Comment mettre son logement aux normes énergétiques ?

Mettre son logement aux normes énergétiques présente de multiples avantages, que vous souhaitiez vendre ou louer votre habitation ou encore réduire votre consommation ainsi que votre empreinte environnementale. Alors, comment procéder à cette rénovation énergétique ? Voici les différentes étapes.

renovation energetique logement

Effectuer un audit énergétique

Avant de vous lancer dans des travaux, vous devez tout d’abord faire réaliser un DPE (Diagnostic de Performance Énergétique) pour déterminer la performance énergétique de votre logement. Cet état des lieux permet d’identifier et de comprendre les consommations d’énergie de votre logement.

Mais ce document n’est pas suffisant pour pouvoir entreprendre des travaux. Il faut également faire effectuer un audit énergétique par un spécialiste de la rénovation. Celui-ci inspecte les équipements techniques du logement, analyse vos habitudes de consommation et étudie les zones de déperdition énergétique (faiblesse de la résistance thermique des parois, faible étanchéité des fenêtres, système de chauffage peu performant, etc.) à l’aide d’une caméra thermique.

À l’issue de ce bilan énergétique, il propose différents travaux qu’il est possible d’effectuer selon les spécificités de votre logement et de sa localisation géographique, avec une évaluation des bénéfices attendus.

Besoin d'un audit énergétique ?

Demandez un devis gratuit afin de réaliser un audit complet des performances énergétiques de votre logement.

Je demande mon devis

Établir vos priorités

Il est possible que vous ne souhaitiez pas entreprendre tous les travaux recommandés. Vous allez donc devoir les prioriser en examinant quelle action de rénovation sera la plus rentable, son niveau de performance et vos attentes en termes de confort.

Si vous avez besoin d’aide pour mieux appréhender votre projet de rénovation énergétique, vous pouvez faire appel à des conseillers des Espaces Info Energie de l’ADEME ou encore des guichets d’information et de conseil sur la rénovation énergétique de l’Habitat (FAIRE).

Notez qu’en cas de travaux importants, vous devez établir un diagnostic amiante et un diagnostic plomb pour vous protéger ainsi que les professionnels qui vont intervenir sur le chantier. En cas de présence de ces matériaux, des précautions particulières devront être prises.

Trouver des solutions de financement

Dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’État a mis en place certaines aides financières et primes à destination des particuliers.

Renseignez-vous notamment sur :

  • la prime énergie ;
  • la TVA à taux réduit à 5,5 % ;
  • l’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) ;
  • le Chèque Énergie ;
  • le dispositif des Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) ;
  • l’aide à l'amélioration de l'habitat de la CAF ;
  • les aides d’Action logement ;
  • les aides de l’ANAH : l’aide “Habiter Mieux” et MaPrimeRénov qui a remplacé le Crédit d’Impô
  • les subventions des collectivités territoriales.

Pour pouvoir bénéficier des aides de l’État, veillez bien à faire appel à des professionnels qualifiés RGE (Reconnus Garants de l’Environnement). Cela vous donnera également l’assurance de la qualité des travaux réalisés.

Souscrire une assurance

Il est possible que vous deviez vous engager dans des travaux lourds. Aussi, il est obligatoire de souscrire une assurance dommages-ouvrage qui couvre les éventuels dommages causés au cours des travaux. Celle-ci assure les réparations ultérieures qui font l’objet d’une garantie décennale.

À la fin des travaux, vous devrez souscrire une nouvelle assurance habitation, car des changements ont été apportés à votre logement. Vous devez donc informer votre assureur des nouveautés apportées (nouveaux équipements, extension, etc.). Pour simplifier votre démarche vous pouvez vous tourner vers une assurance habitation en ligne comme par exemple L'olivier Assurance.

Réaliser les travaux de rénovation énergétique

Les travaux ont pour objectif de réduire les déperditions énergétiques de votre logement. 

Ils peuvent donc porter sur :

  • l’isolation de la toiture ;
  • le renouvellement du revêtement de façade ;
  • l’isolation par l’intérieur ;
  • le remplacement des portes et des fenêtres par du double ou triple vitrage ;
  • l’installation d’une ventilation ;
  • la mise en place d’un nouveau système de chauffage ;
  • l’installation de panneaux solaires, etc.

Si les travaux nécessitent la coordination de plusieurs artisans pour pouvoir suivre le travail de chacun et respecter les délais, n'hésitez pas à faire appel à un maître d'œuvre qui tiendra le rôle de coordinateur.

À la fin des travaux, veillez bien à ce que toutes les installations fonctionnent correctement et que le résultat du chantier soit conforme au projet qui a été validé en amont.

Demandez votre Prime Énergie !

Découvrez le montant des aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation énergétique.

Obtenir ma Prime Énergie

Vérifier l’économie d’énergie

Puis, pour vérifier que l’objectif est atteint, la prochaine étape consiste à réaliser un nouveau DPE pour mesurer la performance énergétique du logement éco-rénové. Sachez d’ailleurs que si vous souhaitez vendre ou louer votre bien immobilier, il devra figurer sur l’annonce de vente. Le gain potentiel doit être au compris entre 80 et 160 kWh ep./m².

Modifié le 27 juin 2022
Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire