Un nouveau procédé de stockage de l’énergie : la chaleur

La recherche et les innovations dans les énergies renouvelables pleuvent ces temps-ci ! Avec les enjeux de la transition écologique, les chercheurs redoublent d’efforts afin de trouver LA solution parfaite pour stocker l’électricité. Aucune n’est aujourd’hui réellement viable à 100%, mais on s’approche petit à petit de solutions concrètes. Voilà qu’un nouveau modèle de stockage fait son apparition, ou plutôt, a été théorisé par une équipe de scientifiques, Française et Espagnole. Quelques explications sur une méthode qui pourrait bien faire ses preuves.

Stocker de l'énergie grâce à la chaleur

Stocker l’énergie du soleil grâce à la chaleur

Stockage d’énergie thermique à très haute température

Le stockage de l’énergie est un des défis principaux des années à venir. Trouver un système pour pouvoir stocker durablement et à moindre coût l’énergie, serait un pas considérable vers les objectifs fixés par les lois pour la transition écologique. Voilà pourquoi cette équipe franco-espagnole s’est penché sur une piste de conservation de l’énergie par la chaleur. Ce procédé pourrait voir le jour grâce à des systèmes appelés “Ultra-high temperature thermal energy storage” (UHTS) qui pourrait être traduit par “stockage d’énergie thermique à très haute température” (cette traduction n’a pas été faite avec Google Translate, toute similitude serait purement fortuite) (promis juré). Cela fonctionne en faisant fondre du silicium à très haute température : plus de 1 414°C. Selon Wikipédia, le silicium est un “métalloïde tétravalent appartient au groupe 14 du tableau périodique”. Voilà, en gros, c’est une espèce de caillou argenté.

Envie d'agir pour l'environnement ?

Choisir un fournisseur vert, c'est participer à son échelle à la transition écologique !

J'agis !

Un système de stockage plus performant que les batteries lithium-ion

Selon les deux chercheurs Rodolphe Vaillon (from pays du fromage) et Alejandro Datas (from pays de la paella), sur le même volume qu’une batterie lithium-ion, ce système permettrait de stocker 2 fois plus d’énergie. Leur objectif est de créer un prototype combinant un convertisseur thermoïonique et système thermo-photovoltaïque. En d’autres termes, une sorte de panneau solaire qui, en plus de récupérer le rayonnement solaire pour créer de l’électricité, récupère aussi la chaleur émise par le soleil sur le panneau (principe des panneaux solaires hybrides TPV). À cela s’ajoute le stockage de chaleur grâce à la fonte du silicium. Son rendement est d’environ 30% (contre 10% pour un panneau solaire hybride). Le collectif souhaite obtenir une levée de fonds de 3 millions d’euros et pouvoir proposer un prototype fonctionnel d’ici 2024.

De la roche volcanique pour retenir la chaleur

Un sèche-cheveux géant comme système de stockage ?

  • Monsieur Pluchard, que vous évoque le mot chaleur ? interrogea le psychologue Joubert.

  • Et bien, je dirais pull en laine, soleil ou alors un volcan ? répondit monsieur Pluchard, circonspect.

Il parait que c’est comme ça qu’est née l’idée de conserver de l’énergie verte grâce à … de la roche volcanique. C’est en tout cas ce que la société Siemens Gamesa est en train de développer. Nommée “Electric Thermal Energy Storage” (ETES), cette technologie est actuellement testée à Hambourg. L’énergie renouvelable est produite par un parc éolien non loin de là, et alimente l’appareil. L’électricité est transformée en chaleur “dans une sorte de sèche-cheveux géant” et la retient grâce à 1 000 tonnes de roches volcaniques. Pour la restituer en électricité, la chaleur est utilisée pour faire tourner une turbine à vapeur ou peut même être utilisée telle quelle pour l’industrie. Son rendement en chaleur serait de 98% et de 45% lors d’une reconversion en électricité. Le principal atout de ce prototype réside dans sa capacité de stockage, qui se compte en gigawattheures, et dans sa durée de conservation qui peut atteindre plusieurs semaines.

La roche volcanique, la pierre du passé et du futur

Par ailleurs, la ressource principale, la roche volcanique, est un matériau qui se trouve facilement et plus durable qu’une batterie lithium-ion. Enfin, cette technique, si elle s’avère efficace, pourrait permettre de donner une seconde vie aux centrales à charbon, puisque très peu, voire aucune modification ne serait nécessaire. Des équipements comme les générateurs de vapeur ou les turbines sont déjà présents dans ce type d’usine.

Pas besoin de roche volcanique pour changer de fournisseur !

Alors, plutôt team Soleil ou team Volcan ? Si vous ne savez pas encore vers quelle équipe vous tourner, voici une autre proposition : que diriez-vous de changer de fournisseur d’énergie ? Grâce à notre comparateur en ligne, vous pouvez analyser les offres de tous les fournisseurs en France, et choisir celui qui correspond le plus à vos besoins et à votre budget. Vous pouvez passer un coup de fil à nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), ils pourront souscrire pour vous au contrat que vous avez choisi. Ils sont à votre disposition du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.