background image
Tout savoir sur les panneaux solaires

Comment fonctionne une maison autonome ?

Avec le développement des énergies renouvelables, il est de plus en plus fréquent de voir se construire des maisons autonomes en énergie, dites aussi autosuffisantes. Des panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation sont par exemple un moyen d’aller vers l’autosuffisance en électricité …

Avec le développement des énergies renouvelables, il est de plus en plus fréquent de voir se construire des maisons autonomes en énergie, dites aussi …

Avec le développement des énergies renouvelables, il est de plus en plus fréquent de voir se construire des maisons autonomes en énergie, dites aussi autosuffisantes. Des panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation sont par exemple un moyen d’aller vers l’autosuffisance en électricité néanmoins, il n’est pas le seul. Parler d’autosuffisance énergétique et de maison autonome implique en effet d’évoquer des systèmes de chauffage et de production d’eau potable. Mais s’émanciper du réseau de distribution d’énergie et d’eau n’a rien d’évident. Il convient en effet de réaliser des travaux complexes afin de permettre à la maison autonome d’être la plus économe possible. Comment fonctionne une maison autonome ? Est-ce rentable ? Explications !

Maison autosuffisante

Qu'est-ce qu'une maison autonome ?

Vous l’aurez compris, une maison autonome est un logement qui subvient entièrement aux besoins de consommation de ses occupants. En effet une maison autosuffisante n’est pas reliée aux différents réseaux qui acheminent l’eau potable, l’électricité (ENEDIS) ou le gaz (GRDF) dans les bâtiments. Pourquoi ? Bien souvent parce que la maison se situe dans un endroit isolé : forêt, montagne, campagne. En utilisant des sources d’énergies renouvelables et facilement accessibles, une maison peut tout à fait subvenir à ses besoins et être autosuffisante, même si les installations nécessaires sont importantes et coûteuses. Une maison entièrement autonome est souvent difficile à construire. Le plus souvent, les foyers qui visent l’indépendance énergétique, restent reliés en partie aux réseaux d’approvisionnement, même si en théorie, il est possible d’être entièrement autonome.

Comment fonctionne une maison autosuffisante ?

Rentrons un peu plus dans le vif du sujet. Avant de se lancer dans un projet de construction d’une maison autonome, il faut lister les énergies qu’elle doit être capable de produire ou d’exploiter ainsi que les besoins de bases qui doivent être comblés. Une maison autonome doit pouvoir fournir :

  • De l’électricité pour faire tourner les appareils électroniques et pour s’éclairer (à moins que vous ne vouliez privilégier la bougie)

  • De la chaleur pour vous chauffer l’hiver

  • De l’eau potable

  • De l’eau chaude

Pour optimiser son fonctionnement, une maison autonome doit également faire l’objet d’une attention très particulière sur un certain nombre de points. L’isolation des combles par exemple est primordiale puisqu’elle permet de minimiser les besoins en énergie pour le chauffage en hiver. L’orientation de la maison est également à prendre en considération, afin de bénéficier au mieux de la chaleur naturelle du soleil et d’optimiser le rendement des panneaux solaires. Des parois végétalisées peuvent également être d’une grande aide pour maintenir la fraîcheur dans la maison autonome l’été.

Choisir l'autoconsommation photovoltaïque

Renseignez-vous sur l’autoconsommation, montez votre projet solaire et devenez indépendant du réseau.

Je demande un devis gratuit

Les installations indispensables dans une maison autonome

Une maison autonome doit comporter un ensemble d’installations performantes afin d’assurer les fonctions de bases telles que l’approvisionnement en électricité et en eau ou le chauffage de la maison.

La production d’électricité dans une maison autonome

Évidemment le panneau solaire photovoltaïque est un candidat tout trouvé pour remplir cette mission. Une fois posé, il pourra fournir l’électricité nécessaire au fonctionnement des appareils électriques ou à l’éclairage. La différence avec une installation solaire photovoltaïque raccordée au réseau est néanmoins importante. Dans le cas d’une maison autonome, il faudra dimensionner les panneaux solaires afin de couvrir la totalité des besoins énergétiques contrairement à une installation en autoconsommation partielle. Il faudra également se munir d’une ou plusieurs batteries de stockage.

Autrement dit, une installation solaire pour maison autonome sera beaucoup plus onéreuse qu’une installation raccordée au réseau. D’autant plus que les installations solaires non raccordées ne peuvent pas bénéficier de la prime à l’autoconsommation versée par l’État. L’autre moyen de produire sa propre électricité est d’installer une éolienne. Il faut néanmoins se situer dans une zone suffisamment exposée au vent. Comparativement aux panneaux solaires l’éolienne reste plus chère et moins fiable quant à la production d’électricité puisqu’elle est tributaire du vent, qui demeure imprévisible.

Maison autonome

Le chauffage dans une maison autonome

ll existe plusieurs moyens de produire de la chaleur à partir des énergies renouvelables. Les panneaux solaires thermiques se présentent comme une solution efficace pour coupler la production d’électricité avec la production de chaleur. Ces installations ressemblent à des panneaux solaires classiques. Leur particularité est de comporter un système de récupération de la chaleur dégagée par les panneaux solaires. Cette chaleur sert ensuite à chauffer l’eau sanitaire et l’air ambiant dans le cas des systèmes solaires combinés. Il s’agit d’une solution idéale qui permet de gérer la production d’électricité et le chauffage.

Dans le cas d’une maison entièrement autonome, il faut cependant prévoir un système de récupération des eaux de pluies ou le forage d’un puit ainsi que d’un système d’assainissement. Après être passée dans les circuits du chauffe-eau solaire, l’eau de pluie pourra servir d’eau chaude sanitaire. Une installation solaire thermique peut ensuite être couplée à un pôele à bois, pour les jours où le soleil ne brille pas ou pour la nuit. La seule contrainte : avoir à disposition des bûches pour alimenter le feu, ce qui n’est pas le cas de tout le monde. À partir d’un pôle à bois, vous pourrez même concevoir un fourneau pour vous préparer de bonnes soupes lors des hivers rugueux.

L'autoconsommation photovoltaïque : pourquoi pas vous ?

Vous souhaitez gagner en autonomie énergétique en installant des panneaux solaire sur le toit de votre maison ? Pour vous faire accompagner dans votre projet, contactez nos experts solaires au 09 71 07 07 40 du lundi au vendredi de 9h45 à 18h00 (appel non surtaxé). Vous pourrez leur poser toutes vos questions et obtenir un devis personnalisé !

Maison autonome : avantages et inconvénients

Les avantages d’une maison autonome

En premier lieu, habiter une maison autonome réduit fortement votre empreinte environnementale - même si la construction des équipements et la construction de la maison en elle-même sont loin d’être neutres en carbone. Dans un second temps, en choisissant de faire construire une maison autonome, vous devenez entièrement ou presque entièrement indépendant des réseaux d’électricité, d’eau ou de gaz. En cas de panne générale ou de blackout par exemple, vous ne serez pas impacté. Autre avantage, la maison autonome vous évite d’avoir des démarches administratives concernant votre contrat d’électricité - cela peut compter si vous avez la phobie administrative. Et évidemment, vous n’aurez plus de facture d’électricité ou de gaz à payer tous les mois.

Intérieur maison autonome

Les inconvénients d’une maison autonome

Le principal inconvénient des maisons autonomes est le prix. Rien que pour la partie photovoltaïque, il faut prévoir des frais supplémentaires pour la batterie de stockage et le dimensionnement des panneaux solaires. Une installation de 10 kWc peut facilement atteindre les 30 000 € ! Les investissements pour la partie chauffage et l’isolation sont également conséquents. Néanmoins, pendant toute la durée de vie des équipements, les frais d’électricité, de chauffage et d’eau sont quasi nuls voire inexistants. Une étude de rentabilité doit donc être effectuée préalablement, afin de déterminer si oui ou non, le projet sera rentabilisé. L’autre inconvénient d’une maison autonome est la quantité d’équipement à entretenir. Si l’un d’eux tombe en panne, vous ne pourrez pas compter sur le réseau d’approvisionnement pour prendre le relais.

FAQ : vos questions sur la maison autonome

💶Combien coûte une maison autonome ?

Il est difficile de donner le prix moyen d’une maison autonome tant celui-ci peut varier selon les équipements qu’elles comportent. Ce qui est sûr, c’est que le prix d’une maison autonome est plus élevé que celui d’une maison standard. Leur prix peut aller de 150 000 € pour une maison de 66 m2 à plus de 200 000 € pour une maison de 130 m2. On considère en général que le prix d’une maison autonome est supérieur de 15 à 20 % à celui d’une maison centrale. Le prix des panneaux solaires et de la batterie de stockage y contribuent fortement.

💰Combien d’économie par ans grâce à une maison autonome ?

En prenant en compte un ménage de 4 personnes vivant dans un logement autonome de 100 m2, les économies liées à l’électricité, au chauffage et à l’eau chaude peuvent dépasser les 3 000 € annuels. Sur 30 ans, les économies peuvent donc être très importantes. Plus importantes qu’en installant seulement des panneaux solaires seuls.

🌍Les maisons autonomes sont-elles écologiques ?

Les maisons autonomes ont avant tout pour vocation d’être écologique et de réduire l’empreinte environnementale du foyer qui l’occupe. Grâce aux panneaux solaires et aux éoliennes, elles produisent leur propre électricité. Grâce aux panneaux solaires thermiques ou aérovoltaïques, elles permettent de chauffer la maison sans émettre la moindre particule de CO2 dans l’atmosphère. Enfin, grâce à un système de récupération des eaux de pluies, une maison autonome contribue à réduire le gaspillage de l’eau et l’assèchement des nappes phréatiques. Néanmoins, la fabrication de tous les équipements nécessaires au fonctionnement d’une maison autonome a un impact sur l’environnement qu’il ne faut pas négliger.

Hugo

Hugo

Rédacteur web & SEO

Diplômé en Information et Communication, Hugo est rédacteur web et seo chez Hello Watt. Il écrit sur différents sujets autour de l’énergie, de la transition écologique ainsi que sur les sujets liés à l'énergie solaire.