Comparatif des meilleurs isolants thermiques pour votre logement

Vous voulez vous lancer dans des travaux d’isolation des combles ? Laine de lin, de coco, polystyrènes, chanvre… Il existe de nombreuses solutions pour isoler votre toiture ! Vous avez l’embarras du choix ? Et on vous comprend ! Chaque isolant a ses propres caractéristiques que ce soit au niveau de son prix, de ses …

Vous voulez vous lancer dans des travaux d’isolation des combles ? Laine de lin, de coco, polystyrènes, chanvre… Il existe de nombreuses solutions pour …

Vous voulez vous lancer dans des travaux d’isolation des combles ? Laine de lin, de coco, polystyrènes, chanvre… Il existe de nombreuses solutions pour isoler votre toiture ! Vous avez l’embarras du choix ? Et on vous comprend ! Chaque isolant a ses propres caractéristiques que ce soit au niveau de son prix, de ses performances thermiques ou même de son énergie grise produite. Pour y voir plus clair au sein de cette vaste offre, nous vous avons préparé un tableau comparatif des isolants thermiques selon les critères essentiels à savoir. Bien entendu, ce comparatif va de paire avec l’avis d’un professionnel RGE, ne vous lancez pas dans des travaux herculéens sans aide !

Comparer les différents isolants pour combles

Comment choisir le meilleur isolant pour votre toiture ?

Comparer les différents isolants pour vos combles

Se servir d’un comparatif d’isolation des combles va vous permettre de déterminer quel est le meilleur isolant pour vos combles, selon divers critères comme votre budget, la capacité de votre logement ou l'environnement dans lequel vous habitez. Ce n’est pas tout ! Si vous souhaitez bénéficier d’une aide de l’État comme le Crédit d’Impôt, les aides de l’Anah, la Prime Énergie ou encore l’éco-prêt à taux zéro, il vous faut choisir l’isolant le plus écologique pour vos travaux d’isolation des combles. Dans ce cas, un professionnel agréé vient vérifier les matériaux utilisés pour valider le fait que vous soyez éligible à l’une de ces aides financières.

Les critères de comparaison de votre isolant toiture

Pour établir un comparatif de l’isolation des combles, il s’agit d’établir au préalable les différents critères de sélection. Ceux-ci vont vraiment peser dans la balance lors du choix de votre meilleur isolant toiture. Sans plus tarder, voici les trois grandes familles de critères :

La performance : premier critère de choix dans la comparaison des isolants thermiques

Pour choisir le meilleur isolant thermique pour votre logement, les premières questions à vous poser concernent la performance de chaque isolant. La performance thermique d’un isolant se caractérise par deux paramètres : la conductivité thermique (λ) et l’épaisseur de l’isolant (R). Le premier paramètre (en m2.K/) a la capacité à conduire plus ou moins les flux de chaleur. Plus il est faible, plus le matériau est isolant à épaisseur égale. Le second a la particularité d’arriver à s’opposer au flux de chaleur. Plus le R est élevé, plus l’isolation apportée est importante à lambda égale.

A noter

Un isolant performant a une résistance thermique supérieure à 0,5 m2 K/W


Lorsque l’on parle de performance, on parle aussi de performance acoustique. Celle-ci se mesure à partir de 3 indices :

  • L’indice d’affaiblissement acoustique (Rw) : permet de parer au bruit aériens (avions, trains, voitures) en limitant l’intrusion des décibels dans le logement

  • Le coefficient d’absorption acoustique (α w) : étouffe les ondes qui réverbèrent sur les parois de vos combles. Ce coefficient est noté de 0 à 1, plus il est proche du 1, plus l’isolant est absorbant

  • L’indice d’efficacité aux bruits d’impact (Δ w) : exprimé en décibels, il représente la mesure d’efficacité du revêtement à partir des vibrations ressenties lors des déplacements de personnes, de meubles ou de chutes d’objets.

La performance comprend aussi d’autres critères comme la capacité thermique, la densité, le conditionnement, le déphasage. Ce dernier ne vous est sans doute pas familier mais il s’agit du temps qui est nécessaire à la chaleur pour traverser l’isolant. Facteur important à prendre en compte, le déphasage doit être d’au moins 10 heures.

 

L’écologie : un critère à la fois pour votre santé que pour celle de l’environnement

Avant toute chose, sachez qu’il n’existe pas d’isolant 100% naturels ou bio. La plupart des matériaux, aussi naturels soient-ils, sont traités contre les moisissures, les insectes, les incendies, etc. Soyez donc vigilants lorsque vous cherchez un isolant dit “écologique” et regardez plutôt si le type de matériau utilisé est recyclable, renouvelable, et comporte un faible coût énergétique selon la durée de vie, s’il est produit à partir d’énergie grise.

La longévité : est ce que l’isolant a une durée de vie significative ?

La troisième catégorie à regarder lorsque vous comparez les différents isolants thermiques pour votre toiture concerne la rentabilité du matériau. Il est intéressant de vous demander si le prix du matériau isolant vaut sa durabilité, sa perméabilité à la vapeur d’eau et à l’air. De plus, demandez-vous combien de temps vous allez le garder en regardant sa résistance au feu par exemple. Souvent cette dernière est indiquée sous la forme M généralement. Les catégories vont de M0 à M4, M4 étant le plus facilement inflammable et M0 le plus difficilement inflammable.

Tableau comparatif des différents isolants pour les combles

En fonction des différents critères énoncés ci-dessus, vous allez pouvoir analyser le tableau ci-dessous afin de trouver le meilleur isolant pour vos combles. A vous de jouer !
 

Matériau

Performance énergétique

Ecologie

Durée de vie

Acoustique

Prix

Avantages

Inconvénients

Chanvre

De 0,039 à 0,060 W/(m.K)

Bon

Grande

Bonne

10 - 15 €/m²

Imputrescible (ne pourrit pas), antifongique (résiste aux champignons), antibactérien, éloigne les rongeurs et insectes, écologique avec peu d'engrais, longévité élevée, ininflammable, bonne isolation phonique, insensible à l'humidité

A éviter si traitement au polyuréthane et au sel de Bore, difficile à installer

Bois

De 0,036 à 0,046 W/(m.K)

Bon

Grande

Bonne

20 €/m²

Bonne longévité, agréable en été, bon régulateur d'humidité, bonne isolation phonique, matériau renouvelable

Inflammable, coûteux, craint les dégâts des eaux, craint les rongeurs, sensible à l'humidité, doit être ignifugé

Laine de coco

De 0,037 à 0,047 W/(m.K)

Moyen

Grande

Bonne

25 - 30 €/m²

Sèche rapidement en cas d'humidité, longévité élevée, bonne isolation acoustique, plutôt écologique

Peut contenir des pesticides, doit être ignifugé

Lin

De 0,0.35 à 0,041 W/(m.K)

Bon

Grande

Bonne

10 - 15 €/m²

Bonne isolation phonique, écologique, résiste au vieillissement, résiste à l'eau, non allergène

Inflammable, énergie grise en production, prix élevé

Liège

De 0,037 à 0,041 W/(m.K)

Plutôt bon

Grande mais fragile

Bonne

20 - 25 €/m²

Résiste à l'humidité, répulsif aux insectes et rongeurs, très bon isolant phonique, écologique, ininflammable

Production de chêne faible donc ressource rare donc coût élevé

Laine de mouton

De 0,035 à 0,045 W/(m.K)

Bon

Courte

Bonne

20 - 25 €/m²

Faible coût de production, bonne résistance à l'humidité, bonne longévité, bonnes performances énergétiques

Inflammable, attire les mites, odeur forte si elle n'est pas traitée, doit être traitée contre les rongeurs et ignifugée, difficile à installer

Plumes de canard

De 0,035 à 0,042 W/(m.K)

Moyen

Grande mais fragile

Bonne

20 - 25 €/m²

Écologique, bon isolant phonique, conserve bien la chaleur, écologique, ne se détériore pas en séchant

Inflammable, vérifier la provenance des plumes et leur traitement, faible résistance à l'humidité, doit être ignifugé, coût élevé

Laine de verre

De 0,032 à 0,046 W/(m.K)

Mauvais

Moyenne

Bonne

05 - 10 €/m²

Bon marché, matériau léger, facile à installer, bon isolant thermique, bon isolant phonique, incombustible

Difficile à poser, rejet de particules nocives pour la santé, craint l'eau lors de la pose, confort d'été faible, sujette au tassement

Laine de roche

De 0,033 à 0,044 W/(m.K)

Mauvais

Moyenne

Bonne

13 - 22 €/m2

Bon marché, facile à installer, bon isolant thermique, ininflammable lorsqu'elle est ignifugée, ne dégage pas de toxicité en cas d'incendie, répulsif aux rongeurs

Difficile à poser, peu écologique, longévité moyenne, volatilité des fibres, confort d'été faible

Polystyrènes

De 0,027 à 0,040 W/(m.K)

Mauvais

Moyenne

Bonne

10 - 20 €/m²

Prix accessible, performance contre le froid, bonne longévité, bonne isolation acoustique, facilité à installer, résistant à la compression, robuste, résiste à l'humidité

Inflammable, fumées toxiques, non résistant au feu, attire les rongeurs, peu écologique

Polyuréthane

De 0,022 à 0,028 W/(m.K)

Mauvais

Moyenne

Bonne

10 - 20 €/m²

Bonne résistance à l'humidité, facile à installer, prend peu de place, bonne isolation acoustique, bonne résistance thermique, résiste au tassement au fil des années

Facilement inflammable, fumées nocives, faible longévité, irritation en cas de contact prolongé, peu écologique

 

Une fois votre isolant installé, rien de vous empêche de faire des économies sur votre facture d’énergie en effectuant quelques petites optimisation dans votre logement :

  • Installez du double vitrage pour éviter au froid, au bruit de passer à travers les fenêtres

  • Procurez-vous un système de ventilation pour parer à l’humidité et à la chaleur

  • Protégez-vos matériaux en installant des grilles fines anti-rongeurs

  • Changez vos appareils de chauffage

Quelques recommandations pour l'isolation de vos combles

Une maison mal isolée connait 30% de pertes de chaleur. L’isolation de vos combles est donc une étape clef dans la rénovation de votre logement en ce sens où elle vous permet de réaliser de réelles économies d’énergie et donc de belles économies sur votre facture ! Quelle épaisseur faut-il mettre ? Notez bien que :

  • Pour l’isolation de votre toiture, il faut compter 30 cm d’épaisseur minimum

  • Pour l’isolation de vos murs, il faut 20 cm pour les murs et 10 cm au sol

Pour calculer l’épaisseur minimum d’isolant à mettre en place, il existe un calcul que vous pouvez faire vous-même :

λ (coefficient de conductivité thermique) = 0.04W/(m.°C) (laine de verre pour l’exemple)

R = e/λ

e = R*λ = 7*0.04 = 0.280 mètres

Il faut donc une épaisseur de 28 centimètres

 

Dans tous les cas, ne tentez pas d’isoler vos combles vous-même ! Faites appel à un technicien professionnel qui se chargera de trouver la solution la plus adaptée à votre toiture. Le professionnel de l’isolation des combles vous adressera une attestation de vos travaux d’aménagement et pourra même attester que vous êtes éligibles aux aides de l’État si vos travaux participent au plan rénovation énergétique. Il se peut même que vous bénéficiez de travaux d’isolation pour 1 euro seulement ! Comment est-ce possible ? Consultez notre articles sur les différentes aides pour alléger votre budget !

Enfin, pour réaliser de véritables économies sur votre budget d'électricité et de gaz, optez pour une offre adaptée à votre consommation. Comment l’a trouver ? Rien de plus simple ! Consultez notre comparateur en ligne ou appelez l’un de nos conseillers expert en énergie au 09 75 18 60 60 (appel non surtaxé). Nous sommes prêts à vous répondre du lundi au vendredi de de 8h30 à 20h et le samedi de 9h30 à 18h.