Innovation et environnement : obstacles et opportunités

À quelles problématiques sont soumises les entreprises et les gouvernements lorsque l’on doit mêler innovation et environnement ? De plus en plus, et notamment grâce aux lois sur la Transition Écologique, les deux vont de paire. Électricité verte, énergies renouvelables, réduction des déchets, équipements plus performants, etc. Nous vous parlons régulièrement des progrès réalisés et des bonnes pratiques écologiques qui peuvent être mises en place. Cependant, est-ce si simple dans les faits ?

Incompatibilités innovation et environnement

Quelles difficultés rencontrent l’innovation et l’environnement ?

Technologie : à la fois problème et solution

L’un des premiers paradoxes que l’on peut soulever, repose sur la technologie, responsable en partie du réchauffement climatique, mais qui est aussi la clé pour résoudre le problème. Pendant de nombreuses décennies, les progrès techniques ont permis d’améliorer de nombreux secteurs industriels, augmentant les besoins en matières premières, afin d’alimenter des industries en pleine expansion, menant à de nouveaux progrès techniques. Une boucle infinie qui a longtemps fonctionné, et qui a permis d’améliorer considérablement le confort de l’Homme. Cependant, ces progrès se sont fait au détriment de l’environnement qui en a payé le prix fort. Pollution, épuisement des gisements naturels et destruction de milieux naturels, ce développement a eu un impact massif sur notre planète. Depuis l’arrivée à une sorte de point de non-retour, et un éveil des consciences, plusieurs sociétés tentent de faire de la technologie l’outil de restauration de l’environnement.

Envie d'agir pour l'environnement ?

Choisir un fournisseur vert, c'est participer à son échelle à la transition écologique !

J'agis !

Des mesures gouvernementales encore trop timides

Un problème d’inaction de la part des gouvernements a aussi conduit à cette détérioration de l’environnement. Pendant longtemps, et bien que les différentes problématiques aient été soulevées, ils sont restés relativement sobres en actes. Des mesures ont été prises afin de montrer la volonté des différentes instances de solutionner le problème, mais rien de réellement concret n’a été entrepris, pour que cela ait un impact. Les mécanismes mis en place par les gouvernements pour inciter les entreprises à investir, ont pendant longtemps occupé une place secondaire. De plus, les politiques d’innovation et les politiques environnementales, menées séparément, n’ont pas permis de coordonner efficacement les actions.

Comment lier innovation et environnement ?

Cependant, avec les récentes Lois sur la Transition Énergétique, des objectifs concrets ont été fixés. L’un des plus prometteurs, est celui sur la neutralité carbone en 2050. Bien que controversé, il est adopté par de nombreux pays, et comprend plusieurs mesures concrètes à suivre. Par ailleurs, de nombreuses aides au financement et subventions sont désormais accessibles pour permettre aux entreprises de créer des projets innovants et écologiques.

L’innovation n’est donc pas incompatible avec le respect de l’environnement, les récents progrès techniques et les nouvelles technologies dédiés aux énergies vertes (notamment), en sont la preuve vivante. Que ce soit dans les infrastructures de production, l’amélioration des modes de construction des bâtiments ou la recherche pour une consommation d’énergie plus raisonnée, les progrès réalisés sont prometteurs.

Dans les entreprises, c’est le concept de la RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises), mis en place en 2011 et définit par la Commission Européenne, qui est un des principaux incitateur à un mode de fonctionnement plus durable et plus éthique.

Vous êtes encore chez EDF ?

Faites des économies dès maintenant en changeant de fournisseur !

J'économise !

Quelles innovations pour l'environnement ?

En France, et partout dans le Monde, de nombreuses start-ups relèvent le défi de la transition écologique, en proposant des systèmes toujours plus innovants. Voici une petite liste des idées brillantes qui pourront sans doute apporter leur pierre à l’édifice.

Hydrao : la douche responsable

Cette innovation française toute simple, permet à chacun de réduire ses consommations d’eau. Grâce à un pommeau de douche connecté, vous pourrez désormais suivre en temps réel l’eau que vous utilisez. Un jeu de lumière vous indique le volume d’eau que vous avez déjà consommé :

  • Vert : entre 0 litre et 10 litres

  • Bleu : entre 10 litres et 20 litres

  • Violet : entre 20 litres et 30 litres

  • Rouge : entre 30 litres et 40 litres (au-delà, le pommeau se met à clignoter)

Ce moyen tout bête vous permet d’éviter de partir dans des réflexions profondes du type : “Pourquoi au Monopoly, je tombe toujours sur la case Rue de la Paix quand je l’ai pas, et que personne ne tombe dessus quand c’est moi ?” en vous rappelant que l’eau est précieuse. C’est aussi un bon moyen de sensibiliser les enfants au gaspillage, grâce à un moyen ludique. Le pommeau est par ailleurs à basse consommation, puisqu’il ne dépense que 6,6 litres/minute, contre 12 litres pour un pommeau classique. En plus, il est connecté à une application qui permet de suivre votre consommation et d’évaluer vos économies. Et pas besoin de piles pour faire fonctionner le pommeau, celui-ci est équipé d’une turbine, alimenté par l’eau.

Sylfen : le stockage à l’hydrogène

Un des principaux problèmes, lorsqu'on parle d’énergie, se situe dans son stockage. À ce jour, peu de solutions viables ont été trouvées. La start-up française Sylfen développe une solution de stockage de l’énergie grâce à l’hydrogène. Lorsqu’un pic de production est constaté, plutôt que de laisser s’échapper inutilement cette énergie, celle-ci est stockée en bouteille, puis peut être ré-utilisée sous forme d’électricité plus tard. L’avantage principal de ce procédé, le coût de la bouteille d’hydrogène : 20 fois moins cher qu’une batterie. D’autres start-ups françaises se lancent sur le secteur, qui fait du pays un des pionniers de ce domaine.

Issy Préférence : le premier immeuble 100% connecté

C’est à Issy-les-Moulineau qu’est sorti de terre le premier immeuble 100% connecté du monde. Le projet lancé en 2017 est un véritable succès, la totalité des appartements qui le composent sont équipés de systèmes domotiques, permettant de contrôler le tout depuis son téléphone. Via une application, il est possible d’allumer la chaîne hi-fi, allumer la lumière d’une pièce ou encore régler le thermostat pièce par pièce. Un tel appartement à bien sûr un coup, mais il est possible de réaliser jusqu’à 15% d’économies, grâce à une consommation plus raisonnée, qui se répercute aussi sur l’environnement.


Bien que le chemin soit encore long avant d’arriver à une industrie responsable, les mesures récentes des gouvernements et les initiatives prisent par de nombreuses entreprises, montrent qu’il est possible de mêler innovation et environnement. Si de votre côté, vous voulez aussi faire un geste pour notre planète, il est possible de changer de fournisseur d’énergie, pour en choisir un vert. Vous pouvez le trouver sur notre comparateur en ligne, ou en téléphonant directement à nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.