🎤 Interview d'Albert Codinach, CEO de Planète OUI

Hello Watt a rencontré Planète OUI à l'occasion d'une interview. Merci au fournisseur d'avoir répondu à nos questions sur les différents sujets : actualité du marché de l'énergie, le positionnement du fournisseur, les nouveautés à venir... ! Alors n'attendez plus, la suite dans les lignes qui suivent.

Albert Codinach, CEO et fondateur de Planète OUI

Pour commencer pouvez-vous nous présenter votre société ? Quelle est votre histoire ?

Planète OUI est un fournisseur français d’électricité verte, créé en 2007 et pionnier de la fourniture d’énergie 100% renouvelable. Nous comptons plus de 55 000 clients aujourd’hui et nous sommes une équipe de près de 80 personnes, dont notre service client, basées à Lille et à Lyon.

Nous comptons plus de 55 000 clients aujourd’hui

Albert Codinach
                                                                                

Pouvez-vous nous présenter vos offres pour les particuliers ? Comment vous différenciez-vous des autres fournisseurs ?

Notre promesse est de proposer des offres permettant à tous de préserver la planète et son budget. C’est pour cela que nous travaillons main dans la main avec des producteurs français de sources renouvelables : hydrauliques, éoliens et photovoltaïques, afin de proposer des offres vraiment vertes.

Nous avons 3 offres d’électricité verte :

  • L’offre Eco, qui permet une facturation sur la base d’un échéancier. Cette offre permet de bénéficier de 20% de réduction sur la part abonnement de la facture.

  • L’offre Safe, qui permet une facturation au réel de sa consommation.

  • L’offre Temps Réel, la plus engagée, qui garantit un équilibrage entre l’énergie consommée et les injections de nos producteurs partenaires toutes les 30 minutes.

Et pour ceux qui souhaitent aller encore plus loin, nous accompagnons également les particuliers dans leur projet d’autoconsommation.

Quel bilan faites-vous de 2019 et quels sont vos objectifs pour 2020 ?

Le bilan pour 2019 est très positif. Nous avons connu une forte évolution de notre activité avec le seuil symbolique des 50 000 clients dépassé ! Nous avons aussi constitué une équipe de grande qualité prête à relever des défis encore plus importants. Comme notamment le lancement de l’offre de gaz vert prévu au 1er semestre 2020, ou encore l’objectif de fournir 100 000 clients en énergie 100% renouvelable à court terme. Une belle année également soulignée par une première place dans la dernière édition du Guide de l’Electricité Verte de Greenpeace. 

Une belle année également soulignée par une première place dans la dernière édition du Guide de l’Electricité Verte de Greenpeace.

Albert Codinach

 

L’année 2019 a connu une hausse très importante du TRV de l’électricité : quel est votre ressenti et celui des clients ?

Il y a un manque d’information vis-à-vis du grand public et cela crée de la frustration et de la confusion. Les raisons de ces augmentations (plus ou moins fortes) sont liées à des facteurs qui restent abstraits pour beaucoup : les tarifs réseau (TURPE), les certificats d’économie d’énergie (CEE), le prix de l’énergie sur les marchés de gros, les prix du marché du CO2, etc. Il est important d’aborder ces augmentations avec plus de pédagogie et de donner accès à une information plus accessible pour tous. 

Des discussions sont en cours pour réformer l’ARENH, quelles devraient en être les modalités selon vous ?

Le projet de réforme de l’Arenh ne nous semble pas prendre la bonne direction : nous sommes de notre côté favorables à un prix non régulé de l’énergie afin d’aligner tous les actifs de production (nucléaires comme renouvelables) sur les mêmes lois de marché, et permettre ainsi aux actifs renouvelables d’émerger plus facilement sans subventions.

Nous sommes donc « contre » le principe du corridor de prix encadré par un plancher et un plafond, d’autant plus que sa mise en place semble compliquée d’un point de vue pratique avec tous les mécaniques et contraintes actuelles du marché.

Cependant, la rente nucléaire historique doit continuer à bénéficier au contribuable et au consommateur, tout en facilitant la transition énergétique. Il revient donc à l’État de définir d’autres leviers d’allègement de la facture, par exemple via les taxes. L’Arenh doit en effet être réformée de manière globale pour trouver d’autres mécanismes permettant le partage de la rente nucléaire historique.

On a pu entendre des critiques du Médiateur National de l’Energie sur les « Méthodes commerciales douteuses », « Offres vertes pas très vertes », « promotions faussement alléchantes », quel est votre point de vue là-dessus ?

Il est important de créer de la transparence et d’amener un discours pédagogique sur le marché, ce que nous nous efforçons de faire. Le classement de Greenpeace permet notamment d’y voir plus clair et d’identifier les fournisseurs vraiment verts.

Albert Codinach

Les méthodes commerciales « douteuses » sont malheureusement présentes dans tous types d’offres, pas que dans les offres vertes. Il est vrai que parfois l’énergie verte peut être une cible facile. Il est important de créer de la transparence et d’amener un discours pédagogique sur le marché, ce que nous nous efforçons de faire. Le classement de Greenpeace permet notamment d’y voir plus clair et d’identifier les fournisseurs vraiment verts. Il faut également que les autorités soient vigilantes à ce que tous les acteurs respectent les règles du jeu, sinon nous courrons le risque d’endommager la filière.

Linky, Gazpar permettent l’arrivée de données dans ce secteur de l’énergie, qu’est-ce que cela change pour vous ?

Les choses se mettent en place pour que les données puissent être exploitées au service du consommateur. Pour une jeune société comme la nôtre, avec un fort goût pour les nouvelles technologies, il s’agit d’une opportunité afin de proposer des services complémentaires à nos clients, notamment dans la maitrise de la consommation, pour le bien de la planète et du budget. Tout cela en respectant la confidentialité de l’utilisateur.

Avez-vous de nouvelles offres ou services sur lesquels vous travaillez actuellement et qui sont susceptibles d’être proposées aux particuliers prochainement ? (offres spéciales Linky, voiture électrique, services additionnels, etc….) ?

Nous avons lancé en 2019 l’offre Temps Réel. [...] Le principe est d’assurer l’équilibre entre production et consommation à chaque instant avec une traçabilité assurée [...].

Albert Codinach

Oui, notre maîtrise de toute la chaîne de valeur nous permet de travailler sur des nouvelles offres innovantes pour nos clients. Par exemple, nous avons lancé en 2019 l’offre Temps Réel. Dès l’instant où vous consommez de l’électricité, l’équivalent en électricité verte est simultanément injectée sur le réseau par nos partenaires producteurs. Le principe est d’assurer l’équilibre entre production et consommation à chaque instant avec une traçabilité assurée grâce à une blockchain en système ouvert que nous avons développé. Et nous continuons à travailler sur de nouvelles offres !

Comment voyez-vous le marché de la fourniture d’énergie évoluer à l’avenir ?

Le marché va évoluer vers une décentralisation, ce qui est un changement de paradigme. Les centres de production et de consommation vont se rapprocher et grâce à la technologie nous allons évoluer vers un marché de services où la gestion et la valorisation de l’électricité en temps réel jouera un rôle clé dans la transition énergétique.