Un nouveau prêt pour la rénovation énergétique des logements en 2022 ?

Un nouveau “prêt avance rénovation” verra le jour en janvier 2022. Cette aide devrait permettre d'accélérer la rénovation énergétique de nombreux foyers français, considérés comme des “passoires thermiques”.

nouveau pret renovation energetique

Quel est ce nouveau prêt qui sera disponible à partir de 2022 ?

Présentation du nouveau prêt à la rénovation énergétique

Toujours dans le but d’aider les foyers français à effectuer la rénovation énergétique de leurs logements, un nouveau prêt verra le jour au début de l’année 2022. Baptisé “prêt avance rénovation”, ce prêt est en réalité un crédit hypothécaire, s’élevant à hauteur proportionnelle de la valeur du bien à rénover.

Ce prêt, proposé actuellement par la Banque Postale et le Crédit Mutuel, permet aux foyers ne pouvant pas souscrire à un éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ) d’emprunter de l’argent pour effectuer les rénovations énergétiques nécessaires dans leurs logements. L'Éco-PTZ sera d’ailleurs supprimé au 31 décembre 2021.

Comment savoir à quelles aides je suis éligible ?

Il existe une multitude d’aides financières à votre portée au moment de vous lancer dans des travaux de rénovation énergétique. Il est facile d’en oublier ! Pour s’assurer de disposer de toutes les aides possibles, pensez à utiliser un simulateur d'éligibilité aux primes énergie !

Comment fonctionne ce “prêt avance rénovation” ?

Ce nouveau prêt est rendu possible grâce à la loi Climat et Résilience, promulguée le 24 août 2021. Celle-ci offre en effet une garantie publique aux banques souhaitant proposer ce genre de prêt, grâce au Fonds de garantie pour la rénovation énergétique (FGRE).

Le “prêt avance rénovation” est un prêt hypothécaire. Cela signifie que ce prêt sera remboursé au moment de la revente du logement concerné ou de la succession. Seuls les intérêts sont à rembourser aux banques de manière régulière.

Isolation des murs : votre devis gratuit

Hello Watt vous accompagne de A à Z pour isoler vos murs : calcul des aides, devis détaillé et vérification des artisans !

Je demande mon devis

À qui s’adresse ce nouveau prêt ?

Les conditions d’obtention du “prêt avance rénovation” ne sont toujours pas connues. Cependant, la Ministre chargée du Logement Emmanuelle Wargon a déclaré que, grâce à ce prêt, “tous les propriétaires, même les plus modestes et les plus âgés, pourront financer la rénovation de leur logement”.

Aujourd’hui, près de 5 millions de logements français sont considérés comme des “passoires thermiques”. Ceux-ci sont classés F et G sur l'échelle des nouveaux diagnostics de performance énergétique. D’après un récent rapport sur la réhabilitation énergétique massive, 62 % des propriétaires de ces logements ont plus de 60 ans. Le gouvernement a promis un décret avant la fin de l’année pour fixer clairement les modalités d’obtention de ce prêt.

J’espère que d’autres grands réseaux bancaires suivront rapidement cet exemple. Au moment où les Français se lancent de plus en plus dans la rénovation énergétique de leur logement, il est important que le secteur bancaire se mobilise pour soutenir cette dynamique.

Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie via capital.fr

Quelles sont les aides financières disponibles pour la rénovation énergétique ?

En complément du futur “prêt avance rénovation” proposé par la Banque Postale et le Crédit Mutuel, il existe de nombreuses aides financières vous permettant de réaliser des travaux de rénovation énergétique dans votre logement. Ces aides peuvent couvrir jusqu’à 90 % des coûts de vos travaux, et le nouveau prêt vous permettra de financer le reste sur l’hypothèque de votre logement !

Ces aides sont :

  • Les coups de pouce chauffage et isolation CEE, qui disparaîtront au 30 novembre 2021.
  • MaPrimeRenov’. C’est cette aide financière qui remplace le Crédit d’Impôt transition énergétique (CITE) et l’aide “Habiter mieux agilité” de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). Elle est calculée de manière proportionnelle aux revenus du foyer en question et du type de travaux à réaliser.
  • L’aide “Habiter mieux sérénité” de l’Anah. Cette aide d’une hauteur maximale de 18 000 €, est versée aux ménages modestes souhaitant effectuer la rénovation de leur logement.
  • L’éco-prêt à taux zéro (Éco-PTZ), qui disparaîtra le 31 décembre 2021. Ce prêt n’est pas aussi accessible que le nouveau “prêt avance rénovation” qui verra le jour en lieu et place de l’éco-PTZ.
  • Les chèques énergie, distribués par le ministère de la Transition écologique.
  • La TVA à 5,5 %.
  • Les aides des fournisseurs d’énergie, dans le cadre des CEE. Les fournisseurs d’énergie peuvent proposer des diagnostics ainsi que certaines primes pour vous aider à rénover votre logement.
  • La réduction d’impôt Denormandie. Cette réduction d’impôt sur le revenu s’adresse aux particuliers achetant un bien à rénover, sous certaines conditions géographiques.
  • Différentes aides de collectivités locales (exonérations de taxe foncière, primes, etc.).
Modifié le 21 décembre 2021
Antoine Duval

Antoine Duval

Rédacteur Web et SEO

Diplômé d’une licence en Chimie des matériaux et d’un master en Journalisme, Antoine est rédacteur chez Hello Watt. Ses sujets gravitent autour de l’actualité environnementale et de la rénovation énergétique !

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire