Quel est le prix du kWh de l’électricité et du gaz naturel en France ?

Découvrez le prix d'un kilowattheure d'électricité et de gaz naturel au tarif réglementé chez EDF, Engie et les principaux fournisseurs alternatifs en 2021. Malgré des hausses importantes, il est possible de réduire sa facture d'énergie en comparant les prix du kWh.

Prix du kWh en France : on récapitule

  • Pour un foyer avec une consommation électrique moyenne (entre 3 000 et 5 000 kWh par an) : 0,1558 € TTC par kWh 💡
  • Pour un foyer qui utilise quelques appareils électroménagers0,1605 € TTC par kWh 🔌
  • Le prix du kWh en heures creuses : 0,1360 € TTC par kWh 🌙
  • Le prix du kWh en heures pleines : 0,1821 € TTC par kWh ☀️
  • Pour un foyer qui cuisine au gaz 0,1121 € TTC par kWh 🍳
  • Pour un foyer qui se chauffe au gaz 0,0880 € TTC par kWh 🔥

💭 Quel est le prix du kWh aujourd'hui en France en octobre 2021 ?

Voici les prix du kilowattheure qui correspondent aux tarifs réglementés de vente de l'électricité (tarif Bleu EDF) en vigueur au 1er octobre 2021 :

Grille Tarifaire Électricité / Base

  Mise à jour le

Abonnement
€ TTC /mois
Tarif Base
€ TTC /kWh
Puissance.
kVA
EDF EDF
3 8,74 € 0,1558 €
6 11,47 € 0,1558 €
9 14,27 € 0,1605 €
12 17,12 € 0,1605 €
15 19,81 € 0,1605 €
18 22,59 € 0,1605 €
24 28,40 € 0,1605 €
30 34,03 € 0,1605 €
36 39,81 € 0,1605 €

Grille Tarifaire Électricité / Heures Creuses - Heures Pleines

Mise à jour le

Abonnement
€ TTC /mois
Tarif HP
€ TTC /kWh
Tarif HC
€ TTC /kWh
Puissance.
kVA
EDF EDF EDF
6 12,15 € 0,1821 € 0,136 €
9 15,42 € 0,1821 € 0,136 €
12 18,60 € 0,1821 € 0,136 €
15 21,70 € 0,1821 € 0,136 €
18 24,64 € 0,1821 € 0,136 €
24 31,00 € 0,1821 € 0,136 €
30 36,85 € 0,1821 € 0,136 €
36 41,36 € 0,1821 € 0,136 €

Offre de marché ou tarif réglementé ?

Comparez gratuitement les prix des offres marché aux tarifs réglementés de l’électricité.

Je compare les offres

Prix du kWh d'électricité en France

🔎 Comparatif du prix du kWh EDF, Engie et fournisseurs alternatifs

🕛 Les prix du kWh de l’électricité au tarif de base (TTC)

Les prix de l’électricité changent en moyenne deux fois par an. Pour trouver le fournisseur d’énergie le moins cher, vous pouvez comparer les prix du kilowattheure. Celui-ci varie en fonction de la puissance souscrite pour compteur électrique (entre 3 et 36 kVA). 

Le tableau suivant récapitule les offres des principaux fournisseurs en France au tarif de base ; le prix de l’électricité est donc le même toute la journée. 

Fournisseur

Nom de l'offre

Prix du kWh TTC

(3 ou 6 kVA)

Prix du kWh TTC

(9 ou 12 kVA)

​EDF

Tarif Bleu réglementé

0,1558 €

0,1605 €

Engie

Elec Energie Garantie 2 ans

0,1731 €

0,1785 €

TotalEnergies

(ex Total Direct Energie)

Online Électricité

0,1442 €

0,1484 €

Eni

Astucio Eco Électricité

0,1589 €

0,1637 €

ekWateur

Électricité 100 % verte

0,2015 €

0,2099 €

Happ-e

Électricité happ-e

0,2493 €

0,2577 €

Mint Energie

Classic & Green

0,1793 €

0,1849 €

Enercoop

Électricité particuliers

0,1684 €

0,1705 €

Prix en euros TTC, à jour en octobre 2021.

Notez que cette liste n'est pas exhaustive ! Il existe plus de 30 fournisseurs d’énergie en France et la plupart proposent des offres de marché moins chères que les tarifs réglementés.

 

Tarif base ou heures creuses : que choisir ?

Le tarif de base permet de bénéficier d’un prix de l’électricité constant toute la journée. C’est le plus pratique si vous ne pouvez pas programmer vos appareils énergivores ou que votre consommation électrique est faible.

 

Le tarif heures creuses est de son côté plus avantageux pour les ménages qui arrivent à reporter leur consommation d’électricité en dehors des heures de pointe. C’est l’option idéale pour faire tourner vos machines à laver, lave-vaisselle, ou tout autre équipement qui consomme une importante quantité d’énergie et qui peut être programmé.

🌙 Les prix du kWh TTC au tarif heures pleines/heures creuses

Le tarif de nuit, ou heures creuses, est l’une des formules les plus répandues chez les consommateurs français. Cette option tarifaire permet aux fournisseurs de facturer à leurs clients un prix du kilowattheure différent selon l’heure de la journée. Lorsque la demande en électricité est forte, le prix de l’électricité est plus élevé. Lorsque la demande est plus faible (souvent la nuit), le prix du kWh est plus bas. 

Voici les prix du kWh au tarif jour/nuit pratiqué chez les principaux fournisseurs d’électricité en France.

Fournisseur

Nom de l'offre

Tarif Heures Pleines

Tarif Heures Creuses

EDF

Tarif Bleu réglementé

0,1821 €

0,1360 €

Engie

Elec Energie Garantie 2 ans

0,2033 €

0,1504 €

​TotalEnergies

(ex Total Direct Energie)

Online Électricité

0,1678 €

0,1263 €

Eni

Astucio Eco Électricité

0,1859 €

0,1385 €

ekWateur

Électricité 100 % verte

0,2442 €

0,1995 €

Happ-e

Électricité happ-e

0,2966 €

0,2137 €

Mint Energie

Classic & Green

0,2110 €

0,1554 €

Enercoop

Électricité particuliers

0,1820 €

0,1440 €

Prix en euros TTC, à jour en octobre 2021.

Prix du kWh gaz en France

🔥 Quels sont les prix du kWh pour le gaz naturel ?

Comme pour l'électricité, les particuliers et les professionnels peuvent choisir leur fournisseur de gaz naturel. Les prix du kWh changent tous les mois en fonction de l’évolution des frais d’acheminement du gaz. 

Voici les prix du kWh de gaz chez les principaux distributeurs de gaz en France.

Fournisseur

Nom de l'offre

Consommation

< 6000 kWh/an

Consommation

6000-300 000 kWh/an

Engie

Gaz naturel au tarif réglementé

0,1121 €

0,0880 €

 

Engie

Gaz Energie Garantie 2 ans 0,1114 € 0,0872 €

TotalEnergies

(ex Total Direct Energie)

Online Gaz

0,1019 €

0,0802 €

Vattenfall

Gaz Eco

0,1019 €

0,0802 €

​Eni

Astucio Eco Gaz

0,1029 €

0,0781 €

EDF

Avantage Gaz 4 ans

0,0960 €

0,0760 €

Happ-e

Gaz happ-e

0,1305 €

0,1020 €

Butagaz

Offre gaz naturel

0,1019 €

0,0802 €

Prix en euros TTC, à jour en octobre 2021.

❌ Attention, il n’est plus possible de souscrire au tarif réglementé du gaz depuis le 30 novembre 2019. Les contrats seront définitivement arrêtés le 30 juin 2023. Son prix est donc donné à titre indicatif.

📅 Et pour le prix de l’abonnement ?

En plus du prix du kWh, qui correspond à votre consommation, votre facture d’énergie comprend également une partie abonnement. Cette dernière est fixée en fonction de la puissance souscrite de votre compteur pour l’électricité et de votre consommation pour le gaz naturel. La somme à régler est identique chaque mois, pas de mauvaise surprise en fin d’année donc.

Prix de l’abonnement au tarif réglementé de vente de l’électricité au 1er octobre 2021

Puissance en kVA

Abonnement tarif Base en € TTC/mois

Abonnement tarif Heures Creuses en € TTC/mois

3

8,74 €

Non proposé

6

11,47 €

12,15 €

9

14,27 €

15,42 €

12

17,12 €

18,60 €

15

19,81 €

21,70 €

18

22,59 €

24,64 €

24

28,40 €

31,00 €

30

34,03 €

36,85 €

36

39,81 €

41,36 €

Prix de l’abonnement au tarif réglementé de vente du gaz naturel au 1er octobre 2021

Consommation en kWh/an

Prix de l'abonnement en € TTC/mois

0-1 000

8,51 €

1 000-6 000

8,51 €

6 000-300 000

20,81 €

En règle générale, les fournisseurs alternatifs affichent un coût de l’abonnement identique à celui des tarifs réglementés. Il faut compter en moyenne 120 € pour l’électricité et 108 € pour la cuisson et l’eau chaude au gaz (et en moyenne 250 € pour le chauffage au gaz).

Certains fournisseurs proposent cependant parfois des offres spéciales, comme le fournisseur écolo Planète OUI qui commercialisait une offre d’abonnement à -20 %. Ohm Energie en propose égallement une avec -25 % sur le prix HT du kWh par rapport aux TRV. Un bon plan si votre consommation d’énergie est très faible (pour une résidence secondaire par exemple).

200 € en 2 minutes

C’est en moyenne ce que gagnent nos utilisateurs en changeant de fournisseur d’énergie

Je veux voir

⚖️ Comment les prix du kWh sont-ils fixés en France ?

Les tarifs réglementés de vente (TRV) sont fixés par l’État

Malgré l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, c’est encore l’État et la Commission de régulation de l'Énergie (CRE) qui fixent les montants de l’électricité et du gaz naturel à travers les tarifs réglementés de vente de l’énergie. Ces derniers sont proposés par EDF et Engie (sous la marque Gaz Tarif Réglementé) sur 95 % du territoire. Sur les 5 % restants, les tarifs réglementés sont commercialisés par des Entreprises Locales de Distribution (ELD). 

Le prix des offres de marché est fixé par les fournisseurs alternatifs

De nombreux fournisseurs d’énergie alternatifs se sont aussi lancés dans l’aventure et proposent des offres de marché. Ces fournisseurs, souvent moins chers, choisissent d’appliquer des réductions sur les prix du kWh ; elles vont parfois jusqu’à -20 % par rapport aux tarifs réglementés des fournisseurs historiques EDF et Engie ! Pour proposer ces offres moins chères, les fournisseurs alternatifs réduisent leurs marges et leurs coûts de fonctionnement. En revanche, les taxes sont les mêmes pour tous les fournisseurs.

Il existe de ce fait plusieurs manière de faire évoluer ces prix :

  • un prix fixe : la valeur du kWh reste la même pour toute la durée de votre contrat en dehors de l’évolution des taxes. Vous n’êtes donc pas impacté par l’évolution du tarif réglementé, et ce, durant toute la durée de votre contrat (de 1 à 4 ans) ;
  • un prix indexé : la valeur du kWh suit l’évolution des TRV (tarifs réglementés de vente) d'EDF pour l’électricité et d’Engie pour le gaz. Il reste cependant inférieur si votre fournisseur choisit d’appliquer une remise.

Le prix du kWh est donc différent selon les fournisseurs, mais aussi selon l'option tarifaire que vous choisissez pour votre contrat. Pour rappel, voici les différents choix possibles :

  • 🕛 tarif Base : le prix de l'électricité reste constant 24h/24 et 7j/7 ;
  • 🌙 option Heures Creuses : le prix de l'électricité est moins élevé 8 heures par jour, en général la nuit, de 22h à 6h. La plage horaire des Heures Pleines/Heures Creuses varie en fonction des communes.
  • 🔴 Options EJP et Tempo : réservée à EDF pour l’électricité. Pour l'option EJP, il s'agit de bénéficier d'un tarif intéressant toute l'année sauf pendant 22 jours (jours rouges). Pour l'option Tempo, il y a 6 prix de l'électricité avec 3 valeurs (élevé, moyen, peu élevé les dimanches) avec deux montants heures pleines/heures creuses dans la journée.

 

Un kWh à prix coûtant, c’est possible ?

Certains distributeurs d’énergie proposent à leurs clients de payer le kWh à prix coûtant. Il s’agit en fait d’offres d'électricité à tarification dynamique. Concrètement, votre fournisseur ne prend plus de marge sur le prix du kWh. Vous payez votre électricité au prix du marché de gros (auquel s’ajoutent les taxes). Le prix du kWh change toutes les heures et n’est connu que 24 heures à l’avance. À l’heure actuelle, seuls Barry France et E.Leclerc énergies proposent une offre dynamique en France.

🧾 La part des taxes sur la valeur du kWh

Une fois la valeur du kWh fixée et le montant de l’abonnement déterminé, un troisième facteur va venir influencer votre facture : les taxes et contributions diverses. Elles représentent une grande partie de votre facture et peuvent varier selon les périodes, et ce, même si vous avez souscrit à un contrat à prix fixe.

🔌 Les 4 taxes appliquées à l’électricité

  1. La valeur du kWh d’électricité est soumise en France à quatre taxes et contributions.
  2. La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) : elle permet le financement des droits spécifiques relatifs à l’assurance-vieillesse du personnel relevant du régime des industries électriques ou gazières
  3. La Contribution du Service Public d’Électricité (CSPE) : son montant est calculé en fonction de votre consommation d’énergie et est transmise à la Caisse des dépôts et consignations pour financer les charges du service public d’électricité
  4. La taxe sur la Consommation Finale d’Électricité (TCFE) : elle regroupe un ensemble de taxes communales et départementales et peut donc varier en fonction du lieu d’habitation
  5. La taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : elle s’applique à la fois sur le montant de votre consommation d’électricité et sur les taxes elles-mêmes

À elles seules, toutes ces taxes et contributions représentent près d’un tiers de votre facture d’électricité. Quel que soit votre fournisseur ou le type de contrat auquel vous avez souscrit, vous ne pourrez pas réduire cette part.

🕯️ Les 3 taxes appliquées au gaz

Tout comme pour l’électricité, le gaz est soumis à diverses taxes et contributions. Elles sont toutefois légèrement différentes.

  1. La Contribution Tarifaire d’Acheminement (CTA) : cette contribution s’applique également au personnel des industries gazières
  2. La Taxe Intérieure sur Consommation de Gaz Naturel (TICGN) : elle s’applique au gaz combustible et est reversée aux services douaniers
  3. La taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) : applicable à quasiment tous les produits mis en vente sur le marché, le gaz ne fait pas exception. Elle s’applique à la fois sur le montant de l’abonnement et sur les taxes elles-mêmes

Les taxes et contributions représentent un quart de votre facture de gaz naturel. Tout comme pour l’électricité, cette part est commune à tous les fournisseurs d’énergie et ne peut pas être réduite, quelle que soit l’offre.

💡 Comment calculer le prix du kWh pour sa facture d’électricité ?

La méthode pour estimer sa facture d’électricité est simple. Il suffit de multiplier sa consommation annuelle en kilowattheure par les montants du kWh d’électricité affichés chez les différents fournisseurs. Les résultats peuvent être inscrits dans un tableur ou sur une feuille de papier pour faciliter la comparaison entre les fournisseurs. 

➡️ On vous l’accorde, cette méthode de comparaison n’est pas forcément la plus pratique, ni la plus rapide. Le mieux reste donc d’utiliser un comparateur en ligne pour avoir une idée claire en deux minutes des prix du kWh pratiqués par les 39 fournisseurs d’électricité et de gaz en France. 

Enfin, il est important de noter que le prix du kWh n’est pas le seul critère à prendre en compte lorsque vous cherchez le meilleur fournisseur

  • Regardez si les offres sont à prix fixes ou indexées ainsi que le montant de l’abonnement. 
  • Quelles options s’offrent à vous au niveau du mode de facturation et du paiement (prélèvement automatique, paiement en ligne, mensualisation...). 
  • Bien sûr, ne négligez pas le service client qui peut s’avérer être un véritable gain de temps en cas de problème.

Vous pouvez consulter les avis clients pour vous faire une idée de la note de votre fournisseur préféré.

Besoin d'aide pour estimer vos économies ?

Une famille peut économiser entre 150 et 300 € par an en changeant de fournisseur d’énergie si elle se chauffe à l’électricité ou au gaz. Vous souhaitez estimer vos économies potentielles ? N'hésitez pas à nous joindre gratuitement au ☎️ 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00 (appel non surtaxé).

FAQ : tout savoir sur le prix du kWh

Quel est le prix d'un kWh d'électricité ?

Les prix de l’électricité évoluent régulièrement. En 10 ans le prix du kilowattheure à augmenté de plus de 30 % (sans compter l’évolution des taxes). La dernière augmentation a eu lieu en août 2020 (+1,55%). 

À ce jour le prix du kWh de l’électricité au tarif de base (compteur 3 ou 6 kVA) est de 0,1582 € et 0,1630 € pour un compteur d’une puissance comprise entre 9 et 36 kVA. Au tarif heures pleines le prix du kWh est de 0,1853 € contre 0,1353 € en heures creuses.

Quel est le prix d'un kWh de gaz ?

Le prix du kilowattheure de gaz change tous les mois car l’évolution des coûts d’acheminement d’Engie est répercutée sur le tarif réglementé. 

Ainsi, en juin 2021, le prix du gaz naturel au TRV a augmenté de 4,4 %. Les tarifs varient en fonction de la consommation du foyer et de la zone tarifaire :

  • Eau-chaude et/ou cuisson (consommation inférieure à 6000 kWh) : 0,0826 € par kWh.
  • Chauffage au gaz (entre 6000 et 300000 kWh) : 0,0586 € par kWh.

Comment éviter la hausse des prix du kWh ?

Pour l’électricité comme pour le gaz naturel, la hausse des prix du kWh peut venir alourdir la facture énergétique des ménages. S’il n’existe pas de solution miracle, il reste possible de réduire ses factures de plusieurs manières :

  • des écogestes permettent d’économiser de l’énergie au quotidien ;
  • choisir un contrat à prix fixe, jusqu’à 4 ans, le prix du kWh (hors taxes) reste stable pendant toute la période ;
  • comparer les tarifs des fournisseurs d’énergie pour trouver une offre moins chère et résilier son ancien contrat. Il est possible d’économiser jusqu’à 300 € ;
  • réaliser des travaux d’isolation dans son logement pour améliorer son efficacité énergétique.
Alexandre François

Alexandre François

Content Manager

Alexandre arrive chez Hello Watt en 2019 où il commence par rédiger des contenus sur la thématique du marché de l'énergie. Il est désormais en charge du pôle contenu.