Quels sont les chiffres de la rénovation énergétique en France ?

Alors que la loi Climat a été adoptée en mai 2021, l’Observatoire national de la rénovation énergétique a publié un bilan des travaux effectués dans l’Hexagone, et de leur impact sur les économies d’énergie des particuliers. Quels sont les chiffres clés de la rénovation énergétique en France ? Sur quels enjeux s’est appuyé l’Observatoire ? Suivez le guide, on vous explique tout en quelques lignes !

travaux isolation maison

Les chiffres clés du rapport de l'ONRE

Dresser un constat complet des rénovations en France

L’Observatoire national de la rénovation énergétique, ou ONRE, a récemment publié un rapport permettant de dresser un bilan le plus complet possible des travaux de rénovation réalisés en France depuis 2016. La rénovation énergétique est au cœur de la transition énergétique engagée par le gouvernement français en 2015, et a pour but d’améliorer les performances énergétiques du parc immobilier. Grands pollueurs, les bâtiments, et surtout les passoires énergétiques, contribuent en effet largement aux émissions de gaz à effet de serre émises par le pays.

À l’aube d’une nouvelle Loi Climat, l’ONRE a choisi de dresser un bilan le plus exhaustif possible de cette rénovation énergétique, afin de la rendre encore plus efficace, en en soulignant les limites et les points positifs. Pour cette étude, l’observatoire s’est appuyé sur deux sujets principaux :

  • les travaux de rénovation énergétique effectués dans les maisons individuelles entre 2017 et 2019 (il s’agit de l’enquête TREMI, conduite par l’Ademe) ;
  • les aides à la rénovation énergétique perçues sur la période 2016-2019.

En combinant ces deux groupes de données et leurs chiffres clés, l’ONRE espère tirer des conclusions générales de la rénovation énergétique en France.

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

Quels sont les chiffres clés de la rénovation énergétique ?

Entre 2017 et 2019, ce sont près de 2,3 millions de logements individuels qui ont été rénovés sur le territoire. Sur ces 2,3 millions, 1,4 million ont bénéficié d’aides à la rénovation, qu’il s’agisse de certificats d’économies d’énergie (CEE), ou de l’aide “Habiter Mieux” de l’Anah, par exemple.

Du côté des logements collectifs, l’Observatoire national de la rénovation énergétique estime à 700 000 le nombre de bâtiments ayant bénéficié de travaux de rénovation énergétique. Au total, selon l’ONRE, 2,1 millions de logements ont été aidés dans leurs travaux de rénovation grâce aux aides mises en place par les différentes entités publiques.

De nombreuses économies d'énergie réalisées grâce à ces travaux

Des travaux qui tendent à réduire la consommation d’énergie

Selon l’enquête TREMI, sur les 3,1 millions de logements individuels ayant entrepris des travaux de rénovation susceptibles d’améliorer leur performance énergétique, seuls 2,3 % ont réellement enregistré une baisse de leur consommation énergétique. Ces travaux, qu’il s’agisse de la rénovation du bâti des logements, du changement d’un système de chauffage, ou de travaux relatifs à l’eau chaude sanitaire, à la ventilation ou à la climatisation, ont entraîné une réduction de 8,1 TWh/an de la consommation énergétique, soit 2,5 % de la consommation conventionnelle d’énergie finale du parc immobilier français.

Tous les travaux de rénovation énergétique n’ont pas la même efficacité en termes d’économies d’énergie. Les plus efficaces semblent être ceux relatifs aux systèmes de chauffage et/ou à l’eau chaude sanitaire. Les économies d’énergie engendrées par le changement d’un système de chauffage, et tout particulièrement par l’installation d’une pompe à chaleur (PAC), sont deux à trois fois supérieures aux économies liées à l’isolation intérieure ou extérieure. Ainsi, les différents travaux représentent chacun :

  • 49 % d’économies pour le chauffage et/ou l’eau chaude sanitaire ;
  • 38 % d’économies pour l’isolation ;
  • 5%  d’économies pour les parois vitrées et les ouvertures.

Qu’en est-il des aides ?

Grand atout de la rénovation énergétique, puisque elles permettent de supporter les ménages dans leurs travaux, les aides à la rénovation sont toutefois distribuées de façon variable entre les différents postes de travaux. Ainsi, les travaux de rénovation du système de chauffage sont plus souvent éligibles aux primes énergie : c’est moins le cas pour les travaux concernant la ventilation, pourtant source importante de réduction d’énergie. Le rapport de l’ONRE souligne qu’une large partie des travaux d’isolation, surtout intérieure, sont effectués par les particuliers eux-mêmes. Or, en ne passant pas par un professionnel certifié RGE, ces particuliers ne peuvent être éligible à certains dispositifs, tels que MaPrimeRénov’.

Ces primes touchent un large panel de ménages, aux revenus variés. L’aide “Habiter Mieux”, proposée par l’Anah, est davantage tournée vers les revenus les plus modestes, puisqu’elle s’obtient sur critères d’éligibilité. D’autres aides quant à elles bénéficient aux ménages les plus aisés selon l’ONRE : c’était le cas de l’aide CITE, désormais remplacée par MaPrimeRénov’. Seuls les CEE permettent de toucher un public plus équilibré, et seraient particulièrement bénéfique pour les budgets plus restreints, selon le rapport. 

Quelles sont les recommandations à l'issue de ce rapport ?

Réaliser des travaux par “bouquets”

L’enquête TREMI recommande aux particuliers d’effectuer leurs travaux par bouquets, c’est-à-dire en rénovant deux postes de travaux à la fois. Selon cette étude, 65% des ménages auraient opté pour cette solution, et ont le plus souvent choisi les bouquets “ouverture + chauffage” et “toitures/combles + chauffage”.

Dans l’ensemble, la plupart des ménages ayant réalisé des travaux de rénovation énergétique sont satisfaits, et estiment avoir réduit leur consommation énergétique. 83% constatent une amélioration de leur confort : toutefois, une majorité estime que des travaux sont toujours nécessaires afin d’atteindre une performance énergétique optimale.

L’importance de réaliser des travaux de rénovation

Réaliser des travaux de rénovation chez soi présente de nombreux avantages : réduction de votre facture énergétique, confort thermique en été comme en hiver, consommation plus respectueuse de l’environnement. Grâce aux aides, rénover son logement n’est plus un poids dans son budget. De plus, la nouvelle loi Climat préconise d’améliorer le Diagnostic de Performance Energétique de tout bien immobilier avant de le mettre en vente ou en location : un logement performant énergétiquement prend de la valeur ! Il est donc particulièrement intéressant d’effectuer les travaux de rénovation de votre bien !

Si vos travaux ont besoin de financement, évaluez votre capacité d'emprunt en un clic ici : 

Modifié le 4 avril 2022
Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire