À la découverte des STEP : Stations de Transferts d'Énergie par Pompage

Avec les enjeux fixés par les lois sur la transition énergétique (50% d’énergies renouvelables entre autre), la découverte d’un moyen de production d’électricité verte est l’objectif numéro 1. Mais l’une des principales problématiques vient du stockage de cette énergie. Il existe à ce jour plusieurs procédés, dont plusieurs à titre expérimental. L’un d’entre eux est assez méconnu s’appelle STEP, pour stations de transfert d’énergie par pompage. De la même famille que les stations hydroélectriques, ce procédé est l’un des plus aboutis en terme de stockage d’énergie. C’est aussi l’un des plus anciens : les premiers essais du stockage hydraulique des stations de pompage datent du 19e siècle en Suisse et en Italie. On vous explique le fonctionnement des STEP dans les lignes qui suivent.

qu'est-ce que les step stations de transfert d'énergie par pompage

Principe et fonctionnement des stations de transferts d'énergie par pompage 💧

Ce système se compose de deux bassins situés à des hauteurs différentes, le tout relié par un groupe hydroélectrique réversible. Les STEP permettent de remplir l’un des bassins en puisant dans le second. Ce système prend tout son sens grâce aux fluctuations des besoins en électricité. Lorsque la demande en électricité est forte, le bassin supérieur va libérer l’eau qu’il retient, dans le bassin inférieur, faisant tourner une turbine produisant de l’électricité, afin d’alimenter le réseau. À l’inverse, lorsque la demande est faible (ainsi que le prix de l’électricité), le bassin supérieur va pomper l’eau du bassin inférieur, pour se re-remplir. Cette technique, qui s’apparente à un système de stockage, permet de distribuer de l’électricité à un instant T et s’adapte en temps réel aux besoins du secteur.

Envie d'agir pour l'environnement ?

Choisir un fournisseur vert, c'est participer à son échelle à la transition écologique !

J'agis !

Intérêts et limites des stations de pompage dans les énergies renouvelables 💦

Les STEP ne permettent pas de produire une énergie dite renouvelable. En effet, celle-ci consomme plus d’énergie qu’elle n’en produit. Son utilisation est essentiellement vouée au stockage. Les stations de pompage ont d’ailleurs un excellent rendement, se situant entre 70 et 85% (pour un 1 kWh produit, cela aura coûté environ 1,25 kWh). Comme expliqué plus haut, lorsque la demande est forte et afin d’éviter une pénurie, la station va laisser l’eau du bassin supérieur se déverser afin de faire tourner la turbine et d’alimenter le réseau de distribution en électricité. Cela va permettre d’éviter une augmentation soudaine des prix (due à la demande plus forte) et de lisser les variations des tarifs. Les STEP permettent aussi de limiter le gaspillage d’électricité issue du renouvelable. Cette électricité dite “fatale”, qui ne peut pas être stockée, serait alors perdue. Grâce à ce système, cela permet de valoriser l’excédent produit par une éolienne, par exemple, et de ne pas les faire tourner pour rien. L’électricité récupérée à moindre coût, va donc être utilisée par la suite afin de faire remonter l’eau du bassin inférieur, vers le bassin supérieur.

Il existe aujourd’hui une soixantaine de STEP dans le monde d’une capacité d’au moins 1 000 MWh. En France, il existe 6 stations de pompage notables, dont celle de Grand’Maison en Isère, d’une capacité de 1 790 MW. La plus grosse station du monde se situe en Virginie, aux États-Unis, d’une capacité de plus de 3 000 MW, une puissance équivalente à 3 réacteurs nucléaires.

Envie de changer de fournisseur d’énergie ?

Grâce à notre comparateur en ligne, vous pouvez examiner toutes les offres disponibles sur le marché ! En contactant nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), vous pourrez choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes. Ils sont disponibles du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.