Médiateur national de l’énergie : pouvez-vous faire confiance à votre fournisseur ?

Le médiateur national de l’énergie, autorité publique et indépendante, a récemment publié son rapport d’activité pour l’année 2020. Nous vous livrons le récapitulatif de ce bilan insistant cette année sur le thème de “la confiance”, primordiale au bon équilibre du marché de l’énergie !

Rapport d'activité 2020 médiateur national de l'énergie

🔎 Médiateur national de l’énergie : ce qu’il faut retenir de l’année 2020

➡️ Sans grande surprise, la crise de la Covid-19 a eu un fort impact sur les ménages français. Cet impact se fait également ressentir dans le domaine de l’énergie, où la précarité énergétique a été amplifiée par la crise sanitaire.

➡️ Le médiateur national de l’énergie rapporte une hausse des litiges pour la troisième année consécutive. Par rapport à l’année 2019, il enregistre en effet une augmentation de 19 % et un total de 27 203 litiges reçus : un chiffre astronomique !

➡️ Les pratiques de démarchage abusives subsistent et sont la cause de nombreux litiges entre fournisseurs et consommateurs.

➡️ Le nombre de résiliations inexpliquées est en augmentation et pose problème : le médiateur de l’énergie enregistre 3 500 demandes de la part des consommateurs victimes de ces incidents.

➡️ Les offres à tarification dynamique, fraîchement débarquées sur le marché de l’énergie, inquiètent le médiateur.

Cette histoire vous fait trop peur ?

Pas autant que les prix d'EDF ! Changez dès maintenant de fournisseur d'énergie pour réaliser de vrais économies !

Passez du noir à la lumière !

📈 Augmentation des litiges : certains fournisseurs se font taper sur les doigts

Cette année encore, le nombre de litiges enregistrés par le médiateur national de l’énergie a explosé. Cela s’explique en partie par un marché de l’énergie de plus en plus ouvert : selon le 14e baromètre énergie-info, 89 % des Français savent en effet qu’ils peuvent désormais changer de fournisseur d’énergie. Ainsi, davantage de ménages saisissent cette opportunité et cela se répercute sur le nombre de demandes déposées auprès du médiateur.

Cependant, l’ouverture exponentielle du marché de l’énergie n’explique pas à elle seule l’augmentation des litiges en 2020. Les fournisseurs d’énergie et leurs pratiques sont aussi à remettre en cause ! Problèmes de résiliation, soucis de facturation, réclamations non traitées, démarchage commercial malhonnête : les entreprises de fourniture d’énergie mériteraient de s’améliorer pour le bien de tous. Comme à son habitude, le médiateur national de l’énergie a d’ailleurs rappelé certains fournisseurs à l’ordre ; parmi eux, les entreprises Eni, GreenYellow, Iberdrola ou encore Total Direct Energie.

Les gestionnaires de réseau, mauvais élèves ?

Les gestionnaires de réseau ont, eux aussi, des différends avec les consommateurs. Cependant, leur responsabilité reste limitée dans la majorité des cas ! Dans plus de 50 % des cas de litige, Enedis n’est pas responsable des soucis occasionnés, et pour GRDF ce chiffre s’élève à 70 %.

🧑‍🤝‍🧑 Instaurer un climat de confiance et protéger les consommateurs avant tout !

La compétition exacerbée pousse parfois les entreprises à recourir à des moyens peu honorables pour retenir la clientèle. Or, le médiateur national de l’énergie souligne que la relation entre les fournisseurs d’électricité ou de gaz et les consommateurs devrait se construire sur la base de la confiance. Ainsi, le devoir de transparence des fournisseurs s’applique même après la signature d’un contrat d’énergie !

Il est nécessaire que ceux-ci prodiguent des conseils justes à leurs abonnés et leurs garantissent une facturation compréhensible. De plus, les services clients doivent être capables de répondre rapidement et efficacement aux demandes et réclamations des clients - et ne plus se cacher derrière des “pseudo-labels” de qualité, généralement peu révélateurs de la réalité sur le terrain.

Conscient des imperfections qui subsistent sur le marché et sont détrimentaires aux consommateurs, le médiateur national de l’énergie a formulé 16 propositions visant à un meilleur encadrement du marché de l’énergie ainsi qu’à la protection des ménages. En voici la liste :

  1. Encadrer strictement les pratiques de démarchage commercial des fournisseurs ;
  2. Rendre les informations données dans le cadre d’une souscription de contrat plus claires, plus fiables et plus qualitatives ;
  3. Protéger les consommateurs en encadrant la mise en place de la tarification dynamique ;
  4. Présenter clairement aux professionnels à quels coûts ils s’exposent en résiliant leur contrat précédent par anticipation ;
  5. Systématiquement être en possession d’un relevé de compteur avant la mise en service d’un contrat ;
  6. Systématiquement commercialiser une offre dont la facturation mensuelle est basée sur la consommation réelle ;
  7. Faciliter le mode de calcul de la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement) ;
  8. Concevoir un label de qualité des services clients basé sur des critères fiables et objectifs ;
  9. Procéder au versement direct des fonds de solidarité pour le logement aux départements ;
  10. Consolider davantage les actions luttant contre la précarité énergétique ;
  11. Créer un “fournisseur universel de dernier recours” pour l’électricité ;
  12. Dès lors qu’une inversion de compteur est repérée : bloquer la souscription d’un abonnement de fourniture d’énergie ;
  13. Se conformer aux dates de résiliation demandées par les consommateurs ;
  14. Donner la possibilité aux consommateurs de payer leur facture jusqu’à 3 semaines après réception ;
  15. Changer la législation pour que les colonnes montantes d’électricité soient désormais un “élément du réseau” et non pas un “branchement collectif” ;
  16. Incorporer le “bout parisien” au réseau de distribution du gaz naturel.

💡 La nécessité de services 100 % transparents

Pour finir, le besoin de transparence ne s’applique pas qu’aux entreprises de fourniture d’énergie. Les comparateurs et courtiers en énergie ont aussi un devoir vis-à-vis des consommateurs ! Par exemple, chez Hello Watt, parce que notre souhait est d’être le tiers de confiance entre les foyers français et les fournisseurs d’énergie, nous n’opérons pas dans le secret et vous présentons notre concept en toute transparence. En effet, contrairement à d’autres comparateurs dont le positionnement est ambigu, nous ne cachons pas recevoir une commission de la part de certains fournisseurs d’énergie : c’est la clef pour vous offrir un service totalement gratuit et à la hauteur de vos attentes. En revanche, cela ne teinte pas notre discours de subjectivité ! 

Pourquoi ne pas en faire l’expérience pas vous-même en contactant l’un de nos conseillers énergie au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00 (numéro non surtaxé) ?