Coupler MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ : c’est possible !

Rénover son logement c'est bien, pouvoir financer les travaux, c’est mieux. Et pourtant, ce sont des millions de Français qui ne peuvent pas se permettre d’entamer un projet de rénovation énergétique dû à un reste à charge trop important. Comment faire alors pour les encourager ? Réponse : en rendant possible le fait de cumuler MaPrimeRénov’ et l’éco-PTZ. Tous les détails dans cet article !

couplage eco-ptz et maprimerenov

Un panel d’aides conséquent… mais un reste à charge trop élevé

Depuis quelques années, l’État met tout en œuvre pour favoriser la transition énergétique de la France. MaPrimeRénov’, primes CEE, éco-prêt à taux zéro ou encore taux préférentiel de TVA à 5,5 %... Ce ne sont pas les aides qui manquent ! 

Oui, mais voilà, malgré cet important dispositif d’aides à la rénovation énergétique, le reste à charge reste bien trop élevé. C’est notamment le cas pour les ménages modestes, qui se retrouvent avec des sommes substantielles sur les bras, y compris après que les autres aides ont été déduites du montant des travaux. Le ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein, regrette d’ailleurs cet état de fait :

Ce reste à charge est important, 10 000 euros pour certains, et impossible à tenir, notamment quand on est modeste et ce sont ceux qu’on veut le mieux aider.
Le ministre délégué à la Ville et au Logement, Olivier Klein, sur RTL.

Couplage MaPrimeRénov’ et éco-PTZ : quelles modalités ?

Un nouvel éco-PTZ

Afin d'inciter les ménages à rénover leur logement, une nouvelle catégorie d'éco-PTZ a été créé. Contrairement à l'"ancien" éco-prêt à taux zéro, les travaux de rénovation énergétique ne seront plus couverts à hauteur de 50 000, mais de 30 000 euros

Par ailleurs, il sera accordé sans condition de ressources et uniquement aux bénéficiaires de MaPrimeRénov’. Une fois validé par la banque, le prêt à taux zéro sera alors automatiquement dispensé. « C’est l’État qui compense la différence », a indiqué Olivier Klein.

Vous souhaitez rénover votre logement ?

Simulez gratuitement le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Simuler mes aides

Comment obtenir ce nouveau prêt à taux zéro ?

Concrètement, comment ça se passe pour bénéficier de ce nouveau dispositif ? C’est très simple : une fois toutes les démarches effectuées auprès du guichet unique dédié à la rénovation des logements (France Renov’), ce dernier transmet directement à votre banque les justificatifs qui attestent de votre éligibilité aux aides à la rénovation énergétique et du montant restant à payer. 

ll faudra pour cela présenter à votre banque la notification de l’agence nationale de l’habitat (Anah) qui stipule le reste à charge. La banque pourra toutefois refuser votre dossier si vous n’êtes pas solvables.
Entourage du ministre Olivier Klein.

Auprès de quel organisme demander le nouvel éco-PTZ ?

Pour l’instant, vous pourrez obtenir ce prêt auprès de deux banques, la Banque Populaire et la Caisse d’épargne. Quant au Crédit Mutuel et au Crédit agricole, elles proposeront, elles aussi, ce prêt à leurs clients dans l’avenir. Heureusement, vous n’aurez pas à attendre longtemps : ce sera soit fin décembre 2022, soit début 2023. 

Et le prêt Avance Rénovation dans tout ça ?

Vous le savez peut-être, un autre prêt existe déjà afin d’aider les ménages les plus fragiles à se lancer dans des travaux de rénovation énergétique : il s’agit du prêt Avance rénovation (PAR). Il permet également de financer le reste à charge des travaux de rénovation pour les propriétaires aux revenus modestes.  

La différence majeure ? Le PAR n’est pas couplé à MPR. Cela dit, le prêt Avance Rénovation est une aide qui n’existe que depuis peu (janvier 2022) et qui commence à se faire connaître auprès des particuliers. Il est donc complémentaire de ce nouvel éco-PTZ et n’a donc pas vocation à disparaître. 

Modifié le 29 novembre 2022
Aliénor Guibert

Aliénor Guibert

Rédactrice experte en rénovation énergétique

Après une classe préparatoire de lettres, Aliénor se tourne vers le commerce puis le numérique. Elle rejoint ensuite l'aventure Hello Watt en tant que rédactrice spécialisée dans la rénovation énergétique.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire