Tout savoir sur l'isolation des fenêtres

Comment bien choisir ses joints d'isolation de fenêtre ?

Avoir une bonne isolation fenêtre est indispensable pour faire de réelles économies d’énergie. En effet, elles sont responsables de 10% à 15% des déperditions thermiques d’un logement. Par conséquent, si vous souhaitez isoler vos fenêtres sans les changer, les joints …

Avoir une bonne isolation fenêtre est indispensable pour faire de réelles économies d’énergie. En effet, elles sont responsables de 10% à 15% …

Avoir une bonne isolation fenêtre est indispensable pour faire de réelles économies d’énergie. En effet, elles sont responsables de 10% à 15% des déperditions thermiques d’un logement. Par conséquent, si vous souhaitez isoler vos fenêtres sans les changer, les joints d’étanchéité peuvent être la solution adaptée. Calfeutrer ses fenêtres à l’aide d’un joint d’isolation est une méthode peu onéreuse, efficace et facilement réalisable. Découvrez les secrets du joint d’isolation et ses déclinaisons.

© Amélie Churin

Pourquoi poser des joints d'isolation de fenêtre est-il important ?

Il est primordial d’avoir des joints d’isolation en bon état pour ne pas sentir l’air froid par les fenêtres. Cette sensation désagréable n’a pas seulement un impact sur votre confort, mais également sur votre portefeuille. Leur rôle est donc essentiel, car ils permettent de créer une séparation entre l’intérieur et l’extérieur.

Qu’est-ce qu’un joint d’isolation ?

Un joint d’isolation fenêtre permet de palier aux éventuelles fuites d’air entre le cadre ouvrant et le cadre dormant. Ce matériau isolant, souple ou rigide, est efficace pour lutter contre les variations de températures. Exposés aux intempéries, les joints sont souvent la partie qui s’use la plus rapidement. C’est pourquoi, il est important de rester vigilant et de les remplacer dès qu’ils commencent à s'abîmer. Si votre souhait est d’isoler vos fenêtres sans les changer, cette méthode est alors adéquate.

Quelles sont les fonctions d’un joint isolant ?

Un joint d’isolation permet tout d’abord disoler votre habitat contre le froid et le chaud et donc d’éviter les variations de températures à l’intérieur du logement. Il joue également un rôle clé en protégeant la maison des infiltrations d’eau. Par conséquent, il améliore l’étanchéité de votre structure. C’est un moyen efficace pour lutter contre l’humidité et les moisissures. De plus, les joints d’isolation fenêtre permettent de diminuer les nuisances sonores causées par les bruits extérieurs. Ainsi, ce système vous offre un meilleur confort thermique et acoustique.

Isolation des murs : estimez vos aides !

Faites des économies d'énergie et améliorez votre confort grâce aux aides de l'État pour isoler vos murs intérieurs ou extérieurs.

Calculer mes aides

Comment choisir son joint d'isolation fenêtre ?

Le choix d’un joint de fenêtre est important, pour garantir un résultat optimal. Il faut qu’il s’adapte le mieux à vos besoins et à vos contraintes. Les joints d’isolation existent en différentes matières et présentent tous des caractéristiques diverses. Nous vous éclairons sur le sujet.

Quels critères influencent le choix du joint d’isolation ?

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte lors du choix du joint d’isolation, à savoir :

  • Les caractéristiques techniques du joint : il est important de se demander si l’on souhaite une isolation thermique, phonique ou les deux. En effet, en fonction de son besoin, le choix du matériau isolant diffère.

  • L’huisserie : la matière de votre fenêtre influence directement le choix du joint d’isolation.

  • Le matériau de composition du joint d’isolation : ce point est à prendre en compte car le matériau de composition va jouer sur la longévité du joint ainsi que sur son coût.

  • La méthode de pose : chaque joint possède sa propre technique de pose, adhésif, à clouer ou au pistolet, à vous de choisir.

  • La couleur du joint d’isolation : elle a un impact direct sur l’esthétique final. Cela doit être harmonieux pour ne pas que le joint se remarque.

  • L’épaisseur du joint : si le jeu est important, privilégiez un joint épais pour combler l’espace.

Quels sont les différents types de joint de fenêtre ?

Il existe de nombreux types de joint de fenêtre avec une durabilité, des performances et des prix variables. La pose de joint isolant peut être réalisée par vos soins, néanmoins, il est conseillé de faire appel à un professionnel. Voici un petit tour d’horizon des différents joints d’isolation que vous pouvez retrouver :

  • Joint en mousse : il est très facile à poser grâce à sa surface adhésive. Son prix est adapté pour ceux qui désirent s’isoler à moindre frais. En revanche, ce joint adhésif n’est pas très résistant sur le long terme et devra être remplacé tous les deux ans. En effet, les ouvertures et les fermetures répétées d’une fenêtre usent et décollent le joint.

  • Joint en caoutchouc : il se présente comme un bon compromis rapport qualité/prix. Il est plus résistant et plus efficace qu’un joint en mousse. Il séduit par sa facilité de pose et son adaptation à tous les supports. Il peut être collé, cloué ou agrafé.

  • Joint en silicone ou mastic : il constitue une bonne isolation thermique et phonique. Ce calfeutrage est résistant et offre une meilleure résistance aux intempéries. Cependant, sa pose au pistolet est un peu plus délicate et son coût plus élevé.

  • Joint en plastique ou PVC : il s’adapte parfaitement à la rainure de la fenêtre. Il est idéal lorsque le jour est régulier et se montre résistant dans le temps.

  • Joint métallique : il est plus difficile à poser et demande un savoir-faire d’un professionnel. Très résistant, ce système possède une pression ressort qui lui confère une très bonne efficacité. Attention, ce type de joint doit être cloué et par conséquent ne s’adapte pas à toutes les fenêtres.

Ainsi, le joint d’isolation fenêtre est un moyen efficace et simple à mettre en place pour isoler votre logement. Étanches à l’air et à l’eau, les joints vous permettent de faire des économies sur vos factures d’énergie. Il est important de les nettoyer et d’en prendre soin pour garantir leur durée de vie. Malgré cela, ils vont inévitablement se dégrader au fur et à mesure des années. Sachez que d’autres alternatives sont envisageables pour isoler vos fenêtres, sans toucher à la menuiserie. En effet, si votre châssis est en bon état, il est possible de passer du simple vitrage au double vitrage ou encore de placer un film isolant sur la vitre intérieure.

Toujours plus d’économies !

L’isolation de ses fenêtres est une étape indispensable. Toutefois, il est possible de faire des économies sur vos factures de chauffage en changeant de fournisseur. Cette démarche simple et rapide, allégera vos dépenses. Pour cela, il suffit d’utiliser notre comparateur en ligne ou d’appeler nos conseillers en énergie au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé) ☎️. Nos experts pourront répondre à vos questions, du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

Vous avez d’autres questions ?

Pourquoi les joints d’étanchéité se détériorent-ils ?

Les joints d’isolation sont soumis aux variations de température et aux intempéries. Par conséquent, avec le temps, ils se détériorent. En revanche, une négligence d’entretien peut également accélérer ce processus. Veiller à les nettoyer le plus souvent possible.

Comment poser un joint d’étanchéité ?

Un joint d’étanchéité peut être posé de différentes manières selon le matériau isolant choisi ainsi que le support. Il est possible de le coller, l’agrafer ou de le clouer.

Combien coûte un joint d’isolation de fenêtre ?

Le prix d’un joint d’isolation varie considérablement en fonction de sa performance et de sa durée de vie. Le moins onéreux est le joint en mousse, mais il a une durée de vie restreinte. Les joints en caoutchouc ou en plastique sont des solutions un peu plus coûteuses, mais plus résistantes.

Amélie

Amélie

Rédactrice web & SEO

Etudiante en communication digitale, Amélie est rédactrice web et SEO chez Hello Watt. Ses sujets de prédilection tournent autour de l’isolation de sa maison, des primes énergie, ainsi que des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude.