Passoire thermique : Classement 2022 ville et département

Alors que la “planification écologique” est sur toutes les lèvres, que la mise en location de passoires thermiques sera progressivement interdite à partir de 2025 et qu’un gel des loyers est déjà prévu dès cet été ; nous avons cherché à identifier où étaient situées les passoires thermiques en France. Découvrez notre classement par ville et par département !

Classement passoires thermiques en 2022

Classement du nombre de passoires thermiques par ville

À partir des données fournies par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et du recensement INSEE 2017, nous avons établi le classement des villes françaises ayant, en proportion, le plus de passoires thermiques. Nous nous sommes concentrés sur les 50 plus grosses villes de France (en nombre d’habitants).

Les villes qui rassemblent le plus de passoires thermiques

Classement des villes avec le plus de passoires thermiques

Les villes ayant les plus fortes proportions de passoires thermiques sont majoritairement situées en Ile-de-France. Paris remporte la 1ère place de ce classement avec 24 % de logements mal isolés (soit plus de 330 000 passoires). Une des causes qui explique cette tendance est la proportion de logements construits avant 1970 (la première réglementation thermique en France date de 1974). Dans la capitale, 78 % des logements ont été construits avant cette date. 

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

Des contraintes techniques peuvent également expliquer le peu de travaux entrepris dans ces villes très denses : la part de logements collectifs - où les décisions doivent être prises collégialement - est élevée, et le prix du m2 peut dissuader certains foyers de réduire leur surface habitable avec une isolation intérieure.

Autre enseignement important : la présence de nombreuses villes réputées “riches” dans ce classement. De quoi tordre le cou à certaines idées reçues. En effet, qui dit hauts revenus ne dit pas forcément logement neuf ou bien isolé. C’est l’occasion de rappeler qu’en France, 58 % des passoires thermiques sont occupées par des foyers intermédiaires ou aisés.

Les villes qui rassemblent le moins de passoires thermiques

Classement des villes avec le moins de passoires thermiques

Du côté des bons élèves, le principal constat est la présence de nombreuses villes du sud de la France en tête de ce classement. L’une des raisons qui peut expliquer ce phénomène réside dans les matériaux utilisés pour la construction des logements, qui varient ou ont varié selon les régions. En Provence par exemple, beaucoup de maisons sont en pierre, ce qui permet d'emmagasiner la chaleur la journée et de la diffuser progressivement dans le logement lorsque la température baisse. 

La faible part de logements anciens peut également expliquer en partie les bons résultats de certaines villes. À Montpellier par exemple, moins de 35 % des logements ont été construits avant 1970.

Mais il existe des contre-exemples : à Toulon par exemple, plus de 66 % des logements datent d’avant 1970. Dans ce cas de figure, il s’agit très certainement des politiques de rénovation ambitieuses qui sont à féliciter.

Classement du nombre de passoires thermiques par département

Les départements qui rassemblent le plus de passoires thermiques

Classement des départements avec le plus de passoires thermiques

Côté départements, il est intéressant de constater la part très importante de régions alpines dans le classement des zones ayant le moins bon DPE. En cause : le climat froid et rugueux qui demande un besoin de chauffage important et augmente la consommation au m2 (prise en compte dans le calcul du DPE).

Vous souhaitez installer une pompe à chaleur ?

Calculez le montant de vos aides et obtenez un devis gratuit en 2 minutes.

Installer une pompe à chaleur

L’autre enseignement est la présence de zones “rurales” (Cantal, Lozère, Nièvre, Corrèze) dans ce classement. Là encore, l’ancienneté des constructions et les matériaux utilisés peuvent être à l’origine de certains de ces chiffres. L’absence de politique majeure de rénovation énergétique dans ces départements peut également expliquer une partie de ces résultats. Sans surprise, Paris complète ce classement.

Les départements qui rassemblent le moins de passoires thermiques

Classement des départements avec le moins de passoires thermiques

Pour finir, nous avons étudié les départements ayant le moins de passoires thermiques (toujours en proportion). Pour ce classement, on note la forte présence de départements du Sud et de l’Ouest. En Gironde, moins de 5,4 % des logements sont classés F ou G. Soit presque 6 fois moins que dans les Hautes-Alpes ou 4 fois moins qu’à Paris. Le climat, l’ancienneté des bâtiments ou la présence de politiques de rénovation énergétique ambitieuses peuvent expliquer ce phénomène. 

Qu’est-ce qu’une passoire thermique et comment quitter ce statut ?

Une passoire thermique est un logement énergivore. Du fait d’une mauvaise isolation ou du recours à des appareils de chauffage obsolètes, les passoires thermiques consomment beaucoup d’énergie pour chauffer l’habitation et font exploser votre facture énergétique

C’est le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) qui permet de déterminer si un logement est une passoire thermique ou non. En effet, ce document, obligatoire pour toute transaction immobilière, classifie en 7 lettres (de A à G) les logements selon leurs performances énergétiques. Les logements qui consomment le plus d’énergie (les passoires thermiques) sont compris entre les étiquettes F et G du DPE !

Le saviez-vous ? Pour plus de fiabilité, la méthode de calcul du DPE a changé en 2021. Elle ne se base désormais plus sur les factures d’énergie des habitants du logement mais sur la consommation d’énergie et les émissions de GES (gaz à effet de serre) par an et par mètre carré !

Si vous êtes propriétaire d’une passoire thermique, il est peut-être temps de vous intéresser à la rénovation énergétique de votre logement. En effet, avec la promulgation de la loi Climat et résilience de juillet 2021, qui met l’accent sur les logements, les propriétaires bailleurs de passoires thermiques devront faire face à plusieurs contraintes :

  • 2025 : interdiction de louer un logement classé G ;
  • 2028 : interdiction de louer un logement classé F ;
  • 2034 : interdiction de louer un logement classé E ;
  • août 2022 : interdiction d'augmenter le loyer d’un logement classement F ou G ;
  • audit énergétique obligatoire pour la vente d’un bien classé F ou G dès septembre 2022, classé E à partir de 2025, classé D à partir de 2034.

Afin de pouvoir continuer à louer ou vendre votre bien, plusieurs solutions s’offrent à vous : isoler votre logement et remplacer vos anciens systèmes de chauffage par des équipements performants. Bonne nouvelle : l’État vous aide financièrement à y parvenir grâce à des dispositifs d’aides incitatifs, dont le plus connu est MaPrimeRénov’. 

Comment se faire accompagner ?

Chez Hello Watt, nous vous accompagnons de A à Z dans votre projet de rénovation, depuis l’estimation de votre éligibilité aux aides, jusqu’à la mise en relation avec un artisan qualifié, en passant par le suivi du chantier. Appelez-nous gratuitement au 09 78 46 70 64  (appel non-surtaxé).

Modifié le 24 juin 2022

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire