Baisse des tarifs réglementés du gaz naturel au 1er mars 2018

Suite à la délibération de la CRE (Commission de Régulation l’Énergie) du 22 février, les tarifs réglementés du gaz naturel vont évoluer à compter du 1er mars. Mais cette fois-ci, c’est une bonne nouvelle ! En effet, après 5 mois d’augmentations consécutives, les tarifs réglementés de vente du gaz vont connaître une baisse ce mois-ci. Revenons ensemble sur le détail de cette évolution.

Baisse de 3% des Tarifs Réglementés de Vente du Gaz

 

Consulter les prix du gaz naturel actualisés

L’évolution des tarifs réglementés du gaz naturel au 1er mars 2018

La Commission de Régulation de l’Energie est chargée d’une part de fixer les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz en France, mais également de vérifier le bon fonctionnement et développement des réseaux d’électricité et de gaz en France. Tous les mois, la CRE sort une délibération après avoir analysé l’évolution des coûts d’approvisionnement en gaz naturel de Engie. Le 22 février 2018, une baisse des coûts d’approvisionnement d'Engie a été constatée par la CRE. Celle-ci a dès lors proposé une baisse des tarifs réglementés de vente du gaz naturel. La même chose c'était déjà produite au mois de janvier Mais de combien les tarifs vont-ils baisser ? En moyenne, la baisse sera de 3% mais se traduira différemment selon les différentes classes de consommation :

  • - 1% pour le tarif de Base: Le tarif de Base concerne les consommateurs utilisant le gaz uniquement pour la cuisson.

  • - 1,8% pour le tarif BO: Ce tarif est celui des consommateurs utilisant le gaz à la fois pour la cuisson et pour l’eau chaude.

  • - 3% pour le tarif B1: Ce tarif correspond aux utilisateurs se chauffant au gaz naturel

  • - 3,5% pour le tarif B2I: Le tarif B2I s’adresse aux petits professionnels ainsi qu’aux copropriétés.

Voici un récapitulatif des évolutions du tarif réglementés du gaz au cours de l’année passée:

Mois

Moyenne

Tarif Base

Tarif B0

Tarif B1

Tarif B2I

Janvier 2017

+ 2,3 %

+ 0,8 %

+ 1,4 %

+ 2,4 %

+ 2,7 %

Février 2017

- 0,6 %

- 0,2 %

- 0,4 %

- 0,6 %

- 0,7 %

Mars 2017

+ 2,6 %

+ 0,9 %

+ 1,7 %

+ 2,7 %

+ 3,1 %

Avril 2017

- 0,7 %

- 0,3 %

- 0,5 %

- 0,8 %

- 0,9 %

Mai 2017

- 3,3 %

- 1,2 %

- 2,1 %

- 3,4 %

- 4,0 %

Juin 2017

-

-

-

-

-

Juillet 2017

- 4,3 %

- 2,0 %

- 3,9 %

- 4,4 %

- 4,6 %

Août 2017

- 0,8%

- 0,3 %

- 0,5 %

- 0,8 %

- 1,0 %

Septembre 2017

-

-

-

-

-

Octobre 2017

+ 1,2 %

+ 0,4 %

+ 0,7 %

+ 1,2 %

+ 1,5 %

Novembre 2017

+ 2,6 %

+ 0,8 %

+ 1,5 %

+ 2,7 %

+ 3,1 %

Décembre 2017

+ 1,0 %

+ 0,3 %

+ 0,6 %

+ 1,0 %

+ 1,2 %

Janvier 2018

+ 2,3 %

+ 0,7 %

+ 1,4 %

+ 2,4 %

+ 2,8 %

Février 2018

+1,3%

+0,4%

+0,8%

+1,4%

+1,6%

Mars 2018

- 3,0%

- 1,0%

- 1,8%

- 3,0%

-3,5 %

N'attendez pas pour faire des économies !

Les tarifs réglementés du gaz naturel disparaîtront le 1er juillet 2023. En attendant vous pouvez déjà trouver un fournisseur moins cher qu'Engie.

Je compare les prix

Les tarifs réglementés de vente : Qu’est-ce que c’est?

Les tarifs réglementés de vente du gaz concernent tous les consommateurs, client du fournisseur historique Engie mais également  des 22 Entreprises Locales de Distribution (ELD). Concernant les tarifs de Engie, l’évolution des TRV est différente selon la classe de consommation:

  • Tout d’abord, le tarif Base concerne les clients Engie utilisant le gaz uniquement pour cuisiner

  • Ensuite, le tarif BO est utilisé pour les consommateurs faisant usage du gaz à la fois pour cuisiner et pour le chauffe eau.

  • Le tarif B1 concerne les utilisateurs se chauffant au gaz

  • Et enfin, le tarif B2I concerne les plus grosses consommations de gaz, comme par exemple les professionnels ou les copropriétés.

Engie, anciennement GDF Suez, est le fournisseur historique de gaz en France. Ces offres sont soumises aux tarifs réglementés de vente et sont donc susceptibles d’évoluer tous les mois. Depuis l’ouverture du marché du gaz naturel à la concurrence en France, de nombreux fournisseurs alternatifs, pouvant fixer leurs propres tarifs, sont arrivés sur le marché et proposent souvent des offres bien plus compétitives que celles du fournisseur historique Engie.

Comment les tarifs réglementés de vente du gaz naturel sont-il fixés?

Les tarifs réglementés de vente sont fixés une fois par an sur recommandation de la CRE (Commision de Régulation de l'Énergie) et approbation du ministère de l'Economie et de l’Energie. Cependant, les Tarifs Réglementés de Vente sont susceptibles d’évoluer jusqu’à une fois par mois, en fonction de l’évolution des différents coûts supportés par Engie.
Après une étude de l’évolution de ses différents coûts d’approvisionnement en gaz, Engie soumet une proposition à la CRE qui procède alors à une analyse complémentaire avant de valider ou de rejeter cette proposition de hausse ou de baisse des tarifs réglementés de vente.
En ce qui concerne les fournisseurs alternatifs ils existent trois types d’offres tarifaires principales:

  • Les offres indexées sur les Tarifs Réglementés de Vente du Gaz: Si vous avez souscrit à une offre de fourniture en gaz indexée sur les prix du marché, votre tarif évoluera mois par mois selon l’évolution des TRV. Cependant, la plupart de ses offres restent bien plus intéressantes que celle du fournisseur historique.

  • Les offres à prix fixe: Le prix du kWh est fixé au moment de la signature du contrat et n’évoluera pas pendant toute la durée de celui-ci.

  • Les offres évoluant indépendamment des Tarifs Réglementés de Vente

Même si de nombreux français restent aujourd’hui encore fidèles au fournisseur historique Engie, les offres des fournisseurs alternatifs sont dans la grande majorité des cas bien plus intéressantes et ce sans aucune perte de confort !