Comment être bien couvert si vous réalisez des travaux de rénovation ?

Vous désirez réaliser des travaux dans votre logement, par exemple construire une véranda, installer une piscine ou encore effectuer une rénovation énergétique ? Mais quid des assurances pour mener à bien votre projet ? Il faudra veiller à ce que le prestataire en charge des travaux soit bien assuré et éventuellement à revoir votre contrat d'assurance habitation.

chantier renovation energetique assurance

L'assurance habitation pendant les travaux

Dans un premier temps, la garantie responsabilité civile comprise dans votre contrat vous permettra d'être indemnisé en cas de sinistre si vous décidez de réaliser les travaux vous-même. La garantie dommages est également vivement recommandée : elle offrira une extension de protection pour les biens à l'intérieur de votre logement.

Pour être sûr que vous et vos biens serez bien couverts pendant la réalisation des travaux, il est tout de même conseillé de consulter son assureur en amont pour une vérification des garanties et de ce qui est effectivement couvert par votre contrat. N'hésitez pas à demander une extension de garantie, le cas échéant : garantie incendie, explosion ou encore vol si ces risques seront présents durant les travaux. Vous pouvez aussi étendre vos garanties à divers espaces qui ne sont pas toujours compris dans votre contrat, comme un garage, un local extérieur ou encore une piscine.

Si vous désirez faire des travaux dans votre maison, rénovation ou agrandissement par exemple, vous devrez être bien assuré pour être indemnisé en cas de dommages sur votre logement ou votre mobilier. 

Les différentes assurances construction à souscrire par vous et votre prestataire

Avant le commencement des travaux, il faudra vérifier quelques obligations d'assurance pour vous et votre prestataire.

La garantie décennale

Premièrement, vous devez vérifier que le professionnel est bien assuré par une assurance ou garantie décennale. Cette dernière couvre le coût de la réparation des dommages pouvant se produire après la réception des travaux et dure pendant 10 dans. Elle s'applique lorsqu'un vice de construction compromet la solidité de l'ouvrage ou lorsqu'il rend le bien impropre à l'usage.

L'assurance dommages ouvrage

Cette assurance est particulièrement importante et doit obligatoirement être souscrite par le particulier, qui est le « maître d'ouvrage » (à ne pas confondre avec le maître d'œuvre). Elle permet d'être indemnisé pour la totalité des travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale.

La garantie de parfait achèvement

Également très importante, la garantie de parfait achèvement doit obligatoirement être souscrite par le professionnel réalisant les travaux et lui impose de réparer les dommages issus d'une malfaçon se produisant après la réception des travaux. Sa durée est d'un an à partir de cette date.

La garantie biennale

Enfin, le professionnel de construction est tenu de souscrire une garantie biennale. Comme son nom l'indique, sa durée est de deux ans après la réception des travaux. Elle couvre les dommages concernant les éléments installés lors des travaux qui ne font pas corps avec le bâtiment, comme des sanitaires, radiateurs, une chaudière, les revêtements au sol, muraux ou encore des éléments de menuiserie (fenêtres, portes...).

Adapter votre assurance habitation après les travaux

Une fois les travaux achevés, vous pouvez consulter votre assureur pour mettre à jour votre contrat. En effet, pour être indemnisé pour les nouvelles installations dans votre maison, il faudra les déclarer à votre assureur : nouvelle salle de bain, nouvelle pièce ou une piscine par exemple. Vous déterminerez avec votre assureur la valeur à neuf de ces équipements afin d'être indemnisé au juste prix en cas de sinistre.

D'ailleurs, avec la réalisation des travaux, il est possible que votre bien immobilier ait pris de valeur, grâce à une amélioration de son Diagnostic de Performance Energétique (DPE). Il est donc important que votre contrat d'assurance habitation reflète la nouvelle valeur de votre bien !

Attention ! Si vous êtes un professionnel, apres vos travaux vous devrez vous touner vers une assurance pour vos locaux qui soit spécifique à votre activité. Par exemple l'assurance de votre bureau ou local professionnel demande des conditions spécifique qu'on ne retrouve pas forcement si ont est un particulier. 

En profiter pour changer son contrat 

Ça fait au moins un an que vous êtes assuré auprès de votre compagnie d’assurance ? Bonne nouvelle, vous pouvez saisir la loi Hamon et changer d’assurance MRH sans frais et sans motif. En cas de changement de contrat, votre nouvel assureur s'occupera de toutes les démarches de résiliation auprès de votre ancienne compagnie d'assurance.

 

Modifié le 4 avril 2022
Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire