Comment fonctionne le compteur Linky triphasé ?

Le compteur Linky, disponible en version monophasée ou triphasée, est un dispositif nouvelle génération déployé par Enedis. Mais si la version monophasée est courante, le compteur triphasé pose parfois question. Zoom sur ses spécificités !

Le compteur Linky triphasé en résumé :

✔️ il est idéal pour les logements énergivores (puissance ≥ 18 kVA) ;

✔️ il permet de subvenir aux besoins en électricité des professionnels ;

✔️ il peut être relevé à distance au même titre que le compteur monophasé.

Fonctionnement et prix du compteur Linky triphasé

Peut-être êtes-vous déjà incollable sur le fonctionnement et l’installation du compteur Linky ? Quoi qu’il en soit, en tant que particulier, vous connaissez probablement moins bien le compteur triphasé que son petit frère, le compteur monophasé. Voici comment le dispositif fonctionne.

Qu’est-ce qu’un compteur triphasé ?

La principale spécificité du compteur Linky triphasé réside dans son mode de distribution du courant électrique : il le fait avec trois fils électriques appelés conducteurs de phase ainsi qu'un câble neutre - donc 4 fils au total. 

Pour simplifier, la phase désigne le fil qui fait passer l’électricité depuis le réseau de distribution géré majoritairement par Enedis (ex-ERDF), et le neutre est celui qui assure la répartition de l’énergie acheminée. Ainsi, dans un branchement en triphasé, on peut considérer que 3 “courants électriques” circulent dans chacun des 3 fils pour alimenter l’habitation. Le compteur Linky triphasé est particulièrement utile pour alimenter de gros, ou de nombreux équipements électriques, en optimisant l'énergie utilisée.

Vous avez déjà un compteur Linky ?

Découvrez vite l'offre la moins chère.

Je compare les offres

Quelle différence entre les compteurs Linky monophasé et triphasé ?

Un compteur monophasé, généralement destiné à une utilisation domestique, délivre un courant alternatif et non continu, de la même façon que le compteur triphasé. Cependant, il fonctionne grâce à un unique câble conducteur de phase (d’où le terme mono) ainsi qu’à un câble neutre. Il est le plus communément utilisé dans les foyers français, car il permet d’alimenter tous les appareils électriques usuels (chauffage, lampes, machines à laver et autres appareils électroménagers courants). Fonctionnant en 230 volts, il est parfait pour les compteurs électriques dont la puissance oscille entre 3 et 18 kVA, c’est-à-dire la grande majorité des logements de particuliers en France.

Toutefois, il se peut qu’un compteur Linky triphasé vous soit recommandé si vous avez des besoins plus importants, notamment des équipements énergivores comme la pompe à chaleur de la piscine de votre résidence secondaire, des gros appareils électroménagers ou des équipements professionnels. On retrouve aussi ce type de compteurs dans certaines constructions anciennes qui le nécessitent, ou bien si votre compteur est très éloigné de vos équipements électriques

Enfin, notez que le type de compteur ne change rien à son fonctionnement : il transmet tout de même vos données grâce aux courants porteurs de ligne (CPL) et permet l’intervention à distance des techniciens Enedis. Et la cerise sur le gâteau : il favorise les économies sur votre consommation !

Quel est le prix du compteur Linky triphasé ?

Normalement, l’installation et la mise en service du compteur Linky sont gratuites (lors d’un déménagement ou une installation dans une construction neuve, par exemple) et sont assurées par le gestionnaire de réseau Enedis ou des techniciens d’entreprises partenaires.

En revanche, l’installation du compteur Linky est payante si vous changez de puissance pour des raisons techniques. Ainsi, dans le cas où vous voudriez passer d’une installation en monophasé à un compteur Linky triphasé ou inversement, vous devrez avancer quelques frais. Vous trouverez les tarifs à prévoir dans le tableau ci-dessous :

Type de prestation

Délais

Tarif heures ouvrées (8h-12h et 13h-17h) en €

Tarif hors heures ouvrées en €

Changement de puissance de compteur seul avec passage de triphasé à monophasé

5 à 10 jours ouvrés

158,75 €

273,19 €

Changement de puissance de compteur seul avec passage monophasé à triphasé

5 à 10 jours ouvrés

158,75 €

273,19 €

Changement de formule tarifaire seule avec passage de triphasé à monophasé

5 à 10 jours ouvrés

158,75 €

273,19 €

Changement de formule tarifaire seule avec passage de monophasé à triphasé

5 à 10 jours ouvrés

158,75 €

273,19 €

Modification simultanée de la puissance et de l'offre tarifaire avec passage de triphasé à monophasé

5 à 10 jours ouvrés

158,75 €

273,19 €

Modification simultanée de la puissance et de l'offre tarifaire avec passage de monophasé à triphasé

5 à 10 jours ouvrés

158,75 €

273,19 €

Par ailleurs, le bruit court aussi que le compteur Linky triphasé serait plus coûteux qu’un compteur monophasé. Pourtant, ce n’est qu’en partie vrai ! Comme pour un compteur classique, le prix du kWh d’un appareil triphasé dépend de votre choix de fournisseur d’électricité ainsi que de votre option tarifaire (base ou heures pleines/heures creuses). Ainsi, le montant de votre facture d’électricité n’est pas fonction du caractère triphasé ou non de votre compteur.

Ce qui, en revanche, peut expliquer des factures plus salées, c’est votre puissance de compteur. En général, le compteur Linky triphasé est associé à une puissance d’au moins 16 ou 18 kVA. Le budget pour une telle puissance est forcément plus conséquent que pour un compteur à 6 ou 9 kVA. 

Faire le plein d’économies !

Vous souhaitez économiser avec votre compteur Linky triphasé ? C’est tout à fait possible, même avec une grande puissance ! Pour ce faire, vous pouvez consulter en détail les offres d’électricité Linky ou comparer les fournisseurs d’électricité et de gaz afin de trouver celui qui propose un contrat au tarif le plus bas. Cela pourrait vous étonner mais EDF n’est pas forcément le prestataire le moins cher du marché...

Notice compteur Linky : comment utiliser un compteur Linky triphasé ?

Parce qu’il présente de nouvelles fonctionnalités par rapport aux anciens compteurs, la prise en main du compteur intelligent peut être difficile pour certains usagers. Découvrez comment utiliser votre compteur triphasé grâce à notre mode d’emploi.

Dans quels cas recourir au compteur Linky triphasé ?

Nous l’avons vu, le compteur Linky triphasé est surtout adapté pour les professionnels, les entreprises, ou les logements nécessitant un compteur de puissance supérieure à 18 kVA. Aussi, si vous êtes un particulier, vous devriez envisager l’installation d’un compteur Linky triphasé si :

  • vous faites fonctionner des équipements ayant de forts besoins en énergie (pompes à chaleur d’une piscine, gros électroménager) et qu’un simple compteur monophasé ne peut pas assumer ;
  • vous utilisez un lave-linge ou toute autre installation nécessitant de recourir à 3 circuits électriques différents ;
  • vous utilisez souvent plusieurs appareils énergivores en même temps et vous voulez éviter les court-circuits.

En cas de doute, n’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre fournisseur d’énergie ou directement auprès d’Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution pour l’électricité.

Comment utiliser mon compteur Linky triphasé ?

Que vous soyez pour ou contre Linky, il est probable que le technicien vous propose l’installation d’un compteur Linky triphasé au moment de remplacer votre ancien compteur électrique. Cependant, ce n’est pas une raison de paniquer car la prise en main et l’utilisation sont similaires à celles des compteurs Linky classiques (monophasés). Pour activer l’appareil et faire défiler les menus, vous pouvez :

  • allumer l’écran du compteur en appuyant sur les touches “+” ou “−” ;
  • utiliser ces deux touches où que vous soyez dans le menu, pour faire défiler les informations présentes sur le compteur ;
  • accéder, en direct, à toutes les informations sur votre consommation.

Ensuite, toujours comme pour les compteurs monophasés, vous pourrez accéder aux informations suivantes :

  • votre option tarifaire ;
  • le nom du contrat ;
  • votre index de consommation ;
  • la puissance apparente (puissance du compteur au moment précis où vous le consultez), par exemple : 3522 VA ;
  • la puissance souscrite quand vous avez signé le contrat (par exemple : 12 kVA) ;
  • la puissance maximum utilisée le jour-même (par exemple : 8672 VA).

Le compteur triphasé voit la vie en grand

Prévu pour les maisons individuelles avec de forts besoins en énergie (équipements hautement technologiques, piscines, installations informatiques) et pour les professionnels, le compteur Linky triphasé est idéal pour les grosses consommations. Sa taille s’adapte d’ailleurs à vos besoins en énergie : il est plus grand qu’un compteur monophasé ! Ses dimensions sont les suivantes : 310 × 170 × 77 mm.

Que faire si mon compteur Linky triphasé disjoncte ?

Il n’est pas exclu que votre compteur communicant connaisse des dysfonctionnements. Ceux-ci prennent généralement la forme d’une interruption de courant : le compteur Linky disjoncte régulièrement. Ce phénomène est dû, soit à un déséquilibre des phases, soit à une consommation plus importante que l’option choisie lors de la souscription de votre contrat d’énergie.

Dans le premier cas, le déséquilibre des phases est dû à un branchement ou un réglage inadapté. En effet, vu qu’il fonctionne grâce à 3 phases fournissant de l'énergie de manière égale (3 fois 6 kVA pour un compteur de 18 kVA, par exemple), il faut impérativement veiller à ce qu’une phase ne dépasse pas sa puissance maximale. Cela peut toutefois se produire si plusieurs appareils énergivores sont branchés sur la même phase. Dans ce cas, un équilibrage des phases doit être effectué.

Dans le second cas, qui rejoint partiellement le premier, peut-être que vous n’avez tout simplement pas souscrit le bon abonnement d’électricité. Si votre consommation est plus importante que prévue, n’attendez plus : contactez votre fournisseur afin de passer à la puissance supérieure.

En somme, si vous n’avez plus d’électricité peu après l’installation de Linky, si votre compteur fait du bruit ou si vous constatez des coupures régulières, votre premier réflexe doit être de vérifier l’état du disjoncteur :

  • s’il est est position “arrêt” (O), c’est peut-être que trop d’appareils fonctionnent simultanément. Éteignez certains appareils et réessayez ;
  • s’il est en position “marche” (I), consultez l’afficheur du compteur : il peut indiquer que vous avez dépassé la puissance maximale de votre abonnement. Vous devrez éteindre certains appareils pour faire revenir le courant. Votre compteur peut également vous indiquer de contacter votre fournisseur pour régler la panne.

Si, malgré vos efforts pour régler l’appareil, la panne persiste, c’est que le problème est probablement général. Pour vous en assurer, n’hésitez pas à joindre le centre de dépannage Enedis au 09 72 67 50 XX (remplacez XX par le numéro de votre département). Enfin, si vos problèmes persistent et que les coupures restent régulières et coûteuses, ou endommagent vos appareils, vous avez la possibilité de vous rapprocher du Médiateur National de l’Energie (MNE) qui vous expliquera comment réagir en cas de coupure d’électricité :

Gérer la puissance du compteur Linky triphasé : comment faire ?

Pourquoi changer la puissance de mon compteur triphasé ?

Comme évoqué précédemment, le branchement de tout compteur, monophasé comme triphasé, se fait selon la puissance de compteur nécessaire, qui elle-même dépend de la taille de votre foyer et des appareils que vous utilisez.

Ainsi, plus la puissance du compteur est élevée, plus les tarifs affichés par les fournisseurs d'énergie sont importants. Cela implique donc de ne pas choisir une puissance trop élevée quand cela n’est pas nécessaire, au risque de faire des dépenses inutiles : dans ce cas, vous pouvez décider de diminuer votre puissance de compteur, notamment pour un compteur Linky triphasé.

De la même façon, une puissance trop faible est synonyme de compteur Linky qui disjoncte. En effet, le fait d’utiliser des appareils trop énergivores ou d’avoir un branchement en triphasé mal répartie sur les 3 phases, vous conduira probablement à un changement de puissance de votre compteur Linky triphasé.

Que faire pour augmenter ou diminuer la puissance d’un compteur Linky triphasé ?

Afin de gérer la puissance du compteur Linky triphasé en la réajustant vers le haut ou vers le bas, il vous suffit de contacter votre fournisseur d'énergie, muni de votre numéro PRM (Point de Référence Mesure). Votre interlocuteur se chargera ensuite de contacter le gestionnaire de réseau Enedis qui appliquera les modifications à distance. Aucune démarche supplémentaire n’est à réaliser.

Vous pouvez également le faire via votre espace client en ligne sur le site d’Enedis, où vous avez d’ailleurs la possibilité de suivre votre consommation électrique quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle avec précision, et sans danger pour vos données personnelles. Vous pourrez alors facilement comprendre quels sont les éventuels ajustements à mettre en œuvre pour éviter les pépins causés par la consommation d’électricité, et vous pourrez également contacter Enedis par ce moyen. Si vous ne disposez pas encore de compteur Linky, n’hésitez pas à consulter les avis des consommateurs sur le compteur afin de vous faire une idée !

Comment passer d’un compteur monophasé à un compteur Linky triphasé ?

Pour passer de monophasé à triphasé, il suffit de contacter votre fournisseur d'énergie pour lui en faire la demande et de prendre rendez-vous avec un technicien Enedis. Notez cependant que les frais pour l’intervention du professionnel seront à votre charge, avec un montant variable en fonction de l’horaire d'intervention : pendant les heures ouvrées (8h-12h et 13h-17h) ou en dehors des heures ouvrées.

Quel que soit le type de changement souhaité (puissance, abonnement tarifaire ou les deux), la mise en place d’un compteur monophasé à la place d’un triphasé, et inversement, vous coûtera 158,75 € dans le premier cas (heures ouvrées), et 273,19 € dans le second. 

Enfin, si vous possédez un ancien compteur (électronique ou électromécanique), sachez que vous vous verrez systématiquement proposer l’installation d’un compteur Linky si vous formulez le souhait d’en augmenter la puissance. Celle-ci est en effet obligatoire puisqu’elle vise, entre autres, à moderniser le réseau de distribution. Un moindre mal car le compteur Linky présente de nombreux avantages, il serait donc dommage de refuser son installation.

💬 FAQ : vos questions sur le compteur Linky triphasé

Pourquoi installer un compteur Linky triphasé ?

Le choix d’un compteur triphasé se fait principalement pour optimiser la puissance électrique de votre habitation. Pour les particuliers, si vous avez des besoins importants ou des appareils qui consomment beaucoup d'énergie (généralement à partir de 18 kVA), cette option peut être la bonne. Autrement, le compteur Linky triphasé est surtout utilisé par les professionnels, notamment ceux utilisant du matériel en continu et sur plusieurs étages.

Mon compteur triphasé ne marche pas : que faire ?

Si votre électricité se coupe de manière inopinée, c’est probablement que votre compteur a disjoncté. En général, il s’agit d’un souci au niveau de la puissance : soit vous avez branché trop d’appareils ou des machines trop puissantes qui excèdent la capacité de votre compteur, soit le branchement du compteur Linky triphasé n’est pas équilibré.

Si cela persiste en débranchant certains équipements, n’hésitez pas à contacter votre fournisseur. Dans tous les cas, pas de panique : a priori, le compteur Linky ne présente aucun danger pour votre santé ni pour votre logement !

J’ai un compteur triphasé : est-il possible de changer pour un compteur monophasé ?

Il est tout à fait possible de changer d’avis. Si votre utilisation de matériels électriques évolue (à la hausse comme à la baisse), il est tout à fait judicieux de demander à ouvrir un autre type de compteur Linky. Attention cependant à bien vérifier avec votre fournisseur d'énergie qu’il ne s’agit pas d’un simple changement de puissance à faire. Pour passer d’un monophasé à un compteur Linky triphasé ou inversement, Enedis vous propose le passage d’un technicien, moyennant la somme de 158,75 € (heures ouvrées) ou de 273,19 € (hors heures ouvrées).

Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.