Projet Hercule EDF : que craignent les opposants au projet de réorganisation d'EDF ?

Consistant en la séparation d’EDF en trois entreprises distinctes, le Projet Hercule fait l'unanimité au sein de la direction de l’entreprise d’énergie, mais bien moins parmi les employés et syndicats. Quelles sont les oppositions au Projet Hercule d’EDF, et sur quoi repose cette réorganisation ?

siège social edf projet hercule

Le Projet Hercule d’EDF : explications

C’est en avril 2019 que les dirigeants du groupe EDF annoncent le lancement du projet Hercule, prévu pour début 2022. Avec cette initiative, le fournisseur historique souhaite diviser son activité en trois entreprises séparées :

  • Un EDF Bleu”, contrôlé entièrement par l’Etat, gérant le Réseau de Transport de l’Electricité (RTE) ainsi que toutes les activités nucléaires françaises.
  • Un EDF Vert”, contrôlé également par l’Etat mais cette fois-ci ouvert aux investisseurs privés. Cet EDF Vert est la réunion des activités issues des énergies renouvelables, du distributeur Enedis et des opérations commerciales du groupe.
  • Enfin, une troisième filiale EDF “Azur” pourrait voir le jour, afin de traiter de la gestion des administrations hydrauliques en France (barrages, etc.).

Vous souhaitez quitter EDF ? Utilisez notre comparateur !

Grâce au comparateur d'Hello Watt, il vous est possible de trouver les meilleures offres d'énergie ! La comparaison est gratuite, profitez-en !

Je compare

Avant d'expliquer en quoi consiste le Projet Hercule d'EDF, il est important de rappeler quelques dates importantes de l'histoire du groupe. Depuis sa création, il y a plus de 70 ans, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en passant par son entrée en bourse ou par la création du premier compteur communicant francais, le Linky.

Après avoir exposé le projet Hercule dans ses grandes lignes, et l'histoire d'EDF en quelques points, il est désormais important de se pencher sur les raisons qui rendent cette réorganisation controversée. En quoi consiste réellement le Projet Hercule d'EDF, et quelles sont les potentielles menaces que celui-ci apporte ?

Projet Hercule : une réorganisation d’EDF

Pour que ce projet aboutisse, il faut néanmoins qu’une réforme sur la régulation du prix de vente de l’électricité provenant du nucléaire aboutisse. Pour que cette réforme soit en accord avec les lois européennes, il est nécessaire qu’EDF scinde ses activités nucléaires  de ses autres activités commerciales. C’est en ce sens que l’Etat a commissionné à EDF, dont elle possède 83,6 % des actions, d’organiser une restructuration totale du groupe. Cette nouvelle entité prendra la forme du Projet Hercule. Ce projet permet à EDF de couvrir les dettes du fournisseur historique qui sont monumentales : plus de 60 milliards d’euros en fin d’année 2019. EDF pourra ainsi entamer des travaux de rénovation des nombreux parcs nucléaires français. En parallèle de la réforme de la vente d’électricité, EDF sera alors également en mesure de revendre la totalité de sa production d’électricité (contre seulement 25 % aujourd’hui) à des fournisseurs alternatifs.

Vous souhaitez être accompagné pour changer de fournisseur d’énergie ?

N'hésitez pas à contacter un de nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé) du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00. Ils se feront un plaisir de vous aider !

 

Pourquoi y’a t-il des opposants au projet Hercule d’EDF ?

L’objectif d’une telle restructuration est aussi d’ouvrir EDF à des capitaux privés extérieurs. Ce faisant, le groupe disposera de nouveaux investissements massifs, lui permettant notamment d’agrandir ses infrastructures productrices d’énergies renouvelables, et de continuer sa croissance. Aussi, séparer les activités nucléaires d’un côté et les activités les plus rentables (dans l’EDF “Vert”) de l’autre permet d’attirer toujours plus d’investisseurs, craintifs vis-à-vis du nucléaire. Et cela inquiète beaucoup les nombreux salariés (plus de 150 000 en 2017) et syndicats d’EDF. Ceux-ci voient cette opération de réorganisation comme une privatisation d’EDF et des bénéfices du groupe, qui mènerait à l’avenir à un démantèlement de l’entreprise historique française telle que nous la connaissons. 

Les opposants font grève pour manifester contre le Projet Hercule d’EDF

En novembre dernier, près d’un tiers des employés d’EDF avaient manifesté leurs inquiétudes en organisant un mouvement de grève, d’ailleurs reconduit le 10 décembre. Ce projet peut aussi être nuisible aux clients d’EDF en France, expliquent les syndicats. En effet, la revente de la totalité de l’électricité produite par EDF à des fournisseurs d’énergies privés pourra augmenter le coût de l’électricité de manière considérable. Pour éviter cela, de nouvelles réglementations doivent être mises en place par le gouvernement.

Modifié le Sept. 2, 2021
Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire