Quelles annonces sur la politique énergétique en France ?

Le 10 février 2022, Emmanuel Macron a profité d’une visite à Belfort pour faire plusieurs annonces sur l’avenir de la politique énergétique française. Au programme, la relance du nucléaire et des objectifs d’EnR (électricité verte) ambitieux.

annonce macron Belfort nucléaire relance

En résumé : 

  • Le président de la République s’est rendu à l’usine General Electric Steam Power ce jeudi 10 février 2022.
  • L’occasion pour Emmanuel Macron d’annoncer “un renouveau du nucléaire français” avec la construction de six réacteurs nucléaires EPR2 notamment ainsi que le développement massif du renouvelable en France.

Une stratégie énergétique plurielle

Quelques mois après la présentation du plan de relance “France 2030” qui prévoyait notamment le développement de réacteurs nucléaires de petite taille, Emmanuel Macron réaffirme son ambition de relancer le nucléaire en France. 

Le 10 février 2022, et moins de deux mois avant les élections présidentielles, le président de la République (pas encore officiellement candidat) s’est rendu à Belfort (Bourgogne-Franche-Comté), sur le site de fabrication des turbines Arabelle qui équipent les centrales nucléaires de General Electric Steam Power. 

Trouvez la meilleure offre verte !

Hello Watt recherche pour vous les meilleurs tarifs verts dans la jungle des offres d'énergie. La comparaison est gratuite, profitez-en !

Je compare

Oui, le monde de demain sera plus électrique. Et nous devons être en mesure (...) de produire jusqu'à 60 % d'électricité en plus qu'aujourd'hui. (...) Nous aurons besoin de produire beaucoup plus d'électricité, et la clé pour produire cette électricité de la manière la plus décarbonée, la plus sûre, la plus souveraine, est justement d'avoir une stratégie plurielle (...) et de développer tout à la fois les énergies renouvelables et le nucléaire
Emmanuel Macron

Il en a profité pour faire plusieurs annonces concernant la politique énergétique française. Partisan d’un équilibre entre nucléaire et renouvelables, Emmanuel Macron a repris les scénarios énergétiques publiés par RTE (Réseau de transport d'électricité) pour la France à horizon 2050 pour appuyer ses propositions. Le rapport intitulé “Futurs Energétiques 2050” mettait en effet en avant la nécessité du nucléaire mais aussi des EnR pour parvenir à tenir les objectifs de décarbonation imposés par l’UE à horizon 2050 ainsi que la massification du système électrique en France.

Un renouveau du nucléaire français

En 2017, Emmanuel Macron proposait de réduire le nucléaire à 50 % de la production électrique. En 2020, il faisait fermer la centrale nucléaire de Fessenheim. Depuis la crise du marché de l'énergie qui secoue l’Europe en 2021 et fait exploser les prix de l'électricité et du gaz, le président de la République a changé de stratégie. 

Le 10 février 2022, Emmanuel Macron a annoncé la création de six nouveaux réacteurs nucléaires nouvelle génération appelés EPR2 (la version simplifiée de l'EPR de Flamanville qui a accumulé retards et surcoûts) d’ici 2035. Il a également lancé une étude sur la construction potentielle de huit autres EPR2 d’ici à 2050. Soit un total potentiel de 14 réacteurs, « par paliers ».

Vous cherchez un fournisseur vert ?

Trouvez une offre d'énergie renouvelable en quelques clics grâce à notre comparateur en ligne.

C'est parti !

Au-delà de la construction de nouveaux réacteurs, l’Elysée souhaite également prolonger le parc nucléaire existant. La durée de vie des centrales actuelles pourrait dépasser les 50 ans sous certaines conditions. Une décision qui va à l’encontre de ce qui avait été validé lors de la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE), à savoir, fermer 12 réacteurs à l'horizon 2035.

Aucun réacteur en état de produire ne soit fermé à l'avenir, compte tenu de la hausse de nos besoins électriques [...], sauf raison de sûreté
Emmanuel Macron

Enfin, l’État souhaite miser sur les réacteurs de faible puissance (SMR, pour Small Modular Reactors). « Un appel à projet sera soutenu à hauteur d'un milliard d'euros par France 2030 pour faire émerger des petits réacteurs modulaires [...] mais aussi des réacteurs innovants ». Objectif : produire moins de déchets nucléaires.

Le saviez-vous ?

La Commission européenne vient de créer un label vert pour le nucléaire. Certains critères doivent être respectés par les centrales pour pouvoir obtenir le label énergie verte : la date de la construction du site ou la quantité d’émissions CO2 rejetées dans l’atmosphère.

Le développement massif du renouvelable

L’Union européenne s’est donné des objectifs de décarbonation ambitieux d’ici 2050. Pour y parvenir, elle compte sur la réduction du recours aux énergies fossiles émettrices de gaz à effets de serre (actuellement les ⅔ de notre consommation énergétique) et sur la massification du système électrique. 

Vous souhaitez consommer une énergie produite de façon responsable ?

L’électricité verte est faite pour vous. Découvrez les fournisseurs qui s’approvisionnent auprès de petits producteurs d’Enr grâce à notre comparateur 100 % vert. Vous pouvez aussi poser toutes vos questions à nos conseillers au ☎️ 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 8h00 à 19h00.

Pour produire plus d’électricité en France, le nucléaire joue un rôle prépondérant puisque 70 % de l’électricité produite est d’origine nucléaire. Mais toujours selon RTE, ce n’est pas suffisant. Le renouvelable serait le « seul moyen pour répondre à nos besoins d'ici quinze ans ».

Emmanuel Macron a donc présenté ses objectifs de capacités installées à horizon 2050 en ce qui concerne les énergies renouvelables

  • 100 GW d’énergie solaire photovoltaïque, soit une multiplication par dix de la puissance installée ;
  • 40 GW d’éolien en mer avec la création de 50 nouveaux parcs offshore ;
  • un peu moins de 40 GW d’éolien terrestre, contre 18,2 gigawatts actuellement, soit un doublement du parc.
Modifié le 29 juin 2022
Sarah Nedjar

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire