Isolation thermique de vos fenêtres : une étape cruciale

Une manière efficace d’améliorer son confort thermique est d’isoler ses fenêtres, souvent source de déperdition thermique. Découvrez les différentes solutions pour réussir l’isolation thermique de vos fenêtres.

L'isolation thermique de vos fenêtres en résumé :

  • Des fenêtres mal isolées peuvent représenter jusqu'à 15 % de déperditions thermiques dans votre maison. C'est un chiffre qui aura une répercussion immense sur vos factures énergétiques.
  • Pour garantir de la meilleure isolation thermique possible au niveau de vos fenêtres, vous pouvez choisir soit de changer le vitrage ou l'encadrement de ladite fenêtre, soit de la remplacer entièrement.

isolation des fenêtres prix aides

Pourquoi réaliser une isolation thermique de ses fenêtres ?

L’isolation thermique de vos fenêtres permet de lutter à la fois contre le froid, mais également contre le chaud. Elle a l’avantage d’améliorer votre confort, en limitant les problèmes d’humidité dans vos pièces. Pour une isolation efficace, il est important de prendre en compte certains critères, garants d’une performance optimale. 

Isolation thermique des fenêtres : à quoi ça sert ?

Les fenêtres sont responsables de 10 % à 15 % des déperditions thermiques d’un logement. Par conséquent, chauffer son habitation, si elle est mal isolée, est une perte d’énergie et d’argent au quotidien. La fenêtre fait le lien entre l’intérieur et l’extérieur et il n’est pas rare de sentir de l’air froid circuler aux alentours de votre vitrage. 

Estimez le coût pour changer vos fenêtres

Obtenez votre devis personnalisé en 2 minutes.

Obtenir mon devis gratuit

Cette sensation désagréable, signe d’une mauvaise isolation, peut être évitée grâce à deux techniques. Vous avez le choix soit de remplacer l’ensemble de la fenêtre ou alors d’améliorer juste une partie de la structure (le vitrage ou l’encadrement). Cette décision devra être prise en fonction de votre budget, de vos besoins et de vos contraintes. 

Par ailleurs, l’isolation des fenêtres n'est pas seulement efficace contre les variations de températures, mais peut également servir comme isolation phonique, contre les nuisances sonores. En effet, un mauvais vitrage peut également laisser passer les bruits extérieurs à votre maison, ce qui peut rapidement devenir désagréable.

Quels sont les critères à respecter pour une bonne isolation thermique des fenêtres ?

L’isolation thermique des fenêtres doit répondre à certaines normes pour être efficiente. Il est possible d’estimer la performance thermique de vos ouvertures grâce à plusieurs facteurs. Tout d’abord, le coefficient de conductivité, noté Uw pour une fenêtre, permet de connaître les performances d’une isolation thermique. 

Exprimé en W/m²K, il définit la capacité d’un matériau à transmettre la chaleur. Par conséquent, plus sa valeur est basse, meilleure sera l’isolation de la fenêtre. Le coefficient doit être inférieur ou égal à 1,3W/m²K, pour une isolation thermique performante. Ce coefficient prend en compte deux critères essentiels dans son calcul :

  • Le coefficient Ug : c’est le coefficient d’isolation du vitrage seul. Ce n’est pas pertinent de le connaître sans prendre en compte l’isolation du châssis. En effet, le cadre est la cause principale des déperditions énergétiques.
  • Le coefficient Uf : c’est le coefficient d’isolation du cadre de la fenêtre.

Les autres facteurs à prendre en compte concernant l’isolation thermique d’une fenêtre

Par ailleurs, il est important de considérer trois autres paramètres qui participent activement à réaliser des économies de chauffage :

  • Le facteur solaire Sw : il traduit la capacité de la fenêtre à transmettre la chaleur naturelle à l’intérieur de l’habitation. Il est compris entre 0 et 1. Plus le Sw est haut, plus le vitrage laissera passer les rayons du soleil.
  • Le facteur de transmission lumineuse TLw : il mesure la quantité de lumière naturelle qui entre dans la maison. Compris lui aussi entre 0 et 1, plus le chiffre est élevé plus la quantité de lumière traversant le vitrage sera grande. 
  • Les performances AEV : pour une isolation thermique efficace, il est nécessaire de s’intéresser à la perméabilité à l’air (A), à l’étanchéité à l’eau (E) et à la résistance au vent (V).

Comment réaliser l'isolation thermique des ses fenêtres ?

Quelle solution pour améliorer au mieux l’isolation thermique de ma maison ?

Pour optimiser l’isolation de vos fenêtres, il est souvent recommandé de changer la totalité de la structure, pour choisir des matériaux plus performants. Néanmoins, ce type de travaux coûte cher. C’est pourquoi vous pouvez faire le choix de conserver vos huisseries et de juste les améliorer en les calfeutrant à l’aide de joints à isolation thermique.

Quels sont les deux points à ne pas négliger pour une isolation thermique réussie ?

L’isolation thermique de vos fenêtres ne peut être efficace que si vous optez pour : un matériau de qualité et un vitrage performant.

En effet, plusieurs matériaux sont couramment utilisés pour les menuiseries de fenêtres de votre maison :

  • Le bois : considéré par les professionnels comme le meilleur choix, à la fois performant et écologique, il assure une bonne isolation thermique et acoustique. 
  • Le PVC : matériau très performant et le plus utilisé, étant donné son prix abordable. 
  • L’aluminium : très résistant, il est le matériau le plus cher du marché. Pour éviter la forte conductivité thermique de cette matière, optez pour des fenêtres aluminium avec un système de rupture de pont thermique.
  • Mixte bois/aluminium : employé généralement dans le cadre d’une rénovation thermique, cette technique efficace reste très onéreuse.

Par ailleurs, le type de vitrage sélectionné joue un rôle clé au niveau de l’isolation thermique de vos fenêtres. Aujourd’hui, le simple vitrage n’existe quasiment plus. Il a été largement remplacé par le double vitrage, qui permet de réduire considérablement les pertes de chaleur au sein de son logement.

Le triple vitrage est-il la bonne solution ?

Il est aussi possible d’opter pour le triple vitrage si votre budget vous le permet, et si cela est nécessaire à la bonne isolation de votre maison. En effet, le triple vitrage n’est utile que si votre maison est située dans des régions connaissant de fortes chutes de températures.

Quelles sont les solutions pour réaliser une isolation thermique de vos fenêtres ?

Si vos fenêtres sont anciennes ou trop vétustes, la meilleure solution est de remplacer entièrement la fenêtre (vitrage et encadrement). Cette opération est forcément plus onéreuse, mais permet de supprimer la totalité des déperditions thermiques. Vous pouvez alors avoir recours à une dépose totale, toute la fenêtre est changée, ou alors à une dépose partielle, où le dormant est conservé.

Toutefois, si le budget est trop conséquent ou que vos fenêtres ne sont pas usées, il est possible de juste renforcer l’isolation thermique de vos ouvertures. Plusieurs solutions s’offrent à vous, comme remplacer les joints d’étanchéité, changer le vitrage, installer un film isolant thermique, ou encore des rideaux ou volets isolants.

Vous avez d'autres questions ?

Pourquoi est-il important de réaliser une bonne isolation thermique de ses fenêtres ?

Une bonne isolation thermique de vos fenêtres est essentielle pour réduire vos factures de chauffage. De plus, cela permet de protéger l’environnement. En effet, en optimisant l’isolation de votre logement, vous consommerez moins d’énergie. Par ailleurs, vous gagnerez également en confort acoustique, grâce à un vitrage à isolation phonique.

Comment réussir une isolation thermique de ma fenêtre ?

La réussite de votre isolation thermique de fenêtre repose sur :

  • Un matériau de qualité : bois, PVC, aluminium ou encore mixte bois/aluminium
  • Un vitrage performant : le double vitrage est crucial pour une bonne isolation. Le triple vitrage existe également, mais cette solution est onéreuse.

Comment financer l’isolation thermique de ses fenêtres ?

Le prix d’une isolation thermique de fenêtre est élevé. Néanmoins, améliorant les performances énergétiques de votre logement, ce type d’isolation donne droit à des aides financières. En effet, sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier de Ma Prime Rénov’, des chèques énergie ou encore de l’éco-PTZ.

Amélie

Amélie

Rédactrice web & SEO

Etudiante en communication digitale, Amélie est rédactrice web et SEO chez Hello Watt. Ses sujets de prédilection tournent autour de l’isolation de sa maison, des primes énergie, ainsi que des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude.