"C'est pas Versailles ici" : polémique autour de la publicité de Total

"C'est pas Versailles ici !". Qui n’a jamais entendu ses parents prononcer cette phrase dans sa jeunesse ? Il n’est pas toujours évident de faire comprendre aux plus jeunes l’importance d’éteindre les lumières 💡 pour faire des économies d’électricité. Cette expression populaire, loin d’être désuète, a récemment été remise sur le devant de la scène par le fournisseur d’énergie Total Direct Energie. Elle est depuis quelques jours au centre d’une polémique surprenante. Mais tout cela est-il bien fondé ?

Polémique publicité Total C'est pas Versailles ici !

La publicité de Total Direct Energie au coeur d’une polémique

La publicité du fournisseur Total Direct Energie met en scène Arthur, un petit garçon d’une dizaine d’années qui a la fâcheuse habitude de laisser les lumières allumées au grand dam de son père qui passe systématiquement derrière lui pour les éteindres. Visiblement agacé, ce dernier scande alors dans la maison : "C'est pas Versailles ici !".

Dans la seconde partie de la publicité Total, on retrouve toujours Arthur quelques années plus tard qui a bien grandi. Visiblement âgé d’une trentaine d’années, il est en plein emménagement 📦 dans l’ancienne maison de ses parents. Pour trouver un nouveau contrat d’électricité, il téléphone à une conseillère énergie qui lui propose une offre Online intéressante avec une remise de 10 % sur le prix du kWh HT. Lorsque la conseillère demande à Arthur s’il est intéressé par cette offre le jeune homme lui répond en souriant tout en éteignant une lumière : “Bien sûr. C’est pas Versailles ici.”

Notez que Total Direct Energie propose 3 offres disponibles pour l’électricité, le gaz naturel et pour les deux énergies réunies.

  • l’offre Online avec 10 % de réduction sur le prix du kWh HT pour l’électricité et/ou le gaz naturel avec un service client en ligne uniquement ;

  • l’offre Classique avec un rabais de 5 % sur le prix HT du kWh HT d’électricité et/ou de gaz naturel avec un service client téléphonique ;

  • l’offre Verte avec une remise de 2 % HT sur les prix du kWh pour l’électricité qui est 100 % verte et pour le gaz qui contient 10 % de biogaz.

C'est pas Versailles ici !

En plus d'éteindre les lumières inutilisées vous pouvez faire de belles économies en changeant de fournisseur d'énergie.

J'économise

La publicité “C’est pas Versailles” ne fait pas rire tout le monde

C’est donc ce spot publicitaire de 30 secondes seulement, et diffusé depuis le mois d’avril, qui a provoqué l’ire du maire de Versailles. François de Mazières s’est en effet insurgé contre la publicité du fournisseur d’électricité Total Direct Energie dans laquelle on entend plusieurs fois la célèbre expression "C'est pas Versailles ici”. À travers cette maxime bien connue des Français le fournisseur d’énergie souhaite mettre en avant la nécessité de faire des économies d’énergies tout en payant son électricité moins chère.

Ce que le maire de Versailles reproche à la pub Total

‏Lassé d’entendre la publicité Total, le maire de la ville du roi soleil a décidé d'adresser dès le mois de mai dernier une lettre au patron du groupe pétrolier. Il y dénonce le fait, dixit le journal Le Parisien, que la publicité "sous-tend l'idée qu'à Versailles, les économies d'énergies ne sont pas encouragées". L’élu affirme qu’au contraire tout le monde fait attention dans sa ville. De plus, il regrette de ne pas avoir été informé au préalable de l'utilisation du nom Versailles dans une publicité. Le PDG de Total, Patrick Pouyanné, lui a alors répondu que l’expression faisait partie du langage populaire et ne visait en rien à dénigrer la ville de Versailles ou ses habitants.

Une réponse qui n’a a priori pas beaucoup satisfait François de Mazières. Ce dernier a décidé de remettre le sujet sur la table en novembre par le biais d’un tweet accusateur. Il y dénonce l’adoption controversée d’un amendement visant à inclure l’huile de palme dans la liste des biocarburants exonérés de la taxe sur les activités polluantes (TGAP). Cet amendement, particulièrement favorable au groupe Total qui possède une raffinerie dédiée en France, avait suscité la colère des députés écologistes et de Nicolas Hulot. Les députés ont depuis revoté et rejeté l’amendement.

Que penser de la polémique ?

📣 Du côté des internautes le sentiment général semble être à la déploration d’une polémique supplémentaire qui n’était pas franchement nécessaire. La réforme des retraites, la grève des transports et l’approche des fêtes de Noël semblent préoccuper bien plus les Français. Toujours est-il que la publicité de Total semble bien marcher. Elle est diffusée en boucle à la radio et la télévision et rappelle plus de bons souvenir d’enfance qu’elle n’énerve. Sur YouTube elle a même été vue plus de 10 millions de fois ! Cela fait d’elle la vidéo la plus populaire de la chaîne du fournisseur d’électricité Total Direct Energie.

D’où vient l’expression “C’est pas Versailles ici” ?

L’expression “ne pas être à Versailles” ou en langage populaire “c’est pas Versailles ici” fait directement référence au Château de Versailles plus qu'à la ville en elle-même. Le palais érigé par le roi Louis XIV lors de la seconde moitiée du XVIIe siècle est en effet célèbre pour sa démesure et les fastes de la cour du roi. On y trouve de nombreux lustres et autres éclairages, en particulier dans la grande Galerie des Glaces. Bien sûr à l’époque il n’était pas encore question d'ampoules mais plutôt de bougies 🕯️.

L’expression est passée dans le langage commun et est communément employée par quelqu’un qui souhaite signifier à un proche qu’il n’a pas éteint une lumière ou utilise trop d’appareils électriques. La conséquence directe pour l’énonciateur se révèle alors être une facture d’électricité trop salée. L'expression “C’est pas Versailles ici” invite donc à prendre conscience que l’énergie coûte cher et qu’il est important de faire attention à sa consommation.

Puisqu'on vous dit que ce n'est pas Versailles ici !

Que vous habituez à Versailles ou ailleurs, il n’y a pas de bonnes raisons pour ne pas faire des économies. Vous pouvez comparer les fournisseurs d’électricité pour savoir si l’offre mise en avant dans la publicité de Total est la meilleure pour vous. Vous pouvez également demander conseil à l’un de conseiller énergie au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00 (service et appel gratuit).