Rénovation énergétique

Rénovation énergétique

Rénovation énergétique
RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Les dix conseils d’Hello Watt pour passer à la pompe à chaleur

Face à la hausse des prix de l’énergie, la pompe à chaleur se démarque comme une solution de chauffage à la fois rentable et respectueuse de l’environnement. Nous vous partageons dix conseils pour éviter les écueils et profiter d’une installation de qualité pendant de nombreuses années.

En résumé : 

  • Attention aux ventes sur les foires et les salons, par démarchage téléphonique et porte-à-porte. Les abus et les escroqueries sont malheureusement fréquents.
  • Faites toujours réaliser une visite technique et demandez plusieurs devis avant de signer. 
  • Vérifiez la fiabilité de votre installateur, le prix, le matériel et le dimensionnement proposés. 
  • Installer une pompe à chaleur dans un logement mal isolé est inefficace. Isolez avant de changer de système de chauffage. 
  • Faites appel à une entreprise qui gère les démarches administratives et les demandes d’aides.

Juliette Mariani, 22 mai 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

MaPrimeRénov’ : qu’est-ce qui change au 15 mai ?

Entre janvier et février 2024, le dépôt de dossiers de demandes d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’ a baissé de 40 % par rapport à janvier et février 2023, selon les données du ministère délégué chargé du Logement. Le gouvernement a donc décidé de simplifier la version 2024 de MaPrimeRénov’. Les nouvelles mesures entreront en vigueur pour les dossiers déposés à partir du 15 mai

Cliquez ici pour accéder au tableau complet des aides à jour à partir du 15 mai

En résumé : 

  • Il n’est plus obligatoire de réaliser un diagnostic de performance énergétique (DPE) pour être éligible à une aide lors d’une rénovation impliquant un seul geste de travaux
  • Les passoires thermiques (DPE F et G) pourront de nouveau bénéficier d’une aide en réalisant un unique geste de travaux
  • Le remplacement du système de chauffage ne sera plus une condition obligatoire pour bénéficier d'une aide pour un geste d’isolation. 
  • Hello Watt vous rappelle les étapes à suivre pour déposer votre dossier de demande d’aide. 
  • Il est possible de faire appel à un mandataire MaPrimeRénov’, comme Hello Watt, qui peut réaliser vos travaux et gérer les démarches administratives à votre place. 

Juliette Mariani, 2 mai 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

MaPrimeRénov’ : bilan désastreux pour le début d’année

Nous évoquions déjà, il y a deux mois, la baisse préoccupante des demandes d’aide MaPrimeRénov’ en janvier et février 2024. Le rapport trimestriel récemment publié par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) confirme la chute libre, sur l’ensemble du premier trimestre 2024, du nombre tant de rénovations réalisées avec le soutien de MaPrimeRénov’, que de dossiers déposés

En résumé : 

  • Baisse de 43 % des rénovations énergétiques réalisées entre le T1 2024 et le T1 2023.
  • Baisse de 65 % des dossiers déposés entre le T1 2024 et le T1 2023
  • Les travaux les plus sollicités sont le remplacement du système de chauffage, avec une forte demande pour les poêles à granulés
  • La complexité de MaPrimeRénov’ ainsi que les changements de cap du gouvernement ont découragé de nombreux ménages à solliciter les aides. 

Juliette Mariani, 26 avril 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Le gouvernement veut préparer l’avenir industriel des PAC françaises

Après un plan de bataille pour le solaire annoncé le 4 avril, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Roland Lescure, ministre délégué chargé de l’Industrie et de l’Énergie, ont dévoilé lundi 15 avril un plan d’action pour produire un million de pompes à chaleur (PAC) par an en France d’ici 2027

En résumé : 

  • Les ventes de PAC ont baissé de 14 % entre 2023 et 2022, et l’emploi dans les usines françaises et européennes est en recul. 
  • Le gouvernement a présenté un plan d’action pour doubler la capacité de production de PAC de la France et atteindre le million d’unités produites par an d’ici 2027
  • Pour atteindre cet objectif, les aides à la rénovation énergétique seront réservées aux PAC fabriquées en France et en Europe
  • 30 000 installateurs devront être formés, et les contrôles pour assurer la qualité des installations seront renforcés

Juliette Mariani, 17 avril 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

De nouvelles règles pour les audits énergétiques entrent en vigueur à partir du 1er avril

Au 1er avril 2024, l’audit réglementaire, obligatoire pour vendre une passoire thermique, et l’audit incitatif, obligatoire pour bénéficier des aides à la rénovation globale, vont être harmonisés et formeront un audit énergétique unifié, qui sera lui-même soumis à plusieurs petites modifications

En résumé : 

  • La méthode de calcul de l’audit incitatif, obligatoire pour bénéficier des aides à la rénovation globale MaPrimeRénov’, est alignée avec celle de l’audit réglementaire, obligatoire pour vendre une passoire thermique. 
  • L’audit énergétique unifié intègre, à partir du 1ᵉʳ avril 2024, la notion de confort d’été, et doit proposer deux scénarios de travaux pour atteindre au minimum la classe C du DPE, et non plus la classe B.

Juliette Mariani, 29 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Les aides pour le chauffage au bois baissent de 30 % à partir du 1er avril

À partir du 1er avril 2024, les installations de chauffages au bois seront moins subventionnées par MaPrimeRénov’. Poêle, cuisinière, chaudière, insert et foyer fermé à bois ou à granulés sont concernés : nous faisons le point sur les nouveaux montants

En résumé : 

  • Les aides MaPrimeRénov’ à l’installation d’un chauffage au bois diminuent de 30 % au 1er avril 2024. 
  • Une décision que le gouvernement justifie par la nécessité de privilégier des systèmes de chauffage moins polluants

Juliette Mariani, 28 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

La réforme de MaPrimeRénov’ entrera en vigueur à partir du 15 mai

Les textes réglementaires entérinant la dernière réforme de MaPrimeRénov’ viennent d’être publiés en fin de matinée

En résumé : 

  • Les annonces faites par le gouvernement le 8 mars sont confirmées
  • Les particuliers pourront déposer un dossier de demande d’aide prenant en compte les évolutions de MaPrimeRénov’ à partir du 15 mai

Juliette Mariani, 22 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

MaPrimeRénov’ : le gouvernement assouplit le dispositif dans un contexte de chute des demandes d’aides

Christophe Béchu, ministre de la Transition écologique, et Guillaume Kasbarian, ministre délégué chargé du Logement, ont mis en place une série de mesures visant à simplifier l’accès aux aides à la rénovation énergétique du dispositif MaPrimeRénov’. Elles seront effectives à partir du 15 mai 2024. 

En résumé : 

  • Le gouvernement a pris des mesures pour faciliter la réalisation de travaux de rénovation énergétique par les artisans, notamment en simplifiant l’obtention du label RGE (Reconnu garant de l’environnement). 
  • MaPrimeRénov’ est assouplie, notamment avec la réintroduction des travaux simples (dits monogestes) dans les aides.
  • Les particuliers pourront déposer des dossiers d'aides prenant en compte les nouvelles évolutions à partir du 15 mai 2024.

Juliette Mariani, 14 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Les Français se disent mal renseignés sur les aides à la rénovation énergétique

L’association Qualit’EnR, spécialisée dans la certification RGE (reconnu garant de l’environnement) pour les professionnels du bâtiment, vient de publier les résultats de son baromètre annuel de 2024 (1). Cette étude décrypte les comportements et les opinions des Français au sujet des énergies renouvelables et des travaux de rénovation énergétique

En résumé : 

  • Les personnes interrogées allouent en moyenne 20 % de leur budget à leurs factures d’énergie
  • 30 % d’entre elles prévoient de réaliser des travaux de rénovation en 2024.
  • Les trois quarts des personnes interrogées avouent mal connaître les dispositifs d’aides

Juliette Mariani, 13 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Adapter les logements au réchauffement climatique doit devenir une priorité selon la Cour des comptes

La Cour des comptes a fait paraître aujourd’hui son rapport public annuel, consacré en 2024 à l'adaptation au changement climatique. Ce rapport souligne que les aides à la rénovation énergétique ne répondent pas encore aux enjeux d’adaptation des logements aux effets du réchauffement climatique et aux épisodes de chaleur extrême

En résumé : 

  • MaPrimeRénov’ est aujourd’hui le principal outil de l’État pour répondre aux enjeux de la rénovation énergétique avec un budget de 4 milliards d’euros
  • Mais la politique actuelle de rénovation des logements ne prévoit pas de les adapter aux pics de chaleur qui vont s’accélérer d’ici 2050

Juliette Mariani, 12 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Baisse drastique des demandes d’aide MaPrimeRénov’ début 2024

Les chiffres exclusifs obtenus par Les Echos auprès du ministère délégué chargé du Logement révèlent une baisse drastique de 40 % des demandes de subventions MaPrimeRénov’ en janvier et février 2024 par rapport à la même période en 2023

En résumé : 

  • Le nombre de dossiers déposés dans le cadre du dispositif d’aide à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’ a brutalement baissé de 40 % début 2024. 
  • La complexité du dispositif d’aide ainsi que l’exclusion de certains types de travaux sont en cause. 
  • Le gouvernement a promis des annonces concrètes demain. 

Juliette Mariani, 7 mars 2024

RÉNOVATION ÉNERGÉTIQUE

Riposte Alimentaire frappe fort pour défendre la rénovation énergétique

Le collectif Riposte Alimentaire fait parler de lui, après une action remarquée hier, au Salon de l’agriculture. La veille, lundi 26 février, Riposte Alimentaire avait également mené une action de protestation en faveur de la rénovation énergétique : sept militants ont bloqué l’avenue de la Grande-Armée, à Paris, pour protester contre le coup de rabot infligé par le gouvernement aux aides à la rénovation énergétique MaPrimeRénov’

En résumé : 

  • Riposte Alimentaire a mené une action pacifique pour dénoncer la coupe budgétaire d’un milliard d’euros de MaPrimeRénov’
  • D’autres voix écologistes s'élèvent contre ce coup de rabot qui va à l’encontre des engagements du gouvernement en faveur de la rénovation énergétique et de la protection de l’environnement

Juliette Mariani, 28 février 2024