SolarCoin, la crypto monnaie photovoltaïque

Derrière cette suite de mots à la poésie limitée et au sens abscons se cache une double et heureuse révolution. La première est portée par une volonté affichée internationalement de voir la part de la consommation d’énergies renouvelables atteindre 27% dans notre consommation finale brute, d’ici 2030. La deuxième repose sur l’économie collaborative qui s’étend aujourd’hui à la finance virtuelle et à l’énergie ; les SolarCoins sont une crypto monnaie dont le but est d’inciter au développement des installations photovoltaïques (panneaux solaires), en utilisant l’interdépendance des utilisateurs et la décentralisation, les deux piliers des crypto monnaie et de la technologie blockchain. On vous explique toutes les subtilités de ce savant système qui s'emploie à corréler monnaie virtuelle et rayons du soleil.

Solar Coin crypto monnaie

SolarCoin ou les prémices d’un essor photovoltaïque

SolarCoins ou Bitcoins ?

Les SolarCoins sont une monnaie virtuelle comparable à celle des Bitcoins qui, toutefois, s’en dissocie en plusieurs points.

Les premiers SolarCoins sont arrivés sur le marché début 2014, avec pour but l’incitation au développement de la production d’énergie solaire. L’idée, portée par la Fondation Solar Coin, c’est de récompenser les propriétaires d’installations solaires photovoltaïques à hauteur d’un Solar Coin par MWh d’énergie solaire produite. C’est dans cette mesure que SolarCoin diffèrent de Bitcoin ; l’octroi de SolarCoins est indissociablement assujettie à la production d’actifs bien réels que sont les MWh, alors que les Bitcoins sont générés par des actifs immatériels. Avec cette idée-là en tête, il convient de noter que cette monnaie n’est donc pas adossée au cours de la Bourse, mais bien à celui de l’activité solaire !

Par ailleurs, en plus de promouvoir les efforts liés au développement d’énergies renouvelables, le poids énergétique des SolarCoins est infiniment plus léger que celui des Bitcoins. Pas de Solarcoin mining qui requiert, comme le Bitcoin mining, une consommation énergétique faramineuse. Somme toute, SolarCoin est donc vert aussi bien dedans que dehors.

L’énergie solaire, objet de toutes les convoitises

Au 2e trimestre 2018, les énergies renouvelables représentent 16% de la consommation finale brute d’énergie en France, dont 2,7% émanent du solaire photovoltaïque, selon les chiffres du Ministère de la Transition écologique et Solidaire.

Dans le cadre de l’Accord de Paris, du Plan Climat et de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, la France ambitionne de parvenir à une consommation énergétique à 32% basée sur les énergies renouvelables d’ici 2030, soit 5% de plus que l’objectif fixé à l’échelle européenne ; une réelle preuve de bonne volonté ! ça n’est donc plus un débat : en 2018 il est bon d’être vert et surtout d’être solaire. La loi du 24 février 2017 sur l’autoconsommation énergétique, c’est-à-dire la possibilité de devenir son propre producteur d'électricité grâce aux énergies renouvelables, ainsi que et les différents dispositifs d’aide mis en place, notamment pour l’installation de panneaux photovoltaïques, nourrissent l’idée que ces derniers ont résolument leur place au soleil.

Solar coin énergie solaire

La technologie blockchain au coeur de l’initiative SolarCoin

Petite explication de la blockchain

Cette technologie encore peu connue du grand public a pourtant de beaux jours devant elle. Le système de blockchain (chaîne de blocs en français) consiste à transmettre et à stocker des informations sans organe central de contrôle. Les principes derrière la technologie blockchain reposent sur une volonté de transparence, d’indépendance, de sécurité et d'incorruptibilité ; tous les membres rattachés à la chaîne de blocs sont les auditeurs continuels des informations échangées et des transactions effectuées à travers le réseau. Ces données sont vérifiables en permanence. En contrepartie de leur travail de vigilance, de sa participation à la blockchain, chaque membre (chaque ordinateur) perçoit une récompense. Ce ne sont pas des euros ; ce sont des Bitcoins, des Ethers ou… des SolarCoins.

Afin d’imager cette technologie, vous pouvez vous représenter un grand livre de comptes ou une base de données consultable et modifiable par tous (blockchain publique à l’image du Bitcoin ou du SolarCoin), ou par ceux qui en sont membres (blockchain privée), en permanence. Chaque transaction (échange de messages, transfert d’argent) est un bloc qui constitue la chaîne, laquelle est distribuée à travers un grand réseau peer to peer (réseau d’utilisateurs . Tous les changements sont vérifiés et enregistrés par chacun sans possibilité de modification. Ainsi, chaque donnée rattachée à une transaction, laquelle constitue un bloc, ne peut être changée, trafiquée ou hackée.

L’utilisation de la technologie blockchain fait écho aux ambitions de soutien au développement de l’énergie solaire, de récompense à ceux qui en produisent et d’encouragement pour l’autoconsommation, à l’origine de la création de SolarCoin. Les utilisateurs de SolarCoin et donc les participants à la blockchain (ici, chaque MWh enregistré en échange d’un SolarCoin représente un bloc de la chaîne) produisent et consomment leur propre énergie solaire dont ils peuvent revendre le surplus sur la blockchain devenant alors producteurs d’électricité.

La blockchain SolarCoin s’impose comme la mise en valeur d’une communauté oeuvrant pour une planète plus verte.

Solar coins blockchain

Comment fonctionne le SolarCoin

Les SolarCoins sont une prime pour encourager et soutenir le développement de l’énergie solaire à travers le monde. Ils sont comparables au système de miles d’Air France qui récompense la fidélité de ses clients en leur octroyant des points leur permettant ensuite d’acquérir de nouveaux billets d’avion. SolarCoin fonctionnent de la même manière : Une fois que vos panneaux solaires sont installés, il suffit de vous inscrire auprès de la Fondation SolarCoins et d’enregistrer votre installation ; il vous sera demandé de fournir des éléments de preuve (contrat d’achat, données de génération soit le nombre de MWh produits). Vous aurez ensuite accès à votre portefeuille SolarCoin (comme un portefeuille d’actions), sur lequel la Fondation versera, tous les 6 mois, les SolarCoins relatifs à l’activité énergétique produite par votre installation. La différence avec les miles d’Air France est que les SolarCoins vous sont attribués gratuitement à hauteur de l’énergie que vous produisez.

L’ambition de la Fondation SolarCoin est le développement de l’énergie Solaire ; plus le nombre d’installations photovoltaïques dans le monde augmentera, plus le nombre de SolarCoins en circulation sera élevé, plus la monnaie prendra de la valeur. A l’origine, 97,5 milliards de SolarCoins ont été créés pour être redistribués aux producteurs d’énergie solaire. Depuis le début du projet en 2014, la Fondation a déjà enregistré plus de 10 000 installations alors que l'objectif à long terme de la Fondation vise 1 million d’installations. Il va falloir briller.

Solar coins panneaux solaires

Pour faire grimper le cours des SolarCoins, il faut les dépenser et les faire circuler !

Plus le nombre d’installations enregistrées sur la Fondation croît, plus la monnaie prend de la valeur et plus les entreprises seront enclines à accepter les SolarCoins comme devise de paiement.

En France vous pouvez déjà payer votre facture d’électricité avec SolarCoin chez le fournisseur alternatif ekWateur, spécialisé dans les énergies renouvelables et premier fournisseur mondial à accepter cette crypto monnaie comme moyen de paiement. Par ailleurs, la plateforme de crowdfunding Lumo, qui concentre son activité sur les projets promouvant les énergies renouvelables et qui est soutenue par ekWateur, a incorporé la blockchain SolarCoin dans son fonctionnement : pour chaque MWh d’énergie solaire produite par l’un des projets que vous avez participé à financer, un SolarCoin vous est attribué.

La Fondation est approuvée et soutenue par des associations professionnelles et des Institutions à l’image de Solar Power Europe et Irena. Les SolarCoins sont d’ailleurs acceptés sur sur le marketplace d’Irena qui en fait la première crypto monnaie à être reconnue par une organisation intergouvernementale internationale.

Rémunérez vos panneaux solaires avec SolarCoin

L’histoire SolarCoin a toutes les chances de connaître une fin heureuse soit, dans son cas, pas de fin du tout ! Tout porte à croire que la technologie blockchain, appliquée aux énergies renouvelables comme le pratique SolarCoin, a de beaux jours devant elle. Si on y ajoute les dispositifs d’aides en place l’heure est véritablement à la transition énergétique et, si vous vous lancez dans l’aventure SolarCoin avec vos propres panneaux solaires, vous serez récompensés. Si vous avez déjà une installation photovoltaïque chez vous rémunérée par des SolarCoins, faites nous part de votre expérience dans la section commentaires de cet article, nous sommes curieux de connaître vos impressions !

Commentaires

Aucun commentaire.

Écrire un commentaire
Si vous saisissez quelque chose dans ce champ, votre commentaire sera considéré comme étant indésirable

Changez de fournisseur d'énergie

Préparez-vous à faire de sérieuses économies

Allons-y !