Panneau solaire : gérer son autoconsommation avec la domotique

Exploiter l’énergie solaire est un formidable moyen de produire de l’électricité proprement. Néanmoins, il s’agit d’une source d’énergie “intermittente”, tributaire des conditions météorologiques et du moment de la journée. En utilisant la domotique, il est possible de contourner ce problème et d'améliorer la rentabilité de son installation solaire.

🤖  La domotique solaire pour une meilleure autoconsommation

Qu’est-ce que la domotique solaire ?

La domotique désigne un ensemble de dispositifs électroniques visant à centraliser la gestion d’équipements et de services. Cette centralisation permet le pilotage à distance, mais aussi et surtout l’automatisation de certaines fonctions. Elle permet par exemple de nous soulager de tâches rébarbatives ou encore d’optimiser et de rendre plus efficient le fonctionnement de nombreux systèmes. Ainsi, si la domotique connaît des développements qui peuvent paraître futiles dans certains domaines, elle est porteuse de nombreuses promesses dans celui de l’énergie et des panneaux solaires photovoltaïques.

Choisir l'autoconsommation photovoltaïque

Renseignez-vous sur l'autoconsommation, montez votre projet solaire et devenez indépendant du réseau !

Je demande un devis gratuit

Le caractère intermittent de l’énergie solaire nous oblige en effet à prévoir des solutions pour pouvoir nous chauffer l’hiver et nous éclairer la nuit. La solution la plus économique est l’optimisation de son autoconsommation. Pour optimiser son autoconsommation, il suffit de tirer profit au maximum des périodes d’ensoleillement. Problème : le soleil brille seulement la journée et lorsque les nuages ne lui barrent pas la route. Or, pour la plupart d’entre nous, la journée, nous travaillons. C’est là que la domotique intervient ! 

En installant des panneaux solaires sur votre maison équipée de domotique, il est notamment possible de faire fonctionner les appareils électriques en priorité lorsque le soleil apparaît, même lorsque vous n’êtes pas chez vous. C’est pas beau ça ? Cela concerne les équipements énergivores comme les chauffe-eau ou les machines à laver. En optimisant parfaitement sa consommation ainsi qu’en installant un dispositif de stockage, devenir autonome est de plus en plus possible. 

Gestion domotique solaire

Accroître son autoconsommation grâce à la domotique solaire

Tout l’intérêt de la domotique solaire va être d’utiliser le plus possible l’électricité produite par vos panneaux solaires photovoltaïques pour accroître votre autoconsommation et rentabiliser votre installation solaire plus rapidement. Vous savez sûrement que lorsque vos panneaux solaires fonctionnent et que vous n’êtes pas chez vous, l’électricité produite et non consommée est vendue et injectée sur le réseau. De quoi alléger sa facture nous direz-vous ! En réalité vous êtes perdant. Le prix auquel les fournisseurs d’énergie vous achètent l’électricité pendant toute la durée de vie des panneaux solaires est en effet moins élevé que le prix auquel vous l'achetez pour faire fonctionner vos appareils, vous chauffer et vous éclairer lorsque vos modules solaires ne fonctionnent pas. Les tarifs appliqués par EDF dans le cadre du dispositif d’Obligation d’Achat solaire sont de 0,10 € / kWh pour une installation photovoltaïque d’une puissance inférieure ou égale à 9 kWc. Sachant que le prix du kilowattheure que vous paierez à votre fournisseur oscille en moyenne entre 0,12 et 0,16 €, vous serez perdant dans de nombreux cas.

Autoconsommation : batterie ou domotique ?

Utiliser une batterie pour stocker son électricité produite et l’autoconsommer de manière différée s’avère onéreux. Le prix des batteries est élevé - entre 500 et 700 € / kWh pour les batteries lithium. Ces dernières posent, de surcroît, des problématiques écologiques - production à forte empreinte carbone et environnementale. Il est ainsi préférable d’utiliser une batterie pour l’autoconsommation lorsque l’infrastructure n’est pas raccordée au réseau.

⚡Quel est le fonctionnement exact de la domotique solaire ?

Gérer son énergie intelligemment 

Vous l’aurez compris, même s’il sera toujours intéressant de revendre le surplus de l’électricité produite par vos panneaux solaires, l’électricité la moins chère restera celle que vous produisez vous-même. Alors pourquoi ne pas l’économiser en améliorant votre autoconsommation

Concrètement, il s’agit de faire tourner vos appareils électriques lorsque l’électricité produite par votre panneau solaire est disponible. Les belles journées d’été, les meilleurs panneaux solaires en termes de rendement peuvent produire un surplus important. La domotique va analyser, grâce à un boîtier connecté à des prises intelligentes, la production de vos panneaux solaires en temps réel, et va piloter l’allocation de l’énergie et le fonctionnement de vos appareils pour optimiser votre consommation. Chaque dispositif domotique est donc installé sur-mesure, programmé en fonction des spécificités de votre logement, de votre mode de vie et de vos besoins. Le plus souvent, à partir d’une interface numérique permettant de consulter ses données de production et de consommation, vous pourrez programmer vous-même vos appareils, les déclencher ou les arrêter à distance mais aussi repérer les potentielles économies d’énergie que vous pourrez réaliser. Installer un dispositif domotique vous permettra par exemple de réaliser des économies d’énergie en gérant :

  • votre chauffage ;
  • vos volets électriques
  • vos appareils électroménagers (lave-linge, lave-vaisselle) ; 
  • votre chauffe-eau.

Et ce en fonction de la saison, de l’heure de la journée, de votre agenda et même de la pièce de votre maison ! Nous gaspillons en effet beaucoup d’énergie en chauffant certaines pièces dans lesquelles nous n’allons que rarement ou en laissant nos appareils électriques en veille alors que nous pourrions les éteindre. 

Domotique ampoule connectée

De quoi se compose un système domotique pour l’autoconsommation solaire ?

Les systèmes de domotique solaire se composent généralement d’un ensemble d’appareils qui sont pour la plupart communicants. Un kit solaire pour l’autoconsommation sera généralement constitué de :

  • une box de pilotage : c’est l’élément central du kit d’autoconsommation. La box gère les appareils électriques et rassemble les données de production et de consommation afin d’améliorer le rendement global de l’installation des panneaux solaires
  • des pinces ampèremétriques : elles récupèrent et transmettent en temps réel les données de production de votre panneau solaire ;
  • des smart plugs ou prises intelligentes : elles permettent à la box de récupérer les données de consommation des appareils électriques et surtout de les piloter à distance ;
  • un thermostat connecté : il permet d’adapter le chauffage de votre logement à de nombreuses données, notamment celles récupérées sur votre panneau solaire ou les données météorologiques.

Cet ensemble servira bien sûr à connecter vos appareils électriques préférés et optimiser leur fonctionnement : volets électriques, machine à laver, lave-linge, lampes, chauffage, chauffe-eau, etc. 

💰 Domotique solaire : combien ça coûte ?

Le prix des appareils de domotique solaire

On peut savoir facilement combien coûte une installation photovoltaïque mais il est plus difficile d’estimer le prix d’un système de domotique solaire. Celui-ci se compose en effet de plusieurs éléments (prix des pièces, prix de l’installation) et dépend de la spécificité de votre logement et du type d’installation solaire qui le recouvre. Les box peuvent ainsi aller de 500 € à 2000 €, à quoi il faut ajouter les divers accessoires (prises connectées, thermostats…).

Les aides pour installer un système de domotique solaire

La bonne nouvelle c’est que, tout comme pour alléger le prix d’une installation solaire, vous pouvez vous faire aider financièrement pour améliorer l’efficacité énergétique de votre installation, à condition que les travaux soient réalisés par une entreprise certifiée Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Les aides de l’Etat auxquelles vous pouvez faire appel sont les suivantes :

  • MaPrimeRénov’ et les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE) ;
  • l’Éco-prêt à taux zéro (si vous avez effectué un Éco-prêt à taux zéro pour l’installation de votre panneau solaire, vous pouvez souscrire un nouveau prêt, à la condition que le montant cumulé des deux n’excède pas 30 000 €) ;
  • la TVA à taux réduit de 5,5%.

Passez au photovoltaïque avec Hello Watt !

Pour savoir si la domotique est faite pour votre logement, ne vous brusquez pas, comparez les devis proposés par différents installateurs solaires et identifiez les leviers à votre disposition pour améliorer l’amortissement de vos panneaux solaires. Pour vous faire accompagner, joignez nos experts solaires au 09 71 07 07 40 (appel non surtaxé) du lundi au vendredi de ++.

FAQ : vos questions sur la domotique solaire

Qu’est-ce-que la domotique solaire ?

La domotique solaire est un système intelligent qui sert à mieux gérer sa consommation d’énergie. Concrètement, il s’agit de l’automatisation de certaines fonctions ou du pilotage à distance d’appareils électroniques

Ces tâches peuvent avoir une grande importance pour améliorer l’autoconsommation d’une installation photovoltaïque. Le tout consiste à coordonner le fonctionnement des appareils électroniques, des systèmes de chauffage ou des volets par exemple avec les périodes d’ensoleillement. En effet, à défaut d’avoir un système de stockage de l’électricité, mieux vaut consommer instantanément l’électricité produite que de consommer l’électricité (plus chère) provenant du réseau. 

La domotique permet donc de faire des économies, jusqu’à 10 %, en la combinant avec des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques.

De quoi est composée la domotique solaire ?

Les équipements de domotiques solaires peuvent être divers. Parmi les plus courant on peut noter :

  • des smarts plugs ou prises intelligentes : elles permettent de récupérer des données de consommation et de piloter à distance le déclenchement ou l’arrêt des appareils électroniques ;
  • une box domotique : cet élément centralise le fonctionnement des smarts plugs et autres équipements afin de récupérer toutes les données de consommation ou bien d’automatiser certaines tâches ;
  • des pinces ampèremétriques afin de récupérer les données de production des panneaux solaires photovoltaïque ;
  • un thermostat connecté capable de réguler la température d’un logement. 

Combien coûte un dispositif de domotique solaire ?

Le prix d’un dispositif domotique est variable et dépend des équipements utilisés. Une box domotique, qui est la colonne vertébrale de ce genre de système, peut coûter entre 500 € et 2000 €. Les smarts plugs coûtent en général entre 30 € et 50 €. De quoi alourdir le prix, surtout si vous souhaitez une installation solaire pas chère.

Peut-on bénéficier d’aides pour installer un système domotique solaire ?

Absolument ! Ce genre de dépense entre dans la catégorie de l’amélioration de l’efficacité énergétique des logements. Les aides sont les suivantes :

  • éco prêt à taux zéro (éco-ptz) ;
  • TVA réduite à 5,5 % ;
  • l’aide de l’ANAH qui peut s’élever à 35 % des dépenses ;
  • MaPrimeRénov’ et les Certificats d'Économie d'Énergie (CEE).

Toutefois, les aides sont soumises à certaines conditions, comme l'obligation de faire appel à un installateur photovoltaïque labellisé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). 

Hugo Demaille

Hugo Demaille

Rédacteur web & SEO

Diplômé en Information et Communication, Hugo est rédacteur web et seo chez Hello Watt. Il écrit sur différents sujets autour de l’énergie, notamment sur le secteur des panneaux solaires photovoltaïques.