Tout savoir sur la chaudière bois-bûches !

Comment bien choisir sa chaudière à bûches ?

Vous êtes décidé, c’est bel et bien une chaudière à bois que vous souhaitez installer chez vous ! Mais maintenant, comment faire pour bien la choisir ? Voici toutes les réponses à vos questions.

🔎 Qu’est-ce qu’une chaudière à bûches ?

Une chaudière à bûches est un appareil de chauffage, qui peut alimenter un système de chauffage central, un plancher chauffant voire même une installation d’eau chaude sanitaire (ECS). Ce type de chaudière est alimenté par des morceaux de bois, dont la longueur se situe entre 22 cm et 50 cm en moyenne. Généralement, le chargement de bois dans l’appareil se fait manuellement, de sorte à pouvoir empiler les bûches sur la grille du foyer. 

Installer une nouvelle chaudière

Votre nouvelle chaudière à partir d'1 € symbolique grâce aux aides de l'État.

Mon devis gratuit

🌱 Pourquoi choisir une chaudière à bûches ?

Un combustible économique

Pour faire fonctionner une chaudière à bois, des bûches sont utilisées dans le but d’être brûlées. C’est notamment grâce à leur combustion, que la chaleur qui est émise va ensuite pouvoir être injectée dans le système central de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire. Le prix de la bûche de bois varie bien moins que pour le gaz, l’électricité ou encore le fioul domestique. Ce combustible compte parmi les moins chers du marché :

Sources d'énergie

Prix moyen du kWh*

🌱 Bûche de bois

0.0450 €

🔥 Gaz naturel

0.0840 €

🏤 Fioul domestique

0.0958 €

⚡ Électricité

0.1557 €

*Pour le mois d'avril 2021

Un appareil respectueux de l’environnement

La chaudière à bûches de bois est considérée comme un appareil écologique grâce au combustible dont elle s’alimente. En effet, les bûches de bois sont considérées comme une source d’énergie naturelle et renouvelable

Sachez qu’en choisissant une chaudière à bûches labellisée Flamme Verte, vous pouvez d’autant plus avoir la garantie que votre appareil dispose d’un taux d’émissions de CO2 et de poussières faibles. Plus globalement, les chaudières à bûches émettent nettement moins de gaz à effets de serre que des chaudières électriques, au gaz ou au fioul. Voici un aperçu des rejets de CO2 pour les différents types de chaudières :

Type de chaudière

Emissions moyennes de CO2/ kWh

🌲 A bûches

9 g

💥 Électrique

130 g à 200 g

🔥 Au gaz

235 g

🌟 Au fioul

300 g

Un rendement intéressant

La chaudière à bûches dispose d’un taux de rendement qui peut atteindre les 90 %. Grâce à ses performances énergétiques, cet appareil vous permet de réaliser jusqu’à 30 % d’économies sur vos factures d'énergie

Attention : la chaudière à bûches est certes un appareil performant, mais il ne faut pas pour autant négliger le type de bois utilisé pour son fonctionnement. Veillez à bien utiliser un bois bien sec. Pourquoi ? Un bois humide aura pour effet de produire une quantité moins importante d’énergie, mais aussi d’encrasser le système de chauffage. Notez qu’au moment de l’abattage, certains bois peuvent contenir jusqu’à 50% d’humidité ! Idéalement, le taux d’humidité à ne pas dépasser devrait être de l’ordre de 15 % à 20 %. Pour obtenir de tels résultats, un temps de séchage d’environ deux années est souvent nécessaire. Toutefois, distinguez bien les différents types de bois :

  • les bois tendres (peuplier, pin) ;
  • les bois durs (châtaigner, chêne, peuplier) : leur production d’énergie peut être jusqu’à 50 % supérieure aux bois tendres. 

Bon à savoir !

Grâce à ses hautes performances énergétiques et à ses faibles émissions de CO2, la chaudière à bûches est éligible aux aides financières de l’Etat. Cela comprend notamment : MaPrimeRénov’, la Prime CEE, l’éco-prêt à taux zéro, la TVA à taux réduit, Habiter mieux sérénité de l’Anah et les aides des collectivités locales. N'hésitez pas à vérifier vos éligibilités pour réduire le prix de votre chaudière au bois

📌 Les critères pour bien choisir sa chaudière à bûches

Le modèle de sa chaudière à bûches

La chaudière à bûches se décline en plusieurs modèles dont le mode de fonctionnement peut changer. Il existe donc : 

  • les modèles classiques : qui disposent d’un mode de fonctionnement dit direct, c’est à dire qu’ils brûlent tout simplement le bois afin de produire de la chaleur ;
  • les modèles à gazéification : qui ont recours à un processus thermique de décomposition du bois en gaz combustible. Pour cela, le bois utilisé doit être très sec (humidité inférieure à 20%) ;
  • les modèles à hydro-accumulation : qui sont équipés d’un ballon tampon, ce qui permet de stocker la chaleur afin de la restituer lorsque la chaudière est arrêtée ;
  • les modèles à condensation : qui permettent de récupérer les calories présentes dans les fumées dégagées lors de la combustion des bûches de bois. Cette technologie diminue les pertes thermiques de la chaudière en réutilisant intelligemment la chaleur dégagée.

Retrouvez ci-dessous un petit récapitulatif des différents types de chaudières à bûches :

Modèles de chaudières

Caractéristiques

Rendement

🌳 Classique

Système de combustion direct du bois

50 % à 80 %

💭 À gazéification

Transformation du bois en gaz

80 % à 90 %

🌊 À hydro-accumulation

Stockage du surplus de chaleur dans un ballon tampon pour une utilisation ultérieure

80 % à 90 %

💦 À condensation

Récupération des calories dégagées dans les fumées

90 % voire plus

Le type de tirage du bois

Les chaudières à bûches se différencient principalement par leur mode de tirage du bois. Ce phénomène désigne un mouvement d’air établi lors de la combustion du bois. Plus concrètement, il s’agit d’un appel d’air provoqué par une différence de température entre le foyer, d’où provient la chaleur, et celle du conduit d’évacuation des fumées. Un bon tirage permet une combustion du bois réalisée de façon modérée, tout en permettant une production de chaleur optimale. Deux grandes catégories de tirage du bois existent : 

  • le tirage naturel ;
  • le tirage forcé.

 

Pour le tirage naturel, on distingue deux types de combustion :

  • la combustion montante : qui est généralement utilisée par les chaudières à bûches classiques. Elle s’apparente à un feu de cheminée ;
  • la combustion inversée : qui consiste, quant à elle, à brûler le bois par le haut de la chaudière. Elle se distingue de la précédente étant donné qu’elle fait bénéficier à la chaudière à bûches de meilleures performances énergétiques. Cette technologie permet une combustion totale du bois, avec de très faibles émissions de CO2.

Quant au tirage forcé, il s'agit principalement d'installer un turbo avec ou non un évacuateur d’air. Celui-ci s’installe dans le dispositif d’évacuation et d’alimentation en air. Le tirage forcé permet une combustion rapide mais très efficace.

 

Tirage naturel

Tirage forcé

🔎 Caractéristiques

2 types de combustion : montante et inversée

Installation d'un turbo et/ou un évacuateur d'air

Combustion rapide et très efficace

📊 Taux de rendement

✔ combustion montante : 50 % à 70 %

✔ combustion inversée : 65 % à 90 %

70 % à 90 %

💰 Prix moyen de la chaudière

✔ combustion montante : 2 000 € à 3 500 €

✔ combustion inversée : 3 000 € à 8 000 €

5 000 € à 13 000 €

La puissance : une chaudière à bûches adaptée à vos besoins

Adapter la puissance de votre chaudière à bûches aux besoins de votre foyer est essentiel. Si votre chaudière dispose d’une puissance insuffisante, la chaleur qu’elle produira ne pourra pas couvrir vos besoins : le confort thermique ne sera tout simplement pas au rendez-vous. À  l’inverse, si votre chaudière s’avère trop puissante, vous serez vite amené à remarquer une surconsommation de sa part, par rapport à vos besoins. Ce n’est souhaitable ni pour votre porte-monnaie, ni pour les émissions de gaz à effet de serre que cela peut générer inutilement. 

Réalisez de belles économies !

Avec notre comparateur de fournisseurs d’énergies en ligne ou en téléphonant à l’un de nos conseillers, vous pouvez comparer l’ensemble des offres pour trouver la moins chère et la plus adaptée à vos besoins. Nos conseillers sont joignables au 09 75 18 60 60, du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00. N’hésitez pas, service et appel gratuits !

 

Pour déterminer la puissance dont vous avez besoin pour votre chaudière à bûches, il convient de prendre en compte au moins trois de ces éléments :

  • la surface de votre logement en m² : si votre logement est petit, il sera inutile d’investir dans un appareil de chauffage surpuissant (et donc plus cher) pour réussir à le chauffer correctement ;
  • le nombre de personnes dans le foyer : cela peut être déterminant, notamment dans le cas où vous souhaiteriez coupler votre chaudière à bûches avec un système d’eau chaude sanitaire ; 
  • la qualité de l’isolation : si votre isolation est mauvaise ou que votre logement est ancien, les déperditions énergétiques peuvent être plus ou moins importantes. Dans ce cas, n’hésitez pas à vous diriger vers une chaudière à bûches un peu plus puissante, afin de pallier les pertes de chaleur. Néanmoins, il peut être judicieux de procéder également à des travaux de rénovation énergétique, afin de mettre fin à ces déperditions, qui vous permettront de réaliser des économies d’énergie et d’argent. 

Le saviez-vous ? 

Certains modèles de chaudières à bûches permettent de les coupler avec une installation  solaire. Cela permet aux habitants d’une maison d’être chauffés grâce à des énergies quasi uniquement d’origines renouvelables ! Notez qu’en plus de panneaux solaires, ce mode de fonctionnement nécessite d’installer un ballon tampon, qui stockera la chaleur afin de la restituer ultérieurement.   

 

Voici un ordre d’idée de la puissance à choisir pour votre chaudière à bûches en fonction de la taille de votre habitation :

Surface

Puissance recommandée (chauffage seul)

Puissance recommandée (chauffage et eau)

📉  Inférieure à 120 m²

De 12 kW à 25 kW

De 20 kW à 30 kW

📈 Supérieure à 120 m²

Minimum 20 kW à 25 kW

Minimum 25 kW à 30 kW

Si des doutes subsistent quant au choix de la puissance pour votre appareil, ce n’est pas un souci : l’artisan que vous choisirez sera à même de vous conseiller !

La marque en fonction de vos préférences

De nombreuses marques proposent leurs modèles de chaudières à bûches de bois. Certaines sont très réputées pour les produits qu’elles proposent. Néanmoins, elles peuvent parfois s’avérer assez chères. D’autres marques moins connues proposent des produits de bonne qualité et à des prix moins excessifs. Voici une petite sélection de marques de chaudières à bûches populaires :

Marques

Origine

Label Flamme Verte

Caractéristiques

✅ DeDietrich

France

Oui

Uniquement des modèles à combustion inversée

✅ Fröling

Autriche

Oui

Large gamme de puissances : 15 kW à 60 kW

✅ Hargassner

Autriche

Oui

Prime "Vivrobois" pour toute installation d'une chaudière de la marque : de 860 € à 1 720 € max

✅ Vigas

Slovaquie

Non

Tous les modèles Vigas sont à combustion inversée et à gazéification

✅ Viadrus

Tchèque

Non

Nombreux modèles en fonte

💬 Foire aux questions

Quels sont les avantages de la chaudière à bûches ?

De nombreux avis positifs existent sur la chaudière à bûches et mettent généralement en avant : 

  • son combustible d’origine renouvelable et peu cher
  • ses performances énergétiques : un rendement jusqu’à 90 % ;
  • les belles économies d’énergie et d’argent qu’elle permet ;
  • un investissement raisonnable : 3 000 € à 8 000 € en moyenne ;
  • son éligibilité aux aides financières gouvernementales

Quels peuvent être les inconvénients avec une chaudière à bûches ?

Quelques désavantages subsistent malgré tout et sont à prendre en considération avant toute installation :

  • son encombrement : plusieurs m² sont nécessaires pour l’appareil en lui-même ainsi que le stockage des bûches ;
  • la chargement manuel des bûches : il peut être contraignant étant donné qu’il est nécessaire d’approvisionner la chaudière tous les deux jours voire quotidiennement ;
  • son entretien régulier obligatoire : il nécessite de prévoir un budget annuel ;
  • la qualité des bûches : toutes les types de bois ne peuvent pas être utilisés pour être brûlés à cause de leur taux d’humidité ;
  • d’autres appareils peuvent être encore plus performants : c’est notamment le cas de la chaudière à granulés, dont le niveau de rendement peut parfois dépasser les 100 %. 

Comment entretenir sa chaudière à bûches ?

L’entretien d’un chauffage au bois (chaudière, poêle, etc), qu’il soit alimenté avec de la bûche ou du granulé, reste toujours le même. Pour que les performances énergétiques d’une chaudière à bûches restent optimales, il est important de procéder à son entretien annuel ainsi qu’un à ramonage biannuel. Ces deux interventions sont respectivement facturées 150 € à 250 € et 40 € à 100 € par intervention en moyenne.

Quelle marque choisir pour une chaudière à bûches ?

De nombreuses marques proposent leurs modèles de chaudières au bois. Il convient de sélectionner celle qui saura le mieux répondre à vos besoins ainsi qu’à vos préférences. Voici une liste non exhaustive des meilleures marques de chaudières à bûches : 

  • DeDietrich ;
  • Fröling ;
  • Hargassner ;
  • Vigas ;
  • Viadrus.
Maëva

Maëva

Rédactrice web & SEO

Diplômée d'une Licence L.E.A. Anglais-Russe, Maëva est rédactrice web & SEO chez Hello Watt. Sensible aux questions environnementales, elle écrit sur la transition énergétique, et plus vastement l'énergie.