver votre CAR, votre consommation annuelle de référence. Cette valeur, calculée par GRDF, représente la quantité de gaz estimée que vous avez consommé sur une année.

En général, la CAR est calculée à partir du combustible que vous avez consommé entre novembre et la fin du mois d’octobre de l’année suivante.

Méthode n°3 : Utiliser des outils en ligne

De nombreux outils existent pour vous aider à estimer ou suivre votre consommation de gaz. Mais, pour trouver l’outil adapté, encore faut-il se poser les bonnes questions !

Calculer sa consommation pour changer de fournisseur

Vous souhaitez estimer votre consommation d’énergie pour changer de fournisseur afin de réaliser des économies ? Dans ce cas-là, vous pouvez utiliser un comparateur de fournisseurs de gaz et d’électricité en ligne. 

Si vous n’avez pas encore connaissance de votre consommation, il vous permettra de l’estimer. Pour cela, vous devrez remplir quelques champs de renseignement au sujet de :

  • l’énergie que vous utilisez (gaz naturel, électricité, les deux) ;
  • la surface de votre logement et le type de logement que vous occupez (appartement ou maison) ;
  • la localisation de votre habitation (les tarifs du gaz varient notamment en fonction de votre zone tarifaire) ;
  • le nombre d’occupants à votre domicile.

Une fois le formulaire rempli, vous aurez accès à une estimation de vos consommations de gaz ou d’électricité, ainsi qu’à des suggestions d’abonnements d’énergie adaptées à votre profil de consommateur.

Calculer sa consommation moyenne afin de l’optimiser

Vous souhaitez estimer votre consommation pour en réaliser le suivi ? Dans ce cas, il peut être pertinent d’utiliser un outil de suivi de la consommation. Cette option est disponible sur l’espace client GRDF, chez certains fournisseurs d’énergie ou chez Hello Watt grâce au Coach Conso (service gratuit). 

Au programme : un suivi détaillé de vos habitudes de consommation, des conseils pour mieux gérer vos dépenses énergétiques et la comparaison de la consommation moyenne de votre logement avec des habitations similaires. Qu’attendez-vous pour essayer ?

Quelle est la consommation de gaz moyenne d’un logement ?

Une fois que vous avez calculé votre consommation de gaz, il peut être pertinent de la comparer avec celles de logements similaires. Ainsi, vous saurez si vous avez déjà une bonne maîtrise de votre consommation ou si, au contraire, il est nécessaire de procéder à quelques ajustements pour mieux la gérer. 

Les tableaux ci-dessous vous présentent la consommation de gaz moyenne d’un logement en France en fonction de sa taille, du nombre de ses occupants et de ses postes de consommation :

 

🍳 Cuisson

🚿 Eau chaude

🔥 Chauffage

20 m²

1 personne

200 kWh/an

1 430 kWh/an

1 624 kWh/an

50 m²

2 personnes

365 kWh/an

2 580 kWh/an

4 061 kWh/an

70 m²

3 personnes

545 kWh/an

3 720 kWh/an

5 686 kWh/an

100 m²

4 personnes

730 kWh/an

4 590 kWh/an

12 184 kWh/an

120 m²

5 personnes

913 kWh/an

5 448 kWh/an

14 621 kWh/an

Estimations réalisées à l’aide du comparateur Hello Watt pour un logement en zone tarifaire 2.

Notez que les valeurs indiquées dans ce tableau ne sont données qu’à titre indicatif. En effet, de multiples éléments peuvent influencer votre consommation finale de gaz. Par exemple, une maison consomme en moyenne davantage qu’un appartement.

Gaz naturel, gaz de ville, biogaz, gaz propane : quelles différences ?

La principale différence entre ces gaz est leur composition ainsi que leur méthode de production. Le gaz naturel, aussi appelé gaz de ville, est une énergie fossile extraite de champs de gaz. 

Le biogaz, quant à lui, est un gaz respectueux de l’environnement créé par exemple à partir de déchets agricoles ou issus de l’industrie agro-alimentaire. 

Enfin, le propane et le butane sont des GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié) issus du raffinage du pétrole.

Comment calculer le prix du gaz en fonction de sa consommation de gaz ?

En ayant connaissance de votre consommation de gaz, vous avez aussi la possibilité de calculer le montant (approximatif) qui figurera sur votre facture, à l’image d’une simulation de facture en ligne. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de réaliser le calcul suivant :

Consommation de gaz en kWh x Prix du kWh TTC (€/kWh)

Et voilà ! Grâce à cette petite formule mathématique, vous pourrez estimer le montant qui figurera sur votre facture pour la partie consommation (toutes taxes comprises). Bien sûr, il ne faut pas oublier qu’à cela s’ajoute le prix de votre abonnement de gaz, qui constitue la part fixe de votre facture.

Réduire sa facture de gaz en comparant

Comparez gratuitement les offres des fournisseurs alternatifs de gaz pour trouver un contrat d'énergie plus compétitif.

Je compare

Enfin, notez que le prix du gaz varie en fonction de votre zone tarifaire (zone 1 à 6) et de votre classe de consommation :

  • tarif Base : consommation annuelle inférieure à 1 000 kWh (cuisson) ;
  • tarif B0 : consommation annuelle située entre 1 001 et 6 000 kWh (cuisson, eau chaude sanitaire) ;
  • tarif B1 : consommation annuelle située entre 6 001 et 30 000 kWh (cuisson, eau chaude, chauffage) ;
  • tarif B2i : consommation annuelle située entre 30 001 et 300 000 kWh.

Comment les ménages peuvent-ils influer sur leur consommation de gaz ?

Avec un chiffre qui progresse à la hausse chaque année, la France est une grande consommatrice de gaz naturel.

Par exemple, en 2021, la consommation des ménages a continué d’augmenter malgré la hausse des prix du gaz. GRTgaz, le gestionnaire du réseau de transport pour le gaz, a annoncé dans son Bilan gaz et gaz renouvelables 2021 qu’elle était de 474 térawattheures (TWh). Cela représente une augmentation de 6 % par rapport à l’année 2020.

Pourtant, si le gaz naturel est attractif pour de nombreux foyers, il est évident que tous ne consomment pas les mêmes quantités. Cela s’explique par leurs usages du gaz, mais pas uniquement !

Quels facteurs influencent la consommation de gaz d’un foyer ?

La composition du foyer et sa surface

Cela paraît logique : un foyer de six personnes dans une maison de 250 m² consomme plus qu’un couple dans un appartement de 50 m². Le nombre d’occupants au sein d’une habitation est, en effet, un facteur déterminant de votre consommation moyenne de gaz

La quantité d’eau chaude doit, par exemple, être suffisante pour couvrir les besoins de toute la famille. De la même manière, plus un logement est grand, plus les besoins en chauffage sont importants. 

Il est donc évident que les systèmes de chauffage, chauffe-eaux et chaudières seront davantage sollicités si la composition du ménage et la taille du logement sont importantes.

Le système de chauffage utilisé

Selon l’Ademe (Agence de la transition écologique), le chauffage et l’eau chaude sanitaire représentent 77 % de la consommation d’énergie d’un ménage, le chauffage étant par ailleurs le principal poste de dépense énergétique des Français.

Le saviez-vous ?

On estime qu’il faut en moyenne 100 kWh de gaz pour chauffer 1 m².

Cependant, suivant le système de chauffage utilisé, vos dépenses énergétiques ne seront pas les mêmes, un élément à prendre en considération dans vos calculs ! Voici un comparatif détaillé des principaux systèmes de chauffage au gaz :

🔥 Type de chauffage

Avantages

Inconvénients

Chaudière à gaz standard

✔️ Rendement correct

✔️ Prix accessibles

❌ Consomme beaucoup

Chaudière basse température

✔️ Alternative plutôt bon marché à la chaudière traditionnelle

✔️ Peut être utilisée en rénovation

❌ Alternative peu écologique à la chaudière traditionnelle par rapport à une chaudière à condensation

Chaudière à condensation

✔️ Chaudière à très hautes performances énergétiques

✔️ Très bon rendement et faibles consommations

✔️ Éligible à des aides financières

❌ Coût élevé

Chaudière hybride

✔️ Chaudière à très hautes performances énergétiques

✔️ Économique et performante

✔️ Éligible à des aides financières

❌ Coûteuse à l'achat et à l'installation

❌ Capacités souvent supérieures aux besoins

Chauffage d'appoint au gaz

✔️Facilité d'installation

✔️ Faible coût

❌ Énergivore

❌ Puissance de chauffe limitée : ne remplace pas une chaudière au gaz

Installer une nouvelle chaudière

Bénéficiez des aides de l'État pour financer l'installation d'une nouvelle chaudière performante.

Mon devis gratuit

La consommation d’eau chaude sanitaire

Dans de nombreux foyers, l’eau chaude sanitaire (ECS) est produite grâce au gaz. Ici, à l’inverse du chauffage, c’est uniquement le nombre d’occupants au sein du logement qui déterminera la quantité d’énergie requise. 

En moyenne, un Français consomme aux alentours de 1 400 kWh par an en eau chaude. Selon Engie, cela représente 11,5 % des consommations en gaz

Le nombre d’habitants augmentera donc la consommation globale en kilowattheures du logement, mais la consommation par membre du foyer sera moindre, grâce aux économies d’échelle réalisées.

Le mode de cuisson

Dernier poste de dépense des foyers en gaz : la cuisson. Toujours selon Engie, cela représente en moyenne 6,9 % des consommations de gaz. Comme pour l’eau chaude, la quantité de gaz utilisée dépend principalement du nombre de personnes au sein du foyer (bien que cela puisse paraître plus anecdotique). 

De plus, la gazinière ou la plaque à induction choisie aura elle aussi un impact sur la consommation, en fonction de son ancienneté et de ses fonctionnalités. Enfin, comparativement au chauffage ou à l’eau chaude sanitaire, notez que la quantité de gaz requise annuellement pour la cuisson est assez faible et n’aura donc qu’un faible impact sur votre consommation finale.

Les autres facteurs : isolation et habitudes de consommation

Les critères cités ci-dessus sont à mettre en parallèle avec des facteurs indirectement liés à la consommation de gaz. L’un de ces principaux facteurs est la qualité de l’isolation du logement. 

Mal isolée, une maison peut laisser s’échapper entre 25 % et 30 % de sa chaleur par les combles. Des déperditions de chaleur sont également possibles par les toits, les murs, les planchers bas ou les fenêtres, et poussent souvent les ménages à chauffer plus ! Ainsi, investir dans une bonne isolation est primordial pour faire baisser sa consommation mensuelle ou annuelle de gaz.

En plus de l’isolation, il faut évidemment prendre les habitudes de consommation du logement en compte. Les habitants sont-ils présents sur les lieux quelques mois dans l’année, comme c’est parfois le cas en résidence secondaire ? Sont-ils adeptes des bains ou des douches rapides ? Ont-ils souvent des invités ? 

Tous ces éléments peuvent influencer la consommation finale de gaz et doivent être pris en compte pour en avoir une maîtrise optimale.

5 astuces pour réduire sa consommation de gaz

Connaître la consommation de gaz de son logement n’est que la première étape d’un projet plus ambitieux : réaliser des économies énergétiques et financières ! Par ailleurs, c’est l’assurance de faire un geste pour la planète et de contribuer à la transition énergétique

L’étape suivante consiste, si possible, à trouver des moyens pour réduire sa consommation. Voici quelques astuces qui devraient vous aider à la limiter.

Astuce n°1 : Régler la température de son logement

Nous l’avons vu plus haut, le chauffage est la principale source de consommation de gaz dans un foyer. La première étape consiste donc à faire en sorte de chauffer proportionnellement à vos besoins

Dans un logement, l’Ademe conseille de régler la température des pièces à vivre autour de 20°C et des chambres à coucher autour de 17°C. Pour faciliter le réglage, vous pouvez utiliser un thermostat d’ambiance qui adaptera l’intensité du chauffage en fonction de la température de la pièce, et qui lancera la chaudière en fonction de vos heures de présence, ce qui vous évitera de surconsommer

Attention cependant : ces appareils ne sont généralement disponibles que pour les systèmes de chauffage les plus récents.

Le saviez-vous ?

Selon l’Ademe, réduire la température de ses pièces d’1°C permettrait de faire jusqu’à 7 % d’économies !

Astuce n°2 : Entretenir ses appareils

Il convient de vérifier régulièrement le bon fonctionnement des appareils alimentés au gaz. Pour votre sécurité, bien sûr, mais aussi pour éviter leur encrassement et la surconsommation que cela pourrait entraîner. Autre argument intéressant : entretenir ses appareils permet de prolonger leur durée de vie !

Enfin, notez que l’entretien de certains appareils est de toute façon obligatoire. C’est notamment le cas pour l’entretien des chaudières et chauffe-eau au gaz, qui doit être réalisé annuellement.

Astuce n°3 : Investir dans l’isolation de son logement

Les maisons mal isolées sont de vraies passoires thermiques pouvant entraîner des déperditions de chaleur colossales. Pour vous assurer de la bonne isolation de votre habitation, vous pouvez demander à faire réaliser un Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), car une mauvaise isolation provoque des déperditions à hauteur de :

  • 25 % à 30 % pour les combles ;
  • 20 % à 25 % pour les murs ;
  • 10 % à 15 % pour les fenêtres ;
  • 7 % à 10 % pour les planchers bas ;
  • 20 % à 25 % pour les ponts thermiques ;
  • 20 % à 25 % pour une mauvaise ventilation.

Une isolation performante de son habitation est donc primordiale pour éviter les surconsommations de chauffage. Le prix de ces travaux peut paraître important mais ils sont vite rentabilisés au regard des économies qu’ils permettent, sans compter qu’ils sont éligibles à de nombreuses aides financières.

Astuce n°4 : Adopter des éco-gestes

Parce que chaque geste compte, vous pouvez réduire votre consommation de gaz en adoptant de petites habitudes toutes bêtes : les éco-gestes. Cela vous paraîtra sans doute insignifiant au premier abord mais ces ajustements imperceptibles auront un véritable impact sur votre facture de fin de mois. 

Vous pouvez, par exemple, installer un mousseur sur le bout de vos robinets et des réducteurs de débit sur vos pommeaux de douche, qui peuvent vous faire réaliser jusqu’à 50 % d’économies d’eau. 

Aussi, saviez-vous que le simple fait de couvrir une casserole permet de réduire le temps de cuisson, et donc votre facture d’énergie ? Il existe plein de petites astuces qui permettent de réduire largement votre consommation énergétique !

Astuce n°5 : Réduire sa facture en changeant de fournisseur

Si diminuer votre consommation de gaz ne suffit pas à faire baisser votre facture, pourquoi ne pas envisager un changement de fournisseur d’énergie ? Aujourd’hui, vous n’êtes plus obligé de souscrire au tarif réglementé du gaz, d’ailleurs en voie de suppression. C’est donc l’occasion de passer à une offre de marché à un tarif plus attractif !

Si vous avez peur de choisir la mauvaise offre ou souhaitez un accompagnement personnalisé, contactez l’un de nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00 (numéro non surtaxé). Il vous aidera à trouver un abonnement de gaz adapté à votre budget et à vos besoins.

FAQ : vous avez d’autres questions ?

Quels critères sont pris en compte pour calculer sa consommation de gaz ?

La consommation de gaz n’est pas la même d’un foyer à l’autre et il est important de prendre en compte les spécificités de votre logement, tels que sa superficie, le nombre d’occupants, votre mode de cuisson ou la quantité d’eau chaude consommée

De même, prenez en compte le niveau d’isolation de votre logement pour estimer vos déperditions de chaleur. Notez que ces critères s’appliquent aussi à votre consommation électrique !

Comment puis-je estimer ma consommation de gaz facilement ?

La manière la plus simple d’estimer votre consommation de gaz est de relever l’index de votre compteur de gaz à un instant T, puis de réaliser cette même opération au bout de 24h. En soustrayant les deux données, vous obtiendrez alors la quantité de gaz consommée en une journée. 

Vous pouvez également utiliser la formule suivante, après avoir préalablement converti votre consommation en m³ en kWh à l’aide du coefficient de conversion de GRDF :

Consommation annuelle (en kWh) = Index année actuelle (en kWh) - Index année précédente (en kWh)

Comment réduire mes consommations de gaz ?

Il existe plusieurs manières de réduire ses consommations de gaz. Vous pouvez, dans un premier temps, diminuer la température de votre maison pour ne pas chauffer inutilement. Il est conseillé de régler la température de vos pièces à vivre sur 20°C et celle de vos chambres sur 17°C

Vous pouvez aussi renforcer votre isolation pour éviter les déperditions thermiques. Enfin, un entretien régulier de vos appareils permettra d’allonger leur durée de vie et d’optimiser leur rendement.

Quelle offre de gaz choisir pour payer ma consommation moins cher ?

Les offres de gaz sont tellement nombreuses sur le marché de l’énergie qu’il peut être difficile de trouver la meilleure ou la moins chère. De manière générale, il est conseillé de quitter les tarifs réglementés et de souscrire à une offre de marché, souvent plus compétitive.

Pour trouver la meilleur offre de gaz, vous pouvez :

  1. utiliser un comparateur de fournisseurs ;
  2. consulter les avis des clients sur internet pour trouver le fournisseur à la meilleure réputation ;
  3. demander conseil à un courtier en énergie.
Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.

Ils ont testé les services d'Hello Watt

4,6 1353 avis Google et Facebook
Je m'inscris !