Le contrat d'entretien de votre chaudière est-il obligatoire et pourquoi ?

Depuis Décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l'entretien annuel des chaudières, les particuliers qui se chauffent à l’aide d’une chaudière (au fioul, au gaz ou au bois) sont dans l’obligation de faire entretenir leur équipement. Ainsi, vous devez faire intervenir un chauffagiste …

Depuis Décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l'entretien annuel des chaudières, les particuliers qui se chauffent à l’aide d’une …

Depuis Décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 relatif à l'entretien annuel des chaudières, les particuliers qui se chauffent à l’aide d’une chaudière (au fioul, au gaz ou au bois) sont dans l’obligation de faire entretenir leur équipement. Ainsi, vous devez faire intervenir un chauffagiste professionnel de l’entretien chaudière au moins une fois par an pour qu’il fasse diverses vérifications et réglages sur votre machine. Cette visite annuelle permet à la fois de conserver une chaudière fonctionnelle et performante mais aussi d’assurer votre sécurité et celle de votre famille. La solution la plus simple pour répondre à cette obligation légale est tout simplement de souscrire un contrat d’entretien chaudière auprès d’un professionnel. Avec ce type d’offres, vous n’aurez plus à vous occuper de rien. En effet, le chauffagiste s’occupera lui même de prévoir automatiquement la visite d’entretien annuel avec vous. Pour que vous y voyez plus clair, nous allons vous expliquer les obligations concernant l’entretien de votre chaudière mais aussi le prix et les prestations d’un contrat d’entretien chaudière. Et ce, qu’elle fonctionne au fioul (ou mazout), au gaz ou bien au bois.

Contrat d'entretien de votre chaudière

Gaz, fioul ou bois : l'entretien de votre chaudière est-il obligatoire ?

Quels sont les risques si vous n’entretenez pas votre chaudière ?

De nombreux particuliers français chauffent leur logement et produisent de l’eau chaude sanitaire grâce à une chaudière. Qu’elle fonctionne au gaz, au fioul (ou mazout) ou bien au bois, une chaudière est un équipement complexe qui nécessite un entretien régulier pour diverses raisons. En effet, lorsque le gaz ou le fioul est brûlé pour produire de la chaleur, des émissions de CO2 et de particules nocives sont produites. Pour éviter qu’elles ne soient trop importantes, il faut que votre installation soit surveillée et correctement entretenue. Une des pollutions les plus dangereuses observées est celle au monoxyde de carbone. Ce gaz inodore et incolore provoque de nombreuses intoxications en France. De même, un bon entretien de votre chaudière permet d’éviter une baisse de performance mais aussi des accidents domestiques. Rappelons qu’une chaudière est un équipement dans lequel se produit une combustion (de gaz, de fioul ou de bois) et peut donc par conséquent être dangereux. Enfin, un mauvais entretien de votre installation de chauffage peut entraîner des pannes plus fréquentes et donc des coûts supplémentaires.

Comment se passe l’entretien de votre chaudière ?

Pour ces diverses raisons, le gouvernement a décidé de rendre obligatoire l’entretien de votre chaudière si sa puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Si vous êtes un particulier qui utilisez votre chaudière pour vous chauffer et/ou produire de l’eau chaude sanitaire, vous êtes forcément soumis à cette obligation. Précisons par ailleurs que l’entretien a minima une fois par an est obligatoire pour tous les types de chaudière (murale, standard, à condensation...) et pour tous les combustibles (bois, gaz naturel, fioul). Elle se matérialise par la nécessité de faire réaliser par un chauffagiste professionnel une visite d’entretien annuel de votre chaudière.

Si l’entretien de votre chaudière au fioul, au gaz ou au bois est obligatoire, aucune sanction n’est prévue en cas de manquement. Cependant, si vous êtes locataire, votre propriétaire pourra retenir le montant de l’entretien sur votre dépôt de garantie au moment du départ. De plus, en cas de sinistre, vous risquez fortement de ne pas être assuré. Nous vous conseillons donc de faire réaliser cette visite d’entretien annuel ! D’autant plus que les avantages qu’elle apporte sont considérables.

Fioul, gaz ou bois : le contrat d'entretien chaudière est-il obligatoire ?

Le contrat d’entretien chaudière obligatoire en passant par un professionnel chauffagiste RGE

Le décret n° 2009-649 du 9 juin 2009 n’oblige en aucun cas un propriétaire de chaudière au gaz, au fioul ou au bois à souscrire à un contrat d’entretien. En effet, la seule obligation est de faire intervenir annuellement un chauffagiste professionnel pour qu’il effectue quelques vérifications indispensables sur votre équipement.

Vous pouvez donc tout simplement demander à un chauffagiste de venir chaque année sans qu’aucun contrat ne vous lie. Ce professionnel peut par ailleurs être différent d’une année à l’autre. Cependant, il est fortement recommandé de souscrire un contrat d’entretien chaudière pour diverses raisons :

  • Votre chauffagiste sera le même sur plusieurs années et connaîtra donc bien votre chaudière

  • Il programme automatiquement la visite d’entretien annuel avec vous

  • Diverses options peuvent être souscrites et des prestations annexes comme le ramonage peuvent être directement inclus dans le contrat

  • Vous savez exactement ce que vous payez chaque année, sans surprise

  • Il est possible de mensualiser le coût de votre contrat d’entretien chaudière

  • Vous aurez toujours un interlocuteur privilégié en cas de problème sur votre chaudière

  • De nombreuses entreprises comme Drapo propose des contrats clés en main à bas coût

Par ailleurs, c’est une solution plébiscitée par une grande partie des français pour sa simplicité. Un contrat d’entretien chaudière, qu’elle fonctionne au fioul, au gaz ou au bois répondra à toutes les obligations légales et vous assurera une tranquillité d’esprit.

Un professionnel chauffagiste RGE c’est quoi ?

Le professionnel RGE signifie Reconnu Garant de l’Environnement. Ce professionnel est plus qu’un plombier : il vous certifie que vous chaudière correspond aux normes en faveur de l’environnement. Attention, toutes les chaudières ne rentrent pas dans les critères : pour l’instant, la chaudière à condensation est l’un des seuls modèles les plus adaptés. En effet, elle ne pollue que très peu malgré son fonctionnement au gaz et son rendement est équivalent à 110% ! Le plombier RGE va donc analyser, vérifier, sécuriser votre appareil et vous remettre une attestation d’entretien. Grâce à ce document vous serez couvert en cas de sinistre et vous pourrez même profiter d’aides financières comme le Crédit d’Impot Transition Energetique !

Quelles sont les prestations incluses dans un contrat d'entretien pour une chaudière au gaz, au fioul ou au bois ?

Les étapes de l’entretien de votre chaudière

Un contrat d’entretien pour votre chaudière au gaz, au fioul ou au bois inclut toujours la visite d’entretien annuel afin de répondre aux obligations légales. Cette intervention du chauffagiste doit comprendre :

  • La vérification du fonctionnement général de votre chaudière

  • Le nettoyage de l’équipement et de certains conduits de raccordement

  • Le réglage de votre installation

  • L’évaluation des émissions de polluants atmosphériques pour prévenir tout risque d’intoxication

A quoi sert le contrat d’entretien chaudière ?

Par ailleurs, une fois la visite d’entretien annuel réalisée, le chauffagiste professionnel doit obligatoirement vous remettre une attestation d’entretien sous 15 jours. Vous devez impérativement conserver ce document qui pourra vous être demandé ultérieurement par votre bailleur ou bien par votre assurance en cas de sinistre. Enfin, le professionnel doit normalement vous délivrer des conseils sur l’utilisation de votre chaudière, les potentielles améliorations de votre installation de chauffage ou encore sur l’intérêt éventuel du remplacement de votre équipement. Soyez donc vigilant lors de cette visite d’entretien annuel à ce que toutes les étapes soient bien réalisés et que l’attestation vous soit bien remise. N’hésitez pas à poser toutes les questions que vous voulez à votre chauffagiste si vous avez un doute ou si vous souhaitez en savoir plus sur votre chaudière au gaz, au fioul ou bien au bois.

En plus de cette visite d’entretien annuel, différentes options peuvent être choisies. Elle seront bien évidemment en supplément et le contrat vous coûtera donc plus cher qu’une offre basique. Parmi ces options, on peut retrouver le ramonage du conduit de cheminée (qui est obligatoire), le déplacement illimité du chauffagiste en cas de problème ou encore le remplacement de certaines pièces de votre chaudière.

Quel est le prix d'un contrat d'entretien chaudière en  2019 ?

Le prix du contrat entretien chaudière selon quels critères ?

Le prix d’un contrat d’entretien chaudière va dépendre de nombreux facteurs comme :

  • La position de votre chaudière : murale ou au sol

  • Le modèle de votre chaudière : à condensation, standard, basse température…

  • Le combustible choisi : gaz, fioul (ou mazout), bois. Les chaudières au fioul par exemple coûtent souvent plus cher à entretenir que les chaudières au gaz naturel

  • Le chauffagiste auquel vous faites appel

  • Les prestations supplémentaires que vous choisissez

  • L’ancienneté de votre logement et de votre équipement

Combien coûte un contrat d’entretien chaudière ?

Pour vous donner un ordre d’idée, un contrat d’entretien basique comprenant simplement la visite d’entretien annuel vous coûtera entre 100 et 170 euros par an. Un contrat plus développé coûtera bien souvent plus de 200 euros mais mettra votre équipement et votre portefeuille à l’abri. En effet, sans contrat d’entretien chaudière, le moindre déplacement d’un technicien pourra vous coûter cher. Enfin, l’avantage avec un contrat d’entretien chaudière est que son coût peut être mensualisé chez de nombreux professionnels. Ainsi, vous ne paierez qu’une dizaine d’euros par mois pour vous chauffer l’esprit tranquille.

Entretien chaudière obligatoire : locataire ou propriétaire ?

Si vous louez un logement chauffé grâce à une chaudière au fioul, au gaz ou bien au bois, il vous incombe de procéder à l’entretien annuel de l’équipement. En effet, à moins que le bail ne stipule le contraire, il faut que ce soit le locataire qui paye pour l’entretien et qui prenne l’initiative de contacter un chauffagiste professionnel. La solution la plus simple est donc de souscrire un contrat d’entretien chaudière. Vous pourrez faire appel à un technicien autant de fois que vous le voulez. D’autant plus que si le chauffagiste connaît votre appareil, il sera plus à même de comprendre son fonctionnement, trouver les dysfonctionnements plus rapidement, vous conseiller et vous assurez un suivi personnalisé tout au long de l’année. Par ailleurs, dans le cas d’une location dans une copropriété, la chaudière est souvent commune. Dans ce cas, c’est le syndicat qui s’occupe de faire appel à un chauffagiste et il répercute le prix de l’entretien sur les charges de tous les locataires. Pour en savoir plus sur le professionnel chauffagiste de l’entretien chaudière, découvrez notre article dédié